Version classiqueVersion mobile

De l’âge du Bronze à l’âge du Fer en France et en Europe occidentale (Xe-VIIe siècle av. J.-C.)

 | 
Henri Gaillard de Sémainville

Thème spécialisé de l’âge du bronze à l’âge du fer en France et en Europe occidentale (Xe – VIIe siècle av. J.-C.).

La nécropole à incinérations de Remerschen- « Klosbaam » (Grand-Duché de Luxembourg)

Théophane Nicolas, Foni Le Brun-Ricalens et Roger Waringo

Résumé

Les fouilles de sauvetage du site de Remerschen « Klosbaam » (Grand-Duché de Luxembourg) en 1995, 1996 et 1998 ont permis la mise au jour, sur près de 1,5 ha, d’une vaste nécropole composée d’une cinquantaine d’incinérations attribuées au Bronze final et plus particulièrement au Bronze final IIIb. Cette découverte documente une période fort mal représentée dans la région.

Texte intégral

INTRODUCTION

1Depuis 1992, des sondages et des fouilles préventives sont systématiquement effectués sur les exploitations de granulats situées dans le secteur de Remerschen (Le Brun-Ricalens et al. 1995). Le lieu-dit « Klosbaam » se situe au sud-est du Grand-Duché de Luxembourg, sur la commune de Remerschen, canton de Remich (fig. 1). Le site est localisé sur une basse terrasse de la rive gauche de la Moselle, à l’entrée de la plaine alluviale qui s’ouvre entre Schengen et Remich (De Ruijter et al. 1996).

2Il a fait l’objet de plusieurs campagnes de fouilles de sauvetage en 1995, 1996 et 1998 qui ont été menées par le Musée National d’Histoire et d’Art de Luxembourg (MNHAL). Les fouilles ont mis au jour, sur près de 1,5 ha, une vaste nécropole composée d’une cinquantaine d’incinérations attribuées au Bronze final et plus particulièrement au Bronze final IIIb. Cette découverte documente une période fort mal représentée au Grand-Duché de Luxembourg.

1. LES PRATIQUES FUNÉRAIRES

3La nécropole de Remerschen « Klosbaam » s’étend selon un axe nord-ouest/sud-est sur près de 200 m. Quarante-neuf incinérations du Bronze final ont été répertoriées dont quatre du Bronze final I-IIa (fig. 2, RK 86, RK 58), quatre du Bronze final IIb-IIIa (fig. 2, RK 61, RK 53), vingt-sept du Bronze final IIIb (fig. 2, RK 35, fig. 3 RK 85, RK 18, RK 28, RK 32), ainsi que quatorze du Bronze final sans qu’il soit possible d’affiner l’attribution chronologique (faute d’éléments diagnostiques), auxquelles il faut associer six sépultures de la culture de Hunsrück-Eifel (dont trois inhumations et trois incinérations).

4Si, pour la grande majorité des tombes aucune structure n’a été repérée, les limites de onze fosses d’accueil ont pu être reconnues à la fouille ; dont l’une d’elles se caractérise par la présence d’un système de couverture sous forme d’un dallage sur lequel a été déposé un gros bloc, probablement à fonction signalétique (RK 61). Les restes d’un petit tertre funéraire donnent à penser que la nécropole de Remerschen « Klosbaam » est une nécropole tumulaire arasée, comme cela a également été mis en évidence à Remerschen « Schengerwis » (De Ruijter et al. 1996).

5Au sein de la nécropole, la composition des dépôts et le mobilier funéraire sont assez récurrents et ce, quelle que soit l’étape du Bronze final. Ainsi les cendres du défunt sont déposées au sein d’une urne (parfois aussi à l’extérieur), sur laquelle une coupe fait office de couvercle. Le mobilier d’accompagnement est composé d’un à sept récipients de type gobelet ou tasse/bol auquel est joint, pour six incinérations, du mobilier métallique de type parure (épingle, bracelet). Pour dix-huit tombes, il est possible de caractériser des offrandes primaires composées d’un à quatre petits récipients exposés au feu du bûcher. Ces offrandes sont toujours associées à d’autres petits récipients qui eux n’ont pas subi de crémation. On constate que le nombre de récipients brûlés est proportionnel à celui des récipients déposés et que ces vases d’accompagnement ne sont pas toujours complets, ce qui évoque un dépôt de vases fragmentés intentionnellement.

Fig. 1. Localisation et organisation spatiale de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».

Fig. 1. Localisation et organisation spatiale de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».

Fig. 2. Céramiques de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».

Fig. 2. Céramiques de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».

D’après les dessins de R. Waringo

Fig. 3. Céramiques de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».

Fig. 3. Céramiques de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».

D’après les dessins de R. Waringo

2. L’ORGANISATION DE LA NÉCROPOLE

6S’il est difficile de mettre en exergue une quelconque organisation de la nécropole pour le Bronze final I-IIa et IIb-IIIa, il faut tout de même souligner que ces sépultures sont regroupées dans des secteurs distincts. Les structures funéraires du Bronze final IIIb s’orientent, quant à elles, selon un axe nord-ouest/sud-est (fig. 1) et s’organisent en concentrations de plusieurs unités. Parmi toutes ces incinérations, on constate que les plus méridionales ont livré le plus de matériels d’accompagnement céramique et métallique. Faut-il y voir une structuration d’ordre sociale ?

7La nécropole de Remerschen « Klosbaam » est à mettre en relation avec les incinérations découvertes à Remerschen « Schengerwis » situées quelques centaines de mètres plus au sud et attribuées au Bronze final IIb-IIIa, créant ainsi un vaste ensemble funéraire utilisé au cours des trois étapes du Bronze final.

8Si les étapes 1 et 2 du Bronze final (soit le Bronze final I-IIa et IIb-IIIa) ont livré un certain nombre d’ensembles funéraires et d’habitats dans le Grand-Duché de Luxembourg, la troisième et dernière étape (Bronze final IIIb) était totalement inconnue jusqu’à la découverte de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ». Cette découverte documente donc une période fort mal connue au Grand-Duché du Luxembourg.

9L’étude de la nécropole corrélée aux recherches antérieures (Waringo, 1988) devrait donc permettre à court terme d’affiner la chronologie régionale du Bronze final, mais aussi une première tentative de synthèse sur les dynamiques culturelles et les pratiques funéraires du Grand-Duché de Luxembourg, notamment pour le début du Bronze final.

Remerciements

10Nos remerciements s’adressent tout particulièrement à F. Le Brun-Ricalens (MNHA) et J. Metzler (MNHA) qui ont mis à notre disposition les données manuscrites, iconographiques, et le matériel archéologique concernant le Bronze final du Grand-Duché de Luxembourg et particulièrement celui de Remerschen « Klosbaam », ainsi que tous les moyens nécessaires à l’étude ; mais aussi L. Brou (MNHA) et F. Valotteau (MNHA) qui nous ont accueillis et encadrés lors de nos séjours.

Bibliographie

Bibliographie

DE RUIJTER A., WARINGO R., LE BRUN-RICALENS F., 1996 – Une nécropole de l’âge du Bronze final et du Premier âge du Fer découverte à Remerschen- « Klosbaam » (Grand-Duché de Luxembourg) : résultats préliminaires. Lunula, p. 33-36.

LE BRUN-RICALENS F., DE RUIJTER A., WARINGO R., 1995 – Découverte d’une importante nécropole protohistorique dans la sablière Remerschen- « Klosbaam », Musée Info, 9, p. 28-30.

LE BRUN-RICALENS F., METZLER J., WARINGO R., GAENG C., DE RUIJTER A. et BIS R., 1997 – La nécropole protohistorique de Remerschen- « Klosbaam », Musée Info, 11, p. 24.

LE BRUN-RICALENS F., BAES R., BIS R., BROU L., GAFFIÉ S., GAZAGNOL G., JOST C., LE MÉNÉ F., LE STANC P., RIPPERT J., SCHOELLEN A., STEAD-BIVER V., 1999 – Nécessité d’une politique au service de la protection du patrimoine archéologique luxembourgeois : chronique d’une destruction annoncée. L’exemple des nouvelles fouilles de sauvetages menées à Remerschen- « Enner dem Raederbierg ». Bulletin de la Société Préhistorique Luxembourgeoise, 20-21, p. 185-195.

WARINGO R. – Le Bronze final I-IIb au Grand-Duché de Luxembourg. In : BRUN P., MORDANT C. dir., 1988 – Le groupe Rhin-Suisse-France orientale et la notion de civilisation des Champs d’Urnes. Actes du colloque international, Nemours, 1986. Nemours, APRAIF, p. 137-152 (Mémoires du Musée de Préhistoire d’Île-de-France, 1).

Table des illustrations

Titre Fig. 1. Localisation et organisation spatiale de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18336/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Titre Fig. 2. Céramiques de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».
Légende D’après les dessins de R. Waringo
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18336/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 75k
Titre Fig. 3. Céramiques de la nécropole de Remerschen « Klosbaam ».
Légende D’après les dessins de R. Waringo
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18336/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 67k

Auteurs

MNHA, Centre de recherche archéologique du Musée National d’Histoire et d’Archéologie, 241 route de Luxembourg, 8077 Bertrange (Luxembourg) – foni.le-brun@mnha.eta.lu

© ARTEHIS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search