Version classiqueVersion mobile

Des fleuves et des hommes à l’époque mérovingienne

 | 
Édith Peytremann

4. Fleuves, territoires et sociétés

Un isthme européen Rhin-Doubs-Saône-Rhône au premier Moyen Âge ? l’expansion franque dans le nord de la Burgondie : l’exemple franc-comtois

Françoise Passard-Urlacher

Résumé

La place du Jura et le rôle des rivières dans le nord de la Burgundia franque sont examinés ici à travers des données typo-chronologiques, les pratiques funéraires, la répartition des nécropoles ou encore le contexte climatique. Sur la base de quelques exemples triés, il est possible d’envisager le rôle de « l’isthme » Rhin-Doubs-Saône-Rhône au cœur du royaume mérovingien et l’évolution du royaume franc de Burgondie autour de 600, en examinant ses relations avec le nord de la Gaule.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’aire Rhin-Doubs-Saône-Rhône est un vaste domaine géographique adossé au massif du Jura, pays calcaire au plissé compliqué, où se succèdent en parallèle croupes et dépressions. L’arc montagneux d’orientation nord-est/sud-ouest est traversé par des passages obligés transversaux, les cluses, dont l’une des plus importantes, à Pontarlier dans la haute vallée du Doubs, règle depuis la protohistoire l’itinéraire entre l’Italie du Nord et la Manche. Sur le bord occidental de la chaîne se déploient trois séries de plateaux étagés entre 400 et 900 m d’altitude, séparés par des rides pentues ou de profonds canyons qui en morcellent le paysage. Au nord-est, la Trouée de Belfort et, au sud, la Combe d’Ain constituent les alternatives de contournement du massif. À l’ouest, les plaines du Doubs et de la Saône se développent parallèlement du nord au sud, canalisant ainsi les contacts avec le domaine rhénan, le Bassin parisien et les communications avec la vallée du Rhône. Sur l’ensemble du domai...

Auteur

Service régional de l’Archéologie de Franche-Comté.

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search