Version classiqueVersion mobile

F. H. Bradley et l’idéalisme britannique

 | 
Jean-Paul Rosaye

Note sur les traductions

Texte intégral

Sauf mention contraire, toutes les traductions de l’anglais vers le français sont de l’auteur.

Exceptions : Les citations tirées de The Presuppositions of Critical History, intégralement traduit par Pierre Fruchon (Les Présupposés de l’Histoire critique, Paris, Les Belles Lettres, 1965), ainsi que de « Relativity » (également traduit par Pierre Fruchon, sous le titre « Relativité », pour Les études philosophiques, n° 15, janvier-mars 1960, p. 3-22).

© Artois Presses Université, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search