Version classiqueVersion mobile

Iconographie du quotidien dans l’art provincial romain : modèles régionaux

 | 
Sabine Lefebvre

ATELIERS, MÉTIERS, COMMERCE

Les stèles funéraires en granite du Morvan oriental

Mélanie Jonasch

Résumé

Les stèles funéraires de Gaule romaine livrent non seulement de précieuses informations sur la vie privée et professionnelle des défunts, mais témoignent également d’une grande diversité régionale sur le plan des formes, de l’iconographie et des matériaux. L’une de ces variantes est représentée par la série de stèles-portraits provenant du Morvan oriental, toutes sculptées dans un granite local à nuances colorées. En plus d’une description de leur iconographie, nous aborderons aussi la question de leur valeur représentative, afin de déterminer dans quelle mesure l’emploi du granite, un matériau certes voyant mais difficile à tailler, peut être reconnu comme une expression manifeste de l’appartenance à un groupe culturel régional.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un congrès au cœur de la Bourgogne contemporaine sur l’iconographie de la vie quotidienne et son impact régional ne pouvait en aucun cas ignorer la question des stèles funéraires figurées d’époque romaine. En effet, ces monuments sont justement connus pour leur représentation minutieuse de scènes issues de la vie privée et professionnelle des défunts. Avec celui de la région Rhin-et-Moselle et du Bordelais, le territoire de la Bourgogne contemporaine constitue sans aucun doute l’un des centres de production et de diffusion de ce type de monuments (Rose, 2007 ; Langner, 2001 ; Reddé, 1978)1.

Leur répertoire est dominé par les stèles funéraires relativement simples, caractérisées par la représentation du portrait du défunt et/ou l’inscription de données biographiques sommaires.

Pour ce genre de monuments, des centres artisanaux de haute qualité sont connus aussi bien en contexte urbain que rural, comme par exemple dans la capitale de la civitas des Sénons, Sens, ou encore sur le site d’...

Auteur

Docteur et collaboratrice scientifique de l’Institut archéologique allemand, Podbielskiallee 69-71, 14195 Berlin. La traduction française a été réalisée par le Dr. Caroline Huguenot.

© ARTEHIS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search