Version classiqueVersion mobile

Des fleuves et des hommes à l’époque mérovingienne

 | 
Édith Peytremann

Introduction

Édith Peytremann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Organiser un colloque de l’AFAM ayant pour objet des fleuves et des hommes : territoire fluvial et société au premier Moyen Âge, c’est s’inscrire à double titre dans la recherche archéologique actuelle1. En effet, cet objet de recherche s’intègre non seulement à l’archéologie des territoires fluviaux, qui s’appréhende sur une échelle temporelle large, mais également à l’archéologie du haut Moyen Âge, dont l’échelle chronologique plus restreinte autorise un éclairage particulier.

L’archéologie des territoires fluviaux s’est développée en France à partir des années 1980, à la suite des travaux anglais de la waterfront Archaeology. Elle a notamment permis le décloisonnement d’un certain nombre d’objets d’études comme les ponts, les moulins, les objets découverts dans les fleuves, la batellerie - dont l’étude est une tradition qui remonte au xixe siècle -, etc., pour aborder le fleuve dans sa totalité, intégrant notamment l’hydrologie du fleuve. C’est à partir de la fin des armées 1990 q...

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search