Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books Artois Presses Université Traductologie Pour une interdisciplinarité réci...

Pour une interdisciplinarité réciproque

 | 
Marie-Alice Belle
, 
Alvaro Echeverri

Table des matières

Partie I. Aspects théoriques et méthodologiques

Nayelli Castro

La méthode traductologique : un récit polyphonique

Les défis de l’interdisciplinarité
Un récit polyphonique
Conclusions
Roch Duval

La traductologie à la croisée des chemins : guide d’orientation

La traductologie : un détour par les turns ?
Les sciences humaines sont-elles un sauf-conduit vers la mollesse théorique ?
Conclusion : l’interdisciplinarité est-elle la voie de l’avenir ?
Chantal Gagnon

La place de la traductologie en analyse des discours politiques

Portrait de la situation
Analyse de corpus traduits
Les travaux de Ballard en psychologie politique
Les travaux de Bourque et Duchastel et Armony en sociologie
Les travaux de Labbé et Monière en science politique

Partie II. L’interdisciplinarité en traductologie : pratiques « intégrées »

Raúl Ernesto Colón Rodrigúez

Desiderio Navarro et la traduction de la théorie critique russe à Cuba

Navarro, traducteur de théorie critique russe : trajectoire intellectuelle et politique
De traducteur de théories à traducteur-théoricien : transculturation et activisme anti-néocolonial
Conclusion
Cecilia Foglia

Théâtre, traduction et déracimilation. Marco Micone et l’expérience de l’écriture cathartique

La première étape : l’écriture théâtrale
La deuxième étape : la traduction
La troisième étape : le retour à l’écriture et la transition vers l’autotraduction
La déracimilation
Conclusion
Stéphanie Roesler

De la subjectivité dans le langage : la voix d’Yves Bonnefoy, traducteur de Hamlet

Voix de l’auteur, voix du traducteur
Voix, ré-énonciation, continu d’un être et de sa parole
La subjectivité (ré-)énonciative du traducteur
La voix selon Bonnefoy traducteur
La voix de Bonnefoy traducteur dans ses traductions de Hamlet
L’autonomie de la voix du traducteur
La ré-énonciation comme appropriation et re-création
Conclusion
Chantale Marchand

De Bach à Saint Jérôme : la cognition musicale et la cognition traductionnelle dans une optique interdisciplinaire de l’enseignement et de l’apprentissage

Traduction et musique... sur une même longueur d’onde
Mise en évidence des traits communs à partir de deux modèles de compétence
L’importance des recherches en cognition pour la formation des musiciens et des traducteurs
La composante métacognitive dans les ouvrages de formation
Des pistes de réflexion pour des recherches interdisciplinaires
Conclusion
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search