Version classiqueVersion mobile

Aspects de l’artisanat en milieu urbain : Gaule et Occident romain

 | 
Pascale Chardron-Picault

Techniques et savoir-faire des artisans

Remarques sur la technologie de quelques mosaïques gallo-romaines

Évelyne Chantriaux, Marion Hayes, Christophe Laporte, Andréas Phoungas et Maurice Simon

Résumé

Le sujet, présenté à Autun le 21 septembre 2007 à la demande de Pascale Chardron, était déjà programmé pour le colloque de l’ICCM (International committee for the conservation of mosaics) qui s’est déroulé à Palerme du 20 au 26 octobre 2008 : dans ce cadre, il a fait l’objet d’une communication : Informations technologiques apportées par le traitement des mosaïques, et d’un poster : Tracés préparatoires sous les mosaïques de la domus du collège Lumière de Besançon.
Le propos est ici résumé ; pour le texte complet, nous renvoyons aux actes de la Xème conférence générale de l’ICCM qui seront publiés en 2010 par le Centro Regionale per la Progettazione e il Restauro della Regione Siciliana.

Texte intégral

1Dès leur mise au jour, les mosaïques livrées par les fouilles permettent aux chercheurs d’approfondir la connaissance de ces témoins du passé. Par l’étude des décors, des matériaux, de nouvelles informations sont recueillies à chaque découverte sur l’inépuisable diversité du répertoire iconographique, ornemental et technique des pavements antiques.

2Les traitements de conservation confiés aux restaurateurs fournissent des informations complémentaires : la dépose des mosaïques, puis leur restauration, permettent en effet d’accéder aux différentes couches du support et au revers du tessellatum, ce qui peut occasionner la découverte d’indices technologiques révélateurs des procédés mis en œuvre par les mosaïstes de l’Antiquité. Les observations recueillies au cours d’opérations réalisées depuis une vingtaine d’années par l’atelier de Saint-Romain-en-Gal ont ainsi apporté quelques indications sur les modes de réalisation des mosaïques et, plus précisément, sur l’implantation des décors préalable à la pose du tessellatum. Relativement rares, ces constats ont récemment été enrichis par la découverte de tracés préparatoires sous un ensemble de mosaïques issu de la Vesontio romaine.

3Les fouilles occasionnées par la construction d’un gymnase dans la cour du collège Lumière de Besançon ont livré les vestiges d’une vaste habitation datée de la deuxième moitié du iie siècle ap. J.-C., richement décorée de mosaïques et de peintures murales. En liaison avec l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), responsable de l’opération archéologique dirigée par Claudine Munier, l’atelier de restauration de Saint-Romain-en-Gal est intervenu de janvier à juin 2004 pour effectuer la dépose de quatre mosaïques représentant une surface de près de 200 m2, intégrant le complément de la mosaïque de Neptune, partiellement dégagée et prélevée en 1973 lors de fouilles menées dans le quartier Saint-Paul.

4La dépose de ces mosaïques a permis de découvrir des tracés préparatoires remarquablement conservés, sous la forme d’incisions gravées dans le nucleus et de dessins peints sur le lit de pose. Réalisées avec du noir de carbone, de l’ocre rouge et une argile verte, ces esquisses préparatoires – que l’on peut comparer aux sinopia des peintures murales – étaient localisées sous les motifs figurés du tessellatum. Les rares tracés jusqu’alors livrés par quelques-unes des mosaïques romaines traitées par l’atelier se limitent à des incisions correspondant à la composition géométrique du décor et dans un seul cas, à des filets noirs délimitant le cadre d’un pseudo-emblema. Les tracés de Besançon constituent donc une découverte exceptionnelle qui apporte de nouveaux éléments à la connaissance technologique de la mosaïque antique.

Fig. 1. Besançon, collège Lumière. Tracé préparatoire du rinceau peint au carbone sur le lit de pose.

Fig. 2. Besançon, collège Lumière. Détail du tracé peint et empreintes des tesselles dans le lit de pose.

Fig. 3. Besançon, collège Lumière. Détail in situ du rinceau de bordure de la mosaïque à décor géométrique.

Fig. 4. Besançon, collège Lumière. Tracé préparatoire peint sur le lit de pose.

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Chantriaux E. et alii, 2007, « La mosaïque de la Méduse de Besançon : de la dépose à la présentation. Une opération réalisée par l’atelier de restauration de Saint-Romain-en-Gal », CORE (Conservation et restauration du patrimoine culturel), no 18, juillet 2007, p. 36-42.

Chantriaux E. et alii, à paraître, « Informations technologiques apportées par le traitement des mosaïques » et « Tracés préparatoires sous les mosaïques de la domus du collège Lumière de Besançon », in : Actes de la Xème conférence générale du Comité International pour la Conservation des Mosaïques « Conservation : an act of discovery », Palermo, 20-26 october 2008.

De Vesontio à Besançon, la ville s’expose, Catalogue de l’exposition au Musée des beaux-arts et d’archéologie, Neuchâtel, Chaman éd., 2006.

Morel J.-P., 1974-1976, « Informations archéologiques, circonscription de Franche-Comté », Gallia, t. XXXII, fasc. 2, 1974, p. 401-407 ; t. XXXIV, fasc. 2, 1976, p. 413-417.

Robotti C., 1983, Mosaico e architettura : disegni, sinopie, cartoni, Naples, Ferràro, 119 p.

Table des illustrations

Légende Fig. 1. Besançon, collège Lumière. Tracé préparatoire du rinceau peint au carbone sur le lit de pose.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/10206/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 532k
Légende Fig. 2. Besançon, collège Lumière. Détail du tracé peint et empreintes des tesselles dans le lit de pose.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/10206/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 544k
Légende Fig. 3. Besançon, collège Lumière. Détail in situ du rinceau de bordure de la mosaïque à décor géométrique.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/10206/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 556k
Légende Fig. 4. Besançon, collège Lumière. Tracé préparatoire peint sur le lit de pose.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/10206/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 600k

Auteurs

Atelier de restauration de mosaïques et d’enduits peints de Saint-Romain-en-Gal, 69560.

Atelier de restauration de mosaïques et d’enduits peints de Saint-Romain-en-Gal, 69560.

Atelier de restauration de mosaïques et d’enduits peints de Saint-Romain-en-Gal, 69560.

Atelier de restauration de mosaïques et d’enduits peints de Saint-Romain-en-Gal, 69560.

Atelier de restauration de mosaïques et d’enduits peints de Saint-Romain-en-Gal, 69560.

© ARTEHIS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search