Version classiqueVersion mobile

Temps, aspect et classes de mots

 | 
Eugénia Arjoca-Ieremia
, 
Cécile Avezard-Roger
, 
Jan Goes
, 
et al.

La préposition dès : marqueur du point de départ ?

Véronique Lagae et Injoo Choi-Jonin

Texte intégral

Nous remercions les deux relecteurs anonymes qui nous ont permis, par leurs commentaires, d’améliorer notre article.

  • 1 Les locutions prépositionnelles à compter de et à partir de et les prépositions depuis et dès peuve (...)
  • 2 Il s’agit de l’enclitique casuel ablatif eyse, de l’enclitique dit « délimiteur » pwuthe (forme gra (...)

1Le français dispose de différentes prépositions ou locutions prépositionnelles marquant le point de départ : de, depuis, dès et à compter/dater/partir de. Si à compter de et à dater de peuvent avoir des emplois temporels et non spatiaux, les autres marqueurs peuvent se construire aussi bien avec des noms temporels qu’avec des noms locatifs1. Le présent article, consacré à la préposition dès, fait suite à une première étude, contrastive, sur les modes de conceptualisation du point de départ temporel et spatial en français et en coréen (Choi-Jonin et Lagae, à paraître), dans laquelle nous avons proposé une comparaison entre depuis et à partir de, d’une part, et les marqueurs enclitiques du coréen2, d’autre part.

  • 3 Savborg (1943) soutient l’hypothèse du renforcement de la préposition latine de par le démonstratif (...)

2Dans la littérature, ce sont surtout les emplois temporels de depuis qui ont attiré l’attention des chercheurs. Ces emplois ont été étudiés par Lysebraate (1982), par Rohrer (1981) qui compare depuis et à partir de et par Berthonneau (1992,1993) et Rivière (1992) qui confrontent depuis et il y a (que). Les études consacrées à dès sont par contre surtout diachroniques, cf. Sävborg (1943) à propos de l’étymologie de la préposition3 et Combettes (2006) à propos de l’évolution de la locution conjonctive dès que, mais on trouve également des observations concernant dès dans des ouvrages traitant de façon plus générale des prépositions tels que Melis (2003) et Țenchea (1999 : 109-117).

3Dans le présent article, nous examinerons les hypothèses suivantes qui nous permettront d’aboutir à une caractérisation générale de la préposition dès :

  • Dès a fondamentalement une valeur temporelle, ses emplois dits spatiaux peuvent être décrits globalement de la même façon que ses emplois temporels.

  • Il construit un point de départ en présentant le régime comme un seuil et non pas en le situant par rapport à un point de référence, contrairement à depuis et à partir de. Dans certains cas, il n’exprime pas le point de départ mais il localise uniquement le procès.

  • Il véhicule une présupposition de précocité par rapport à une norme, tout en exprimant l’immédiateté.

  • Cette notion d’immédiateté explique notamment son utilisation comme connecteur argumentatif dès lors.

4Nous présenterons d’abord les emplois de dès associés à un nom temporel (section 1), puis à un nom locatif (section 2) et nous terminerons par quelques réflexions concernant dès lors argumentatif à valeur consécutive (section 3).

1. Emplois temporels

1.1. L’absence de point de référence

5Dans ses emplois temporels, le régime de la préposition dès est un point temporel non duratif, qui est conçu comme un seuil. Ce point temporel peut être localisé dans n’importe quelle période par rapport au moment de l’énonciation ou un point de référence, ce qui peut être illustré par la compatibilité de dès avec divers adverbes temporels déictiques :

(1) Dès hier/aujourd’hui/maintenant/demain

  • 4 La plupart des observations concernant depuis et à partir de proviennent de notre étude Choi-Jonin (...)

6Cette compatibilité est limitée pour depuis et à partir de (2-3), ce qui peut s’expliquer de la façon suivante4. La préposition depuis (4) construit un point de départ rétrospectivement dans la partie antérieure au moment de l’énonciation ou à un autre point de référence, ce qui exclut maintenant et demain. Quant à la locution à partir de, elle construit un point de départ prospectivement dans la partie postérieure (ou simultanée) au moment de l’énonciation, ce qui exclut hier, ou dans la partie postérieure à un autre point de référence situé dans le passé. Ce dernier cas est illustré en (5), où le début de l’année 2008 est postérieur au 31 juillet 2007, qui lui sert de point de référence :

(2) Depuis hier/aujourd’hui/*maintenant/*demain
(3) À partir d’*hier/aujourd’hui/maintenant/demain
(4) Quatre-vingt-sept personnes ont été enlevées en Colombie depuis le début de l’année, dont seulement dix sont encore otages et quatre ont été tuées, selon un rapport publié ce dimanche par le Fonds national pour la défense de la liberté personnelle (Fondelibertad). (lefigaro.fr)
(5) 31 juillet 2007 : le Conseil de sécurité vote le déploiement d’une force hybride (UA-ONU) de 26 000 hommes au Darfour à partir du début de l’année 2008. (google)

7Comme aujourd’hui couvre un intervalle incluant aussi bien ce qui précède que ce qui suit immédiatement le moment de l’énonciation, c’est le seul adverbe compatible avec les deux marqueurs :

(6) a. Angela Merkel podcaste depuis aujourd’hui, (google)
b. Angela Merkel podcaste à partir d’aujourd’hui.

8Comme l’illustrent les exemples attestés (7-10), dès n’est pas soumis à de telles contraintes, ce qui montre que son interprétation n’implique pas la prise en compte d’un point de référence quelconque :

(7) Dès hier au musée, les visiteurs furent nombreux à « regarder Matisse ». (lavoixdunord.fr)
(8) Trois mois seulement après le vote de la mesure par le parlement, l’éco-prêt à taux zéro entre officiellement dans sa phase opérationnelle dès aujourd’hui, (lefigaro.fr)
(9) Le festival Vache’ment jeune – Réservez vos places dès maintenant ! (google)
(10) « Il s’agit d’un contexte difficile, soulignait hier l’inspecteur de l’Éducation nationale chargé du secteur Toulon III. Je travaille actuellement avec les représentants des parents d’élèves et les trois directeurs des écoles de Brunet pour trouver une solution. En souhaitant un retour à la normale le plus rapide possible. » Au grand soulagement de tous, cela devrait être le cas dès demain matin, (google)

9Cette observation qu’il n’y a pas de prise en compte d’un point de référence dans le cas de dès est confirmée également par l’interprétation des temporels de périodicité déictiques (noms de jours et de mois). En effet, dès lundi peut renvoyer selon le contexte indifféremment au lundi précédant (11) et au lundi suivant (12-13) le moment de l’énonciation :

(11) J’ai travaillé dès lundi.
(12) Je travaille dès lundi.
(13) Je travaillerai dès lundi.

En revanche, à partir de lundi s’interprète de préférence comme « le lundi suivant » (14-15), et depuis lundi (16-17) comme « le lundi précédent », le point de vue adopté étant respectivement prospectif et rétrospectif :

(14) Je travaille à partir de lundi.
(15) Je travaillerai à partir de lundi.
(16) Je travaille depuis lundi.
(17) J’ai travaillé depuis lundi

  • 5 Notons que le régime de depuis peut indiquer, en français de Suisse, un point de départ postérieur (...)

10Dans un contexte d’événements passés (18), à partir de lundi peut toutefois renvoyer au lundi précédant le moment de l’énonciation. Or, son interprétation comme « le lundi précédent » nécessite un point de référence antérieur à « lundi ». En effet, dans (18), à partir de lundi s’interprète comme « le lundi suivant dimanche dernier » et engage une orientation prospective par rapport à dimanche dernier qui constitue le point de référence. C’est cette prise en compte d’un point de référence qui différencie à partir de et dès. De même, depuis mardi peut être interprété comme le mardi suivant le moment de l’énonciation, à condition qu’il se situe dans la partie antérieure au point de référence (19)5 :

(18) Tout s’est bien passé le week-end dernier. [...] C’est à partir de lundi que les galères ont commencé ! (Google)
(19) Ainsi que ta maman te Ta déjà dit je partirai lundi à l’heure que tu connais et je resterai avec toi depuis mardi jusqu’à dimanche jour où nous devons aller à Arles. (Google livres)

1.2. L’interprétation des unités de mesure

11Une autre particularité de dès est qu’en combinaison avec une unité de mesure (minutes, heures, jours, mois, etc.), il ne donne pas lieu à la même interprétation que depuis, qui est seul à admettre un véritable temporel de mesure de durée. Comparez :

(20) a. Je travaille comme ATSEM [Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles] depuis 2 ans et je souhaite devenir assistante maternelle. (google)
b.? Je travaille comme ATSEM dès 2 ans.

  • 6 La borne droite de l’intervalle ouvert par dès peut toutefois être marquée par jusqu ’à :
    (i) La per (...)

L’exemple (20b) est incongru parce que 2 ans s’interprète non pas comme un temporel de mesure (une période de deux ans) mais comme un temporel de périodicité (l’âge de deux ans). Cette différence s’explique de la façon suivante. Depuis implique un point de référence à partir duquel on envisage rétrospectivement le point de départ. Ce point de référence constitue la borne droite de l’intervalle, et permet ainsi le calcul d’une durée, ce qui rend impossible l’explicitation de cette durée au moyen de pendant x temps, par exemple, cf. (22b). Par contre, comme dès n’implique pas de point de référence, l’intervalle dont il marque le début n’est pas borné à droite6 et on ne peut pas lui assigner de durée si celle-ci n’est pas explicitée par ailleurs (21-22) :

(21) Dès lundi 23 février 2009 et pour une durée de deux mois environ, la rue du Grand-Chêne devra être fermée à la circulation, sur le tronçon compris entre le Petit-Chêne et le parking Saint-François, (google)
(22) a. Vous devez vous laver les cheveux tous les jours pendant deux semaines dès le lendemain de votre intervention. (google)
b. *Depuis mon intervention, je me lave les cheveux tous les jours pendant deux semaines.

12On constate un phénomène analogue dans le cas de à partir de, cf. Choi-Jonin et Lagae (à paraître) : une unité de mesure, combinée avec à partir de, ne s’interprète pas comme une durée mais comme une périodicité et la durée de l’intervalle ouvert par à partir de peut être explicitée :

(20) c.? Je travaille comme ATSEM à partir de 2 ans.
(22) c. Vous devez vous laver les cheveux tous les jours pendant deux semaines à partir du lendemain de votre intervention.

Dès neuf heures, comme à partir de neuf heures, ne peut donc jamais exprimer une durée de neuf heures.

1.3. Précocité et immédiateté

  • 7 Il semble que beaucoup de langues ne disposent pas d’un marqueur équivalent, apte à exprimer à la f (...)

13Dès se distingue également par le fait qu’il véhicule deux notions supplémentaires que n’ont pas les deux autres marqueurs, à savoir l’immédiateté et la précocité par rapport à une norme, qui apparaissent clairement dans l’exemple suivant7 :

(23) De passage à Paris, elle confiait que le Conseil provisoire de gouvernement n’aurait « aucune autorité ni aucune légitimité » tant que l’occupation américaine durerait, et que l’objectif du Conseil devait être d’obtenir un départ aussi proche que possible des forces d’occupation : comme on le sait, elle fut victime d’un attentat dès son retour à Bagdad et mourut deux jours plus tard, (monde-diplomatique.fr)

La précocité par rapport à une norme constitue une présupposition. En effet, dans l’exemple suivant, dès aujourd’hui implique que l’éco-prêt à taux zéro sera opérationnel demain, mais aussi présuppose qu’on s’attendait à ce que cela se fasse plus tard. La présupposition, contrairement à l’implication, est maintenue lorsque la proposition est niée (Levinson, 1983 : 191-192) :

(24) a. L’éco-prêt à taux zéro entre officiellement dans sa phase opérationnelle dès aujourd’hui, (lefigaro.fr)
b. L’éco-prêt à taux zéro n’entre pas dans sa phase opérationnelle dès aujourd’hui.

La présupposition, si elle peut être contestée après une proposition négative, peut difficilement l’être après une proposition affirmative (Levinson, 1983 : 194) :

(24) c. L’éco-prêt à taux zéro n’entre pas officiellement dans sa phase
opérationnelle dès aujourd’hui mais en fait on ne s’attendait pas à ce que cela se fasse plus tard.
d.?? L’éco-prêt à taux zéro entre officiellement dans sa phase opérationnelle dès aujourd’hui mais en fait on ne s’attendait pas à ce que cela se fasse plus tard.

14Cette présupposition permet d’expliquer pourquoi dès est incompatible avec les temporels interrogatif et indéfinis quand, n ’importe quand et je ne sais quand :

(25) a. Depuis quand fête t’on [sic] la Saint-Valentin ? (google)
b. *Dès quand fête-t-on la Saint Valentin ?
(26) a. À partir de 14 heures, le 1er avril, venez courir avec nous, à partir de n’importe quand et pour le temps que vous voulez, (google)
b. *Le 1er avril, venez courir avec nous, dès n’importe quand.
(27) a. Mais d’après ce que j’entends, il faut camper au sens propre devant les écoles (et les facs) à partir de je ne sais quand en septembre, (google)
b. *Il faut camper devant les écoles et les facs dès je ne sais quand en septembre.

  • 8 Quel moment, qui marque explicitement un choix parmi différents moments (cf. Blanche-Benveniste, 19 (...)

15En effet, dans ces exemples le régime de la préposition dès est une variable à laquelle aucune valeur n’est encore assignée et qui ne permet donc pas la présupposition de précocité8. Par contre, il est évidemment possible de répondre à la question quand en utilisant dès :

(28) « Genève roule » Quand ? dès le 30 avril. Où : place Montbrillant,
Bains des Pâquis, Plainpalais et place du Rhône, (lematin.ch)

16L’importance des notions de précocité et d’immédiateté apparaît clairement dans des exemples tels que (29-32), qui illustrent la compatibilité de dès avec les prépositions avant et après :

(29) a. En 1959, la Sabena avait mis au point un scénario qui lui était particulièrement favorable : une société intitulée Lignes Aériennes Congolaises (LAC) serait créée dès avant l’indépendance, (google livres)
(30) a. Selon Royal, Kouchner a été contacté par Sarkozy dès avant le 1er tour présidentiel. (google)
(31) Le Hezbollah a assuré qu’il cesserait les actions années dès après le retrait des troupes israéliennes du Liban, a déclaré l’émissaire du gouvernement. (google)
(32) C’est probablement jouable de trouver un bon stage en entreprise dès après le master recherche, sans passer par le master pro. (google)

  • 9 D’après Melis (2003 : 36-37), dès ne fonctionne pas comme une véritable préposition dans ces exempl (...)

Le trait sémantique de dès qui est mis en valeur dans ces exemples est la précocité pour dès avant ou l’immédiateté pour dès après plutôt que le point de départ. La suppression de dès ne modifie pas la localisation temporelle, mais l’idée de précocité dans (29a-30a) et celle d’immédiateté dans (31-32) disparaissent9. D’autre part, l’effacement de avant dans (29a-30a) modifie la localisation temporelle : dès véhicule toujours la notion de précocité, mais il situe la création de la société LAC au moment de l’indépendance (29b) et la prise de contact de Sarkozy avec Kouchner au 1er tour présidentiel (30b) et non avant :

(29) b. Une société intitulée Lignes Aériennes Congolaises (LAC) serait créée dès l’indépendance.
(30) b. Selon Royal, Kouchner a été contacté par Sarkozy dès le 1er tour présidentiel.

17La valeur de précocité de dès permet aussi d’expliquer une extension de ses emplois hors du domaine temporel dans des exemples tels que (33), fréquemment utilisés dans le discours publicitaire. Le régime de la préposition s’y interprète comme un seuil inhabituel, inférieur à un prix normal :

(33) Voyagez dès 22€. (google)

1.4. Quand dès ne marque plus le point de départ

18Contrairement à depuis et à partir de, dès ne construit pas toujours un point de départ, ce qui justifie le point d’interrogation figurant dans le titre. En effet, dans l’exemple suivant, la substitution de dès neuf heures à à partir de neuf heures entraîne un changement de sens :

(34) a. Dès neuf heures, les randonneurs ont pris le départ du premier circuit proposé par l’association, (google)
b. À partir de neuf heures, les randonneurs ont pris le départ du premier circuit proposé par l’association.

Dans (34b), à partir de neuf heures indique le point de départ d’une série temporelle, suggérant que les randonneurs ne sont pas partis tous en même temps, alors que dans (34a), dès neuf heures peut très bien indiquer l’heure à laquelle tous les randonneurs sont partis ensemble, dénotant ainsi une localisation temporelle plutôt que le point de départ d’une série temporelle.

  • 10 Nous reprenons ici la terminologie classique de Vendler (1967).

19Le type de procès exprimé par le verbe entre en ligne de compte dans ce cas. En effet, combiné à un état (37) ou une activité (40)10, dès marque le point de départ, la borne gauche d’un intervalle, et est proche des deux autres marqueurs depuis et à partir de, sans être toutefois synonyme comme on l’a vu ci-dessus :

(35) Il est chauve depuis 2001.
(36) Il a été chauve à partir de 2001.
(37) Il a été chauve dès 2001.
(38) Je travaille depuis 8h.
(39) Je travaille à partir de 8 h.
(40) Je travaille dès 8 h.

  • 11 La distinction entre accomplissement et achèvement n’est pas toujours aisée. En effet, comme le rem (...)

20Lorsqu’ils sont combinés avec un achèvement ou un accomplissement, on observe des différences entre les trois marqueurs. De façon générale, l’expression de la borne gauche qui ouvre un intervalle est peu compatible avec ces deux types de procès. Gosselin (1996 : 56 ; 2005 : 35) formule la différence entre les deux sous-ensembles de procès en termes de bornage : les états et les activités ont des bornes extrinsèques, les achèvements et les accomplissements des bornes intrinsèques. En effet, un accomplissement est envisagé comme ayant un terme inhérent, un point final qui doit être atteint pour que le procès soit achevé et au-delà duquel le procès ne peut plus se poursuivre et dans le cas d’un achèvement, point de départ et point final sont contigus. Comme les états et les activités ont des bornes extrinsèques, celles-ci peuvent sans problème être explicitées (35-40), ce qui n’est pas le cas pour les achèvements et les accomplissements, qui ont des bornes intrinsèques11. Au contraire, l’explicitation du point de départ entraîne dans ce cas des glissements sémantiques, qui peuvent toutefois varier selon le marqueur et/ou le verbe.

21Considérons les deux séries d’exemples (41-44) et (45-48) :

  • 12 Cette précision est nécessaire afin d’exclure l’interprétation de temporel de mesure « une durée de (...)

(41) Je me lève à 6h.
(42) Je me lève depuis 6 h. du matin12.
(43) Je me lève à partir de 6 h.
(44) Je me lève dès 6 h.

(42) est assez difficilement interprétable, mais semble pouvoir recevoir une interprétation itérative, impliquant une série de procès semblables, et depuis 6 h. du matin marque le point de départ de l’itération. Ici, le nombre d’occurrences de procès n’est pas déterminé, et le procès itératif est donc borné de façon extrinsèque, alors que chaque occurrence de procès est bornée intrinsèquement (cf. Gosselin, 1996 : 69). Le procès représenté par le verbe se lever à l’aspect inaccompli, combiné avec depuis, est ainsi interprété comme une activité. En (43), à partir de 6h. s’interprète comme « à un moment quelconque égal ou postérieur à 6 h. ». L’interprétation du procès représenté par le prédicat ne change pas, mais à partir de construit une série temporelle dont il marque le point de départ. Enfin, (44) est sémantiquement équivalent à (41) avec en plus la présupposition de précocité.

(45) Il est sorti à 8 h.
(46) Il est sorti depuis 8 h. du matin.
(47) ? Il est sorti à partir de 8 h.
(48) Il est sorti dès 8 h.

En (45-48), les verbes sont à l’accompli et les interprétations ne sont pas les mêmes que dans les exemples précédents. Si (45) dénote un procès borné intrinsèquement, (46) dénote un état résultant (« il est absent depuis 8 h. du matin ») dont les bornes sont extrinsèques. L’exemple (47) pose quant à lui de grands problèmes d’interprétation, contrairement à dès 8h. (48) qui peut être paraphrasé par « à 8h. et c’est tôt ».

  • 13 Pour plus de détails à ce sujet, voir Choi-Jonin et Lagae (à paraître).

22On observe donc que depuis et à partir de maintiennent tous deux une interprétation de point de départ, le premier en modifiant la façon dont est envisagé le procès exprimé par le verbe, le second en forçant une interprétation de point de départ d’une série de moments. Selon les exemples, cette dernière lecture est plus ou moins facile à obtenir, ce qui peut être illustré par le contraste entre (47) et (34b) : dans (47), le sujet au singulier combiné au verbe à l’aspect accompli semble poser problème, alors que dans (34b), le sujet au pluriel facilite l’interprétation de à partir de neuf heures comme point de départ d’une série temporelle13. Dès, par contre, ne dénote plus le point de départ, mais la localisation temporelle du procès avec l’idée de précocité et/ou d’immédiateté. Il en résulte que l’expression de la précocité et de l’immédiateté est plus fondamentale dans le sémantisme de dès que le marquage du point de départ comme le suggéraient déjà les observations faites ci-dessus à propos de la compatibilité de dès avec les prépositions avant et après.

2. Emplois « spatiaux »

23Lorsque dès se combine avec un nom locatif, nous verrons qu’il n’exprime jamais vraiment un point de départ spatial et que sa valeur n’est pas fondamentalement différente de sa valeur temporelle. En effet, dès + N loc s’interprète dans tous les exemples comme « dès que X a atteint/passé N loc », avec également le présupposé de précocité et/ou l’immédiateté comme nous l’avons remarqué ci-dessus (section 1.3.). L’entité X peut être le sujet de la phrase (49), mais aussi une instance qui n’est pas explicitée dans la phrase (50) :

(49) a. En sortant pour voir qui le cherchait, il se heurta dès le seuil de la porte à cinq individus armés qui l’ont sommé de les suivre, (google)
(50) Dès la porte de Saint-Ouen, elle [la tour Pariféric] se lève à l’horizon et paraît figurer, certains jours un peu brumeux, les tours d’une cathédrale dont la nef serait constituée des grands ensembles la jouxtant à sa gauche, (google)

Ainsi, dès le seuil de la porte (49a) peut être paraphrasé par « dès que le sujet (il) a atteint le seuil de la porte » et dès la porte de Saint-Ouen (50) par « dès que l’observateur a atteint la porte de Saint-Ouen ».

24Quatre arguments peuvent être cités en faveur de l’idée que dès n’a pas à proprement parler d’emplois spatiaux. Le premier est fondé sur la compatibilité de la préposition avec les interrogatifs. En effet, nous avons vu ci-dessus que dès est incompatible avec l’adverbe interrogatif temporel quand. Il en est de même pour l’interrogatif locatif où :

(49) b. Dès *quand/*où se heurta-t-il à cinq individus armés ?

Or, si la préposition peut se combiner avec dès quel moment, incluant un nom générique temporel, cf. note 7 ci-dessus, il n’en est pas de même pour dès quel endroit, qui n’est attesté ni sur Frantext, ni sur internet :

(49) c. Dès quel moment se heurta-t-il à cinq individus armés ?
d. *Dès quel endroit se heurta-t-il à cinq individus armés ?

25En second lieu, quoique dès soit compatible avec l’adverbe déictique locatif ici, celui-ci ne désigne jamais le lieu au sens propre, mais l’endroit (métaphorique) du récit ou de l’argumentation où l’on en est arrivé. Or, la progression dans la narration est un concept fondamentalement temporel :

(51) on peut déduire que les événements narrés dès ici se déroulent, au vu des informations que nous avons par ailleurs sur la chronologie, à partir de la fin de l’été 276. (google books, Histoire Auguste)
(52) C’est vers les autres [éléments qui manquent encore] que nous avons maintenant à nous tourner. Je ne puis pas vous annoncer dès ici qu’ils nous mettront en mesure de cerner une certitude. Ce serait trop en exiger. (google books, Le Problème de la connaissance en philosophie ouverte)

  • 14 Comme l’atteste la citation suivante, la locution était déjà considérée comme vieillie au XVIIIe si (...)

26À cela s’ajoute que dès ne semble au contraire plus pouvoir introduire l’adverbe locatif , puisque nous n’en avons trouvé aucune occurrence récente. Le TLFi mentionne dès () là comme étant une locution adverbiale vieillie et rare14 et cite les deux exemples suivants :

(53) La prime de Champigny fut gagnée par Raynaud avec 50 mètres d’avance. Dès là, la course est jouée (La Pédale, 28 sept. 1927)
(54) Il y va de la fortune et de l’honneur d’un particulier auquel il doit quelque service, et dès-là de la reconnaissance (Le Moniteur, t. 2, 1789)

Le dictionnaire attribue au premier exemple une valeur temporelle « à partir de ce moment-là » et au second une valeur argumentative « en conséquence, de ce fait ». Aucun n’a donc de valeur spatiale.

27Cette différence d’acceptabilité entre les deux adverbes ici et trouve sans doute son explication dans cette observation faite par Kleiber (1993 ; 1995a ; 1995b) : l’adverbe ici est un déictique qui renvoie à son référent par l’intermédiaire d’éléments en relation spatio-temporelle avec son occurrence, et est un anaphorique qui marque la continuité avec le lieu déjà présent dans la mémoire ou dans la situation d’énonciation. Cette valeur anaphorique de , qui s’appuie sur des référents déjà disponibles pour l’identification de son référent, semble difficilement compatible avec la notion de précocité qu’implique dès.

28Enfin, il existe des exemples fondamentalement ambigus entre une valeur purement temporelle et une valeur locative, sans que cela ne gêne la compréhension. Le TLFi cite l’exemple (55) dans lequel le régime de dès est un nom d’événement, événement qui peut être localisé dans l’espace et dans le temps. Le contexte de la consultation d’une carte géographique semble privilégier ici l’interprétation locative :

(55) je dus, ayant allumé, chercher dans la bibliothèque une carte où je suivis ce fleuve dès sa sortie du lac, tout au travers du pays des Cosaques. (Barrès, Un homme libre)

Néanmoins, si le prédicat ou le contexte plus large ne suggère pas de déplacement dans l’espace et donc pas de progression temporelle, le régime de dès doit impliquer, lui, une notion temporelle, comme le fait par exemple un nom déverbal de mouvement, même dans une interprétation locative. Ainsi, dans (56a), bien que sa sortie du lac corresponde géographiquement à Nidau, un nom de lieu n’est pas accepté après dès dans la mesure où le prédicat n’exprime que la localisation spatiale :

(56) a. La première correction des eaux du Jura provoqua de véritables bouleversements : l’Aar fut détournée vers le lac de Biertne par le canal de Hagneck. Elle fut ensuite canalisée dès sa sortie du lac, à Nidau, jusqu’à Büren ; ce canal artificiel, de forme trapézoïdale, porte le nom de canal de Nidau-Büren. (google)
b.?? Elle fut ensuite canalisée dès Nidau jusqu’à Büren.

3. Dès lors « argumentatif

29Pour ce qui est de la locution adverbiale dès lors, le TLFi distingue une valeur temporelle « dès ce moment-là » illustrée par (57) et une valeur logique « en conséquence » illustrée par (58) :

(57) Elle n’avait rien soupçonné jusque-là. Dès lors, elle soupçonna tout. (Rolland, Jean-Christophe, Les Amies, 1910)
(58) Toutes deux [la matière et l’esprit] sont des créatures et relèvent, dès lors, de l’état de mouvement (Claudel, Art poétique, 1907)

  • 15 D’après Bougy (2000), lors est employé, fin XIIe-XIIIe siècle, non seulement comme connecteur tempo (...)

Lors, qui ne s’utilise plus seul à l’heure actuelle, est un adverbe temporel anaphorique, de telle sorte que la valeur temporelle de dès lors correspond à l’association du sens des deux composantes15.

30Cette valeur purement temporelle n’est toutefois pas attestée dans d’autres exemples que (57). En effet, lorsqu’on examine des exemples auxquels on pourrait attribuer une valeur temporelle tels que (59-60), on remarque que s’y joint toujours une valeur consécutive, cf. (59) où sont retracées différentes étapes successives dans la préparation d’un feuilleton télévisé (candidatures, sélection, période de grande activité). La troisième étape marquée par dès lors s’interprète non seulement comme postérieure aux précédentes, mais aussi comme une conséquence qui en découle :

(59) a. Super Seniors, le nouveau feuilleton documentaire lancé par Béatrice Barton, témoigne qu’aujourd’hui les acteurs du troisième âge allient maturité et vitalité, disponibilité et créativité. 250 personnes ont ainsi posé leur candidature pour y participer. À l’issue d’un casting, 13 Romand(e) s âgés de 60 à 76 ans ont été choisis. Lisette, Cosette, Gilbert et leurs complices ont dès lors vécu un printemps hyperactif. Pendant deux mois, ils ont cohabité à l’Hôtel Plein Ciel sur les hauts de Champéry pour monter une revue traitant des heurs et malheurs des seniors, (google)

De même, dans l’exemple (60), la succession temporelle s’interprète également comme une succession logique :

(60) a. Cette marchandise [huiles minérales] a été imposée à un taux de faveur ; elle ne peut dès lors être remise ou utilisée comme carburant, (google)

31Dans la majorité des exemples, dès lors aune valeur purement argumentative, introduisant la conséquence d’un fait mentionné précédemment, et il peut marquer de façon explicite la conclusion d’une argumentation, par exemple dans un contexte juridique (63) :

(61) a. Autour de ces axes se sont constituées quatre grandes familles historiques (la gauche, la droite, la famille religieuse et la famille non-sioniste). Une cinquième famille née hors des clivages et dès lors moins ancrée dans le système politique israélien peut être ajoutée à ces familles : le centre, (google)
(62) La Régie parle du rejointoyage du pont et de la pose d’un nouveau revêtement : « D’habitude, lors de travaux, on évite de bloquer la circulation mais, dans ce cas-ci, il n’a pas été possible de laisser la bretelle ouverte car la route n’était pas suffisamment large pour conserver la sécurité de tous. Nous avons dès lors dû mettre en place une déviation ». (google)
(63) a. Le Comité constate que ces deux projets de fermeture sont dictés par des circonstances purement techniques, et regrette qu’ils ne fassent pas partie d’un plan d’ensemble sur la desserte de gares et points d’arrêt moins importants, ni d’un quelconque plan d’avenir de la mobilité.
De plus, après un examen de la situation sur place, le Comité constate qu’il ne dispose pas de données techniques suffisantes ni probantes sur la nouvelle disposition des voies après travaux. C’est surtout le cas pour la halte du Campinaire, dont il estime la fermeture injustifiée sur la base des données dont il dispose en ce moment.
Dès lors, le Comité donne un avis négatif sur ces deux fermetures, tout particulièrement pour celle de la halte du Campinaire. (google)

  • 16 Un relecteur signale qu’on retrouve un effet analogue de consécutivité liée à la successivité avec (...)

32Cette valeur argumentative peut être mise en relation avec la présupposition de précocité qui caractérise dès. En effet, l’idée de précocité va de pair avec celle de succession immédiate, qui peut donner lieu à une nuance de causalité immédiate, justifiant suffisamment la conséquence avancée, bien qu’il puisse y avoir d’autres arguments possibles16.

33La comparaison avec depuis lors est très révélatrice, car depuis lors ne peut avoir qu’une valeur temporelle « depuis ce moment-là », c’est-à-dire la valeur de temporel anaphorique de lors associée à la valeur de depuis, exprimant le point de départ envisagé rétrospectivement :

(64) a. Née en 1972. Ingénieur en chef du génie rural, des eaux et des forêts. Judith Jiguet a occupé successivement plusieurs fonctions de chef de service en DIREN et en DDAF. [...] Conseillère technique chargée de l’environnement, et de la mise en œuvre de la Politique agricole commune auprès de Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture et de la Pêche (2004-2007). Elle était, depuis lors, chargée de mission auprès du directeur banlieue de Paris de Veolia eau. (google)
(65) a. 1977 marque l’année du « tremblement » : le Parti travailliste est pour la première fois exclu du gouvernement et le Likoud y entre pour la première fois, comme premier parti. Depuis lors, la famille de gauche a perdu des voix à presque chaque élection, (google)

Les deux locutions adverbiales ne sont donc pas interchangeables, témoin les différences sémantiques que l’on observe en (59b-60b) où dès lors a été remplacé par depuis lors et en (64b-65b) où depuis lors a été remplacé par dès lors :

(59) b. À l’issue d’un casting, 13 Romand(e) s âgés de 60 à 76 ans ont été choisis. Lisette, Cosette, Gilbert et leurs complices ont depuis lors vécu un printemps hyperactif.
(60) b. Un portefeuille diversifié rapporterait en moyenne 7 à 8 % par an. [...] Parfois beaucoup moins, si la conjoncture boursière est mauvaise. « Beaucoup moins » signifiant depuis lors un rendement... négatif !
(64) b. Conseillère technique chargée de l’environnement, et de la mise en œuvre de la Politique agricole commune auprès de Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture et de la Pêche (2004-2007). Elle était, dès lors, chargée de mission auprès du directeur banlieue de Paris de Veolia eau.
(65) b. 1977 marque l’année du « tremblement » : le Parti travailliste est pour la première fois exclu du gouvernement et le Likoud y entre pour la première fois, comme premier parti. Dès lors, la famille de gauche a perdu des voix à presque chaque élection, (google)

Dès lors établit une relation de cause à conséquence entre la/les proposition(s) précédente(s) et la proposition comportant dès lors, alors que depuis lors établit une succession chronologique. Depuis lors ne convient donc pas dans les contextes argumentatifs dans lesquels la valeur temporelle est totalement absente :

(61) b.? Autour de ces axes se sont constituées quatre grandes familles historiques [...]. Une cinquième famille née hors des clivages et depuis lors moins ancrée dans le système politique israélien peut être ajoutée à ces familles : le centre.
(63) b.? Le Comité constate que ces deux projets de fermeture sont dictés par des circonstances purement techniques, [...] Depuis lors, le Comité donne un avis négatif sur ces deux fermetures, tout particulièrement pour celle de la halte du Campinaire.

34On remarque une différence analogue entre les locutions conjonctives construites respectivement avec dès (dès que, dès lors que, dès l’instant/le moment où, dès l’instant que...) et depuis (depuis que, depuis trois ans que...). Les locutions conjonctives construites avec dès peuvent toutes associer valeur temporelle et argumentative (causale) : l’antériorité immédiate liée au présupposé de précocité s’interprète alors comme une causalité immédiate. Par contre, les locutions conjonctives construites avec depuis ont uniquement une valeur temporelle, peut-être parce qu’il y a une autre conjonction apparentée, puisque, qui prend en charge la valeur causale.

4. En guise de conclusion

35À l’issue de cette étude, nous sommes en mesure de répondre à la question posée dans le titre, mais de façon nuancée. En effet, comme nous l’avons démontré, la préposition dès ne marque pas toujours le point de départ et ses propriétés peuvent être résumées de la façon suivante.

(i) Dès est une préposition à valeur temporelle qui, même en combinaison avec un nom ou un adverbe locatif, n’a pas de valeur proprement spatiale. Cela confirme d’ailleurs l’observation de Melis (2003 : 73) qui cite dès comme un exemple de préposition ayant uniquement des emplois temporels.
(ii) Le régime de la préposition étant conçu comme un seuil, dès peut construire un point de départ, mais dans un énoncé représentant un accomplissement ou un achèvement, il localise uniquement le procès.
(iii) Dès véhicule, tout en exprimant l’immédiateté, une présupposition de précocité par rapport à une norme.
(iv) L’expression de la précocité et de l’immédiateté est plus fondamentale dans la sémantique de dès que le marquage du point de départ, dans la mesure où elle est maintenue dans tous les emplois de dès, même lorsque la préposition localise uniquement le procès sans dénoter le point de départ d’un parcours ou d’un série temporelle.
(v) Ces deux notions fondamentales (précocité et immédiateté) peuvent donner lieu à une valeur argumentative de causalité immédiate, que l’on retrouve notamment dans le connecteur argumentatif dès lors et les locutions conjonctives construites au moyen de dès.

Bibliographie

Références bibliographiques

BERTHONNEAU Anne-Marie, 1992, « Comment depuis et il y a parlent-ils du temps ? », in D. FLAMENT-BOISTRANCOURT (éd.), Théories, données et pratiques en français langue étrangère, Lille, Presses universitaires, p. 61-93. 1993, « Depuis vs il y a que, référence temporelle vs cohésion discursive, ou À quoi sert que dans il y a que ? », in C. VETTERS (éd.), Le temps, de la phrase au texte, Lille, Presses universitaires, p. 9-83.

BLANCHE-BENVENISTE Claire, 1988, « Eléments pour une analyse du mot quel », in C. BLANCHE-BENVENISTE, A. CHERVELet M. GROSS (éds.), Grammaire et histoire de la grammaire. Hommage à la mémoire de Jean Stéfanini, Aix-en-Provence, Publications de [’Université de Provence, p. 59-75.

BOUGY Catherine, 2000, « Les connecteurs temporels et l’apparition de lors que dans la langue française », Syntaxe et Sémantique – Connecteurs et Marqueurs de connexions – 1, p. 39-78.

CHOI-JONIN Injoo et LAGAE Véronique, à paraître, « Les modes de conceptualisation du point de départ en français et en coréen : étude des marqueurs depuis/à partir de et (ey) se/pwuthe », Bulletin de la Société de Linguistique de Paris.

COMBETTES Bernard, 2006, « La formation des locutions conjonctives temporelles : le cas de dès que », Cahiers Chronos, n° 15, p. 1-19.

GOSSELIN Laurent, 1996, Sémantique de la temporalité en français. Un modèle calculatoire et cognitif du temps et de l’aspect, Louvain-la-Neuve, Duculot. 2005, Temporalité et modalité, Bruxelles, De Boeck-Duculot.

KLEIBER Georges, 1993, « L’espace d’ICI : sur la pragma-sémantique des adverbes spatiaux. Le cas d’ Il fait chaud ici », Cahiers de linguistique française, n° 14, p. 85-104. 1995a, « Ici on ne peut pas utiliser là », in A. FIGUEROA et J. LAGO (éds.) Estudios en homenaxe ás profesoras Françoise Jourdan Pons e Isolina Sánchez Regueira, Université de Saint-Jacques de Compostelle, Département de Philologie Française et Italienne, p. 133-146. 1995b, « D’ici à et vice versa : pour les aborder autrement », Le gré des langues, n° 8, p. 8-27.

LEVINSON Stephen C., 1983, Pragmatics, Cambridge, University Press.

LYSEBRAATE Hannemor, 1982, « Les constructions en depuis en français moderne », Revue romane, n° 17, p. 62-74.

MELIS Ludo, 2003, La préposition en français, Gap-Paris, Ophrys.

RIVIÈRE Nicole, 1992-1993, « Il y a : il y a 10 ans, il y a 10 ans que, depuis 10 ans », Modèles linguistiques, n° 14, p. 121-152.

ROHRER Christian, 1981, « Quelques remarques sur les différences entre à partir de, depuis, dans une heure, une heure plus tard », in C. SCHWARZE (éd.), Analyse des prépositions, Tübingen, Niemeyer, p. 158-170.

SÄVBORG Torsten, 1943, « Les sources de la préposition dès », Mélanges de philologie offerts à M. Johan Melander, Uppsala, Lundequistska Bokhandeln, p. 1-46.

ŢENCHEA Maria, 1999, L’expression du temps dans le système des prépositions du français. Préposition et verbe, Timisoara, Editura Mirton.

VENDLER Zeno, 1967, Linguistics in Philosophy, Ithaca-New York, Comell University Press.

Notes

1 Les locutions prépositionnelles à compter de et à partir de et les prépositions depuis et dès peuvent indiquer le premier jalon d’une échelle quantitative (à compter de/à partir de 10 personnes, depuis /dès 60). Cet emploi n’est pas pris en compte dans notre étude, qui s’intéresse à leurs emplois comme point de départ temporel ou spatial. Toutefois, les valeurs que nous mettons en évidence pour depuis, à partir de et dès, nous semblent s’appliquer également à cet emploi « quantitatif ».

2 Il s’agit de l’enclitique casuel ablatif eyse, de l’enclitique dit « délimiteur » pwuthe (forme grammaticalisée du verbe pwuth-ta, adhérer), ainsi que de la combinaison des deux : eyse pwuthe.

3 Savborg (1943) soutient l’hypothèse du renforcement de la préposition latine de par le démonstratif ipso contre l’hypothèse d’une juxtaposition intensive des prépositions latines de et ex proposée dans le FEW (et reprise dans le TLFi et le Robert historique).

4 La plupart des observations concernant depuis et à partir de proviennent de notre étude Choi-Jonin et Lagae (à paraître).

5 Notons que le régime de depuis peut indiquer, en français de Suisse, un point de départ postérieur au moment de l’énonciation, comme l’illustre l’exemple suivant que nous avons trouvé sur un site suisse : Une petite bougie sera allumée pour elle depuis lundi. (Soumis par milord123 le samedi, 2009-10-03 20 : 33.) (http://www.bebe.ch/drupal/node/164868).

6 La borne droite de l’intervalle ouvert par dès peut toutefois être marquée par jusqu ’à :
(i) La personne doit être disponible dès à présent jusqu’à fin août sans interruption. (google)
(ii) Solidays c’est dès aujourd’hui et jusqu’à dimanche ! (google).

7 Il semble que beaucoup de langues ne disposent pas d’un marqueur équivalent, apte à exprimer à la fois le point de départ et la précocité et/ou l’immédiateté. En effet, dans les traductions en coréen et en néerlandais, par exemple, on ajoute souvent un adverbe signifiant « déjà » ou « immédiatement », comme l’a d’ailleurs également fait remarquer M. Tenchea lors du colloque, à propos des traductions roumaines de dès.

8 Quel moment, qui marque explicitement un choix parmi différents moments (cf. Blanche-Benveniste, 1988 : 60-63), est par contre compatible avec dès : Dès quel moment puis-je utiliser le test ? (google).

9 D’après Melis (2003 : 36-37), dès ne fonctionne pas comme une véritable préposition dans ces exemples, mais comme un « marqueur de degré » par rapport aux prépositions avant ou après.

10 Nous reprenons ici la terminologie classique de Vendler (1967).

11 La distinction entre accomplissement et achèvement n’est pas toujours aisée. En effet, comme le remarque Gosselin (1996 : 68), « [1]a relative fragilité de cette opposition tient à ce que certains procès peuvent, selon les contextes et les situations référentielles auxquelles ils renvoient, être vus comme ponctuels ou non, le caractère atomique du changement qui constitue l’achèvement ne reposant, en fait, que sur le choix d’une échelle d’évaluation ». Nous considérons donc ici les procès bornés de façon intrinsèque, sans chercher à distinguer les deux sous-catégories.

12 Cette précision est nécessaire afin d’exclure l’interprétation de temporel de mesure « une durée de six heures ».

13 Pour plus de détails à ce sujet, voir Choi-Jonin et Lagae (à paraître).

14 Comme l’atteste la citation suivante, la locution était déjà considérée comme vieillie au XVIIIe siècle :
« Dès là (que) commencent à vieillir et ne sont plus guère reçues que dans le style familier » (de Wailly, Principes généraux et particuliers de la langue française, 1754).

15 D’après Bougy (2000), lors est employé, fin XIIe-XIIIe siècle, non seulement comme connecteur temporel mais aussi comme connecteur logique, et dès lors se développe en moyen français (XIVe-XVe s.) comme variante de lors.

16 Un relecteur signale qu’on retrouve un effet analogue de consécutivité liée à la successivité avec d’autres locutions anaphoriques comme à la suite de quoi, signifiant « de ce fait ». Mais ces dernières, contrairement à dès lors, n’expriment pas l’immédiateté de la conséquence.

Auteurs

Université de Toulouse-le Mirail, UMR 7107 LACITO

© Artois Presses Université, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search