Version classiqueVersion mobile

De l’âge du Bronze à l’âge du Fer en France et en Europe occidentale (Xe-VIIe siècle av. J.-C.)

 | 
Henri Gaillard de Sémainville

Thème spécialisé de l’âge du bronze à l’âge du fer en France et en Europe occidentale (Xe – VIIe siècle av. J.-C.).

Les premiers objets en fer en France, à l’âge du Bronze

José Gomez de Soto et Isabelle Kerouanton

Résumé

Le plus ancien objet en fer connu en France remonte au Bronze moyen (Ygos, Landes), mais la majorité des trouvailles datent de la fin de la période (Bronze final IIIb/Ha B2-3, seconde moitié du xe et IXe siècle av. J.-C.). La voie de diffusion des objets ou de la technologie du fer paraît nettement continentale. L’aire méridionale ne semble pas connaître le fer avant le VIIIe siècle av. J.-C.

Entrées d'index

Mots-clés :

Bronze moyen, Bronze final, fer

Texte intégral

1Le troisième symposium international du Comité pour la Sidérurgie ancienne de l’UISPP tenu à Schaffhouse et Zurich en 1979 avait donné l’occasion d’établir un bilan des connaissances sur les plus anciens objets en fer en France (Gomez de Soto, Mohen 1981). Un peu plus d’un quart de siècle plus tard, le bilan des occurrences disponibles nécessite des révisions et surtout, même si leur nombre reste modeste, il s’est notablement amplifié de découvertes anciennes passées inaperçues et de trouvailles nouvelles. Une révision de l’inventaire et de la chronologie des tout premiers objets en fer du territoire français, ceux de l’âge du Bronze, s’impose également, suite en particulier au réexamen des données méridionales.

1. AVANT LE MILIEU DU Xe SIÈCLE AV. J.-C., LES PLUS ANCIENS OBJETS EN FER

2La plus ancienne attestation du nouveau métal en France remonterait au Bronze moyen : une goupille de fer perçant une hache de bronze à rebords de type médocain du dépôt d’Ygos dans les Landes (fig. 1, n° 1) et peut-être un fragment de La Lède du Gurp à Grayan-et-l’Hôpital en Gironde (Roussot-Larroque 1989 : 418). Au BF I/Br. D (XIIIe siècle av. J.-C.) appartient une épingle à collerettes en bronze montées sur une tige de fer probablement retirée de la Saône près de Chalon-sur-Saône (Bouillerot 1911 et 1913) (fig. 1, n° 2).

Fig. 1. 1, Hache à rebords de type médocain portant une goupille en fer. Dépôt d’Ygos-Saint-Saturnin (Landes) (d’après J. Roussot-Larroque). 2, Épingle à collerettes en bronze montées sur une tige de fer. La Saône à Chalon-sur-Saône ? (d’après R. Bouillerot) (échelles différentes).

Fig. 1. 1, Hache à rebords de type médocain portant une goupille en fer. Dépôt d’Ygos-Saint-Saturnin (Landes) (d’après J. Roussot-Larroque). 2, Épingle à collerettes en bronze montées sur une tige de fer. La Saône à Chalon-sur-Saône ? (d’après R. Bouillerot) (échelles différentes).

3Le rivet perçant la hache à rebords d’Ygos a fait l’objet d’une analyse, mais on ne peut trancher entre un métal météoritique ou issu du traitement de la limonite (Roussot-Larroque 1989). Un essai de production locale ou régionale ne peut donc être exclu. Il s’agirait alors d’une de ces tentatives sans lendemain, comme pour la lame de poignard de Ganovce en Slovaquie septentrionale, de la culture d’Otomani du Bronze ancien (1465 +/– 35 b.c., date non calibrée) (Vlček, Hájek 1963), ou l’alène extraite du chemin de planches du marais de Bargeroosterveld, Drenthe, Pays-Bas, du XIVe siècle, qui put être produite avec du minerai local (Butler 1976). Dans le monde helladique et minoen, les objets de fer, sans être excessivement courants, sont relativement nombreux à partir du XVIIe siècle (Varoufakis 1981).

4Dans un contexte chronologiquement plus récent que celui de la hache d’Ygos et de l’épingle de la Saône, on note, du Bronze final IIb-IIIa, deux petits anneaux en fer dans une sépulture à Champigny dans l’Aube (Nicaise 1882) et la goupille en fer d’une pointe de lance tirée du lit de la Moselle au pont de Custines (Meurthe-et-Moselle) (Poirot 1959).

2. LES OBJETS EN FER DE LA FIN DE L’ÂGE DU BRONZE (BF IIIB/HA B2-3)

5Ce n’est que lors de la dernière étape du Bronze final que les occurrences deviennent – relativement – nombreuses. Les objets figurent tant en habitats (Chazelles, Vitteaux), qu’en dépôts (Vénat, Challans, Chabris, Neuvy-sur-Barangeon), sépultures (Aslonnes, Saint-Romain-de-Jalionas), ou milieux fluviaux (Gué de Velluire, Vierzon).

6Il s’agit presque toujours d’objets de taille modeste, ou d’adaptations en fer de modèles plus communs en bronze, comme d’ailleurs de façon générale en Europe occidentale. On ne connaît qu’un seul objet de bronze orné d’incrustations de fer, analogue à ceux des lacs helvétiques (Pleiner 1981 ; Speck 1981), une épée trouvée dans le lit du Cher à Vierzon (Cordier 1996). Nous donnons ci-dessous un inventaire des objets en fer du Bronze final IIIb (la numérotation suit l’ordre de la carte, fig. 4), expurgé des objets de date incertaine ou erronée (à noter, en particulier, le lingot de fer de Sévrier, souvent cité, mais depuis sa découverte daté du XIIIe siècle de notre ère par la méthode du 14C : information A. Bocquet, in litteris) et complété par rapport à celui précédemment donné (Gomez de Soto, Mohen 1981) :

  • 1 Par suite d’une erreur, cette pointe de flèche est indiquée en bronze dans cet article, alors que J (...)

– 5. Couches (Saône-et-Loire) : une pointe de flèche du type Le Bourget dans une sépulture par incinération (Chevrier et al. 2006 : 312)1 ;

Fig. 2. Objets en fer du Bronze final lllb. 1, dépôt des Isles à Chabris (36), goupille en fer sur la douille du couteau ; 2-4, grotte du Quéroy à Chazelles (16) ; 5, dépôt de Challans (85) ; 6, Gué-de-Velluire (85) (d’après). Despriée, j. Goinez de Soto, A. Verney, A. de Mortillet) (échelles diverses).

Fig. 2. Objets en fer du Bronze final lllb. 1, dépôt des Isles à Chabris (36), goupille en fer sur la douille du couteau ; 2-4, grotte du Quéroy à Chazelles (16) ; 5, dépôt de Challans (85) ; 6, Gué-de-Velluire (85) (d’après). Despriée, j. Goinez de Soto, A. Verney, A. de Mortillet) (échelles diverses).

7– 6. Lac du Bourget (Savoie) : cinq objets : quatre épingles (une à petite tête vasiforme, deux à petite tête sphérique plus ou moins régulière, une à tête bifide et col perforé), un bracelet, reprenant le type du bracelet torsadé de l’étape ancienne du Bronze final (Kerouanton 2002) (fig. 3) ;

8Rappelons toutefois pour mémoire que les objets issus des « pêches lacustres » du lac du Bourget ne peuvent être considérés comme issus d’ensembles clos. Les collections anciennes comportent plus de deux mille objets en bronze (et seulement cinq objets en fer) dont les rapprochements typo-chronologiques ont permis d’identifier trois phases d’occupation et/ou de fréquentation sur les rives du lac (Kerouanton 2002). Seule une poignée d’objets métalliques peut être rapportée à l’étape ancienne du Bronze final (BF I-IIa / Bz D-Ha A1), mais aucune céramique ne l’accompagnait. L’étape moyenne du Bronze final (BF IIb-IIIa / Ha A2-B1) est un peu mieux représentée avec plusieurs objets métalliques et récipients céramiques, qui dénotent une véritable occupation de certaines des stations du lac. Quant à la dernière étape du Bronze final (BF IIIb / Ha B2-3), il reste indéniable que c’est à ce moment-là que les stations du lac sont le plus densément occupées. Quelques très rares récipients céramiques – deux ou trois – et quelques, tout aussi rares, objets en bronze, présentent des caractères plus récents et ne détonneraient pas dans des ensembles du Ha C, mais ils ne prouvent aucunement une occupation des stations du lac du Bourget à cette époque.

Fig. 3. Objets en fer du lac du Bourget. 1, lac du Bourget, sans précision (Musée Savoisien, Chambéry) ; 2, station des Fiollets (id.) ; 3, 4, station du Saut-de-la-Pucelle (id.) ; 5, station des Fiollets (id.) (dessins I. Kerouanton).

Fig. 3. Objets en fer du lac du Bourget. 1, lac du Bourget, sans précision (Musée Savoisien, Chambéry) ; 2, station des Fiollets (id.) ; 3, 4, station du Saut-de-la-Pucelle (id.) ; 5, station des Fiollets (id.) (dessins I. Kerouanton).

Fig. 4. Carte de répartition des plus anciens objets de fer en France. ▲ : Objets en fer antérieurs au Bronze final IIIb ; • : Bronze final IIIb 1 : dépôt d’Ygos-Saint-Saturnin (Landes) ; 2 : la Saône dans la région de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ; 3 : tombe de Champigny (10) ; 4 : la Moselle à Custines (54) ; 5 : Couches (71) ; 6 : lac du Bourget (73) ; 7 : La Montagne de Myard à Vitteaux (21) ; 8 : tumulus B de La Chaume à Ivry-en-Montagne (21) ; 9 : dépôt de la ferme de l’Épineuse à Venarey-les-Laumes (21) ; 10 : tumulus Géraud à Saint-Romain-de-Jalionas (38) ; 11 : dépôt de Petit-Villatte à Neuvy-sur-Barangeon (18) ; 12 : le Cher à Vierzon (18) ; 13 : dépôt des Isles à Chabris (36) ; 14 : tumulus du Clos du Biberon à Aslonnes (86) ; 15 : dépôt du Champ de la Villate à Challans (85) ; 16 : la Velluire à Gué-de-Velluire (85) ; 17 : dépôt de Vénat à Saint-Yrieix (16) ; 18 : grotte du Quéroy à Chazelles (16) ; 19 : dépôt de la Haute Queue à Lacroix-Saint-Ouen (60).

Fig. 4. Carte de répartition des plus anciens objets de fer en France. ▲ : Objets en fer antérieurs au Bronze final IIIb ; • : Bronze final IIIb 1 : dépôt d’Ygos-Saint-Saturnin (Landes) ; 2 : la Saône dans la région de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ; 3 : tombe de Champigny (10) ; 4 : la Moselle à Custines (54) ; 5 : Couches (71) ; 6 : lac du Bourget (73) ; 7 : La Montagne de Myard à Vitteaux (21) ; 8 : tumulus B de La Chaume à Ivry-en-Montagne (21) ; 9 : dépôt de la ferme de l’Épineuse à Venarey-les-Laumes (21) ; 10 : tumulus Géraud à Saint-Romain-de-Jalionas (38) ; 11 : dépôt de Petit-Villatte à Neuvy-sur-Barangeon (18) ; 12 : le Cher à Vierzon (18) ; 13 : dépôt des Isles à Chabris (36) ; 14 : tumulus du Clos du Biberon à Aslonnes (86) ; 15 : dépôt du Champ de la Villate à Challans (85) ; 16 : la Velluire à Gué-de-Velluire (85) ; 17 : dépôt de Vénat à Saint-Yrieix (16) ; 18 : grotte du Quéroy à Chazelles (16) ; 19 : dépôt de la Haute Queue à Lacroix-Saint-Ouen (60).

9Compte tenu de la typologie des objets en fer, imitations serviles de modèles courants en bronze (sauf pour l’épingle à tête bifide n° 5, fig. 3, unique exemplaire de ce modèle, mais dont certains caractères se retrouvent sur d’autres épingles du BF IIIb), et de l’extrême discrétion de la présence du Ha C sur les rives du lac, il nous paraît légitime d’attribuer les cinq objets de fer présentés ici à la période terminale du Bronze final.

– 7. La Montagne de Myard à Vitteaux (Côte-d’Or) : trois pointes de flèche du type Le Bourget (Nicolardot 2003 : 71). En revanche, les deux pointes de flèche du type Le Bourget en fer du Châtelet à Étaules, dans le même département (Nicolardot 2003 : 116 sq.) viennent d’un milieu qui a livré à la fois de la céramique du Bronze final et du Premier âge du Fer. Elles ne seront pas retenues ici.

– 8. Tumulus B de La Chaume à Ivry-en-Montagne (Côte-d’Or) : bracelet en fer, du même modèle qu’un autre en bronze de la même tombe, associé à une épingle à tête vasiforme (Olivier, Triboulot 1999 : 125 et fig. 3, B n° 3 ; Chevrier 2004 : 168 et fig. 3, n° 2bis)

– 9. Dépôt de l’Épineuse (dit aussi de la Fausse Rivière ou du Vieux Canal) à Venarey-les-Laumes (Côte-d’Or), parfois placé à Alise-Sainte-Reine : anneaux en fer (Nicolardot 1993 : pl. 342 et 345)

– 10. Tombe du tumulus Géraud à Saint-Romain-de-Jalionas (Isère) : couteau (Verger, Guillaumet 1988 : 234)

– 11. Dépôt de Petit Villatte à Neuvy-sur-Barangeon (Cher) : pièce de fer incluse dans une matrice à estamper en bronze (de Goy 1885 ; Cordier 1996)

– 12. Le Cher à Vierzon (Cher) : épée en bronze du type de Mörigen ornée de lamelles de fer (Cordier 1996 : 61)

– 13. Dépôt des Isles à Chabris (Indre) : rivet en fer sur la douille d’un couteau en bronze (fig. 2, n° 1) (Despriée 1997 ; le rivet de fer n’est pas mentionné, pas plus que dans les autres textes des divers auteurs traitant du dépôt)

– 14. Tumulus du Clos du Biberon à Aslonnes (Vienne) : pointe de flèche du type Le Bourget (Pautreau 1984)

– 15. Dépôt du Champ de la Villate à Challans (Vendée) : plaquette (Verney 1990 : 397) (fig. 2, n° 5)

  • 2 P.-Y. Milcent (2004 : 51) propose de dater du BF Ilia cette arme d’un type extrêmement rare en Euro (...)

– 16. Lit de la Velluire à Gué-de-Velluire (Vendée) : épée à poignée de bronze et lame de fer (de Mortillet 1913) (fig. 2, n° 6)2

– 17. Dépôt de Vénat à Saint-Yrieix (Charente) : plaquette de fer et traces d’oxyde sur plusieurs objets (Chauvet 1894 : 288 ; Coffyn et al. 1981 : 17)

– 18. Grotte du Quéroy à Chazelles (Charente) : cinq pointes de flèches du type Le Bourget, un (ou deux ?) couteau(x) à lame large (Gomez de Soto, Kerouanton 1991) (fig. 2, n° 2-4)

  • 3 Nous remercions J.-Cl. Blanchet qui nous a apporté cette précision inédite, et autorisé à en faire (...)

– 19. Dépôt de la Haute Queue à Lacroix-Saint-Ouen (Oise) : épingle à tige de fer et tête en bronze (Blanchet 2001, fig. 1 n° 13)3.

10Pour la période du Bronze final IIIb, la répartition des trouvailles coïncide, pour l’essentiel tout au moins, avec l’aire d’extension de “l’entité de la France médiane” de la fin de l’âge du Bronze et des régions immédiatement septentrionales (Kerouanton 2002). Cette aire culturelle étendue des lacs alpestres et de la France de l’Est à l’Atlantique se superpose assez largement à celle, antérieure, du faciès céramique RSFO. Le sud de la France semblerait, du moins dans l’état actuel de l’information, à l’écart de cette diffusion du fer pendant le Bronze final (Taffanel et al. 1998 ; Janin, Chardenon 1998).

3. CONCLUSION

11Pour la diffusion du fer et/ou de sa métallurgie en France aux Xe et IXe siècles av. J.-C., une voie continentale paraît la plus probable, comme le montre la carte (fig. 4).

12On ne peut plus retenir le modèle d’une diffusion en direction de l’Atlantique à partir des régions de la Méditerranée, qui elles-mêmes auraient été tributaires de l’aire italique (Pleiner 1981 et 2000 : 30). En Languedoc occidental, le fer n’est attesté qu’après la période Mailhac I : dans le cimetière du Moulin à Mailhac, il apparaît pendant la phase III, c’est-à-dire pas avant le Ha C., dans le dernier quart du VIIIe siècle av. J.-C. (Taffanel et al. 1998 ; Janin, Chardenon 1998).

13Pour ces objets en fer de l’âge du Bronze, on ne peut encore définir la part des biens transférés et des productions locales. La vulgarisation de l’utilisation du nouveau métal ne se fera que bien plus tard au cours de l’âge du Fer. Pendant le Bronze final, une production modeste et limitée à un petit nombre de types d’artefacts (essentiellement des armes et des parures) lui conférait un probable statut de bien de luxe à l’utilisation limitée aux cercles privilégiés de la société du temps, comme la tombe de Saint-Romain-de-Jalionas en porte témoignage. Ce sont là des faits bien connus (voir en dernier lieu : Milcent 2004 : 50 ; Chevrier 2004), sur lesquels il est inutile de revenir ici.

Bibliographie

Bibliographie

BLANCHET J.-C., 2001 – Nouveaux dépôts de la transition âge du Bronze/âge du Fer dans le contexte de la moyenne vallée de l’Oise. In : LE ROUX C.-T. dir., 2001 – Du monde des chasseurs à celui des métallurgistes. Hommage scientifique à la mémoire de Jean L’Helgouac’h et mélanges offerts à Jacques Briard. Rennes, p. 171-180 (Revue archéologique de l’Ouest, suppl. 9).

BOUILLEROT R., 1911 – Sur une épingle de Bronze, à « collerettes mobiles » enfilées sur une tige de fer. Bulletin de la Société préhistorique française, 8, p. 604-605.

BOUILLEROT R., 1913 – Objets de provenances diverses pour la plupart trouvés en Bourgogne. In : DÉCHELETTE J. dir., 1913 – La collection Millon. Antiquités préhistoriques et gallo-romaines. Paris, Geuthner, p. 47-65, pl. XVI-XX (dans cette contribution, l’auteur révise l’avis émis en 1911).

BUTLER J. J., 1976 – An Iron Find of the Middle Bronze Age. Résumés des communications. IXe congrès de l’UISPP, Nice, 1976, p. 431.

CHAUVET G., 1894 – Une cachette d’objets en bronze trouvée à Vénat, commune de St-Yrieix près d’Angoulême. Bulletin et Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 6e série, 4, p. 141-392.

CHEVRIER S., 2004 – Observations sur la période de transition de l’âge du Bronze à l’âge du Fer dans le Centre-Est de la France. Antiquités nationales, 36, p. 163-206.

CHEVRIER S., GUILLAUMET J.-P., NIAUX R. avec coll. DEPIERRE G., 2006 – Une sépulture à incinérations multiples au pied d’un mégalithe à Epoigny (Couches, Saône-et-Loire) : observations sur quelques ensembles funéraires du Centre-Est de la France aux IXe et VIIIe s. av. J.-C. In : BARAY L. dir., 2006 – Artisanats, sociétés et civilisations : hommage à Jean-Paul Thevenot. Dijon, p. 309-321 (Revue Archéologique de l’Est, suppl. 24).

COFFYN A., GOMEZ de SOTO J., MOHEN J.-P., 1981 – L’Apogée du Bronze atlantique. Le dépôt de Vénat. Paris, Picard, 1239 p., 33 fig., 57 pl., 25 cartes, VII pl., photos (L’âge du Bronze en France, 1).

CORDIER G., 1996 – Le dépôt de l’âge du Bronze final du Petit-Villatte à Neuvy-sur-Barangeon (Cher) et son contexte régional. Joué-lès-Tours, chez l’auteur.

DESPRIÉE J., 1997 – Dépôt de Chabris (Indre). In : Les Isles, Princes et paysans de l’âge du Bronze en Berry. Saint-Marcel, Musée archéologique d’Argentomagus, p. 58-59.

GOMEZ de SOTO J., KEROUANTON I., 1991 – La grotte du Quéroy à Chazelles (Charente). Le Bronze final IIIb. Bulletin de la Société préhistorique française, 88/10-12, p. 341-392.

GOMEZ de SOTO J., MOHEN J.-P., 1981 – Les premiers objets en fer en France. In : Frühes Eisen in Europa. Festschrift W.U. Guy an, Actes du 3e Symposium du Comité pour la sidérurgie ancienne de l’U.I.S.P.P. Schaffhouse – Zurich, 24-26 octobre 1979. Schaffhouse, Verlag P. Meili, p. 53-56.

GOY P. de, 1885 – La cachette de fondeur de Petit-Villatte. Mémoires Société des Antiquaires du Centre, p. 1-73.

HALBERT L., 1954 – Un groupe particulier parmi les épées de l’âge du Bronze récent. Lund, Meddelanden fran Lunds universitets Historika Muséum, p. 413-427.

JANIN T., CHARDENON N., 1998 – Les premiers objets en fer en Languedoc occidental et en Roussillon (VIIIe-VIe s. av. n. ère), In : FEUGÈRE M., SERNEELS V. dir., 1998 – Recherches sur l’économie du fer en Méditerranée nord-occidentale, Montagnac, Éd. Mergoil, p. 56-64 (Monographies Instrumentum, 4).

JOFFROY R., 1957 – Un tumulus du Hallstatt ancien à Vix (Côte-d’Or). Congrès préhistorique de France. Compte rendu de la XVe session (Poitiers-Angoulême, 15-22 juillet 1956). Paris, Société préhistorique française, p. 579-587.

KEROUANTON I., 2002 – Le lac du Bourget (Savoie) à l’âge du Bronze final : les groupes culturels et la question du groupe du Bourget. Bulletin de la Société préhistorique française, 99-3, p. 521-561.

MILCENT P.-Y., 2004 – Le Premier âge du Fer en France centrale. Paris, Société Préhistorique Française, 2 vol., 718 p., 132 pl. (Mémoire XXXIV).

MORTILLET A. de, 1913 – Note sur une épée en fer trouvée en Vendée. Revue anthropologique, p. 275-280.

NICAISE A., 1882 – La sépulture de Champigny. Première époque du fer. Châlons-sur-Marne, 15 p.

NICOLARDOT J.-P., 1993 – Les camps de Myard à Vitteaux et du Châtelet à Etaules : premiers habitats fortifiés de pierre, de bois et de terre en Côte-d’Or, dans leur contexte archéologique (du IVe millénaire au Ve siècle avant J.-C.). Besançon, thèse de doctorat d’État, Université de Franche-Comté.

NICOLARDOT J.-P., 2003 – L’habitat fortifié pré- et protohistorique en Côte-d’Or. Les camps de Myard à Vitteaux et du Châtelet à Étaules dans le contexte archéologique régional (du Ve millénaire au IVe siècle avant J.-C.), Dijon, 380 p. et ill. (Revue Archéologique de l’Est, suppl. 19).

OLIVIER L., TRIBOULOT B., 1999 – Les fouilles de Félix de Saulcy dans la nécropole des « Chaumes d’Auvenay » à Ivry-en-Montagne (Côte-d’Or) et les inhumations précoces de la fin du Bronze final dans le nord-est de la France. Antiquités nationales, 31, p. 117-139.

PAUTREAU J.-P., 1984 – Le passage de l’âge du Bronze à l’âge du Fer en Poitou. In : Transition Bronze final-Hallstatt ancien, 109ème Congrès National des Sociétés Savantes, Dijon, 1984. Paris, Éd. du C.T.H.S., p. 229- 247.

PLEINER R., 1981 – Die Wege des Eisens nach Europa. In : Frühes Eisen in Europa. Festschrift W.U. Guy an, Actes du 3e Symposium du Comité pour la sidérurgie ancienne de l’U.J.S P.P. Schaffhouse – Zurich, 24-26 octobre 1979. Schaffhouse, Verlag P. Meili, p. 115-128.

PLEINER R., 2000 – Iron in Archaeology : the European Bloomery Smelters. Prague, Archeologoky Ustav Aver.

POIROT G., 1959 – Une pointe de lance en bronze trouvée dans le lit de la Moselle, Bulletin de la Société préhistorique française, 56/11-12, p. 468- 469.

ROUSSOT-LARROQUE J., 1989 – Le Bronze moyen d’Aquitaine et la culture des tumulus. In : La dynamique du Bronze moyen en Europe, 113e congrès national des Sociétés Savantes, Strasbourg-Haguenau, 1988, Paris, Éd. du C.T.H.S., p. 393-427.

SPECK J., 1981 – Frühes Eisen in den Ufersiedlungen der Spätbronzezeit. Helvetia Archaeologica, 12/45-48, p. 265-271.

TAFFANEL O., TAFFANEL J., JANIN T., 1998 – La nécropole du Moulin à Mailhac. Lattes, 393 p. (Monographies d’Archéologie Méditerranéenne, 2).

THEVENOT J.-P., 1985 – Informations archéologiques. Circonscription de Bourgogne. Gallia-Préhistoire, 28- 2, p. 171-210.

VAROUFAKIS G., 1981 – Investigation of some Minoan and Mycenaen Iron Objects. In : Frühes Eisen in Europa. Festschrift W.U. Guy an, Actes du 3e Symposium du Comité pour la sidérurgie ancienne de l’U.I.S.P.P. Schaffhouse – Zurich, 24-26 octobre 1979. Schaffhouse, Verlag P. Meili, p. 25-32.

VERGER S., GUILLAUMET J.-P., 1988 – Le tumulus de Saint-Romain-de-Jalionas (Isère). Premières observations. In : Les Princes Celtes et la Méditerranée, Rencontre de l’École du Louvre, Paris, 1987. Paris, La Documentation Française, p. 230-240.

VERNEY A., 1990 – Le dépôt de Challans (Vendée). Bulletin de la Société préhistorique française, 87/10-12, p. 396-419.

VLČEK E., HÁJEK L., 1963 – A ritual well and the find of an early Bronze Age iron dagger at Gánovce near Poprad (Czechoslovakia). In : A Pedro Bosch-Gimpera en el septuagesimo anniversario de suncimiento, Mexico, Université nationale autonome, p. 427-439.

Notes

1 Par suite d’une erreur, cette pointe de flèche est indiquée en bronze dans cet article, alors que J.-P. Thevenot (1985 : 189) l’indiquait bien comme en fer. Nous remercions J.-P Guillaumet pour cette précision.

2 P.-Y. Milcent (2004 : 51) propose de dater du BF Ilia cette arme d’un type extrêmement rare en Europe (Halbert 1954).

3 Nous remercions J.-Cl. Blanchet qui nous a apporté cette précision inédite, et autorisé à en faire état ici.

Table des illustrations

Titre Fig. 1. 1, Hache à rebords de type médocain portant une goupille en fer. Dépôt d’Ygos-Saint-Saturnin (Landes) (d’après J. Roussot-Larroque). 2, Épingle à collerettes en bronze montées sur une tige de fer. La Saône à Chalon-sur-Saône ? (d’après R. Bouillerot) (échelles différentes).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18316/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Titre Fig. 2. Objets en fer du Bronze final lllb. 1, dépôt des Isles à Chabris (36), goupille en fer sur la douille du couteau ; 2-4, grotte du Quéroy à Chazelles (16) ; 5, dépôt de Challans (85) ; 6, Gué-de-Velluire (85) (d’après). Despriée, j. Goinez de Soto, A. Verney, A. de Mortillet) (échelles diverses).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18316/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 60k
Titre Fig. 3. Objets en fer du lac du Bourget. 1, lac du Bourget, sans précision (Musée Savoisien, Chambéry) ; 2, station des Fiollets (id.) ; 3, 4, station du Saut-de-la-Pucelle (id.) ; 5, station des Fiollets (id.) (dessins I. Kerouanton).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18316/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
Titre Fig. 4. Carte de répartition des plus anciens objets de fer en France. ▲ : Objets en fer antérieurs au Bronze final IIIb ; • : Bronze final IIIb 1 : dépôt d’Ygos-Saint-Saturnin (Landes) ; 2 : la Saône dans la région de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ; 3 : tombe de Champigny (10) ; 4 : la Moselle à Custines (54) ; 5 : Couches (71) ; 6 : lac du Bourget (73) ; 7 : La Montagne de Myard à Vitteaux (21) ; 8 : tumulus B de La Chaume à Ivry-en-Montagne (21) ; 9 : dépôt de la ferme de l’Épineuse à Venarey-les-Laumes (21) ; 10 : tumulus Géraud à Saint-Romain-de-Jalionas (38) ; 11 : dépôt de Petit-Villatte à Neuvy-sur-Barangeon (18) ; 12 : le Cher à Vierzon (18) ; 13 : dépôt des Isles à Chabris (36) ; 14 : tumulus du Clos du Biberon à Aslonnes (86) ; 15 : dépôt du Champ de la Villate à Challans (85) ; 16 : la Velluire à Gué-de-Velluire (85) ; 17 : dépôt de Vénat à Saint-Yrieix (16) ; 18 : grotte du Quéroy à Chazelles (16) ; 19 : dépôt de la Haute Queue à Lacroix-Saint-Ouen (60).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/18316/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 227k

Auteurs

© ARTEHIS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search