Version classiqueVersion mobile

Le camp de Chassey (Chassey-le-Camp, Saône-et-Loire)

 | 
Jean-Paul Thevenot

Seconde partie. Études spécialisées

Chapitre V. Étude pétrographique de quelques céramiques néolithiques du Camp de Chassey

Francis Chevalier

Texte intégral

1Ce travail vise à caractériser la nature des fragments minéraux (dégraissants) inclus dans les pâtes de différentes céramiques du Néolithique moyen provenant des fouilles de la Redoute au camp de Chassey (Saône-et-Loire). Les échantillons ont été choisis à la suite d’un examen macroscopique de l’ensemble des documents récoltés dans les niveaux 10 à 6 de la stratigraphie de la Redoute, en vue de préciser ou de confirmer les observations techniques préalablement effectuées (Colas, 2000).

2L’analyse pétrographique a été réalisée sur lames minces examinées à la loupe binoculaire (lumière diffusée) et au microscope polarisant (LNA : Lumière Non Analysée et LPA : Lumière Polarisée Analysée). Les minéraux identifiés sont caractérisés par leur forme, leur texture, leur mode d’association, leur taille et leur quantité apparente. Une classification suivant les principaux types de dégraissants est déduite de ces observations. Elles donnent également accès aux roches d’origine des composants, ce qui permet de préciser le contexte géologique du lieu de fabrication des céramiques et leur provenance.

3Six types principaux de dégraissants minéraux sont distingués dans les niveaux 10 à 6. Ils sont numérotés de I à VI.

TYPE I : ÉLÉMENTS PROVENANT D’UNE SEULE ROCHE

Granite à Biotite

Échantillon n° 1 (XLV-61, 13-14), niveau 9 (fig. 1-2)

4La matrice argileuse, de couleur brune, est présente en quantité moyenne (47 à 52 %). La porosité est de l’ordre de 10 à 15 %.

5Les dégraissants minéraux ci-dessous (38 %) présentent une hétérométrie générale forte.

  • Quartz. Minéraux craquelés, parfois corrodés par des oxydes ferriques. Ils sont subanguleux pour la majeure partie. Leur taille varie de façon importante ; aucun tri n’a été effectué.

  • Feldspaths alcalins. Ils sont subanguleux à subarrondis et de taille variable. Certains minéraux présentent des mâcles typiques du Microcline. Ces minéraux sont parfois altérés en fines paillettes de muscovite.

  • Biotite. Minéraux bruns à structure fibreuse, allongés.

  • Plagioclase. Peu représentés, ils sont subanguleux et de taille réduite. Ils sont déterminés comme étant de l’Oligoclase à 25 % d’anorthite.

  • Lithoclastes. Ces fragments sont de plusieurs types : (1) quartz polycristallins, (2) association quartz + feldspaths, (3) quartz + feldspaths + micas. Ils sont de taille variable, le plus souvent subarrondis.

  • Oligiste (ou hématite). Grains subarrondis, de taille variable et relativement faible.

6Tous les minéraux présents dans cet échantillon proviennent d’une roche granitique, de type granité à biotite, cataclasée. La roche a été concassée ; le broyat n’a pas été trié avant utilisation.

Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9 (fig. 3-4)

7La matrice argileuse, de couleur beige à marron clair, est en quantité peu importante par rapport aux autres échantillons (43 à 45 %). La porosité est de l’ordre de 5 à 7 %.

8Les dégraissants minéraux (50 %) présents sont les suivants :

Fig. 1. – Échantillon n° 1 (XLV-61, 13-14), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 44, n° 5). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Minéraux

Taille max.
(mm)

Taille min.
(mm)

Taille moyenne (mm)

Quantité
(%)

Quartz

750

10

100 – 200

5 (13.1)

Feldspath alcalin

1500

100

700-1000

7 (18.4)

Plagioclase

200

1 (2.6)

Biotite

700

10

100 – 150

10 (2.6)

Oligiste

350

50 – 100

1 (2.6)

Lithoclastes :
– Quartz polycristallin

1500

100

500 – 800

14 (36.8)

– Quartz & Feldspath alc.

1750

150

800 – 1000

– Quartz & Feldspath alc.
& Biotite

1750

200

900 – 1200

38 (100)

Fig. 2.– Échantillon n° 1 (XLV-61, 13-14), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à Biotite. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin : Mb, Biotite.

Fig. 2.– Échantillon n° 1 (XLV-61, 13-14), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à Biotite. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin : Mb, Biotite.

Fig. 3. – Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9. Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 3. – Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9. Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 4 – Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9, LNA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à Biotite. Q, Quartz monocristallin ; F, Feldspath alcalin ; Qp, Quartz polycristallin : O, Oligiste.

Fig. 4 – Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9, LNA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à Biotite. Q, Quartz monocristallin ; F, Feldspath alcalin ; Qp, Quartz polycristallin : O, Oligiste.
  • Quartz. Majoritairement subanguleux, de taille variable, parfois craquelés.

  • Feldspaths alcalins. De grande taille, subarrondis à subanguleux, parfois fortement altérés.

  • Plagioclases. Grains subanguleux, en quantité accessoire.

  • Zircons. Bien cristallisés, de taille relativement importante, en quantité accessoire.

  • Biotite. Présente en grande quantité, répartie de façon homogène dans la masse.

  • Oligiste. Petits minéraux subarrondis à subanguleux disséminés.

  • Apatite. Très fines baguettes en quantité accessoire.

  • Lithoclastes. Deux associations sont présentes : (1) quartz polycristallins subarrondis, (i) enchâssés les uns dans les autres et de petite taille, (ii) juxtaposés et de taille un peu plus importante et (2) quartz + feldspaths, le plus souvent subarrondis et en petite quantité.

9Tous les minéraux proviennent d’une roche grenue acide cataclasée de type granité à biotite. La roche a été broyée, mais les fragments n’ont pas été triés.

Granité à deux Micas

Échantillon n° 3 (XLVIII-58), 151 sqq., niveau 8 (fig. 5-6)

10La matrice argileuse, de couleur rouille, est présente en quantité assez forte (57 %). La porosité est faible (3 %).

11Les dégraissants minéraux (40 %) sont les suivants :

– Quartz. De taille fortement variable, le plus souvent anguleux, montrant parfois des golfes de corrosion.

Fig. 5 – Échantillon n° 3 (XLVIII-58, 151 sqq.), niveau 8 (voir partie, fig. 73, n° 4). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 5 – Échantillon n° 3 (XLVIII-58, 151 sqq.), niveau 8 (voir partie, fig. 73, n° 4). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 6. – Échantillon n° 3 (XLVIII-58, 151 sqq.), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granité à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite).

Fig. 6. – Échantillon n° 3 (XLVIII-58, 151 sqq.), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granité à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite).

Fig. 7 – Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 42, n° 7). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 7 – Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 42, n° 7). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 8 – Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9, LPA Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartzpolycristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite) ; F. Feldspath alcalin.

Fig. 8 – Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9, LPA Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartzpolycristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite) ; F. Feldspath alcalin.
  • Feldspaths alcalins (dont microcline). Minéraux subanguleux à subarrondis, de taille très variable, parfois assez fortement altérés et déformés mécaniquement. Certains de ces feldspaths sont perthitiques : quelques minéraux de type pegmatite graphique sont visibles.

  • Plagioclases. Peu représentés, de petite taille, subarrondis et fréquemment altérés (oligoclase).

  • Muscovite. De taille assez faible, elle se présente en baguettes ou en tablettes allongées et parfois en fibres.

  • Biotite. Présente sous forme de petites baguettes allongées, en quantité accessoire.

  • Oligiste. Minéraux de petite taille, généralement subarrondis à anguleux, en petite quantité.

12– Zircon. Quelques minéraux observables.

13– Lithoclastes. Plusieurs types sont visibles (1) quartz polycristallins subarrondis, (2) quartz + muscovite, subanguleux, (3) quartz + feldspaths alcalins. Ils sont le plus souvent de grande taille.

14Les minéraux utilisés proviennent d’une roche granitique de type granité à deux micas qui est cataclasée. Cette roche a été concassée ; le produit n’a subi aucun tri avant utilisation.

Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9 (fig. 7-8)

15La matrice argileuse, de couleur grise assez foncée, est en quantité très importante (74 à 76 %). La porosité est comprise entre 5 et 7 %.

16Les dégraissants minéraux (19 %) sont les suivants :

  • Quartz. Très hétérométriques, anguleux à subanguleux.

  • Feldspaths alcalins. Minéraux plus rares, anguleux à subanguleux, de taille variant dans des proportions assez importantes, parfois très altérés (muscovitisation). Certains présentent typiquement la macle de Carlsbadt.

  • Agrégats argileux oxydés. Composés d’une pâte argileuse oxydée contenant des minéraux fins (quartz et feldspaths principalement).

  • Micas (biotite et muscovite). Se présentent en fines baguettes disséminées en quantité accessoire.

  • Lithoclastes. De plusieurs types : (1) quartz polycristallins anguleux à subanguleux, de taille variable, montrant des faciès différents, accolés les uns aux autres ou enchâssés les uns dans les autres (plus nombreux) ; (2) quartz + feldspaths, très hétérométriques, le plus souvent de grande taille ; (3) quartz + feldspaths + micas, de grande taille, de mêmes caractéristiques que les précédents.

  • Oligiste. Fins minéraux ou agrégats d’oxyde de fer, disséminés.

17Les minéraux de quartz, de feldspath, les micas proviennent d’une roche plutonique de type granité à deux micas (ceux-ci étant relativement peu nombreux) qui a subi une cataclase assez importante. La roche a été broyée. Les agrégats argileux oxydés proviennent d’une altération de surface d’éléments argileux.

Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8 (fig. 9-10)

18La matrice argileuse présente des différences de couleur allant du brun-rouille au noir. Elle est très peu abondante (5 %). la porosité est très forte (60 %).

19Les dégraissants minéraux (35 %) sont les suivants :

  • Quartz. Subanguleux à anguleux, de taille très variable. Quelques grains, en quantité négligeable, sont de forme arrondie.

  • Feldspaths alcalins (dont le microcline). Subanguleux à anguleux et de taille relativement faible, parfois fortement altérés (muscovitisation).

  • Plagioclase. Minéraux subanguleux à anguleux, en nombre plus restreint et de plus petite taille que les précédents.

  • Micas (biotite et muscovite). Présents en fins cristaux (paillettes et tablettes) disséminés.

  • Lithoclastes. On distingue plusieurs types. (1) Quartz + feldspaths, de forte taille pour la majeure partie d’entre eux, subanguleux, avec des espèces minérales enchâssées les unes dans les autres, ce qui traduit une phase de cataclase de la roche. De plus un faciès perthitique est présent dans cette association. (2) Quartz polycristallins, de taille variable, subanguleux à anguleux, accolés les uns aux autres ou enchâssés les uns dans les autres. (3) Quartz + feldspaths + micas, subanguleux, les plus gros éléments, mais en quantité peu importante.

  • Agrégats argileux oxydés. De taille variable, bien représentés. Ils contiennent des minéraux de quartz et de feldspath.

Fig. 9. – Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8 (voir 1ère partie, fig. 69, n° 18). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 9. – Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8 (voir 1ère partie, fig. 69, n° 18). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 10. – Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin, QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite) ; F, Feldspath alcalin.

Fig. 10. – Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin, QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite) ; F, Feldspath alcalin.

20Les minéraux proviennent d’une roche plutonique de type granité à deux micas à tendance perthitique. Cette roche a subi une cataclase forte ainsi qu’une altération météorique (muscovitisation des feldspaths conduisant au faciès de type greisen). Les quartz arrondis proviennent certainement de la même roche qui a subi une arénisation en surface. La roche a été broyée, mais le produit du concassage n’a subi aucun tri. Les agrégats argileux oxydés proviennent de l’altération de surface d’argilite compacte.

Fig. 11.– Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7 (voir 1ère partie, fig. 93, n° 1). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 11.– Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7 (voir 1ère partie, fig. 93, n° 1). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 12 – Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7, LNA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; F, Feldspath alcalin ; O, Oligiste ; Ro, Reste organique carbonisé (charbon de bois ?).

Fig. 12 – Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7, LNA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; F, Feldspath alcalin ; O, Oligiste ; Ro, Reste organique carbonisé (charbon de bois ?).

Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7 (fig. 11-12)

21La matrice argileuse est très abondante (61 %). La porosité est de 7 %.

22Les dégraissants minéraux (32 %) sont les suivants :

  • Quartz. Minéraux anguleux à subanguleux, très hétérométriques.

  • Feldspaths alcalins (dont microcline). Minéraux nombreux, anguleux à subanguleux, de taille variable, parfois fortement altérés notamment en muscovite.

  • Micas (biotite et muscovite). Petites baguettes ou tablettes allongées dispersées dans la matrice argileuse (qui est composée en partie de ces minéraux).

  • Lithoclastes. On distingue : (1) quartz polycristallins, anguleux à subanguleux, pour la plupart enchâssés les uns dans les autres ; (2) quartz + feldspaths, de taille variable, subanguleux, plus ou moins enchâssés ; (3) quartz + feldspaths + micas, subanguleux, en nombre peu important.

  • Tourmaline. Petits fragments anguleux disséminés.

  • Zircon. Un minéral assez gros.

23Tous les minéraux présents proviennent d’une roche plutonique acide de type granité à deux micas tendant vers un faciès greisen (altération météorique des feldspaths). Cette roche a subi une phase de cataclase. Elle a été broyée. Les agrégats argileux oxydés proviennent de l’altération de surface de fragments d’argile, parfois combinée avec des minéraux.

Granité s.l.

Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8 (fig. 13-14)

24La matrice argileuse, de couleur brun-rouille à brun foncé, est moyennement abondante (53 %). Porosité de 15 %.

25Les dégraissants minéraux (32 %) sont les suivants :

  • Quartz. Grains de taille variable, subanguleux à subarrondis, parfois craquelés et pénétrés par des oxydes ferriques.

  • Feldspaths alcalins (dont microcline). Microcline et autres feldspaths alcalins sont bien représentés. Ils sont de forte taille, subanguleux à subarrondis, parfois fortement altérés, rarement corrodés par des oxydes ferriques.

  • Plagioclases. Minéraux subarrondis, de grande taille, peu représentés.

  • Muscovite. Quelques paillettes disséminées, de faible taille.

  • Oligiste. Petits minéraux subarrondis, en faible quantité.

  • Lithoclastes. (1) Les quartz polycristallins, le plus souvent subarrondis, de taille très variable, enchâssés les uns dans les autres ou juxtaposés, sont bien représentés. (2) Les quartz + feldspaths, de taille importante, sont subarrondis et les quartz sont en inclusions globuleuses dans les feldspaths. (3) Les quartz + feldspaths + muscovite sont subarrondis et de forte taille.

  • Oligiste. Petits minéraux subarrondis, en faible quantité.

  • Agrégats argileux oxydés. Agrégats argileux ayant subi une altération de surface (oxydation).

26Les dégraissants minéraux proviennent d’une roche ignée acide de type granite s.l. en partie cataclasée. Cette roche a été broyée, mais les fragments n’ont pas été triés. Les agrégats argileux oxydés proviennent de l’altération de surface de fragments d’argilite.

Fig. 13- Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8 (voir 1ère partie, fig. 71, n° 6). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 13- Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8 (voir 1ère partie, fig. 71, n° 6). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 14. – Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite s.l. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; AAO, Agrégats Argileux Oxydés.

Fig. 14. – Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite s.l. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; AAO, Agrégats Argileux Oxydés.

Fig. 15 – Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10 (voir 1ère partie, fig. 19, n° 19). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 15 – Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10 (voir 1ère partie, fig. 19, n° 19). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 16. – Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite s.l. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; P, Plagioclase.

Fig. 16. – Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite s.l. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; P, Plagioclase.

Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10 (fig. 15-16)

27La matrice argileuse, de couleur brun-ocre, est présente en quantité très importante (70 %). La porosité est voisine de 5 %.

28Les dégraissants minéraux (25 %) présents sont les suivants :

  • Quartz. De taille moyenne, subanguleux pour la majorité, présentant quelquefois des inclusions.

  • Feldspaths alcalins. De taille moyenne, le plus souvent anguleux, altérés parfois fortement.

  • Plagioclases (oligoclase). Présents en quantité accessoire.

  • Tourmaline. En quantité très accessoire (un petit grain de couleur verte).

  • Lithoclastes. Sont présents : (1) des quartz polycristallins de taille parfois assez forte, subanguleux à subarrondis et (2) des quartz + feldspaths alcalins, subarrondis, parfois brisés et craquelés. Ce sont les plus gros éléments de l’échantillon.

  • Oligiste. Petits minéraux subanguleux, parfois subarrondis, disséminés.

29Tous les minéraux proviennent d’une roche grenue cataclasée de type granite s.l. La roche a été broyée, mais les fragments n’ont pas été triés.

TYPE II : ELEMENTS PROVENANT DE DEUX ROCHES DIFFÉRENTES

Granité à deux micas et Calcite cristalline

Échantillon n° 9 (XLII-62, 193), niveau 9 (fig. 17-18)

30La matrice argileuse, de couleur rouille, est en quantité importante (55 à 57 %). La porosité est faible (de 3 à 5 %).

31Les dégraissants minéraux (40 %) sont les suivants :

  • Quartz. De taille variable, subanguleux (rarement subarrondis), parfois craquelés et corrodés par des oxydes de fer.

  • Feldspaths alcalins (dont microcline). Cristaux de taille variable, subanguleux à subarrondis. Certains sont assez fortement altérés (muscovitisation importante), d’autres sont perthitiques.

  • Plagioclases. De taille assez régulière, souvent subanguleux et parfois fortement altérés.

  • Muscovite. Petites tablettes allongées, rares.

  • Biotite. Petits minéraux allongés, disséminés.

  • Oligiste. Grains parfois de forte taille.

  • Lithoclastes. Trois associations sont présentes : (1) quartz polycristallins subarrondis de taille variable, (2) quartz + feldspaths subarrondis à subanguleux parfois de taille importante, (3) quartz + feldspaths + muscovite en gros grains, en quantité moins importante que les autres.

  • Calcite. Quelques fragments bien cristallisés, subanguleux, de taille assez importante, en quantité accessoire.

32La calcite cristalline provient soit d’un filon de calcite bien cristallisée (faille, fentes de tension... dans des formations calcaires ou calcaréo-argileuses), soit d’un marbre calcaire. Les autres minéraux proviennent d’une roche grenue de type granité à deux micas avec une tendance vers un greisen (altération des feldspaths alcalins). Cette roche a été broyée ; le broyat n’a subi aucun tri. Un fragment d’os est également présent. Il est possible qu’il ait été intégré par accident dans la pâte de la céramique. En effet, si l’os avait été utilisé comme dégraissant il se trouverait certainement en quantité plus importante.

Fig. 17.– Échantillon n° 9 (XLII-62, 193). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Minéraux

Taille max.
(mm)

Taille min.
(mm)

Taille moyenne (mm)

Quantité
(%)

Quartz

1000

20

80 – 100

10 (25)

Plagioclases

1000

350

Ttes tailles

3 (7.5)

Feldspath alcalin

900

50

300 – 400

5 (12.5)

Muscovite

450

30

200 – 250

Accessoire

Tourmaline

70

Accessoire

Oligiste

400

30

Ttes tailles

1 (2.5)

Biotite

600

20

Ttes tailles

1 (2.5)

Zircon

80

Accessoire

Lithoclastes :
– Quartz polycristallin

1250

50

400 – 800

20 (50)

– Quartz & Feldspath alc.

1750

200

500 – 1000

– Quartz & Feldspath alc. &
Muscovite

1900

1000

Ttes tailles

Calcite

800

100

Ttes tailles

Accessoire

40 (100)

Fig. 18.– Échantillon n° 9 (XLII-62, 193), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : granite à deux micas et calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; P, Plagioclase ; F, Feldspath alcalin ; C, Calcite cristalline.

Fig. 18.– Échantillon n° 9 (XLII-62, 193), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : granite à deux micas et calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; P, Plagioclase ; F, Feldspath alcalin ; C, Calcite cristalline.

Calcite cristalline et Granité s.l.

Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6 (fig. 19-20)

33La matrice argileuse présente deux couleurs, marron clair sur un bord et brun foncé sur l’autre. Elle est en quantité assez importante (65 à 67 %). La porosité est faible (de 3 à 5 %).

34Les dégraissants minéraux (30 %) sont les suivants :

  • Calcite. Minéraux de taille variable, le plus souvent en gros cristaux bien développés, anguleux, présentant des traces de clivage et des macles. Ce sont les principaux constituants de l’échantillon.

  • Feldspaths alcalins (dont microcline). Parfois de forte taille, subarrondis à arrondis, peu nombreux.

  • Quartz. Cristaux de taille moyenne à petite, à section subarrondie.

  • Lithoclastes. Présents sous forme (1) de fragments de quartz polycristallins de taille moyenne, subarrondis et (2) de fragments de quartz + feldspaths de grande taille, subarrondis, peu représentés.

Fig. 19. – Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6. Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 19. – Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6. Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 20. – Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : calcite cristalline (majoritaire) et granite s.l. C, Calcite cristalline ; Qp, Quartz polycristallin.

Fig. 20. – Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : calcite cristalline (majoritaire) et granite s.l. C, Calcite cristalline ; Qp, Quartz polycristallin.

Fig. 21. – Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6 (voir 1ère partie, fig. 108, n° 6). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 21. – Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6 (voir 1ère partie, fig. 108, n° 6). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 22 – Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : Granité à deux micas et calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin : C, Calcite cristalline ; Qp, Quartz polycristallin.

Fig. 22 – Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : Granité à deux micas et calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin : C, Calcite cristalline ; Qp, Quartz polycristallin.

Fig. 23. – Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq., niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 45, n° 16). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique : le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 23. – Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq., niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 45, n° 16). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique : le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 24 – Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq.), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant trois origines : Granité s.l., calcite cristalline et calcaire. Q, Quartz monocristallin ; C, Calcite cristalline.

Fig. 24 – Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq.), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant trois origines : Granité s.l., calcite cristalline et calcaire. Q, Quartz monocristallin ; C, Calcite cristalline.

35Les minéraux principaux qui sont les carbonates, proviennent d’un filon de calcite bien cristallisée (faille, fentes de tension...) ou d’un marbre de type marbre à scapolites. La roche a été broyée ; les fragments n’ont pas été triés. Les autres minéraux, présents en quantité moindre, proviennent certainement d’une roche grenue de type granité s. l. ; cette roche a été broyée.

Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6 (fig. 21-22)

36La matrice argileuse, de couleur brun-ocre, est en quantité importante (66 %). La porosité est faible (3 %).

37Les dégraissants minéraux (31 %) sont les suivants :

  • Calcite. Minéraux cristallisés anguleux à subanguleux, très hétérométriques, isolés ou associés entre eux. Ils représentent la majeure partie des dégraissants.

  • Quartz. Anguleux à subanguleux et de taille variable.

  • Feldspaths alcalins (dont le microcline). Subanguleux, assez fortement altérés (parfois en muscovite, donnant un faciès de type greisen), en assez faible proportion.

  • Plagioclases. Anguleux, de petite taille, en quantité accessoire, essentiellement représentés par l’oligoclase.

  • Lithoclastes. Plusieurs associations minérales : (1) quartz polycristallins de taille parfois très importante, imbriqués plus ou moins les uns dans les autres ce qui traduit un milieu cataclasé ; (2) quartz + feldspaths alcalins assez rares, de taille variable parfois très importante, subanguleux ; (3) carbonates, subanguleux et de taille assez largement variable.

  • Oligiste. Grains plus ou moins arrondis disséminés.

  • Agrégats argileux oxydés. De taille parfois importante présentant tous en leur sein des minéraux.

  • Micas. Ces minéraux (biotite et muscovite) se présentent en paillettes ou tablettes, en quantité peu importante.

  • Tourmaline. Présente en quantité accessoire.

38Les quartz, feldspaths, micas et tourmalines proviennent d’une roche plutonique de type granité à deux micas, cataclasée ; celui-ci tend à s’altérer en donnant un faciès de type greisen. Les carbonates proviennent certainement d’un filon de calcite. Ces roches ont été broyées, mais les fragments n’ont pas été triés.

TYPE III : ELEMENTS PROVENANT DE TROIS ROCHES DIFFÉRENTES

Granité s.l., Calcite cristalline et Calcaire micritique

Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq.), niveau 9 (fig. 23-24)

39La matrice argileuse, de couleur brune, est présente en quantité importante (60 %). Porosité de 15 %.

40Les dégraissants minéraux (25 %) sont les suivants :

  • Roche carbonatée à grains fins (micrite). Les grains sont subarrondis et très hétérométriques.

  • Calcite. Minéraux bien cristallisés, subanguleux, peu représentés et de taille importante.

  • Quartz. Grains de petite taille, subanguleux (rarement subarrondis) disséminés dans la matrice argileuse. Ils sont quelquefois craquelés. Ils apparaissent relativement isométriques et donc triés.

  • Plagioclases. Minéraux en faible quantité, de petite taille et de forme subanguleuse. Ce sont des oligoclases à 20 % d’anorthite.

  • Feldspaths alcalins. Petits minéraux en quantité très faible.

  • Oligiste. Minéraux de petite taille, subarrondis à arrondis.

  • Lithoclastes. Présents sous forme de quartz polycristallins de taille relativement faible, de forme subarrondie, et peu représentés.

  • Zircons. Quelques très petits grains en quantité accessoire.

41Les carbonates bien cristallisés proviennent soit d’un filon de calcite bien cristallisée, soit d’un marbre calcaire de type marbre scapolite. Cette roche a été broyée et les grains obtenus relativement bien triés. Les quartz, feldspaths, lithoclastes et zircons proviennent d’une roche granitique s.l. cataclasée. La roche a été broyée ; le broyat a été relativement trié. Des fragments proviennent d’une troisième roche qui est une roche carbonatée à grains fins à très fins. Ces éléments sont hétérométriques et n’ont pas subi de tri. Leur forme indique qu’ils proviennent soit d’un sable calcaire, soit d’une roche calcaire altérée par action météorique.

Granite à Biotite, Calcaire quartzeux et Calcaire micritique

Échantillon n° 13 (XLVIII-58, 487), niveau 9 (fig. 25-26)

42La matrice argileuse, de couleur brun foncé à beige, est abondante (58 %). La porosité est de 10 %.

43Les dégraissants minéraux (32 %) sont les suivants :

  • Biotite. En baguettes et tablettes subanguleuses, de taille moyenne, disséminées.

  • Quartz. Minéraux subanguleux, de taille variable.

  • Feldspaths alcalins. Subanguleux, parfois de grande taille pouvant être assez fortement altérés.

  • Plagioclases. Petits minéraux anguleux, accessoires.

  • Lithoclastes. On distingue : (1) quartz polycristallins, subanguleux, de taille moyenne en grains tantôt fins (< 0,05 mm), tantôt plus grossiers (> 0,1 mm) ; (2) quartz + feldspaths, subanguleux, de forte taille, enchâssés les uns dans les autres ; (3) calcaire micritique en éléments subanguleux à subarrondis, de taille très variable ; (4) calcaire quartzeux en éléments majoritairement subanguleux, de taille très variable (les minéraux contenus dans ce calcaire sont mono- ou polycristallins).

44Deux types de calcaires sont présents : un calcaire micritique quasiment pur (i.e. mudstone), et un calcaire quartzeux (i.e. wackestone). Les autres minéraux proviennent d’un granité de type granité à biotite. Deux classes granulométriques se distinguent pour les minéraux issus du granite, la plus faible pouvant rapprocher la roche originelle d’un microgranite. Toutes ces roches ont été broyées.

45Les agrégats argileux oxydés proviennent de l’altération de fragments d’argile.

Fig. 25.– Échantillon n° 13 (XLIII-58, 487), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 45, n° 4). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Minéraux

Taille maxi. (mm)

Taille mini, (mm)

Taille moyenne (mm)

Quantité (%)

Quartz

800

10

150 – 250

2 (6)

Biotite

1000

<50

300 – 600

5 (16)

Feldspath alcalin

1750

200

< 1000

1 (3)

Oligiste

500

10

1 (3)

Zircon

80

Accessoire

Lithoclastes :
– Quartz polycristallin

1250

200

16 (40)

– Quartz & Feldspath alc.

2350

200

– Calcaire micritique

2500

50

– Calcaire quartzeux

2750

200

> 2000

Agrégats argileux oxydés

3000

2000

7 (22)

32 (100)

Fig. 26. – Échantillon n° 13 (XLIII-58, 487), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant trois origines : Granité à biotite, calcaire quartzeux et calcaire micritique. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; Cf, Calcaire fin micritique ; AAO, Agrégat Argileux Oxydé.

Fig. 26. – Échantillon n° 13 (XLIII-58, 487), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant trois origines : Granité à biotite, calcaire quartzeux et calcaire micritique. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; Cf, Calcaire fin micritique ; AAO, Agrégat Argileux Oxydé.

TYPE IV : ELEMENTS PROVENANT DE QUATRE ROCHES DIFFÉRENTES

Granité à deux micas, Calcite cristalline, Calcaire micritique et Calcaire quartzeux

Échantillon n° 14 (XLI-56, 348), niveau 9 (fig. 27-28)

46La matrice argileuse, de couleur brun-rouille à grise, est abondante (58 %). La porosité est de 5 %.

47Les dégraissants minéraux présents (37 %) sont les suivants :

  • Quartz. Minéraux subanguleux à anguleux, de taille variant assez largement, quelques fois craquelés. Ils sont relativement triés.

  • Feldspaths alcalins (dont microcline). La plupart assez fortement altérés (notamment en muscovite), de taille variant dans des proportions assez importantes, majoritairement subanguleux.

  • Plagioclases. Subanguleux, de taille relativement faible, en nombre restreint. Ce sont des oligoclases.

  • Zircon. un très beau minéral.

  • Micas (biotite et muscovite). Minéraux présents en fines baguettes et tablettes disséminées.

  • Tourmaline. Subanguleux et de petite taille, accessoire.

  • Oligiste. De taille moyenne, subarrondis, disséminés.

  • Agrégats argileux oxydés. Contiennent de fins minéraux. Ils sont subarrondis et disséminés. Ces éléments sont entourés d’un vide assez important dû à la rétractation au cours de la cuisson.

  • Lithoclastes. On distingue : (1) quartz polycristallins, majoritairement subanguleux à anguleux, de taille assez forte, enchâssés les uns dans les autres, moins fréquemment accolés les uns aux autres ; (2) quartz + feldspaths, présentant les mêmes caractéristiques que les précédents ; (3) quartz + feldspaths + micas, subanguleux à anguleux, pouvant être de forte taille ; (4) roche calcaire micritique, en fragments subanguleux à anguleux, pouvant être de forte taille ; (5) calcite polycristalline, en éléments plus ou moins gros, subanguleux pour la plupart, de taille variable ; (6) calcaire quartzeux, fragments de roche carbonatée contenant des éléments de quartz monocristallins subanguleux en grande quantité.

48Les quartz, feldspaths, micas, zircons, tourmaline, oligiste, quartz polycristallins, quartz + feldspaths, quartz + feldspaths + micas, proviennent d’une même roche de type granité à deux micas. Ce granité a subi une phase de cataclase ainsi qu’une altération météorique conduisant au faciès greisen. Deux types de calcaires sont également représentés : un calcaire micritique (type mudstone) et un calcaire quartzeux (type wackestone). Les fragments de calcite bien cristallisée proviennent vraisemblablement d’un filon de calcite. Les quatre roches utilisées ont été broyées. Les agrégats argileux oxydés proviennent de l’altération de surface de fragmens d’argile.

Fig. 27 – Échantillon n° 14 (XLI-56, 348), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 44, n° 8). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Minéraux

Taille maxi. (mm)

Taille mini, (mm)

Taille moyenne (mm)

Quantité
(%)

Quartz

750

< 10

100 – 300

15 (41)

Feldspath alcalin

700

50

200 – 400

3 (8)

Plagioclases

300

50

Accessoire

Zircon

100

Accessoire

Micas

200

< 10

2 (5)

Tourmaline

150

Accessoire

Oligiste

200

10

1 (3)

Lithoclastes :
– Quartz polycristallin

2000

50

400 – 600

11 (29)

– Quartz & Feldspath alc.

750

50

– Quartz & Feldspath alc. &
Micas

1250

200

– Calcaire micritique

1250

50

– Calcaire quartzeux

2250

100

– Calcite polycristalline

1500

100

Agrégats argileux oxydés

4000

100

> 1000

5 (14)

37 (100)

Fig. 29. – Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 48, n° 14). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 29. – Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 48, n° 14). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

TYPE V : PRESENCE DE CHAMOTTE

Granite, Calcite cristalline et Chamotte

Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9 (fig. 29-30)

49La matrice argileuse, de couleur brune, est en quantité importante (60 %). la porosité est de 5 %.

50Les dégraissants minéraux (35 %) sont les suivants :

– Quartz. Minéraux anguleux à subanguleux, de taille relativement petite, bien triés., en proportion très faible.

– Calcite. Principal dégraissant présent sous forme de cristaux plus ou moins grands, subanguleux montrant des traces de clivage et de macles polysynthétiques et de microcristaux (taille > 0,01 mm) assemblés entre eux.

  • Lithoclastes. Essentiellement de petits cristaux associés les uns aux autres, subanguleux et de taille variant dans des proportions assez importantes.

  • Oligiste (hématite). Grains subarrondis pouvant atteindre des tailles assez importantes, en quantité accessoire.

  • Chamotte. Ces éléments subanguleux, les plus gros, subanguleux, sont nombreux. Ils présentent des teintes différentes, ce qui pourrait correspondre à deux types distincts.

Fig. 28. – Échantillon n° 14 (XLI-56, 348), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant quatre origines : Granite à deux micas, calcaire quartzeux, calcaire micritique et Calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; Cq, Calcaire quartzeux ; AAO. Agrégat Argileux Oxydé.

Fig. 28. – Échantillon n° 14 (XLI-56, 348), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant quatre origines : Granite à deux micas, calcaire quartzeux, calcaire micritique et Calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; Cq, Calcaire quartzeux ; AAO. Agrégat Argileux Oxydé.

Fig. 30. – Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9, LNA. Dégraissants minéraux intégrant de la chamotte, des éléments de granité s. I et de la calcite cristalline. CH, Chamotte ; C, Calcite cristalline.

Fig. 30. – Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9, LNA. Dégraissants minéraux intégrant de la chamotte, des éléments de granité s. I et de la calcite cristalline. CH, Chamotte ; C, Calcite cristalline.

51Les grains de calcite proviennent d’un filon de calcite (les plus gros pourraient aussi provenir d’un marbre de type marbre à scapolites). Les grains de quartz proviennent d’une roche plutonique de type granite s.l. Les deux roches ont été concassées, mais seuls les quartz paraissent avoir subi un tri.

52La chamotte provient d’une céramique broyée.

TYPE VI : PRESENCE D’OS

Granité et Os

Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10 (fig. 31-32)

53La matrice argileuse, de couleur rouille-orange, est présente en quantité importante (60 à 65 %). Porosité de 20 à 25 %.

54Les dégraissants (15 %) montrent une orientation grossière parallèlement aux surfaces externes de l’échantillon. Ils comportent les éléments suivants :

  • Os. Des débris d’os, reconnaissables grâce aux ostéocystes bien visibles, sont le plus souvent de grande taille. Ils apparaissent assez fortement brûlés. Ils constituent le dégraissant majeur de l’échantillon.

  • Quartz. De moyenne à petite taille, souvent craquelés, subanguleux.

  • Lithoclastes. En majorité des quartz polycristallins, pour la plupart de grande taille, subarrondis. L’association minérale quartz + feldspaths est présente en quantité accessoire.

55Les os sont le plus souvent de grande taille et constituent le dégraissant majeur de la pâte. Les fragments d’os apparaissent assez fortement brûlés et sont entourés pour la plupart d’une porosité assez importante pouvant provenir de leur rétraction en cours de cuisson.

56Les quartz présents sont relativement triés (un seul grand cristal), alors que les lithoclastes ne le sont pas. Le fait que les seuls minéraux présents soient des quartz monocristallins et polycristallins suggère un tri en fonction même de la nature de ces minéraux, mais leur faible quantité ne permet pas de l’affirmer. Ces minéraux proviennent d’une roche grenue cataclasée de type granite s.l. qui a été broyée.

Fig. 31. – Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10 (voir 1ère partie, fig. 19, n° 13). Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 31. – Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10 (voir 1ère partie, fig. 19, n° 13). Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.

Fig. 32.– Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10, LNA. Dégraissants minéraux intégrant de l’os et des éléments de granite s.l. Os, Os ; Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin.

Fig. 32.– Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10, LNA. Dégraissants minéraux intégrant de l’os et des éléments de granite s.l. Os, Os ; Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin.

Position stratigraphique DES PRINCIPAUX TYPES DE DÉGRAISSANTS

57Les dégraissants à un seul composant à base de granite (granite, granite à biotite, granite à deux micas) ne se rencontrent que dans les niveaux chasséens 10 à 7. Les dégraissants à trois et quatre composants, comprenant granite, calcite, calcaire micritique, calcaire quartzeux, semblent également une caractéristique du Chasséen (niveau 9). C’est également dans le Chasséen que sont présents un dégraissant à l’os (niveau 10) et un dégraissant à la chamotte (niveau 9). Dans le niveau du Néolithique Moyen Bourguignon (niveau 6), les dégraissants sont à dominante calcaire, associant éventuellement calcite et granite (échant. 7, 11) (fig. 33).

Origine des roches

58Les dégraissants minéraux des céramiques des niveaux néolithiques de la Redoute proviennent de six types de roches différents qui se classent en deux catégories principales, à savoir :

  • des roches granitiques s.l. : granité à deux micas (biotite et muscovite), granite à biotite et granite s.l. indifférencié ;

  • des roches carbonatées : calcaire micritique (mudstone), calcaire quartzeux (wackestone-packstone) et calcite cristalline.

59La vallée de la Dheune, au débouché de laquelle est implanté le camp de Chassey, recoupe les formations géologiques de la côte chalonnaise. Le substratum cristallin, largement représenté dans le bassinversant de la Dheune, est surmonté par les termes sédimentaires gréseux, argileux et dolomitiques du Trias, recouverts eux-mêmes par les sédiments calcaires et argileux de la succession Jurassique inférieur, moyen et supérieur. Les dépôts les plus récents correspondent aux formations superficielles de type éboulis, alluvions et formations résiduelles.

Fig. 33.– Tableau récapitulatif des différentes roches dont sont issus les dégraissants minéraux observés dans les cinq niveaux néolithiques de la Redoute.

Fig. 33.– Tableau récapitulatif des différentes roches dont sont issus les dégraissants minéraux observés dans les cinq niveaux néolithiques de la Redoute.

60Dans la recherche de l’origine des dégraissants minéraux présents dans les céramiques du site de Chassey nous utiliserons la notion habituelle en Préhistoire de « plus proche gisement potentiel ».

Les roches granitiques

61Deux types de granites sont présents à 6-7 km du site de Chassey.

  • Un granité calco-alcalin porphyroïde (Courel et alii, 1989) dont le cortège minéralogique principal est composé de biotite, plagioclase (oligoclase), feldspath potassique et quartz, avec des minéraux accessoires tels que l’apatite, le sphène et le zircon. Cette roche est présente à 7 km à l’ouest de Chassey, au niveau des affleurements de Couches et de Saint-Maurice-lès-Couches.

  • Un granité alumineux à deux micas (Courel et alii, 1989 ; Fleury, Gélard, 1983) dont les principaux composants sont la biotite et la muscovite (en quantité proche), les plagioclases (albite, oligoclase), les feldspaths potassiques et le quartz. L’apatite et le zircon sont en quantité accessoire. Ce granité est largement affleurant à 6-7 km au sud sud-ouest de Chassey. Il forme un « massif » entre Saint-Bérain-sur-Dheune à l’ouest et Saint-Marc-de-Vaux à l’est.

62Les produits de l’érosion sur place de ces deux types de granites (arènes granitiques) sont une autre source possible. Ces matériaux cristallins sont également présents dans les alluvions et les colluvions de la vallée de la Dheune et de ses affluents proches du secteur de Chassey.

63– Le troisième type de granité déterminé (nommé Granité s.l. indifférencié) correspond certainement à une variante des précédents. En effet, il existe des zones dans les roches granitiques présentes qui peuvent être moins riches en micas et où seuls quartz, feldspaths potassiques et plagioclases ont cristallisé.

64Les fragments lithiques issus des roches granitiques sont donc bien représentés dans une zone très proche du camp de Chassey. Ces matériaux étaient donc facilement disponibles pour les occupants du site, soit sous forme de roche (à concasser), soit sous forme des produits d’altération de la roche.

Les roches calcaires

65Dans le secteur de Chassey, les faciès micritiques ont été reconnus dans de nombreux calcaires, du Lias au Jurassique supérieur. Deux niveaux sont retenus comme sources potentielles des lithoclastes calcaires utilisés comme dégraissants dans les céramiques analysées.

  • Les calcaires sublithographiques beige-rosés du Bathonien inférieur affleurent sur la colline de Chassey et sur le versant opposé de la vallée de la Dheune, au niveau des reliefs surplombant les villages de Dezize-lès-Maranges et de Santenay, à 4-5 km du camp.

  • Les calcaires sublithographiques de l’Oxfordien supérieur (base des Calcaires de Nantoux) qui montrent, en plus d’un faciès micritique bien développé, des « points de silicification » (fleury, Gélard, 1983). Ces derniers pourraient correspondre aux quartz très fins observés dans les fragments calcaires des dégraissants. Ces faciès sont présents à 1-2 km à l’est de Chassey, au-dessus du village de Nantoux. Comme pour les granités, les matériaux calcaires sont également disponibles au niveau de zones d’altération mécanique (fracturation tectonique, fracturation due au gel, éboulis) ou chimique des roches. Ces matériaux sont dans tous les cas disponibles dans un rayon de moins de 5 km du site de Chassey.

  • La calcite cristalline dont les fragments ont été observés dans les céramiques ont deux origines possibles. L’hypothèse d’une origine métamorphique (type marbre à scapolite) est rejetée en raison de l’absence de ce type de roche dans la série régionale. En revanche, il est fréquent de rencontrer des cristallisations de calcite en remplissage de fissures (fentes de tension. failles) ou de géodes dans les roches calcaires ou calcaréo-argileuses.

66Celles-ci sont bien représentées dans la série régionale, depuis le Lias jusqu’au Jurassique supérieur. Tous les reliefs calcaires situés autours de Chassey sont d’excellents candidats pour l’origine des calcites cristallines. Deux zones sont plus particulièrement mises en avant si l’on tient compte de la forte densité de fractures affectant les séries du Jurassique inférieur et moyen : le promontoire de Chassey sur lequel est implanté le camp, ainsi que les collines surplombant les villages de Santenay et de Dezize-lès-Maranges (à 4-5 km au nord-nord-ouest du site).

67Là encore, tous ces minéraux sont présents à proximité du camp de Chassey et facilement disponibles.

68D’après le contexte géologique du site de Chassey (bordure de reliefs granitiques et calcaires fracturés modelés par la tectonique et l’hydrographie), il apparaît clairement que tous les minéraux et fragments lithiques employés comme dégraissants dans les céramiques néolithiques analysées proviennent de roches locales facilement accessibles, situées dans un rayon de moins de 10 km du lieu occupé par leurs fabricants.

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Colas (C.), 2000.– Savoir-faire technique et reconstitution des chaînes opératoires des potiers au Néolithique moyen II dans la moitié nord de la France : étude techno-typologique, Thèse, Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, 3 vol. : 572 p., 266 pl., multigraphié.

Courel (L.), Arène (J.), Feys (R.), Gand (G.), Menot (J.-C.), Cornet (J.), Guillaumet (J.-P), 1989.– Carte géologique de la France à 1/50000, Le Creusot, Orléans, éd. du BRGM.

Échallier (J.-C.), 1984.– Éléments de technologie céramique et d’analyse des terres cuites archéologiques, 39 p., 14 fig. (Documents d’archéologie méridionale, Méthodes et techniques, 3).

Fleury (R.), Gélard (J.-P.), 1983.– Carte géologique de la France à 1/50000, Chagny, Orléans, éd. du BRGM.

Garcia (J.-P.), petit (C.), dans ce volume.– Les matériaux abrasifs du site néolithique de Chassey.

Table des illustrations

Titre Fig. 2.– Échantillon n° 1 (XLV-61, 13-14), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à Biotite. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin : Mb, Biotite.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre Fig. 3. – Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9. Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Titre Fig. 4 – Échantillon n° 2 (XLII-61, 578), niveau 9, LNA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à Biotite. Q, Quartz monocristallin ; F, Feldspath alcalin ; Qp, Quartz polycristallin : O, Oligiste.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Titre Fig. 5 – Échantillon n° 3 (XLVIII-58, 151 sqq.), niveau 8 (voir partie, fig. 73, n° 4). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre Fig. 6. – Échantillon n° 3 (XLVIII-58, 151 sqq.), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granité à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 7 – Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 42, n° 7). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Titre Fig. 8 – Échantillon n° 4 (XLIV-56, 592), niveau 9, LPA Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartzpolycristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite) ; F. Feldspath alcalin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Titre Fig. 9. – Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8 (voir 1ère partie, fig. 69, n° 18). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Titre Fig. 10. – Échantillon n° 5 (XLII-54, 491), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin, QFM, Quartz, Feldspath alcalin et Micas (biotite et muscovite) ; F, Feldspath alcalin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre Fig. 11.– Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7 (voir 1ère partie, fig. 93, n° 1). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Titre Fig. 12 – Échantillon n° 6 (XLVI-56, 134 sqq.), niveau 7, LNA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite à deux micas. Q, Quartz monocristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; F, Feldspath alcalin ; O, Oligiste ; Ro, Reste organique carbonisé (charbon de bois ?).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 13- Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8 (voir 1ère partie, fig. 71, n° 6). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre Fig. 14. – Échantillon n° 7 (XLI-58, 116 sqq.), niveau 8, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite s.l. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; AAO, Agrégats Argileux Oxydés.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Titre Fig. 15 – Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10 (voir 1ère partie, fig. 19, n° 19). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Titre Fig. 16. – Échantillon n° 8 (LII-59, 233), niveau 10, LPA. Dégraissants minéraux provenant d’un granite s.l. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; F, Feldspath alcalin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; P, Plagioclase.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Titre Fig. 18.– Échantillon n° 9 (XLII-62, 193), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : granite à deux micas et calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; QF, Quartz et Feldspath alcalin ; P, Plagioclase ; F, Feldspath alcalin ; C, Calcite cristalline.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Titre Fig. 19. – Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6. Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Titre Fig. 20. – Échantillon n° 10 (XLIV-55, 292), niveau 6, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : calcite cristalline (majoritaire) et granite s.l. C, Calcite cristalline ; Qp, Quartz polycristallin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Titre Fig. 21. – Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6 (voir 1ère partie, fig. 108, n° 6). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre Fig. 22 – Échantillon n° 11 (LI-55, 463), niveau 6, LPA. Dégraissants minéraux à deux origines : Granité à deux micas et calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin : C, Calcite cristalline ; Qp, Quartz polycristallin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Titre Fig. 23. – Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq., niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 45, n° 16). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique : le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Titre Fig. 24 – Échantillon n° 12 (XLII-62, 199 sqq.), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant trois origines : Granité s.l., calcite cristalline et calcaire. Q, Quartz monocristallin ; C, Calcite cristalline.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 26. – Échantillon n° 13 (XLIII-58, 487), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant trois origines : Granité à biotite, calcaire quartzeux et calcaire micritique. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; Cf, Calcaire fin micritique ; AAO, Agrégat Argileux Oxydé.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Titre Fig. 29. – Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9 (voir 1ère partie, fig. 48, n° 14). Tailles et quantité des dégraissants minéraux. Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Titre Fig. 28. – Échantillon n° 14 (XLI-56, 348), niveau 9, LPA. Dégraissants minéraux présentant quatre origines : Granite à deux micas, calcaire quartzeux, calcaire micritique et Calcite cristalline. Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin ; Cq, Calcaire quartzeux ; AAO. Agrégat Argileux Oxydé.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre Fig. 30. – Échantillon n° 15 (XLI-59, 175 sqq.), niveau 9, LNA. Dégraissants minéraux intégrant de la chamotte, des éléments de granité s. I et de la calcite cristalline. CH, Chamotte ; C, Calcite cristalline.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 31. – Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10 (voir 1ère partie, fig. 19, n° 13). Le premier chiffre donné en quantité correspond au pourcentage de l’espèce minérale rapporté au volume total de la céramique ; le second chiffre représente la quantité par rapport au volume total de dégraissant.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-27.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Titre Fig. 32.– Échantillon n° 16 (IL-57, 480), niveau 10, LNA. Dégraissants minéraux intégrant de l’os et des éléments de granite s.l. Os, Os ; Q, Quartz monocristallin ; Qp, Quartz polycristallin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-28.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 33.– Tableau récapitulatif des différentes roches dont sont issus les dégraissants minéraux observés dans les cinq niveaux néolithiques de la Redoute.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/16906/img-29.jpg
Fichier image/jpeg, 40k

Auteur

Total E & P, GSR/TG/COP/EPF, C. S.T.J.F., avenue Larribau, Pau, France.

© ARTEHIS Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search