Version classiqueVersion mobile

Iconographie du quotidien dans l’art provincial romain : modèles régionaux

 | 
Sabine Lefebvre

SOCIÉTÉ ET CONVIVIALITÉ

Soundless but eloquent witnesses: depictions of musicians and musical instruments on roman funerary monuments

Cristina-Georgeta Alexandrescu

Résumé

La musique était omniprésente dans la vie quotidienne des Romains. L’étude des représentations que portent les monuments funéraires de Rome et des provinces de l’Empire romain montre que des représentations d’instruments de musique et de musiciens se rencontrent non seulement sur les monuments des musiciens professionnels, mais également associées à des représentations de sujets liés à la vie de tous les jours ou de thèmes mythologiques, qui incluent parfois des instruments de musique ou des personnes qui en jouent. Cet article analyse ces scènes du point de vue de leur réalisme dans les détails organologiques des instruments et la posture des musiciens, à la lumière des informations fournies par les inscriptions et les sources littéraires.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Music was a constant and important element throughout Roman society. Thematic investigations have been done on different aspects of music, such as its role in the army, in the various cults and in sports, including gladiatorial games. Others studies focus on organology: on the materiality of specific types and “families” of musical instrument, such as stringed and so-called “brass” instruments1.

From a methodological point of view, research on Roman music draws its evidence from a variety of ancient sources: philological, iconographical and archaeological. An important difference was made by the procedure chosen for the evaluation of the information2. Some used to attribute to each piece of information a value of its own in the discussion, others preferred to verify each piece of information through the different sources, while others accepted the unpleasant reality of the very scarce state and level of knowledge available. I have chosen funerary monuments because they provide specif...

Auteur

Institutul de Arheologie “Vasile Pârvan”, București.cgetalexandrescu@gmail.com

© ARTEHIS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search