Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

L’Éducation des filles au temps de George Sand

Études littéraires

Éditeur : Artois Presses Université

Lieu d’édition : Arras

Publication sur OpenEdition Books : 7 novembre 2019

Collection : Études littéraires

Année d’édition : 1998

Nombre de pages : 274


Présentation

George Sand fut, avec Michelet, avec Hugo, un des apôtres de l’éducation populaire, protesta contre l’insuffisante éducation des filles, alphabétisa et instruisit, outre les siens, bien des enfants autour d’elle. Autour de cette grande figure, ce recueil propose une enquête multiple, menée conjointement par historiens et littéraires. Plusieurs études historiques mettent en lumière des expériences originales, parfois sans lendemain, et quelques-unes des conquêtes réelles acquises au cours du siècle : paradoxalement, si le xixe siècle à l’échelle internationale voit l’instruction des filles rattraper partiellement son retard et naître une profession féminine, celle d’institutrice, ces ouvertures ne remettent jamais en cause l’image traditionnelle de la fragilité féminine, ni la vocation maternelle de la jeune fille.

Autour de Sand, sont interrogées, en Angleterre, en Italie, aux Etats- Unis les représentations de l’éducation féminine diffusées par penseurs et écrivains. D’étonnantes discordances apparaissent, entre la vivacité des portraits de petites filles, de Sophie à Cosette ou à la Petite Fadette, et la brièveté, voire l’absence de récit d’éducation. Ou bien entre la ferveur éducative de Sand et son échec pédagogique auprès de sa propre fille : la part du non maîtrisé est considérable en matière d’éducation, comme le montre l’admirable et mystérieux récit de la vocation musicale de Consuelo. Michelet le disait : « toute éducation est initiation ».


Sommaire

Michèle Hecquet

Remerciements

Madeleine Rebérioux

Education et instruction

Première partie. Expériences

La conquête d’un métier

Voies paradoxales du progrès

Conquêtes féminines ?

Jean-Noël Luc

Fillettes fragiles, fillettes dociles ?

Les paradoxes de la préscolarisation féminine au xixe siècle

Gabrielle Houbre

L’âge des Amazones

Deuxième partie. Idéaux et fictions

Margherita di Fazio

La jeune fille lectrice

Modèles éducatifs et pratiques de lecture dans le roman italien du xixe siècle

Troisième partie. Autour de Sand

Souhaits et réalités

L'éducation irreprésentable ?

Christine Planté

Filles de mères coupables

La Petite Fadette de George Sand et La Lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.