Version classiqueVersion mobile

En marge du village

 | 
Édith Peytremann

Partie I. Présentation

Édith Peytremann, Annamaria Latron Colecchia et Nathalie Schneider-Schwien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. CONTEXTES GÉOGRAPHIQUE ET GÉOLOGIQUE

Nous dépassons Hüttenheim, Sermersheim (encore !), admirant les toiles de fond peintes par le bon Dieu, – un crâne artiste tout de même. À gauche, la Forêt-Noire qui nous sollicite ; à droite, dans un lointain plus rapproché, les Vosges qui nous sollicitent davantage.
Alfred Delveau, « Du pont des Arts au pont de Kehl », Le Figaro 27 août 1865, no 1099

1.1. Un site au cœur de la plaine rhénane (N.S., É.P.)

La plaine rhénane correspond à un fossé d’effondrement entre deux massifs montagneux, les Vosges et la Forêt-Noire. Étirée selon un axe méridien, elle est sillonnée par le fleuve qui lui a donné son nom. La commune de Sermersheim se situe au cœur de cette vallée alluviale, sur une des dernières terrasses abandonnées par le Rhin, plus précisément sur la terrasse d’Erstein, à environ 30 km au sud-ouest de Strasbourg (fig. 1). Le site résulte d’une morphogenèse quaternaire complexe, dominée par les divagations du Rhin. Le fleuve traverse toute la p...

© ARTEHIS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search