Version classiqueVersion mobile

Impacts interculturels au Néolithique moyen. Du terroir au territoire : sociétés et espaces

 | 
Pascal Duhamel

IV Approches méthodologiques

Reconnaissance archéologique et expérimentale des techniques de façonnage

Exemples d’applications et de problématiques

Rémi Martineau

Texte intégral

1Les études ethnoarchéologiques ont montré que les changements techniques sont étroitement liés aux changements culturels, économiques et sociaux. Ces résultats sont-ils transposables en contexte néolithique ? Qu’est-ce que nous apporte la reconstitution des changements techniques pour comprendre les modifications sociales et culturelles ? Quels sont les observations et les critères qui nous permettent de reconstituer ces changements techniques ? (Livingstone-Smith et alii, 2005).

2De nombreuses observations techniques ont été réalisées sur les poteries des sites de Chalain et de Clairvaux (Jura, France). Des expériences ont été associées à ces observations afin de permettre la reconstitution des chaînes opératoires (Martineau, 2002a, 2003a et sous presse). Plusieurs processus de production des poteries ont pu être reconstitués (Martineau, 2000, 2005 et sous presse). Les données dendrochronologiques permettent de replacer les différentes techniques selon une chronologie précise et détaillée, tous les 30 ans environ (Martineau, 2002b). À partir de quelques exemples détaillés, intégrés à leur contexte archéologique, cette recherche se propose de discuter de la question des changements culturels et/ou sociaux, à partir de l’observation technique des poteries (Martineau, 2003b).

3La reconstitution des techniques de façonnage de plusieurs sites néolithiques de l’est de la France et de Suisse occidentale permet d’effectuer des comparaisons qui sont indispensables pour l’identification des traditions techniques. La question sous-jacente est souvent celle des limites géographiques et des traditions techniques. Par exemple, la comparaison entre le façonnage Horgen et celui des poteries Seine-Oise-Marne du Bassin parisien, stylistiquement proches du Horgen, permet de discuter des relations éventuelles entre ces deux cultures. Il s’agit de comprendre si nous sommes en présence d’échanges de poteries, de mouvements de groupes de population, ou seulement de convergences morphologiques et stylistiques des poteries entre les deux régions étudiées. La présentation de ces quelques exemples permet de montrer également qu’une telle approche technologique est parfaitement transposable à de nombreux autres contextes géographiques et chronologiques.

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Livingstone-Smith A., Bosquet D., Martineau R. ed., 2005, Pottery manufacturing process : reconstruction and interpretation, Symposium du XIVe Congrès de l’U.I.S.P.P., Liège, Belgique, 2-8 sept. 2001 (British Archaeological Reports, International Series, 1349).

Martineau R., 2000, Poterie, techniques et sociétés : études analytiques et expérimentales à Chalain et à Clairvaux (Jura), entre 3200 et 2900 av. J.-C., Thèse de doctorat, Archéologie-Préhistoire, Besançon, Université de Franche-Comté, UFR des Sciences de l’Homme, du Langage et de la Société, multigraphiée.

Martineau R., 2002a, « La fabrication des poteries du groupe de Clairvaux ancien (Jura), entre 3040 et 2980 av. J.-C. : expérimentation et analyse du façonnage et des traitements de surface », in : Bourguignon L., Ortega I., Frère-Sautot M.-C. dir., Préhistoire et approche expérimentale, Montagnac, éd. Monique Mergoil, p. 173-185 (Coll. Préhistoire, 5).

Martineau R., 2002b, « Poterie, techniques et sociétés : études analytiques et expérimentales à Chalain et Clairvaux (Jura), entre 3200 et 2900 av. J.-C. », Résumé de la thèse de doctorat de R. Martineau, in : Bull. de la Société Préhistorique Française, t. 99, no 1, p. 150-153.

Martineau R., 2003a, « Methodology for the archaeological and experimental study of pottery forming techniques », in : Di Pierro S., Serneels V., Maggetti M. ed., Ceramic in the Society, Proceedings of the 6th European Meeting on Ancient Ceramics (EMAC), Fribourg (Suisse), 3-6 oct. 2001, p. 209-216.

Martineau R., 2003b, « La fabrication des poteries Ferrières de l’Ardèche et du Jura (France) : étude technologique comparative », in : Pyrénées et terres voisines au iiie millénaire av. J.-C. : de la fin du Néolithique à l’Âge du Bronze entre l’Ebre et la Garonne, Actes du XIIe colloque international d’archéologie de Puigcerdà, Puigcerdà, 10-12 nov. 2000, p. 447-474.

Martineau R., sous presse, « Les techniques de façonnage et de finition des poteries du groupe de Clairvaux : identification, expériences et dynamiques évolutives », in : Pétrequin P., Pétrequin A.-M. dir., Du Ferrières au groupe de Clairvaux (31e et 30e siècles av. J.-C.), Paris, éd. de la Maison des Sciences de l’Homme (Les sites littoraux néolithiques de Clairvaux et de Chalain (Jura), t. IV).

© ARTEHIS Éditions, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search