Version classiqueVersion mobile

Deux siècles de caricatures politiques et parlementaires

 | 
Pierre Allorant
, 
Alexandre Borrell
, 
Jean Garrigues

II. La caricature en régime parlementaire

Chapitre 5

Du cartel au perchoir : Herriot équarri par Sennep

Pierre Allorant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né en 1872 sous Adolphe Thiers, Édouard Herriot, incarne, de l’affaire Dreyfus à la querelle de la CED, une certaine idée de la République parlementaire, et au-delà, du « Français moyen »1. Tout au long de son exceptionnelle carrière de maire de Lyon de 1904 à 1957, de sénateur de 1912 à 1919, de chef du parti radical à partir de 1919, de ministre des Travaux publics, des transports et du Ravitaillement d’Aristide Briand en 1916-1917 et président du conseil-ministre des Affaires étrangères à 3 reprises mais seulement durant 18 mois, et surtout de président de la Chambre des députés (en 1925 et de 1936 à 1940) puis de l’Assemblée nationale (de 1947 à 1954) 12 ans au total, Herriot subit les assauts insatiables de la pointe acérée des caricaturistes, au premier rang desquels Jean Sennep, ...

© Artois Presses Université, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search