Version classiqueVersion mobile

Deux siècles de caricatures politiques et parlementaires

 | 
Pierre Allorant
, 
Alexandre Borrell
, 
Jean Garrigues

La caricature des socialistes, de Jaurès à Mitterrand

Chapitre 6

Jaurès, le « Saint Jean Bouche d’Or » de la caricature parlementaire

Guillaume Doizy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Élu pour la première fois député en 1885 et très vite perçu comme un orateur brillant, Jaurès arpente la Chambre jusqu’en 1889 puis de 1893 à 1898 et enfin de 1902 jusqu’à sa mort en 19141. En cette période d’âge d’or de la caricature2, il pourrait sembler assez naturel que Jaurès soit un bon exemple de ce que la presse satirique, en le visant, a produit en termes de caricature parlementaire, le parlement demeurant à la Belle Époque « le » centre névralgique de la vie politique française. Est-ce aussi simple ? Si la caricature cherche à traduire les rapports de force politiques, s’intéresse-t-elle particulièrement à ce qui se déroule dans l’arène parlementaire ? Avec quelles armes graphiques et dans quel but ? Qu’est-ce que les caricaturistes retiennent de cette activité ...

© Artois Presses Université, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search