Version classiqueVersion mobile

La Comtesse de Ségur ou le bonheur immobile

 | 
Francis Marcoin

Bibliographie

Texte intégral

Œuvres de la comtesse de Ségur

La Santé des enfants (1855)

Nouveaux contes de fées (1856)

Les Petites filles modèles (1858)

Livre de Messe des petits enfants (1858)

Les Vacances (1859)

Les Malheurs de Sophie (1859)

Les Mémoires d’un âne (1860),

Pauvre Blaise (1861)

La Sœur de Gribouille (1862)

Les Bons enfants (1862)

Les Deux nigauds (1862),

L’Auberge de l’Ange gardien (1863)

Le Général Dourakine (1863)

François le bossu (1864)

Un bon petit diable (1865)

Comédies et proverbes (1865)

Jean qui grogne et Jean qui rit (1865)

Evangile d’une grand-mère (1866)

La Fortune de Gaspard (1866)

Quel amour d’enfant (1866)

Le Mauvais génie (1867)

Les Actes des apôtres (1867)

Diloy le chemineau (1868)

Bible d’une grand-mère (1869)

Après la pluie le beau temps (1871)

En outre, ont été publiées les Lettres de la Comtesse de Ségur à la Vicomtesse de Pitray, sa fille, Hachette, 1891, et les Lettres d’une grand-mère à son petit-fils Jacques de Pitray, Oudin, 1898.

Ouvrages sur la comtesse de Ségur

Marie-Louise Audiberti, Sophie de Ségur, née Rostopchine, l’inoubliable comtesse. Ses anges, ses diables, Stock, 1981.

Claudine Beaussant, La Comtesse de Ségur ou l’enfance de l’art, Robert Laffont, 1988.

Claudine Beaussant, Dictionnaire Ségur, dans le tome 1 des Œuvres de la comtesse de Ségur, collection « Bouquins », Robert Laffont, 1990.

Pierre Bleton, La Vie sociale sous le Second Empire, un étonnant témoignage de la comtesse de Ségur, Paris, Editions ouvrières, 1963.

François Bluche, Le Petit monde de la comtesse de Ségur, Hachette, 1988.

Gérard Bourdin, Louis Le Roc’h Morgère, L’Orne de la comtesse de Ségur, Fiction et Réalité, Conseil général de l’Orne, Archives départementales, Alençon, 1991.

Jacques Chenevière, La Comtesse de Ségur née Rostopchine, Gallimard, 1932.

Chanoine Cordonnier, La Comtesse de Ségur et les siens, Librairie J.-M. Peignes, 1931 (première édition en 1930, imprimerie Reynaud, Forcalquier).

Marie-France Doray, Enfant et société, les voyages organisés par la comtesse de Ségur, Thèse pour le Doctorat, Paris V, 1989.

Marie-France Doray, La Comtesse de Ségur, une étrange paroissienne, Rivages, Paris-Marseille, 1990 (réécriture de la thèse précédente).

Hortense Dufour, Comtesse de Ségur, née Sophie Rostopchine, Flammarion, 1990.

Yves-Michel Ergal, Marie-José Strich, La Comtesse de Ségur, Perrin, Paris, 1990.

Luce Fillol, La Comtesse de Ségur, Duculot, Gembloux-Paris, 1981.

« France-Culture », émission La Comtesse de Ségur, jeudi 1er octobre 1987.

Marielle Gastellier, Le Personnage de la fillette noble dans l’œuvre de la comtesse de Ségur, Thèse pour le Doctorat, Université de Lyon 2, 1993.

René Gobillot, La Comtesse de Ségur, sa vie, son œuvre, Imprimerie alençonnaise, Alençon, 1924.

Grand Album comtesse de Ségur, Hachette, 1983.

Paul Guérande, Le Petit monde de la comtesse de Ségur, Editions les Seize, 1964.

Marthe de Hédouville, La Comtesse de Ségur et les siens, Editions du Conquistador, 1953.

Laura Kreyder, L’Enfance des saints et des autres. Essai sur la comtesse de Ségur, Schena-Nizet, Fasano di Puglia, 1987.

Laura Kreyder, Les Leçons de Sophie. A propos des manuscrits de la comtesse de Ségur, « Bibliotechne », Milan, 1990 (plaquette regroupant les trois articles recensés dans la rubrique suivante).

Christine Lac, Women and children first. A comparative study of Louisa May Alcott and Sophie de Ségur (Rostopchine), Thèse, University of Nebraska, 1989.

Louis Le Roc’h Morgère, L’Orne de la comtesse de Ségur, Fiction et Réalité, Conseil général de l’Orne, Archives départementales, Tome 2, Alençon 1992. Ce volume contient les actes du Colloque d’Alençon, 14 décembre 1991, précédés des actes du Colloque de Cerisy-la-Salle, 6-8 octobre 1989, dirigé par Francis Marcoin. Pour le tome 1 de cet ouvrage, voir à Gérard Bourdin.

Francis Marcoin, La Comtesse de Ségur ou le bonheur immobile, Thèse pour le Doctorat, Université de Lille III, 1989.

Francis Marcoin (dir.), Racines normandes et envols mystiques, Colloque de Cerisy-la-Salle, voir à Louis Le Roc’h Morgère.

Colette Misrahi, La Comtesse de Ségur ou la mère médecin, en ouverture à La Santé des Enfants, Denoël, 1991.

Simone Muller, La Thématique de la stabilité dans l’œuvre romanesque de la comtesse de Ségur, Thèse de 3ème cycle, Université de Strasbourg, 1978.

Arlette de Pitray, Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur, racontée par sa petite-fille, Albin Michel, 1939.

Olga de Pitray, Ma chère maman, Gaume, 1891, réédité dans le Grand Album comtesse de Ségur, 1983.

Martine Poirieux, La Comtesse de Ségur, images d’une société, Thèse de doctorat de 3ème cycle, Lyon II, 1977.

Revue des livres pour enfants, numéro 131-132, « Ségur », printemps 1990.

Gaston de Ségur, Ma mère, souvenir de sa vie et de sa sainte mort, Tolra, 1893, réédité dans le Grand Album comtesse de Ségur, 1983.

Marie-José Strich, Choix de Correspondance de la comtesse de Ségur, Scala, Paris, 1993.

Marie-José Strich, La Comtesse de Ségur et Lewis Carroll, Didier, 1995.

M. Sully, Madame de Ségur, Lethielleux, 1914.

Marie-Christine Vinson, L’Education des petites filles chez la comtesse de Ségur, Presses Universitaires de Lyon, collection « Littérature et idéologie », 1987.

Jacques Zeiller, La Comtesse de Ségur, Bloud, 1913.

Articles ou chapitres de livres consacrés à la comtesse de Ségur

Alfred Adler, « Die Malheurs der Sophie, Maman und das Wörterbuch (Kommentar zu drei Romanen der Comtesse de Ségur) », Möblierte Erziehung, Studien zur pädagogische Trivialliteratur des 19. Jahrhunderts, Munich, Fink, 1970.

Marianne Alphant, « Une lecture orpheline », La Nouvelle Revue Française n° 330-331, juillet-août 1980.

Marie-Louise Audiberti, « Sophie et moi, le travail du biographe », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Gabriel Aymé, « Sophie conforme, à propos de trois manuscrits de la comtesse de Ségur », Grand Album Comtesse de Ségur.

Françoise Barthélémy, « Les Premiers pas de la comtesse de Ségur », Recherches sur le conte merveilleux, Travaux de la Faculté de Lettres et de Philosophie de Louvain, 1981.

Claudine Beaussant, « Le Travail dans l’Orne à travers l’œuvre de la comtesse de Ségur », L’Orne de la comtesse de Ségur, tome 2.

Philippe Berthier, « Cadichon mémorialiste », Mémoires et autobiographies, Actes du Colloque de Fribourg, 1990, « Recherches et travaux », Université Stendhal, Grenoble, 1993.

Pierre Bleton, « Une sociologue : la comtesse de Ségur », Les Temps modernes n° 18, 1962/63.

Gilles Bollenot, « L’Adoption au XIXème siècle, La Fortune de Gaspard de la comtesse de Ségur », Revue historique, CCLXXI, janvier-juin 1984.

Dominique Bona, « La Comtesse de Ségur, les bonheurs d’une exilée », Le Figaro littéraire, 30 avril 1990.

José Cabanis, « La Comtesse de Ségur », Plaisirs et lectures, Gallimard, 1964.

Jacques Cabau, « La Série noire de la Bibliothèque rose », L’Express n° 1172, 24-30 décembre 1973, p. 71-72.

François Caradec, « La Comtesse de Ségur », Histoire de la littérature enfantine en France, Albin Michel, 1977.

Jean Chalon, « Pour adultes seulement... la comtesse de Ségur », Le Figaro littéraire, 9 février 1974, p. 7.

Jean Chesneaux, « Née Rostopchine », Quinzaine littéraire n° 563, 1er octobre 1990.

Jean-Claude Collin, « Religion et religiosité dans l’Orne au temps de la comtesse de Ségur », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Paule Constant, « La Bonne comtesse réhabilitée », La Revue des Deux Mondes, février 1989.

Paule Constant, « Pile ou Face », La Revue des Deux Mondes, juillet-août 1990.

Paule Constant, « La Nouvelle fée », La Revue des Deux Mondes, février 1991.

Jean-Louis Corbin, « Les Conseils de la comtesse ou le médecin imaginaire », Grand Album Comtesse de Ségur.

Paul Dartiguenave, « Des Malheurs de Sophie à François le champi », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Bernard Derivry, « Réalité et fiction dans le roman de la comtesse de Ségur, La Fortune de Gaspard », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Sophie Deroisin, « Passion pour la comtesse de Ségur », Petites filles d’autrefois, épi-de Brouwer, 1984.

Marie-France Doray, « Ramoramor », Notre librairie n° 90, oct-déc. 1987.

Marie-France Doray, « Clearliness and Class in the Countess de Ségur’s Novels », Children Literature n° 17, Yale University Press, 1989.

Marie-France Doray, « Un réalisme concerté », La Revue des livres pour enfants n° 131-132, 1990.

Marie-France Doray, « Pulsions et ordre social », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Marie-France Doray, « Jérusalem en Normandie », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Josyane Duranteau, « La Comtesse revient », Les Lettres françaises n° 1445, 19 juillet 1972.

Josyane Duranteau, « Retour à la comtesse », L’Education n° 206, 21 mars 1974.

Michèle Ferrand, « La Comtesse de Ségur et ses pères », Dialogue-recherches cliniques et sociologiques sur le couple et la famille, 1990.

Micheline Herz, « The Angelism of madame de Ségur », Yale French Studies, 27, spring-autumn 1961.

Marie-Christine Imbault, « La Comtesse de Ségur est-elle moderne ? », Livres Hebdo n° 70, 30 avril 1993.

Isabelle Jan, « L’Adulte comme jouet », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Hélène Jaulme, « L’Immortelle comtesse de Ségur à L’Aigle », Au pays d’Argentelles (« la revue culturelle de l’Orne »), juillet-septembre 1980.

Jean-François Josselin, « L’Enfer en Normandie », Les Nouvelles littéraires, 31 juillet 1972.

Jean-François Josselin, « La Comtesse de Ségur en enfer », Magazine littéraire n° 209, juillet-août 1984.

Laura Kreyder, « Laitue et violette : le jardin et l’enfant, de la comtesse de Ségur à Zola », La Letteratura e i giardini, Atti del Convegno Intemazionale di sttidi di Verona-Garda, 2-5 octobre 1985, Léo S. Olschki, Firenze, 1987.

Laura Kreyder, « L’Evangile selon Sophie de Ségur », Revue des Sciences Humaines n° 225 : L’Enfance de la lecture, Villeneuve d’Ascq, 1992.

Laura Kreyder, « Incivilités puériles d’un âne », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Laura Kreyder, « La Comtesse de Ségur et sainte Thérèse », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Emile Labroue, Poèmes intimes (délassements rimés), Imprimerie et Lithographie Auguste Rooy, Bergerac, 1875.

Richard Laden, « Terror, nature and the sacrifice in the comtesse de Segur’s Les Petites filles modèles », Modern Language Notes, XCIV, 4, may 1979.

Alain Lanavère, « Le Bonheur selon Mme de Ségur », Mélanges offerts à Jacques Robichez, Cent ans de littérature française, SEDES, 1987.

Alain Lanavère, « La Mort, selon madame de Ségur », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Valérie Lastinger, « Excentricité et conformisme : Sophie de Ségur, femme et écrivain », Bulletin de la Société des professeurs français en Amérique, 1988-1989.

Valérie Lastinger, « Mutisme, maturité et maternité : Sophie de Ségur et ses mères », Romance Language Annual n° 4, 1992.

Valérie Lastinger, « Le Tribut des dieux : le rôle des Nouveaux contes de fées dans l’œuvre de la comtesse de Ségur, Tricentenaire Charles Perrault, les grands contes du XVIIème siècle et leur fortune littéraire, In Press, 1998.

Jacques Laurent, « Etrennes noires », La Table ronde, Janvier 1949.

Xavier Laurie, « Le Langage de la comtesse de Ségur », Vie et langage, n° 23, 1974.

Jacques R. Leclercq, « Les Comptes de Sophie », Grand Album Comtesse de Ségur.

Catherine Leleu, « La Comtesse, l’ours et le marquis », Griffon n° 102, « Ours », juillet-août-septembre 1989.

Jules Lemaître, Discours prononcé le 19 juin 1910, Les Contemporains.

Josette Léonard, « L’Etrange miroir », Etudes freudiennes, n° 11-12, Denoël, 1975.

Mathilde Leriche, « L’Importance de la nourriture dans l’œuvre de la comtesse de Ségur née Rostopchine », Europe n° 613, mai 1980.

Francis Marcoin, « La Comtesse de Ségur ou le bonheur immobile », Revue des Livres pour enfants n° 131-132, 1990.

Francis Marcoin, « Le Sans-façon de la comtesse de Ségur », Sociétés, revue des sciences humaines et sociales, n° 33, « pour Elias », Dunod, Paris, 1991.

Francis Marcoin, « Sophie de Ségur, romancière », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Francis Marcoin, « La Normandie comme modèle de monde », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Colette Misrahi, « La Comtesse de Ségur et l’exil », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Jean Mistler, « La Comtesse de Ségur et les quatre filles d’Emile Templier », La Librairie Hachette, de 1826 à nos jours, Hachette, 1964.

Robert de Montesquiou, « Le Balzac de l’enfance », Le Figaro, 7 septembre 1907.

Isabelle Nières, « Quelques adaptations des “Malheurs de Sophie” : de la métamorphose à l’anamorphose », La Revue des livres pour enfants n° 101, printemps 1985.

Isabelle Nières, « Masculin/féminin l’ancien et le nouveau dans “Les Vacances” de la comtesse de Ségur », La Représentation de l’enfance dans la littérature d’enfance et de jeunesse.

Isabelle Nières, « Pour en finir avec le malheur de Sophie », La Revue des livres pour enfants n° 131-132, 1990.

Isabelle Nières, « Du conte mondain au roman chrétien », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Comtesse Jean de Pange, « Deux mondes : Alice et Sophie », Revue des deux mondes, 15 juillet 1949.

Claude-Anne Parmegiani, « La Comtesse illustrée », La Revue des livres pour enfants n° 131-132, 1990.

Pierre Pasteur, « Les Survivants de l’histoire l’arrière-petite-fille de la comtesse vous parle », Miroir de l’histoire, juillet 1963.

Jean Perrot, « L’Or du fumier et l’omelette campagnarde de Sophie de Ségur », Art baroque, art d’enfance, Presses Universitaires de Nancy, 1991.

J.-B. Pontalis, « Contre-expertise : Les Grandes personnes et le petit prince », Le Nouvel Observateur n° 7, décembre 1964.

Marcel Prévost, « L’Aïeule conteuse », Marcel Prévost et ses contemporains, Ed. de France, 1943.

Elisabeth Ravoux, « Famille et pouvoir dans La Fortune de Gaspard, Sociologie du Sud Est n° 21, Familles et pouvoirs, juillet-septembre 1979.

André Rétif, « Une Comtesse tartare au pays normand », Au pays d’Argentelles, janvier-mars 1983.

Jean Rimaud, « Les Petites filles modèles ont cent ans », Etudes, Tome 296, n° 1, janvier 1958.

François Rivière, « La Comtesse en images », Grand Album Comtesse de Ségur.

Jean-Marie Roux, « La Comtesse de Ségur, ou la peur de l’eau », Revue d’Histoire moderne et contemporaine, janvier-mars 1983.

Rémy Saudray, « Le Général Dourakine et les Souvenirs d’un Sibérien », Revue de Littérature comparée n° 2, 1992.

Daniel Schlafly, « De Joseph de Maistre à la Bibliothèque Rose, le catholicisme chez les Rostopcin », Cahiers du monde russe et soviétique, janvier-mars 1970.

Marc Soriano, Présentation de La Fortune de Gaspard, Jean-Jacques Pauvert, 1972.

Marc Soriano, « segur » (comtesse de, née Rostopchine) », Guide de la littérature pour la jeunesse, Flammarion, 1975.

Marie-José Strich, « La Normandie dans l’œuvre de la comtesse de Ségur », L’Orne de la comtesse de Ségur, Tome 2.

Jacques Trémolin, « Pauvres bêtes », Grand Album comtesse de Ségur, Hachette, 1983.

Trémolin, « Un Sade d’enfants, la comtesse de Ségur », L’Ane, le magazine freudien n° 11, juillet-août 1583.

Friedrich Wolfzettel, « Roman populaire et littérature pour enfants : l’œuvre de la comtesse de Ségur », Richesses du roman populaire, Actes du colloque international de Pont-à-Mousson, octobre 1983, édités par René Guise et Hans-Jörg Neuschäfer.

Les familles Ségur et Rostopchine, leur entourage

Leon Apt, Louis-Philippe de Ségur, An intellectuel in a revolutionary age, Martinus Nijhoff, The Hague, 1969.

Comtesse d’Armaillé, née Ségur, Quand on savait vivre heureux, 1830- 1860, souvenirs de jeunesse publiés par la comtesse de Pange, Librairie Plon, 1934.

Baron de Baye, Voronovo, le château des Rostopchine, Librairie Nilsson, 1909.

Comtesse de Boigne (née d’Osmond), Mémoires (récits d’une tante) publiés d’après le manuscrit original par M. Charles Nicoullaud, I., 1781- 1814, Plon-Nourrit et Cie, 1907.

Gabriel de Broglie, Ségur sans cérémonie ou la gaieté libertine, Librairie Académique Perrin, 1977.

José Cabanis, Le Bonheur du jour, Gallimard, 1960.

Chanoine Michel Even, Monseigneur Gaston de Ségur, Maison de la Bonne Presse, 1937.

Comte de Falloux, Mme Swetchine. Sa vie et ses œuvres, 1860.

André Gavoty, « La Mystérieuse disparition d’Octave de Ségur », Lisez-moi Historia, avril 1947.

Charles Gounod, Mémoires d’un artiste, Calmann-Lévy, 1896.

Marthe de Hédouville, Monseigneur de Ségur, sa vie, son action (1820- 1880), Nouvelles éditions latines, 1957.

Marthe de Hédouville, Les Rostopchine, éditions france-empire, 1984.

Maurice de La Fuye, Rostopchine, européen ou slave ?, Librairie Plon, 1937.

Jean de La Varende, Le Centaure de Dieu, Grasset, 1938.

Léon Maux, Deux tombes, un souvenir. Verfeil et les petites filles modèles, Verfeil, rue Toulousaine, 1988.

Marquise de Moussac, Popo et Lili, histoire de deux jumeaux, « Bibliothèque Rose », 1891.

Nathalie Narychkine née Rostoptchine, 1812, le comte Rostopchine et son temps, Saint-Pétersbourg, 1912.

Olga de Pitray, Les Débuts du gros Philéas, « Bibliothèque Rose », 1866.

Olga de Pitray, Le Château de la Pétaudière, « Bibliothèque Rose », 1877.

Olga de Pitray, L’Usine et le château, « Bibliothèque Rose », 1891.

Paul de Pitray, Le Petit-fils de Cadichon, « Bibliothèque Rose », 1936.

Paul de Pitray, Cadichon III en Argentine, « Bibliothèque Rose », 1938.

André Rétif, « Louis Veuillot et les Ségur », Au pays d’Argentelles n° 3, janvier-mars 1985.

Comte André Rostoptchine, Matériaux en grande partie inédits pour la biographie future du comte T. Rostopchine, rassemblés par son fils, ouvrage à compte d’auteur tiré à douze exemplaires, Bruxelles, 1864.

Comtesse Ekaterina Rostoptchine née Protasov, L’Eglise catholique justifiée contre les attaques d’un écrivain qui se dit orthodoxe, Rusand, Lyon, 1822.

Comtesse Ekaterina Rostoptchine née Protasov, Sommaire des vérités chrétiennes, H. Fournier jeune, 1829.

Comte Feodor Rostoptchine, La Vérité sur l’incendie de Moscou, Paris, Ponthieu, 1823.

Comte Feodor Rostoptchine, Mémoires écrits en dix minutes, Son mot sur Fouché, Talleyrand et Potier, Anecdote de la pelisse, Paris, rue du Helder n° 8, 1839.

Comte Feodor Rostoptchine, Œuvres inédites, publiées par la comtesse Lydie Rostoptchine avec une « Etude sur le gouverneur de Moscou » par Jean de Bonnefon, E. Dentu, 1894.

Lydie Rostoptchine, Les Rostoptchine, Juven, 1909, réédition Balland, 1984.

M.J. Rouet de Journel, Une russe catholique, madame Swetchine, d’après de nombreux documents nouveaux, Maison de la Bonne Presse, 1928.

Anatole de Ségur, Fables, Michel Lévy, 1847.

Anatole de Ségur, Les Mémoires d’un troupier, Bray, 1858.

Anatole de Ségur, Sabine de Ségur, en religion sœur Jeanne-Françoise, Tolra et Haton, 2ème éd., 1870.

Anatole de Ségur, Vie du comte Rostopchine, gouverneur de Moscou en 1812, Bray et Retaux, 1871.

Anatole de Ségur, Monseigneur de Ségur, souvenirs et récit d’un frère, 2 volumes, Bray et Retaux, 1882.

Gaston de Ségur, Jésus vivant en nous, Tolra et Haton, 1864.

Gaston de Ségur, Aux enfants. Conseils pratiques sur la confession, suivis d’un examen de conscience, Tolra et Haton, 1864.

Gaston de Ségur, La Piété enseignée aux enfants, Tolra et Haton, 1866.

Gaston de Ségur, Aux enfants. Une petite sainte de neuf ans, notice biographique, Tolra et Haton, 1870.

Gaston de Ségur, Aux apprentis, avis et conseils, Haton, 1872.

Gaston de Ségur, Ma mère, souvenir de sa vie et de sa sainte mort, Tolra, 1893, réédition Grand Album comtesse de Ségur, 1983.

Gaston de Ségur, Lettres de Monseigneur de Ségur à ses filles spirituelles, publiées par le Marquis de Ségur, Victor Retaux, 1899.

Pierre de Ségur, « Conférence littéraire sur Rostoptchine », Bulletin de la Société normande de Géographie n° 2, Rouen, 1911. Repris en plaquette, imprimerie E. Cagniard, 1912, ainsi que dans Vieux dossiers, petits papiers, Calmann-Lévy.

Pierre de Ségur, « Louis Veuillot intime », Vieux dossiers, petits papiers, Calmann-Lévy.

Vicomtesse de Simard de Pitray, Ma chère maman, et Mon bon Gaston, Gaume, 1887.

Vicomtesse de Simard de Pitray, Lettres de la comtesse de Ségur née Rostopchine au Vicomte et à la Vicomtesse de Pitray, publiées par la Vicomtesse de Simard de Pitray née Ségur, sa fille, Hachette, 1891.

Mme Swetchine, Choix de méditations et de pensées chrétiennes, publié par le comte de Falloux, Tours, 1867.

Louis Veuillot, Le Droit du seigneur au Moyen-Age, Louis Vives, 1854.

Louis Veuillot, De quelques erreurs sur la papauté, Gaume frères et J. Duprey, 1859.

Louis Veuillot, Çà et là, Gaume frères et J. Duprey, 1860.

Louis Veuillot, Correspondance, Tome V (juillet 1856-février 1859), Œuvres Complètes, 2ème série, mise en ordre et annotée par François Veuillot, Lethielleux, 1931-1932.

Enfance, Litterature
Littérature enfantine (ouvrages)

Philippe Ariès, L’Enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime, Plon, 1960, réédition Points-Seuil, 1975.

Philippe Ariès et Georges Duby (dir.), Histoire de la vie privée, Tome IV, De la Révolution à la Grande Guerre, Seuil, 1987.

Renée Balibar, L’Institution du français (essai sur le colinguisme des Carolingiens à la République), PUF, 1985.

Honoré de Balzac-Madame Zulma Carraud, Correspondance inédite (1829-1850), Armand Colin, 1935.

Jean Bellemin-Noël, Les Contes et leurs fantasmes, PUF, collection « écriture », 1983.

Daniel Blampain, La Littérature de jeunesse, pour un autre usage, Nathan-Labor, Paris-Brussels, 1979.

André Brauner, Nos livres d’enfants ont menti, Sabri, 1957.

Jean Calvet, L’Enfant dans la littérature française (des origines à 1870), Lanore, 1930.

Jean Calvet, La Littérature religieuse de François de Sales à Fénelon, De Gigord, 1938, réédition Editions Mondiales, 1956.

Jean Château, Le Réel et l’Imaginaire dans le jeu de l’enfant (Essai sur la genèse de l’imagination), librairie philosophique J. Vrin, 1946.

Marie-José Chombart de Lauwe, Un monde autre, l’enfance, Payot, 1971 et 1976.

Paule Constant, Un monde à l’usage des demoiselles, Gallimard, 1987.

Monique Coulloux, Aspects du merveilleux chez George Sand, Les Contes d’une grand-mère, Thèse, University of Colorado, 1978.

Maurice Crubellier, L’Enfance et la Jeunesse dans la société française, (1800-1950), Armand Colin, 1979.

Albert Delplanque, La Pensée de Fénelon d’après ses œuvres morales et spirituelles, Desclée de Brouwer et Cie, 1930.

Sophie Deroisin, Petites filles d’autrefois, Desclée de Brouwer-Epi, 1984.

Jacques Donzelot, La Police des familles, Editions de Minuit, 1977.

Gustave Droz, Monsieur, Madame et Bébé, Hetzel, 1866.

Gustave Droz, Entre nous, Hetzel, 1867.

Norbert Elias, Die Höfische Gesellschaft, 1933, La Société de cour, Champs-Flammarion, 1985.

Norbert Elias, Uber den Prozess der Zivilisation, 1939, La Civilisation des mœurs, Calmann-Lévy, 1973.

Denise Escarpit, La Littérature d’enfance et de jeunesse en Europe, PUF, « Que sais-je ? », 1981.

Denise Escarpit (dir.), The Portrayal of the child in Children’s literature/ La Représentation de l’enfant dans la Littérature d’Enfance et de Jeunesse, Actes du 6ème congrès de la Société Internationale de Recherche en Littérature d’Enfance et de Jeunesse, Bordeaux, 15-18 septembre 1983, K.G. Saur, München, New York, London, Paris, 1985.

Enfance, n° spécial, Les Livres pour enfants, avec une préface d’Henri Wallon, 1956.

Francis Fleuriot-Kérinou, Zénaïde Fleuriot, sa vie, ses œuvres, sa correspondance, Hachette, 1897.

Alfred Franklin, La Vie privée autrefois, Tome 1, L’Enfant, Plon, Nourrit et Cie, 1896.

Elena Gianini Bellotti, Dalla parte delle bambine, 1974, Du côté des petites filles, Editions des femmes, 1974, réédition en 1980.

Jean Glénisson et Ségolène Le Men, Le Livre d’enfance et de jeunesse en France, Société des Bibliophiles de Guyenne, Bordeaux, 1994.

Gyp, Petit Bob, Calmann-Lévy, 1883.

Paul Hazard, Des livres, des enfants et des hommes, Flammarion, 1932, réédition Hatier, 1967.

Michèle Hecquet (dir.), L’Education des filles au temps de George Sand, Artois Presses Université, Arras, 1998.

Isabelle Jan, La Littérature enfantine, Editions ouvrières, 1969.

Wladimir Jankélévitch, L’Aventure, l’ennui, le sérieux, Aubier, 1963.

Wladimir Jankélévitch, L’Innocence et la Méchanceté, Bordas 1970, réédité en « Champs-Flammarion », 1996.

Monseigneur Landriot, Promenade autour de mon jardin, conférences aux dames du monde, Victor Palmé, 1876.

Paul Lapie, La Femme dans la famille, Octave Doir, 1908.

Marie-Thérèse Latzarus, La Littérature enfantine en France dans la deuxième moitié du XIXème siècle, Thèse de Doctorat ès Lettres, Montpellier, PUF, 1923.

Ernest Legouvé, Les Pères et les enfants au XIXème siècle, Hetzel, 1867.

Maria-Giulia Longhi, L’Educazione esemplare, Zulma Carraud, un’amica di Balzac scrive per l’infanzia, Schena, Fasano di Puglia, 1984.

Yvan Loskoutoff, La Sainte et la Fée, dévotion à l’enfant Jésus et mode des contes merveilleux à la fin du règne de Louis XIV, Librairie Droz, Genève-Paris, 1987.

Joseph de Maistre, Lettre au roi de Sardaigne, Saint-Pétersbourg, octobre 1812 (rééditée dans les Pages choisies, Armand Colin, 1901).

Joseph de Maistre, Discours à Mme la Marquise de Costa sur la vie et la mort de son fils, 1846, réédité dans les Pages choisies, Armand Colin, 1901.

Marie-Pierre et Michel Matthieu-Colas, Le Dossier Club des cinq Magnard/L’Ecole, 1983.

Hector Malot, Le Roman de mes romans, Flammarion, 1896.

Francis Marcoin, A l’école de la littérature, Editions ouvrières, 1992.

François Mauriac, La Robe prétexte, Grasset, 1914.

François Mauriac, Journal, Grasset, 1937.

François Mauriac, Mémoires intérieurs, 1959.

François Mauriac, Nouveaux mémoires intérieurs, 1965.

Robert Mauzi, L’Idée du bonheur au XVIIIème siècle, Armand Colin, 1960.

Victorine Monniot, Le Journal de Marguerite ou les deux années préparatoires à la première communion, Beau Jeune, Versailles, 1858, puis Librairie catholique Périsse frères, Paris-Lyon, 1859.

Victorine Monniot, Marguerite à vingt ans, Librairie catholique Périsse frères, Paris-Lyon, 1861.

Ferdinand Mount, La Famille subversive, Londres, 1982, Mardaga, Liége-Bruxelles.

P.-M. Pénigault-Duhet (dir.), L’Enfant et les ouvrages d’éducation, Volume 1, Avant 1800, Volume 2, XIXème Université de Nantes, 1983 et 1984.

Bernard Pérez, L’Art et la poésie chez l’enfant, Alcan, 1888.

Jean Perrot, Du jeu, des enfants et des livres, Editions du Cercle de la Librairie, 1988.

Jean Perrot, Art baroque, art d’enfance, Presses Universitaires de Nancy, 1991.

Jean Perrot (dir.), Visages et paysages du livre de jeunesse, L’Harmattan, 1996.

Jean Perrot (dir.), Tricentenaire Charles Perrault, les grands contes du XVIIème siècle et leur fortune littéraire, In Press, 1998.

Edouard Pichon, Le Développement psychique de l’enfant et de l’adolescent, Masson, 1936.

Pierre Pierrard, La Vie ouvrière à Lille sous le Second Empire, Bloud et Gay, 1964.

Claude Reichler, L’Age libertin, Editions de Minuit, 1987.

François Rivière, Souvenir d’Enid Blyton, Ramsay, 1982.

George Sand, Histoire de ma vie, 1854, Réédition La Pléiade.

René Schérer, Guy Hocquenghem, Co-ire, Album systématique de l’enfance, Recherches n° 22, 1976.

Jean-François Six, La Véritable enfance de Thérèse de Lisieux, Névrose et sainteté, Seuil, 1972.

Marc Soriano, Guide de littérature pour la jeunesse, Flammarion, 1975.

Jean de Trigon, Histoire de la littérature enfantine. De Ma Mère l’Oye au roi Babar, Hachette, 1950.

Thorstein Veblen, The Theory of the leisure class, 1899, Traduction française Théorie de la classe de loisirs, Gallimard, 1970.

D.W. Winnicott, Jeu et réalité, l’espace potentiel (Playing and reality, 1971), Gallimard, 1975.

Enfance, litterature, littérature enfantine (articles)

Roland Barthes, « Nautilus et le bateau ivre », Mythologies, 1957, Réédition Points-Seuil, 1970.

Marc Barbou, Le Livre de distribution de prix, Cinquième congrès des maîtres imprimeurs de France, Limoges, 1898 (Bibliothèque Nationale, 8°Q pièce 1148).

André Béjin, « De l’enfant comme animal à l’animal comme enfant », Enfances et cultures n° 1, Fernand Nathan, mars 1979.

Alain Buisine, « Peuple et famille », Littérature n° 26, Imaginaire et idéologie, questions de lecture, mai 1977.

Michel Butor, « Lectures de l’enfance », Répertoire III, Minuit, 1968.

Pierre Caspar, « De l’horrible danger d’une analyse superficielle des manuels scolaires », Histoire de l’éducation n° 21, janvier 1984.

Jean-Claude Chamboredon et Jean-Louis Fabiani, « Les Albums pour enfants, le champ de l’édition et les définitions sociales de l’enfance », Actes de la recherche en sciences sociales n° 13 et n° 14, 1977.

Jacques Chupeau, « L’Ecole des premiers livres : les romans de Zénaïde Fleuriot et la formation de la jeunesse catholique », L’Enfant et les ouvrages d’éducation, Volume 2.

Marguerite Duras, « Sublime, forcément sublime », Libération, 17 juillet 1985.

Denise Escarpit, « Berquin, l’Ami des enfants », L’Enfant et les ouvrages d’éducation, Volume 2.

Jean Glénisson, « Le Livre pour la jeunesse », Histoire de l’édition française, Tome 3, Le Temps des éditeurs du Romantisme à la belle époque, Promodis, 1985.

Alain Grosrichard, « Jardins d’enfants ou les leçons d’Emile », Le Temps de la réflexion VI, Gallimard, 1985.

Roger-Henri Guerrand, « Espaces privés », Histoire de la vie privée sous la direction de Philippe Ariès et Georges Duby, Tome IV, De la Révolution à la grande guerre, Seuil, 1987.

Masud Khan, « Etre en jachère, examen d’un aspect du loisir », L’Arc n° 69, Winnicott, 1977.

Julia Kristeva, « Sacrée mère, sacré enfant ! », Libération, 20 novembre 1987.

Michèle Hirsch, « Lire un conte merveilleux, Le château de Pictordu, George Sand, Colloque de Cerisy, Sedes, 1983.

Pierre Macherey, « Jules Verne ou le récit en défaut », 1964/1966, recueilli dans Pour une théorie de la production littéraire, Maspero, 1970.

Francis Marcoin, « Petites-lectures », Revue des Sciences Humaines n° 225, Université de Lille III, 1992.

Francis Marcoin, « Lecture anachronique, La Maison roulante de Mme de Stolz », La Revue des livres pour enfants n° 133, 1990.

Francis Marcoin, « Lecture anachronique, Cadok de Zénaïde Fleuriot », La Revue des livres pour enfants n° 143-144, 1992

Francis Marcoin, « La Fiction pour enfants au XIXème siècle », Le Livre d’enfance et de jeunesse en France.

Francis Marcoin, « Quand la littérature de jeunesse s’aventure sur les hauteurs », Visages et paysages du livre de jeunesse.

Francis Marcoin, « Une éducation contre le monde », L’Education des filles au temps de George Sand.

François Mauriac, « L’Education des filles », 1931, réédité dans les Œuvres romanesques, Tome 2, La Pléiade, Gallimard.

Joshua Meyrowitz, « L’Enfant adulte et l’adulte enfant », Le Temps de la réflexion n° VI, 1985.

Gérard Miller, « L’Oncle c’est le père moins le pire », Libération, 21 janvier 1988.

J.-B. Pontalis, « La Chambre des enfants », Nouvelle Revue de Psychanalyse n° 19, L’Enfant, printemps 1979.

Daniel Raichvarg, « La Science dans les livres pour enfants du XIXème siècle, du conte de fées à la fée électricité », Sciences, Techniques et Activité scientifique dans les ouvrages d’imagination lus par les enfants et les jeunes, Colloque de Vénissieux, 7 décembre 1987.

Claude Reichler, « L’Alphabet des nourrices », Etudes de Lettres, revue de la Faculté des lettres de Lausanne, 1982, n° 2, avril-juin.

Pierre Reboul, « Regard sur Joséphine de Gaulle », Revue du Nord, LXVI, n° 261-262, avril-septembre 1984.

Leila Sebbar-Pignon, « Melle Lili ou l’ordre des poupées », Les Temps modernes n° 358, Petites filles en éducation, mai 1976.

Jules Vallès, « Les Victimes du livre », Le Figaro, octobre 1862, réédité dans Les Réfractaires, Editeurs Français Réunis, 1973.

© Artois Presses Université, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search