Version classiqueVersion mobile

Escolives Sainte-Camille gallo-romain

 | 
Raymond Kapps

Première partie. Présentation du site gallo-romain

Chapitre II. Plan général des constructions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quand on regarde l’ensemble des ruines actuellement mis au jour (pl. 3), on constate qu’il forme un tout. Pendant des années, le lien qui unit chacune des parties n’avait pas été trouvé, et l’on avait utilisé le nom des différents lieux-dits pour situer les vestiges. Depuis 1971, cette façon de procéder est devenue caduque, car les travaux menés au cours de la campagne ont été déterminants.

Ensuite on est surpris de voir l’importance en surface de la cour ID (à Escolives, chaque pièce est désignée par une, deux ou trois lettres, parfois accompagnées d’un chiffre lorsqu’il s’agit d’une subdivision de pièce). Elle couvre en effet une superficie de 1.453 m2 dans un ensemble qui fait actuellement 6.000 m2 environ ; les thermes eux-mêmes, cour EB comprise, n’ont une emprise que de 680 m2. Ainsi donc la cour ID occupe le quart de la superficie totale et à plus de deux fois l’étendue des thermes.

Un autre fait attire également l’attention : c’est la présence d’un réseau de murs arasés à un n...

© ARTEHIS Éditions, 1974

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search