Version classiqueVersion mobile

Madeleine de Scudéry : une femme de lettres au xviie siècle

 | 
Delphine Denis
, 
Anne-Élisabeth Spica

Bibliographie

Texte intégral

SOURCES

Sources manuscrites

1 – Bibliothèque de l’Arsenal

ARS. Ms. 15 156 : Chroniques du Samedi.

ARS. Ms. 5414 : « Sapho, reine de Tendre, princesse d’Estime, dame de Reconnaissance, Inclination et terres adjacentes... », f° 143-146 ; Gazette de Tendre, f° 147-158 ; Correspondance entre A. Godeau et M. de Scudéry, f° 51- 88 ; « Ouvrez-nous les portes de Tendre... », f° 275-276.

ARS. Ms. 5420, « Discours géographique, pour l’utilité de ceux qui veulent apprendre la Carte pour aller de Particulier à Tendre », vol. 1, f° 435-440.

ARS. Ms. 5131 Rés : « Relation de ce qui s’est depuis peu passé à Tendre, avec le discours que fit la souveraine de ce lieu aux habitants de l’ancienne ville », f° 1- 33 ; « Eglogue. Atis, Amarillis », f° 309-319.

2 – Bibliothèque Nationale de France

Lambert (Michel), Airs de Lambert non imprimés (Cons. Rés. 584).
Recueil manuscrit d’airs choisis, sérieux et à boire, 1746 (Rés Vm Coirault 17).

Sources imprimées

1 – Les Scudéry

Scudéry (Georges de), Alaric ou Rome vaincue. Introduction et notes à la Préface par R. Galli Pellegrini. Établissement du texte, résumé et notes par C. Bemazzoli, Fasano/Paris, Schena/Didier, 1998.

Scudéry (Madeleine de). Ibrahim, ou l’illustre Bassa, Paris, A. de Sommaville, 1641.

Les Femmes illustres ou les Harangues heroyques, Paris, A. de Sommaville, 1642.

Les Femmes illustres ou les Harangues heroyques. Seconde partie, Paris, T. Quinet et N. de Sercy, 1644.

Les Femmes illustres, or, Twenty Heroick Harangues of the Most Illustrious Women of Antiquity, London, Dormand Newman, 1693.

Les Femmes illustres ou les Harangues héroïques, 1642, éd. Cl. Maignien, Paris, Côté-Femmes, 1991.

Artamène ou Le Grand Cyrus, Paris, A. Courbé, 1649-1653, 5 parties en X vol.

Artamène ou Le Grand Cyrus, Genève, Slatkine, 1972 (réimpr. de l’édition de Paris, A. Courbé, 1656), 5 parties en X vol.

Clélie, Histoire romaine, Paris Augustin Courbé, 1654-1660, 5 parties en X vol.

La Clelia, Historia romana, traduit par Majolino Bisaccioni, Venise, Storti, 1655-1656, IV vol.

Clelia : eine römische Geschichte, trad. Johann Wilhelm von Stubenberg, Nürnberg, Michaël et Joh. Friedr. Endtem, 1664, 8 parties.

Clélie, Histoire romaine, Genève, Slatkine, 1973 (réimpr. de l’édition de Paris, A. Courbé, 1658-1662), 5 parties en X vol.

Clélie, Histoire romaine, première partie 1654. Seconde partie 1655, éd. Ch. Morlet-Chantalat, Paris, Champion, 2001-2002 (éd. complète en cours).

Célinte, nouvelle première, Paris, A. Courbé, 1661.

Célinte, nouvelle première, éd. A. Niderst, Paris, Nizet, 1979.

Mathilde, avec une préface de R. Godenne, Genève, Slatkine, 1979 (réimpression de l’édition de Paris, E. Martin et F. Eschart, 1667).

La Promenade de Versailles, avec une préface de R. Godenne, Genève, Slatkine, 1979 (réimpression de l’édition de Paris, 1669).

Conversations sur divers sujets, Paris, Cl. Barbin, 1680, 2 vol.

Conversations nouvelles sur divers sujets, Paris, Cl. Barbin, 1684, 2 vol.

Conversations morales, Paris, sur le Quai des Augustins, 1686, 2 vol.

Conversations morales, Paris, Th. Guillain, 1686, 2 vol.

Nouvelles Conversations de morale, Paris, Vve Mabre-Cramoisy, 1688, 2 vol.

Entretiens de morale, Paris, J. Anisson, 1692, 2 vol.

De la poésie françoise, éd. G. Michaut, Paris, Sansot, 1907.

« De l’air galant » et autres Conversations (1653-1684). Pour une étude de l’archive galante, éd. D. Denis, Paris, Champion, coll. « Sources classiques », n° 5, 1998.

[Madeleine de Scudéry. Paul Pellisson et leurs amis]. Les Chroniques du Samedi, éd. A. Niderst, D. Denis et M. Maître, Paris, Champion, coll. « Sources classiques », 2002.

2 – Autres sources avant 1900

Amaranthes, Nutzbares, galantes und curiöses Frauenzimmer-LEXIKON, 2e éd. améliorée, Francfort et Leipzig, Joh. Friedrich Gleditschens seel. Sohn, 1739.

Amyot (Jacques), Proësme du translateur, dans L’Histoire œthiopique de Heliodorus... Nouvellement traduite de grec en françoys, Paris, Estienne Grouleau, 1547.

Antony et Léopold, Cardillac ou le quartier de l’Arsenal, Paris, Bezon Libraire, 1824.

Aristote, Poétique, éd. J. Hardy, Paris, Les Belles Lettres, 1932.

Aubignac (François Hédelin, abbé d’), Histoire du temps, ou Relation du royaume de Coqueterie, extraite du dernier Voyage des Holandois aux Indes du Levant, Paris, Sercy, 1654.

Aulnoy (Marie Catherine Le Jumel de Barneville, comtesse d’), Le Cabinet des fées ou collection choisie des contes des fées et autres contes merveilleux ornés de figures, Amsterdam/Genève, 1785-1786, 41 vol. in 8°.
Histoire d’Hypolite, comte de Douglas [2 parties]. Avec une préface de R. Godenne, Genève, Slatkine, 1979 (réimpr. de l’édition de Paris, 1690).
Contes I et Contes II. Édition du Tricentenaire (vol. I-II). Introduction par J. Barchilon. Texte établi et annoté par Ph. Hourcade, Paris, Société des textes français modernes, 1997-1998.

Balzac (Jean-Louis Guez de), Le Prince, Paris, T. du Bray, P. Roccolet, C. Sonnius, 1631.

Bodin (Jean), Les Six livres de la République [1576], Paris, Fayard, 1986. Version abrégée de l’édition de 1583, présentée par G. Mairet, Paris, Librairie Générale Française, 1993.

Boileau, Œuvres complètes, introduction par A. Adam, éd. Fr. Escal, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1966.

Bocquet (Charles), Œuvres des Bocquet, éd. A. Souris, avec une étude de M. Rollin, Paris, Éditions du C.N.R.S., 1972.

Bosquillon (abbé), « Éloge de Mademoiselle de Scudéry », Journal des Savons, 11 juillet 1701, p. 315-322.

Bouhours (Dominique), La Manière de bien penser dans les ouvrages d’esprit, éd. S. Guellouz, Toulouse, S.L.C., 1988.

Bussy-Rabutin (Roger de)/Conti (Armand de), Carte géographique de la cour et autres galanteries, par Rabutin, Cologne, P. Marteau, 1668.

Cambry (Jeanne de), Traité de la reforme du mariage, in Les Œuvres spirituelles de Sœur Jenne Marie de la Presentation premierement Dame Jenne de Cambry, Tournai, Vve A. Quinqué, 1665.

Cambry (Pierre de), Abrégé de la vie de Dame Jenne de Cambry, Seconde édition, Tournai, Vve A. Quinqué, 1663.

« Catéchisme des Précieuses », p. p. E. Avigdor in Coquettes et Précieuses, Paris, Nizet, 1982, p. 87-92 [on peut néanmoins préférer au ms. de la British Library les leçons du ms. BNF, F. Fr. Nouv. Acq. 4359, f° 31],

Charles d’Abbeville, Le Saint mariage ou instructions chrestiennes, qui apprennent aux personnes mariées, à vivre saintement & heureusement dans cét état, Paris, P. de Bats, 1683.

Chéron (P. Jean), Examen de la théologie mystique, qui fait voir la différence des lumières divines de celles qui ne le sont pas, et du vrai, assuré et catholique chemin de la perfection, de celui qui est parsemé de dangers, et infecté d’illusions, Paris, E. Couterot, 1657.

La Clef des chansonniers, Paris, J.-B.-Chr. Ballard, 1717.

Conrart (Valentin), Mémoires de Valentin Conrart, suivis des mémoires du père Berthod, éd. L.-J.-N. de Monmerqué, Paris/Genève, Slatkine, 1971 [fac-similé de l’éd. de 1826].

Cordier (Jean), La Famille Saincte où il est traitté de Devoirs de toutes les personnes qui composent une Famille, Paris, Cl. Sonnius & D. Bechet, 1643.

Corneille (Pierre), Œuvres complètes, éd. G. Couton. Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1984.

Cosnac (Daniel de), Mémoires, publiés pour la Société de l’Histoire de la France, par le comte J. de Cosnac, Paris, 1852.

Cotin (Charles), Recueil des énigmes de ce temps, Rouen, J. Cailloué, 1655.

Critical Prefaces of French Renaissance, éd. B. Weinberg, New York, AMS Press, 1950.

Croisilles (Jean-Baptiste), Epistres [1619], Rouen, Osmont, 1632.

Delatouche (Henri), Olivier Brusson, Œuvres complètes [1868], Genève, Slatkine Reprints, 1980, t. III.

Descartes (René), Correspondance avec Elisabeth et autres lettres, introduction, bibliographie et chronologie par J.-M. Beyssade et M. Beyssade, Paris, Garnier-Flammarion, 1989.

Des Ruës (François), Les Fleurs du Bien-dire. Premiere partie, Lyon, 1695.

Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes illustres, trad. française sous la direction de M.-O. Goulet-Cazé, Paris, Le Livre de Poche, coll. « La Pochothèque », 1999  (Vie de Pythagore, p. 936-979).
La Vie de Pythagore, éd. A. Delatte, Hildesheim/Zürich, G. Olms Verlag, 1922, repr. 1988.
Laertii Diogenes de vitis, dogmatis, et apophtegmatis eorum qui in philosophia claruerunt libri X, Thoma Aldobrandino interprete, cum annotationibus ejusdem, quibus accesserunt annotationes H. Stephani, et utriusque Casauboni, cum uberrimis Aegidii observationibus, Joanne Pearson editore, Londres, O. Pulleyn, 1664, 4 parties en 1 vol.

Du Bosc (Jacques), L’Honneste femme, 2e édition, Paris, Cl. Preud’homme, 1640.

Flaubert (Gustave), Le Colibri, 12 et 28 février 1837, in Bibliomanie, Les Livrets du bibliophile n° 7, Maestricht/Paris, Stols/Aveline, 1926.

Furetière (Antoine), Nouvelle Allégorique ou histoire des derniers troubles arrivez au royaume d’éloquence, Paris, G. de Luyne, 1659.
Le Roman bourgeois. Ouvrage comique, Paris, L. Billaine, 1666.
Dictionnaire Universel, La Haye/Rotterdam, A. et R. Leers, 1690.

La Gazette galante. Fait au Bureau d’Adresse, à Joye de Cœur, au Royaume de l’Indiference, 12 et 16 juin 1657.

Giraldi (Giovanni Battista), Discorso intorno al comporre dei romanzi, in Scritti critici, éd. C. Guerrieri Crocetti, Milano, Marzorati, 1973.

Girard de Villethierry (Jean), La Vie des Gens Mariez, ou Les Obligations de ceux qui s’engagent dans le mariage, prouvées par l’Ecriture, par les Saints Peres, et par les Conciles, Paris, F. Pralard fils, 1695.

Gomez de Vasconcellos (Mme de), Le Galant nouvelliste. Histoires du temps, Paris, J. Guignard, 1693.

Gournay (Marie Le Jars de), Les Advis ou les Presens de la Demoiselle de Goumay, Paris, T. du Bray, 1641.

Guéret (Gabriel), Carte de la Cour, Paris, Trabouïllet, 1663. Le Parnasse réformé, Genève, Slatkine Reprints, 1968 (Réimpression de l’édition de Paris, 1671).

Guilleragues (Gabriel de Lavergne, vicomte de), Lettres portugaises, présentation de Fr. Deloffre, Paris, Gallimard, 1990.

Héliodore, Les Éthiopiques (Théagène et Chariclée), texte établi par R. M. Rattenbury et Rev. T.W. Lumb, et traduit par J. Maillon. Paris, Les Belles Lettres, 1960, 3 vol.

Hérodote, L’Enquête, trad. de A. Barguet, in Historiens grecs, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1964.

Hoffmann (E.T.A.), Mademoiselle de Scudéry [1818], Paris, Le Livre de Poche, 1995.

Horace, De Arte poetica, in Epîtres, éd. Fr. Villeneuve, Paris, Les Belles Lettres, 1961.

Huet (Pierre-Daniel), Lettre-traité sur l’origine des romans, éd. F. Gégou, Paris, Nizet, 1971.

[Isarn (Samuel)], Le Grand Almanach d’amour, où sont contenues les Predictions generales de l’Année, et de chaque saison en particulier. Avec un Moyen tres-necessaire pour sçavoir en quel temps & lieux il faut semer & cultiver toutes les choses qui servent en Amitié et en Amour. Et de plus, une facile Methode pour guerir l’Indiference, Paris, Ch. de Sercy, 1657.

Jamblique, Vie de Pythagore, introduction, trad. et notes par L. Brisson et A.-Ph. Seconds, Paris, Les Belles Lettres, coll. « La Roue à livres », 1996.

Jöcher (Christian Gottlieb), Allgemeines Gelehrten-Lexicon [...], vol. 4, Leipzig, Gleditsch, 1751.

Juncker (Christian), Schediasma historicum, de ephemeridibus sive diariis eruditorum [...]. In appendice exhibetur centuria foeminarum eruditione et scriptis illustrium [...], Leipzig, Gleditsch, 1692.

Justin, Histoire universelle, Œuvres complètes, trad. J. Pierrot et E. Boitard, Paris, Garnier Frères, 1922 (1862).

L’Héritier de Villandon (Marie-Jeanne), Œuvres meslées de Mlle L’H***, Paris, J. Guignard, 1698.

Lafayette (Mme de), La Princesse de Clèves, in Romans et Nouvelles, éd. A. Niderst, Paris, Bordas, coll. « classiques Garnier », 1989.

la Fontaine (Jean de). Œuvres complètes, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I. Fables, contes et nouvelles, éd. J.-P. Collinet, 1991 ; II. Œuvres diverses, éd. P. Clarac, 1958.

Lambert (Mme de), Œuvres de Madame la marquise de Lambert, nouvelle édition augmentée, Paris, Compagnie des Libraires, 1774.

Lamy (Bernard), Nouvelles réflexions sur l’art poétique (1678), éd. T. Gheeraert, Paris, Champion, 1998.

Leibniz (Gottfried Wilhelm), Allgemeiner politischer und historischer Briefwechsel, vol. XVI (oct. 1698-avr. 1699), éd. par le Leibniz-Archiv, Hannover/Berlin, Akademie Verlag, 2000.

Leibniz (G.W.)/Eckhardt (J.G.) éds., Monathlicher Auszug ans allerhand neuherausgegebenen und artigen Büchern, Dezember 1701.

Livres d’airs de différents auteurs, Paris, R. et Chr. Ballard, 1658-1694.

Lucien, de la traduction de Perrot d’Ablancourt, Paris. Courbé, 1654.

Maillard (Claude), Le Bon Mariage ou le moyen d’estre heureux et faire son salut en estat de mariage avec un Traité des Vefves : Livre tres-utile à ceux qui sont mariez, & à ceux qui aspirent au mariage, ou qui ne sont encor determinez à aucun estat, & condition de vie, Douai, J. Serrurier. 1643.

Malleville (Claude), Lettres amoureuses, Paris, T. du Bray, 1624.

Marivaux (Pierre Carlet de Chamblain de), Œuvres de jeunesse, édition établie, présentée et annotée par Fr. Deloffre avec le concours de Cl. Rigault, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1972. Journaux et œuvres diverses, éd. F. Deloffre et M. Gilot, Paris, Classiques Garnier Multimédia, 2001 [1988]. La Vie de Marianne, éd. F. Deloffre, Paris, Bordas, coll. « classiques Garnier », 1990.

Menagiana, ou les bons mots et remarques, critiques, historiques, morales, et d’érudition de Monsieur Ménage, recueillis par ses amis [1693], 3e éd., Paris, F. Delaulne, 1715.

Molière, Œuvres complètes, éd. R. Jouanny, Paris, Bordas, coll. « classiques Garnier », 1989, tomes I et II.

Naudé (Gabriel), Considérations politiques sur les Coups d’Etat [1639], précédé de Pour une théorie baroque de l’action politique, par L. Marin, Paris, Editions de Paris, 1988.

Nicéron (Jean-Pierre), Mémoires pour servir à l’histoire des hommes illustres dans la république des lettres, Paris, Briasson, 1729-1745 [Slatkine Reprints, 1971].

Nouveau Recueil des plus beaux vers mis en chant, augmenté de tous les airs les plus nouveaux, et de plusieurs grands recits & autres couplets de Mme la Comtesse de la Suze, qui n ’ont point paru jusqu ’à présent, Paris, G. de Luyne, 1680.

Ovide, Les Amours, éd. H. Bornecque, Paris, Les Belles Lettres, 1930 (rév. H. Le Bonniec, 1995).
Les Epistres d’Ovide traduites en prose françoise par les Sieurs Du Perron, de La Brosse, de Lingendes et Hédelin, Paris, T. du Bray, 1615.
Les Epistres heroïdes d’Ovide de la traduction de M. de Marolles, abbé de Villeloin, avec des remarques, Paris, Vve P. Lamy, 1661.
Les Héroïdes, éd. H. Bornecque, trad. M. Prévost, Paris, Les Belles Lettres, 1928 (rév. D. Porte, 1991).
Les Métamorphoses d’Ovide, traduictes en prose françoise [par N. Renouard]... avec XV discours contenans l’explication morale des fables [1606], Paris, Vve Langelier, 1619.
Les Métamorphoses, éd. G. Lafaye, Paris, Les Belles Lettres, 1925-1930 (rév. H. Le Bonniec, 1989-1991).

Pascal (Blaise), Les Provinciales [1656-157], éd. L. Cognet, Paris, Garnier, 1965.

Pellisson-Fontanier (Paul), Œuvres diverses de Monsieur Pellisson de l’Academie françoise, Tome premier, Paris, Didot, 1735. Discours sur les œuvres de Monsieur Sarasin, in L’Esthétique galante : Paul Pellisson, Discours sur les œuvres de Monsieur Sarasin et autres œuvres, A. Viala dir., Toulouse, S.L.C., 1989.

Perrin (Pierre), Œuvres de poesie, Paris, E. Loyson, 1661.

Pigna (Giovan Battista), I Romanzi, éd. S. Ritrovato, Bologna, Commissione per i testi di Lingua, 1997.

Plutarque, The Lives of the Noble Grecians and Romans, trans. J. Dryden, revised by A.H. Clough, New York, The Modern Library [n.d.]. Œuvres morales, t. VII, trad. J. Dumortier, Paris, Les Belles Lettres. 1975.

Porphyre, Vie de Pythagore, Lettre à Marcella, texte établi et traduit par E. des Places. Paris. Les Belles Lettres, 1982.

Pour et contre le roman. Anthologie du discours théorique sur la fiction narrative en prose du XVIIe siècle. Introduction, choix des textes et notes par G. Berger, Paris/Seattle/Tübingen, Papers on French Seventeenth Century Literature, coll. « Biblio 17 », n° 92, 1996.

Puget de la Serre (Jean), Responses aux Epistres du Sieur de Croisille, Paris. Vve C. de Monstr’œil, 1623.

Quinault (Philippe), La Mort de Cyrus, tragédie [1658], in Théâtre de Quinault, contenant ses tragédies, comédies et opéra. Nouvelle édition, augmentée de sa vie, d’une dissertation sur ses ouvrages, et de l’origine de l’opéra, Genève, Slatkine Reprints [Réimpression de l’édition de Paris, Veuve Duchesne, 1778, tome II], 1976, p. 124-142.
Astrate, Roi de Tyr, tragédie [1665], tome II, p. 1039-1100 ; Atys, tragédie en musique [1676], tome III, p. 3-57 ; Armide, tragédie en musique [1686], tome III, p. 59-94, in Théâtre du XVIIe siècle, Textes choisis, établis, présentés et annotés par J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1986, 3 t.

Rapin (René), Réflexions sur la poétique de ce temps et sur les ouvrages des poètes anciens et modernes, éd. E.T. Dubois, Genève, Droz, 1970.

Recueil d’airs sérieux et à boire, Paris, Chr. Ballard, 1698.

Recueil des plus beaux vers qui ont esté mis en chant, avec le nom des autheurs tant des airs que des paroles, Paris, Ch. de Sercy, 1661.

Recueil de pièces galantes en prose et en vers de Mme la Comtesse de La Suze et de Pellisson [dit Recueil La Suze-Pellisson], Paris, G. Quinet, 1674.

Saint-Évremond (Charles de), Œuvres en prose, éd. R. Ternois, Paris, Didier/ S.T.F.M., 1962-1969.

Sainte-Beuve (Charles Augustin), Causeries du lundi, Paris, Garnier frères, 1851.

Saintonge (Madame de), Poésies diverses, Paris, A. de Fay, 1714 (1696).

Sales (François de), Introduction à la vie dévote, [1602], Paris, Nelson Éditeurs, 1900.

Sarasin (Jean-François), Œuvres, éd. P. Festugière, Paris, Champion, 1926, 2 vol.

Scaliger (Jules César), Poetices libri septem, Lyon, A. Vincent, 1561.

Segrais (Jean Regnault de), Les Nouvelles françaises ou les Divertissements de la Princesse Aurélie, éd. R. Guichemerre, Paris, Didier/S.T.F.M, 1990-1992, 2 vol. Segraisiana, ou mélanges d’histoire et de littérature [...], Paris, Compagnie des Libraires, 1721.

Sévigné (Mme de), Correspondance, éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1972, 1974, 1978, 3 vol.

Somaize (Antoine Baudeau de), Le Dictionnaire des Precieuses par le sieur Somaize – Nouvelle édition augmentée de divers opuscules du même auteur relatifs aux Precieuses et d’une Clef historique et anecdotique, éd. Ch.-L. Livet, Paris, P. Jannet, 1856.

Sorel (Charles), De la Connaissance des bons livres, éd. L. Moretti Cenerini, Roma, Bulzoni, 1974.

Stolle (Gottlieb), Anleitung zur Historie des Gelahrtheit : denen zum besten, so den Freyen-Künsten und der Philosophie obliegen, Jena, Meyer, 1724.

Tallemant (Paul), Le Voyage de l’isle d’amour, Paris, Cl. Barbin, 1664.

Tallemant des Réaux (Gédéon), Historiettes, éd. A. Adam, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1960-1961, 2 vol.

Tasso (Torquato), Discorsi dell’arte poetica, in Discorsi dell’arte poetica e del poema eroico, Luigi Poma éd., Bari, Laterza, 1964. Discours de l’art poétique. Discours du poème héroïque, trad. de l’italien par Fr. Graziani, Paris, Aubier, 1997.

Thomasius (Christian), « Welcher Gestalt man denen Frantzosen in gemeinem Leben und Wandel nachahmen solle ? [...] » [Leipzig, 1688], in Deutsche Schriften. Ausgewählt u. hg. v. P. von Düffel, Stuttgart, Reklam, 1970, p. 3-49.
Freimütige, lustige und ernsthafte, jedoch vernunftmassige Gedanken oder Monatsgespräche über allerhand, für nehmlich aber neue Bücher, vol. I (janvier-juin 1688) et III (janvier-juin 1689), réimpr. Frankfurt, Athenäum, 1972.

Valincour (Jean-Baptiste de Trousset de), Lettres à la Madame la Marquise de *** sur le sujet de La Princesse de Clèves, éd. A. Cazes, Paris, Bossard, 1925.

Vaumorière (Pierre Ortigue de), Lettres sur toutes sortes de sujets, Paris, Guignard, 1699 (3e édition).

Vertron (Claude-Charles de), La Nouvelle Pandore ou Les Femmes illustres du Siècle de Louis le Grand. Recueil de pièces académiques en prose et en vers sur la Préférence des sexes. Dédié aux dames [vol. I-II], Paris, Vve Mazuel, 1698.

Verzeichnis der gedruckten Briefe deutscher Autoren des 17. Jahrhunderts [vol. I-IV], éd. M. Estermann, première partie : Drucke zwischen 1600 und 1750, Wiesbaden, Harrassowitz, 1992-93, 3.

Villedieu (Catherine de), Les Désordres de l’amour, éd. M. Cuénin, Genève, Droz, coll. « Textes littéraires français », 1970.

Voiture (Vincent), Œuvres [vol. I-II], édition A. Ubicini, Genève, Slatkine, 1967 (réimpr. de l’édition de Paris, 1855).

Wagenseil (Johann Christoph), Pera librorum juvenilium [...], Altdorf, J. Hofmann, 1695.
De Sacri Romani Imperii Libera Civitate Noribergenso – Commentatio accedit de Germaniae Phonascorum, Altdorf, W. Kohlesius, 1697.
Buch von der Meistersinger Holdseligen Kunst (tiré du De civitate Noribergensi commentatio, Altdorf, 1697), éd. H. Brunner, Göppingen, Kümmerle, 1975.
Von Erziehung eines jungen Printzen/ der vor allen Studiren einen Abscheu hat/ daβi er dennoch gelehrt und geschickt werde [...], Leipzig, Richter, 1705.

Walpole (Horace), Horace Walpole’s Correspondence with Madame du Deffand and Wiart, tome I, ed. W.S. Lewis and W. Hunting Smith, New Haven, Tale University Press, 1939.

ÉTUDES CRITIQUES

Amossy (Ruth), dir., Images de soi dans le discours. La construction de l’ethos, Lausanne/Paris, Delachaux et Niestlé, 1999.

Annette Messager, catalogue de l’exposition, éd. Sh. Conkelton/C.S. Eliel, New York, Abrams, 1995.

Antoine Godeau (1605-1672). De la galanterie à la sainteté, Actes des journées de Grasse, 21-24 avril 1972, éd. Y. Giraud. Paris, Klincksieck, 1975.

Aragonnès (Claude), Madeleine de Scudéry, reine de Tendre, Paris, A. Colin, 1934.

Aring (Paul Gerhard), « Wagen zu irren und zu träumen.... Juden und Christen unterwegs. » Theologische Biographien – biographische Theologie im christlich-jüdischen Dialog der Barockzeit, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 1992. « Wagenseil, Johann Christoph » in Fr. W. Bautz/Tr. Bautz, Biographisch-bibliographisches Kirchenlexikon, Herzberg, Bautz, 1998.

Aronson (Nicole), Mademoiselle de Scudéry, Boston, G.K. Hall, coll. « Twayne World Authors Series » 441, 1978.
« Amour et mariage dans les œuvres de Mlle de Scudéry », L’Esprit Créateur, XIX/1, printemps 1979, p. 26-39.
« Mlle de Scudéry : du roman héroïque à la nouvelle », Papers on French Seventeenth Century Lite rature, vol. XII, 1985, n° 22, p. 169-190.
Mademoiselle de Scudéry ou le voyage au pays de Tendre, Paris, Fayard, 1986. « “Depuis son berceau jusqu’à son char de triomphe” : Louis XIV dans les écrits de Mlle de Scudéry », in Ouverture et dialogue : Mélanges offerts à Wolfgang Leiner, éd. U. Döring/A. Lyroudias/R. Zaiser, Tübingen, G. Narr, 1988, p. 563-574.

Arrigoni (Antonella), « Itinéraire géographique, itinéraire métaphorique dans l’Ibrahim de Georges de Scudéry », in L’Autre au XVIIe siècle, Actes de Miami, Tübingen, G. Narr, 1999, p. 47-56.

Atlas der Künstlerreisen, 2e partie, « Von der Ästhetik des Reisens », éd. P. Bianchi, Ruppichteroth, Verlag Kunstform, 1997.

Baader (Renate), Dames de lettres. Autorinnen des preziösen, hocharistokratischen und des ‘modernen’ Salons (1649-1698). Mlle de Scudéry – Mlle de Montpensier – Mme d’Aulnoy, Stuttgart, Metzler Verlag, « Romanistische Abhandlungen » n° 5, 1986.

Balmas (Enea), « Les Scudéry en Italie », in Les Trois Scudéry, p. 135-145.

Barchilon (Jacques), Le Conte merveilleux français de 1690 à 1790. Cent ans de féerie et de poésie ignorées de l’histoire littéraire, Paris, Champion, 1975.

Barthel (Karl Werner), Die dramatischen Bearbeitungen der Novelle E.T.A. Hoffmann “Das Fräulein von Scuderi" und ihre Bühnenschicksale, Greifswald, Hartmann, 1929.

Barthélemy (Édouard de), Saplto, le mage de Sidon, Zenocrate. Étude sur la société précieuse d’après les lettres inédites de Mademoiselle de Scudéry, de Godeau et d’Isarn, Paris, Didier, 1880.

Barthold (F.W.), Geschichte der Fruchtbringenden Gesellschaft. Sitten, Geschmacksbildung une schöne Redekünste deutscher Vornehmen von Ende des XVI. bis die Mitte des XVII. Jahrhunderts, Berlin, A. Duncker, 1848.

Bauer (Volker), Hofökonomie : Der Diskurs üben den Fürstenhof in Zeremonialwissenschaft, Hausväterliteratur und Kameralismus, Wien, Bölhau, 1997.

Beetz (Manfred), Frühmoderne Höflichkeit. Komplimentierkunst und Gesellschaftsrituale im altdeutschen Sprachraum, Stuttgart, Mezler, 1990.

Belmont (Louis), « Documents inédits sur la société et la littérature précieuse : extraits de la “Chronique du Samedi”, publiés d’après le registre original de Pellisson (1652-1657) », R.H.L.F., 1902, n° 9, t. IX, p. 646-673.

Berns (Jörg Jochen), « Die deutsche Akademiebewegung im 17. Jahrhundert. Ein Überblick », in Beiträge zur musikalischen Quellenforschung. Mit der Dokumentation des Kolloquiums vom 5. Oktober 1995 (Protokollbände der Kolloquien “Quellenforschung zur Musik in Mitteldeutschland” im Rahmen der Köstritzer Schütz-Tage, 4). Bad Köstritz, Forschungs- und Gedenkstätte Heinrich-Schütz-Haus, 1998, p. 9-14.

Berthière (Simone), Les Reines de France au temps des Bourbons, 1. Les deux régentes, Marie de Médicis et Anne d’Autriche, Paris. De Fallois, 1996.

Bettelheim (Bruno), Psychanalyse des contes de fées, Paris, Laffont, 1976 (trad. de The Uses of Enchantment, New York, A.A. Knopf, 1976).

Beugnot (Bernard), L’Entretien au XVIIe siècle, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1971, repris dans La Mémoire du texte, Paris, Champion, 1994, p. 143-169.
« Pour une poétique de l’allégorie classique », in Critique et création littéraire en France au XVIIe siècle, Paris, éd. du C.N.R.S., 1977, p. 409-432, repris dans La Mémoire du texte, p. 171-186.
Le Discours de la retraite au XVIIe siècle. Loin du monde et du bruit, Paris, P.U.F., coll. « Perspectives littéraires », 1996.

Bezzola (Tobia), « Geschichten über uns selbst. Susanne Weirichs Ordnung der Ordnungen/Stories About Ourselves. Susanne Weirich’s Order of Orders’ » in Susanne Weirich Imaginary Landscapes. Anbei das Paradis, Berlin, Büro Orange, Projekt Johanneskirche Saarbrücken, Galerie Rainer Borgemeister, 1999.

Bircher (Martin), « Johann Wilhelm von Stubenberg (1619-1663) und sein Freundeskreis. Studien zur österreichischen Barockliteratur protestantischer Edelleute », « Postcriptum » aux Quellen und Forschungen zur Sprach- und Kulturgeschichte der germanischen Völker N.F., n° 25, Berlin, De Gruyter, 1968, p. 256-258.

Bony (Alain), Joseph Addison Richard Steele, in The Spectator et l’essai périodique, Paris, Didier-Érudition, 1999.

Borgemeister (Rainer), Marcel Broodthaers : lesen und sehen. Versuch einer Werkmonographie. Thèse [microfichée] de l’université de Bochum, 1997.

Borgstedt (Thomas), « “Tendresse” und Sittenlehre. Die Liebeskonzeption des Christian Thomasius im Kontext der “Préciosité” – mit einer kleinen Topik galanter Poesie », in Christian Thomasius (1655-1728), éd. Fr. Vollhardt, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 1997, p. 405-428.

Borst (Arno), Der Turmbau von Babel. Geschichte der Meinungen über Ursprung und Vielfalt der Sprachen und Völker, 6 vol., Stuttgart, A. Hiersemann, 1957- 1963, Bd. 3, Tl. 1.

Bots (Hans), « La Fortune des Scudéry dans les Provinces Unies aux XVIIe et XVIIIe siècles », in Les Trois Scudéry, p. 579-590.

Boudhors (Ch.-H.), « Une amie de Pascal ? Marie Perriquet et sa sœur Geneviève », R.H.L.F., 1928, p. 321-353 ; 481-491 ; 1929, p. 1-17 ; 355-387.

Bray (Bernard), L’Art de la lettre amoureuse : des manuels aux romans (1550-1700), La Haye/Paris, Mouton, 1967.

Buci-Glucksmann (Christine), Der kartographische Blick der Kunst, Berlin, 1997 (trad. allemande de L’œil cartographique de l’art, Paris, Galilée, 1996).

Bulst (Neithard)/Descimon (Robert)/Guerreau (Alain), L’État ou le Roi. Les fondations de la modernité en France, XIVe-XVIIe siècle, Paris, Maison des Sciences de l’Homme, 1996.

Bury (Emmanuel), Littérature et politesse : l’invention de l’honnête homme. 1580- 1750, Paris, P.U.F., 1996.

Cappello (Sergio), « La Prefazione di Amyot all’“Histoire aethiopique” di Eliodoro », in Studi in memoria di Giorgio Valussi, Testi raccolti a cura di V. Orioles, Alessandria, Edizione dell’Orso, 1992, p. 126-146 [L’article contient, en appendice, une réédition du Proësme du translateur aux Éthiopiques d’Héliodore].

Carcopino (Jérôme), La Basilique pythagoricienne de la Porte Majeure, Paris, L’Artisan du livre, 1926.

Colombey (Émile), Ruelles, salons et cabarets, Paris, Dentu, 1888.

Cornette (Joël), Le Roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Paris, Payot & Rivages, 1993, éd. de poche, 2000.

Cosandey (Fanny), La Reine de France, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des Histoires », 2000.

Coudert (Allison P.), « Christliche Hebraisten des 17. Jahrhunderts : Philosemiten oder Antisemiten ? Zu Johann Jacob Schudt, Johann Christoph Wagenseil und Franciscus Mercurius van Helmont », Morgen-Glantz, 6, 1996, p. 99-132.

Coulet (Henri), Marivaux romancier. Étude sur l‘esprit et le cœur dans les romans de Marivaux, Paris, A. Colin, 1975.

Cousin (Victor), La Société française au XVIIe siècle d’après Le Grand Cyrus, Paris, Didier, 1858, 2 vol.

Dalla Valle (Daniela), « Le Merveilleux et la vraisemblance dans la description des romans baroques : La Promenade de Versailles de Madeleine de Scudéry », XVIIe siècle, n° 152, juillet-sept. 1986, p. 223-230.

Dandrey (Patrick), La Fabrique des Fables. Essai sur la poétique de La Fontaine, Paris, Klincksieck, 1991.
« Présentation », XVIIe siècle, n° 209, oct.-nov. 2000, « De l’imaginaire du jardin classique », p. 563-600.

Daumas (Maurice), La Tendresse amoureuse XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Perrin, Collection Pluriel, 1996.

Davis (M. C.)/Zohn (Harry), « Johann Christoph Wagenseil, Polymath », in Monatshefte. A Journal Devoted to the Study of German Language and Literature, n° 46, 1954, p. 35-39.

Defrance (Anne), « Écriture féminine et dénégation de l’autorité : les contes de fées de Mme d’Aulnoy et leurs récits-cadres », Revue des Sciences humaines, n° 238, avril-juin 1995, p. 111-126.

Degen (Eva-Maria), « Johann Christoph Wagenseil. Ein Altdorfer Gelehrter des 17. Jahrhunderts » in Aus dem Antiquariat. Beilage zum Börsenblatt für den deutschen Buchhandel, 1998, p. A400-A405.

Dejean (Joan), « La Lettre amoureuse revue et corrigée. Un texte oublié de Madeleine de Scudéry », R.H.L.F., 1988, p. 17-22.
Fictions of Sappho. 1546-1937, Chicago and London, Chicago University Press. 1989. / Sapho. Les fictions du désir : 1546-1937, Paris, Hachette, 1994.
Tender Geographies. Women and the Origins of the Novel in France, New York, Columbia University Press, 1991.
« De Scudéry à Lafayette : la pratique et la politique de la collaboration littéraire dans la France du dix-septième siècle », XVIIe Siècle, n° 181, oct.-déc. 1993, p. 673-685.

Deloffre (Frédéric), Une Préciosité nouvelle. Marivaux et le marivaudage, Paris, A. Colin, 1971.
« Quelques réflexions sur la critique d’attribution », L’Histoire littéraire : ses méthodes et ses résultats, Genève, Droz, 2001, p. 247-271.

Denis (Delphine), La Muse galante. Poétique de la conversation dans l’œuvre de Madeleine de Scudéry, Paris, Champion, coll. « Lumière classique » n° 12, 1997.
« Conversation et enjouement au XVIIe siècle : l’exemple de Madeleine de Scudéry », Du goût, de la conversation et des femmes, éd. A. Montandon, Clermont-Ferrand, Publications de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Clermont-Ferrand, 1994, p. 111-120.
« Le discours moraliste : du style à l’inscription langagière », XVIIe siècle, n° 202, janv.-mars 1999, « Les Moralistes. Nouvelles tendances de la recherche », p. 54-65.
« Du Parterre aux Promenades : une scène pour la littérature au XVIIe siècle », XVIIe siècle, n° 209, oct.-nov. 2000, « De l’imaginaire du jardin classique », p. 655-669.
Le Parnasse galant. Institution d’une catégorie littéraire au XVIIe siècle, Paris, Champion, coll. « Lumière classique », n° 32, 2001.

Descimon (Robert), « La Royauté française entre féodalité et sacerdoce : roi seigneur ou roi magistrat ? », in De l’Etat. Fondations juridiques, outils symboliques, Revue de Synthèse n° 3-4, A. Michel, juill.-déc. 1991, p. 455-473.

Desprechins (Anne), « Les Jardins de Clélie », in Les Trois Scudéry, p. 433-441.

Desvignes (Lucette), « Plutarque et Marivaux, ou de l’histoire romanesque », Revue des Sciences humaines, 1966, p. 349-359.

Dixon (Suzanne), The Roman Family, Baltimore, The Johns Hopkins University Press. 1992.

Doherty (Claire), « Annette Messager », in Dictionary of Women Artists [vol. I-II], éd. D. Gaze, Londres, Fitzroy Dearbom, 1997, I, p. 951-953.

Dörrie (Heinrich), « L’épître héroïque dans les littératures modernes », Revue de Littérature comparée, XL, n° 1, 1966, p. 48-64.

Dubois (Elfrieda), « Les Romans des Scudéry, productions et adaptations en anglais », in Les Trois Scudéry, p. 597-607.

Duchêne (Roger), Jean de La Fontaine. Paris, Fayard, 1990.
« Mlle de Scudéry, reine de Tendre », in Les Trois Scudéry, p. 625-632.
« Préciosité et galanterie », in La « Guirlande » di Cecilia. Studi in onore di Cecilia Rizza, a cura di R. Galli Pellegrini, Fasano/Paris, Schena-Nizet, 1996, p. 531-538.
Les Précieuses ou comment l’esprit vint aux femmes, Paris, Fayard, 2001.

Dufourcq (Norbert), « Autour de Sébastien Le Camus », Recherches sur la musique française classique, II, 1961-1962, p. 41-60.

Duggan (Anne-E.), « Lovers, Salon, and State : La Carte de Tendre and the Mapping of Socio-Political Relations ». Dalhousie French Studies, 36, 1996, p. 15-22.

Durosoir (Georgie), L’Air de cour en France. 1571-1655, Liège, P. Mardaga, 1991.

Dutertre (Éveline), « Les Palais de Monsieur de Scudéry. Quelques réflexions à propos de la collaboration de Scudéry et de sa sœur dans le roman Ibrahim », in L’Histoire Littéraire : ses méthodes et ses résultats, p. 573-601.

Eco (Umberto), La Ricerca délia lingua perfetta nella cultura europea, Bari/Rome, Laterza, 1993.

Elias (Norbert), La Société de cour [1969], Paris, Flammarion. 1985.

Espagne (Michel)/Werner (Michael), « Deutsch-französischer Kulturtransfer im 18. und 19. Jahrhundert. Zu einem interdisziplinären Forschungsprogramm des C.N.R.S », Francia, 13, 1985, p. 502-510.

Eva Gottes Meisterwerk, éd. E. Gössmann, vol. Il, München, Iudicium, 1985.

Faber du Faur (Curt von), German Baroque Literature. A Catalogue of the Collection in the Yale University Library [vol. I-II], New Haven. Mansfield Martino, 1958-1969.

Favier (Thierry), « Bénigne de Bacilly, pédagogue aigri ou précurseur inspiré ? », Revue de musicologie, LXXXIII, 1997, p. 93-103. « Chant et apostolat en milieu mondain à la fin du XVIIe siècle : Bacilly et ses continuateurs », in Le Chant, acteur de l’histoire, éd. J. Quéniard, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1999, p. 89-99.

Flandrin (Jean-Louis), Famille : parenté, maison, sexualité dans l’ancienne société, Paris, Hachette, 1976.

Forestier (Georges), « Le Merveilleux sans merveilleux, ou du sublime au théâtre », XVIIe Siècle, n° 182, janv.-mars 1994, p. 95-103.

Fritz (Gerd), « Geschichte von Dialogformen », in Handbuch der Dialoganalyse, Gerd Fritz/Franz Hundsnurscher (Hg.), Tübingen, Niemeyer, 1994, p. 545-562.

Fukui (Yoshio), Raffinement précieux dans la poésie française du XVIIe siècle, Paris, Nizet, 1964.

Fumaroli (Marc), « L’art de la conversation, ou le Forum du royaume », in La Diplomatie de l’esprit, Paris, Hermann, coll. « Savoir : Lettres ». 1994, p. 283- 320.
« L’empire des femmes, ou l’esprit de joie », ibid., p. 321-339.

Fürstenspiegel der Frühen Neuzeit, éd. H.-O. Mühleisen/Th. Stammen/M. Philipp, Frankfurt, Insel-Verlag, 1997.

Galli Pellegrini (Rosa), « Les Femmes illustres di G. de Scudéry », in La Prosa francese del primo Seicento. Ricerche e proposte, éd. C. Rizza, Cuneo, Saste, 1977, p. 89-146.
« Stratégies du “tragique” dans Ibrahim ou l’illustre Bassa », Stratégies narratives. XVIIe-XIXe siècles, éd. R. Galli Pellegrini, Studi Francesi, XLIV, fs. II, mai-août 2000, p. 255-275.
« Politique et écriture romanesque dans Ibrahim », in Les Trois Scudéry, p. 323- 330.
« Ibrahim ou l’illustre Bassa, politica e preziosismo », in Studi di Letteratura e di Linguistica, Napoli, E.S.I., 1994, p. 57-68.
« La Storia “comica” del Marquis François », in La Guirlande de Cecilia. Studi in onore di C. Rizza, Bari/Paris, Schena-Nizet, 1996, p. 409-423.
« Turcs et “turquesques” nell’ Ibrahim di G. di Scudéry » in Lo Straniero, Roma, Bulzoni, 1998, vol. II, p. 555-567.

Gardt (Andréas), Sprachreflexion in Barock und Frühaufklärung. Entwürfe von Böhme bis Leibniz, Berlin, De Gruyter, coll. « Quellen und Forschungen zur Sprach- und Kulturgeschichte der germanischen Völker N.F. », n° 108, 1994.

Gaudemet (Jean), Le Mariage en Occident : les mœurs et le droit, Paris, Le Cerf, 1987.

Génetiot (Alain), Poétique du loisir mondain de Voiture à La Fontaine, Paris, Champion, 1997.
Les Genres lyriques mondains (1630-1660). Etude des poésies de Voiture, Vion d’Alibray, Sarasin et Scarron, Genève, Droz, 1990.

Gevrey (Françoise), L’Esthétique de Madame de Lafayette, Paris, Sedes, coll. « Esthétique », 1997.

Gilot (Michel), Les Journaux de Marivaux. Itinéraire moral et accomplissement esthétique, Lille/Paris, Atelier de reproduction des thèses/Champion, 1974. L’Esthétique de Marivaux, Paris, SEDES, 1998.
« Le Journaliste masqué. Personnages et formes personnelles », avec la coll. de J. Sgard, Le Journalisme d’Ancien Régime, dir. P. Rétat, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1982.

Godenne (René), Les Romans de Mademoiselle de Scudéry, Genève, Droz, 1983.

Gordon-Seifert (Catherine), « “La Réplique galante” dans les airs de Sébastien de Brossard », in Sébastien de Brossard Musicien, éd. J. Duron, Paris/Versailles, Éditions du CMBV/Klincksieck, 1998, p. 181-201.

Gourmelon (Mo), « Arbitrated Dissections : the Art of Annette Messager » in Arts Magazine, 65, 1990-3, p. 66-71.

Grande (Nathalie), Stratégies de romancières, de Clélie à La Princesse de Clèves (1654-1678), Paris, Champion, 1998.

Grimm (Gunter), Literatur und Gelehrtentum in Deutschland. Untersuchungen zum Wandel ihres Verhaltnisses vom Humanismus bis zur Fräühaufklärung, Tübingen, Niemeyer, 1983.

Grimm (Jürgen), « Les Idées politiques dans les romans de Mlle de Scudéry », in Les Trois Scudéry, p. 443-454.

Guellouz (Suzanne), Le Dialogue, Paris, P.U.F., 1992.

Guillo (Laurent), Au Mont Parnasse : les éditions publiées par Pierre I Ballard et Robert III Ballard (Paris, 1599-1673), Versailles, Editions du CMBV, à paraître.

Hanley (Sarah), « La Loi salique », in Encyclopédie politique et historique des femmes, sous la dir. de Chr. Fauré, Paris, P.U.F., 1997, p. 11-30.

Heinich (Nathalie), États de femmes. L’identité féminine dans la fiction occidentale, Paris, Gallimard, 1996.

Henne (Helmut), « Thesen. Aufgaben einer pragmatikorientierten Gesprächsforschung » in Ansätze zu einer pragmatischen Sprachgeschichte. Zürcher Kolloquium 1978, éd. H. Sitta, Tübingen, Niemeyer, 1980.

Hepp (Noémi), « La Notion d’Héroïne », in Onze études sur l’image de la femme dans la littérature française du dix-septième siècle, éd. W. Leiner, Tübingen, G. Narr/Paris, J.-M. Place, coll. « Études littéraires françaises » n° 1, 1978, p. 9-27.

Hildesheimer (Françoise), Du Siècle d’or au Grand Siècle. L’État en France et en Espagne, XVIe-XVIIe siècle, Paris, Flammarion, coll. « Champs Université », 2000.

L’Histoire littéraire : ses méthodes et ses résultats. Mélanges offerts à Madeleine Bertaud, éd. L. Fraisse, Genève, Droz, 2001.

Howells (Robin), « Marivaux and the Heroïc », Studies on Voltaire, 171, 1977, p. 115-153.

Jouhaud (Christian), Les Pouvoirs de la littérature. Histoire d’un paradoxe, Paris, Gallimard, coll. « N.R.F. Essais », 2000.

Jürgensen (Renate), Die Deutschen Übersetzungen der Astrée des Honoré d’Urfé, Tübingen, M. Niemeyer Verlag, 1990.

Kapitza (Peter K.), Ein bürgerlicher Krieg in der gelehrten Welt. Zur Geschichte der Querelle des Anciens et des Modernes in Deutschland, München, W. Fink Verlag, 1981.

Kemp (Comelia), « Das Herzkabinett der Kurfürstin Henriette Adelaide [von Savoyen] in der Münchner Residenz. Eine preziöse Liebeskonzeption und ihre Ikono – graphie », in Münchner Jahrbuch der bildenden Kunst, 33, 1982, p. 313-154.

Koerting (Heinrich), Geschichte des französischen Romans im XVII. Jahrhundert, vol. I, réimpr. de l’éd. de 1891, Genève, Slatkine, 1970.

Koloch (Sabine), « Madeleine de Scudéry in Deutschland. Zur Genese eines literarischen Selbstbewuβtseins bürgerlicher Autorinnen », in Gender Studies in den romanischen Literaturen : Revisionen, Subversionen, éd. R. Kroll et M. Zimmermann, Francfort, dipa-Verlag, « Siegener Frauenforschungsreihe » n° 6- 7, 1999, Bd. 1, p. 213-255.

Koselleck (Reinhart), Le Règne de la critique [1959], Paris, Éd. de Minuit, 1979.

Krajewska (Barbara). Du Cœur à l’esprit. Mademoiselle de Scudéry et ses Samedis, Paris, Kimé, 1993.

Krebs (Roland), « Gottsched, traducteur et commentateur de Fontenelle », in Aufklärung als Mission. La mission des Lumières, éd. W. Schneiders, Marburg, Hitzeroth, 1993, p. 207-219.

Kroll (Renate), « La Chanson des femmes poètes au XVIIe siècle. Mme de La Suze et Mme Deshoulières, une contribution féminine à la poésie chantée », in La Chanson française et son histoire, éd. D. Rieger, Tübingen, G. Narr, 1988, p. 27-45.
« Nouvelle Sapho. La recherche des terres inconnues dans les romans de Madeleine de Scudéry », in Genre – Texte – Roman. De Scudéry à Cixous, éd. B Heimann/L. Steinbrügge, Bern, P. Lang, 1995, p. 11-32.
Femme poète, Madeleine de Scudéry und die « poésie précieuse », Tübingen, M. Niemeyer Verlag, 1996.

Kruse (Margot), « Le Banquet des sept Sages. Mlle de Scudéry, Plutarch und die “Questioni d’Amore” », Romanistisches Jahrbuch, 11, 1960, p. 204-226.
« “La gloire du monde” und “La gloire de Dieu” im Werk von Mademoiselle de Scudéry », Romanistisches Jahrbuch 34, 1983, p. 101-117.

Kühlmann (Wilhelm), Gelehrtenrepublik und Fürstenstaat. Entwicklung und Kritik des deutschen Späthumanismus in der Literatur des Barockzeitalters, Tübingen, Niemeyer, coll. « Studien und Texte zur Sozialgeschichte der Literatur » n° 3, 1982.

Kuizenga (Donna), « L’Arc de Triomphe des Dames : Héroïsme dans Les Femmes illustres de Madeleine et Georges de Scudéry », in Les Trois Scudéry, p. 301-310.

Die Kunst des Gesprächs. Texte zur Geschichte der europäischen Konversations – theorie, éd. Cl. Schmölders, München, dtv, 1979.

Lachèvre (Frédéric), Bibliographie des recueils collectifs de poésies publiés de 1597 à 1700, Paris, H. Leclerc, 1901-1922, 5 vol.

Lahrkamp (Helmut), « Ferdinand von Fürstenberg in seiner Bedeutung für die zeitgenössische Geschichtsforschung und Literatur », Westfälische Zeitschrift, 101/102, 1953, p. 301-400.

Lallemand (Marie-Gabrielle), La Lettre dans le récit : étude de l’œuvre de Mlle de Scudéry, Tübingen, G. Narr, coll. « Biblio 17 » n° 120, 2000.

Landy-Houillon (Isabelle), « Madame de Sévigné : “Dire en chantant” », in Correspondances : mélanges offerts à Roger Duchêne, éd. W. Leiner/P. Ronzeaud, Tübingen, G. Narr Verlag et Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1992, p. 405-415.

Lathuillère (Roger), La Préciosité. Étude historique et linguistique. Tome I. Position du problème, Les Origines, Genève, Droz, 1966.
« La Langue des précieux », in Travaux de linguistique et de littérature, n° 25, 1987, p. 243-269.

Launay (Denise), La Musique religieuse en France du Concile de Trente à 1804, Paris, Publications de la Société française de Musicologie, Klincksieck, 1993.

Lecoq (Anne-Marie), La Querelle des Anciens et des Modernes. XVIIe-XVIIIe siècles. Précédé de « Les Abeilles et les araignées », essai de M. Fumaroli, Paris, Gallimard, 2001.

Lee (C.A.), « E.T.A. Hoffmann’s Mademoiselle de Scudéry as a forerunner of the detective story », A Journal of detection, XV-2, 1994, p. 63-74.

Lektüren des Imaginären. Bildfunktionen in Literatur und Kunst, éd. E. Kleinschmidt/N. Perthes, Cologne, Bölhau, 1999.

Lightman (Marjorie)/Lichtman (Benjamin), Biographical Dictionary of Ancient Greek and Roman Women : Notable Women from Sappho to Helena, New York, Facts on File, 2000.

Lot (Ferdinand), Étude sur le Lancelot en prose, Paris, Champion, 1954 (1918).

Lotheissen (Ferdinand), Geschichte der französischen Literatur im XVII. Jahrhundert, vol. III, Wien, Cari Gerold’s Sohn, 1883.

Maché (Ulrich), « Wagenseil, Johann Christoph » in Literaturlexikon. Autoren und Werke deutscher Sprache, éd. W. Killy, vol. 12, Gütersloh, Bertelsmann-Lexicon-Verlag, 1992, p. 83.

MacLean (Ian), Woman Triumphant : Feminism in French Literature, 1610-1652, Oxford, Clarendon Press, 1978.

Maistre Welch (Marcelle), « Les Jeux de l’écriture dans les contes de fées de Mme d’Aulnoy », Romanische Forschungen, vol. 101, 1989, p. 75-80.

Maître (Myriam), « Lettres de Sapho, lettres de Madeleine ? Les lettres dans la Clélie et la correspondance de Mademoiselle de Scudéry », in L’Épistolaire, un genre féminin ?, éd. Chr. Plantié, Paris, Champion, 1998, p. 53-66.
Les Précieuses. Naissance des femmes de lettres au XVIIe siècle, Paris, Champion, 1999.

Magne (Émile), Le Salon de Madeleine de Scudéry, ou le Royaume de Tendre, Monaco, Imprimerie de Monaco, 1927.

Mallinson (Jonathan), « Madeleine de Scudéry lectrice des romans de son temps », in Les Trois Scudéry, p. 331-340.

Maquis (Hugues), « Aux Origines de la germanophobie : la vision de l’Allemand en France aux XVIIe et XVIIIe siècles », Revue historique, n° 286, 1991, p. 283- 294.

Marchal (Roger), Madame de Lambert et son milieu, Oxford, The Voltaire Foundation, 1991.

Marcou (François Léopold), Étude sur la vie et les œuvres de Pellisson, Paris, Didier, 1859.

Martin-Ulrich (Claudie), La Persona de la princesse au XVIe siècle : personnage littéraire et personnage politique, thèse de doctorat sous la direction de Fr. Goyet, Université Stendhal-Grenoble III, 1997, 2 vol.

Massip (Catherine), L’Art de bien chanter : Michel Lambert (1610-1696), Paris, Publications de la Société Française de Musicologie, 1999.

Maxfield-Miller (Elisabeth), « Louis de Mollier, musicien, et son homonyme Molière », Recherches sur la musique française classique, III, 1963, p. 25-38.

Merlin-Kajman (Hélène), Public et littérature en France au XVIIe siècle, Paris, Les Belles Lettres, 1994.
L’Absolutisme dans les Lettres et la théorie des deux corps. Passion et politique, Paris, Champion, 2000.

Mesnard (Jean), « Pour une clef de la Clélie », in Les Trois Scudéry, p. 371-408.

Mongrédien (Georges), Madeleine de Scudéry et son salon. D’après des documents inédits, Paris. Tallandier, 1946.

Morlet (Chantal), « Mort d’un personnage », R.H.L.F., LXXVII, mai-août 1977, p. 459-469.
La Clélie de Mademoiselle de Scudéry. De l’épopée à la gazette : un discours féminin de la gloire, Paris, Champion, coll. « Lumière classique » n° 1, 1994.
« Les châteaux dans la Clélie », XVIIe Siècle, n° 118-119, janv.-juin 1978, p. 103-111.
« Évolution d’un lieu romanesque : le cabinet enchanté dans les romans de Madeleine de Scudéry », in Les Trois Scudéry, p. 423-432.
Bibliographie des écrivains français : Madeleine de Scudéry, Rome, Memini, 1997.
« Parler du savoir, savoir pour parler : Madeleine de Scudéry et la vulgarisation galante », in Femmes savantes, savoirs des femmes. Du crépuscule de la Renaissance à l’aube des Lumières, éd. C. Nativel, Genève, Droz, 1999, p. 177-195.
« Le Théâtre dans le roman. Aspects du comique dans la Clélie », in Perspectives de la recherche sur le genre narratif français du XVIIe siècle, Pise/Genève, ETS/Slatkine, 2000, p. 251-267.

Mourgues (Odette de), Ô Muse, fuyante proie... Essai sur la poésie de La Fontaine, Paris, J. Corti, 1962.

Muchembled (Robert), La Société policée. Politique et politesse en France du XVIe au XXe siècle, Paris, Seuil, « L’Univers historique », 1998.

Mulier Papa. Der Skandal eines weiblichen Papstes. Zur Rezeptionsgeschichte der Gestalt der Päpstin Johanna, éd. E. Gössmann, Munich, ludicium Verlag, coll. « Archiv für philosophie- und theologiegeschichtliche Frauenforschung » n° 5, 1994.

Munro (James S.), « Sensibility and the Subconscious : Marivaux and Mademoiselle de Scudéry », Romance Studies, 15, 1989, p. 89-97.
« Le Rationnel et l’irrationnel chez Marivaux », Marivaux et les Lumières. L’éthique d’un romancier, Aix-en-Provence, Presses de l’Université de Provence, 1996, p. 209-214.

Niderst (Alain), Madeleine de Scudéry, Paul Pellisson et leur monde, Paris, P.U.F., 1976.
« Scudéry de 1660 à 1789 », Œuvres et critiques, XII-1, 1987, p. 31-41.
« La Bigarrure de prose et de vers dans les textes classiques », in Thèmes et genres littéraires aux XVIIe et XVIIIe siècles. Mélanges Jacques Truchet, éd. N. Ferrier-Caverivière, Paris, P.U.F., 1992, p. 161-171.

Nordman (Daniel), Frontières de France. De l’espace au territoire, XVIe-XIXe siècle, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », 1998.

Orbis terrarum. Ways of Worldmaking. Cartography and Contemporary Art, catalogue de l’exposition, éd. M.-A. Brayer, Gand, Ludion, 2000.

Papásogli (Benedetta), « Il romanzo francese barocco in Italia. Bibliographia », Micromegas, 2-3, 1980, p. 107-164.

Paquette (Daniel), « Regard sur l’évolution de l’air de cour », in Histoire, humanisme et hymnologie : Mélanges offerts au Professeur Édith Weber, éd. P. Guillot/L. Jambou, Paris. Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997, p. 163-177.

Pavel (Thomas), L’Art de l’éloignement. Essai sur l’imagination classique, Paris, Gallimard, coll. « Folio Essais », 1996.

Penzkofer (Gerhard), L’« Art du mensonge ». Erzählen als barocke Lügenkunst in den Romanen von Mademoiselle de Scudéry, Tübingen, G. Narr, 1998.

Perella (Lisa), « Bénigne de Bacilly and the Recueil des plus beaux vers, qui ont esté mis en chant of 1661 », in Music and the culture of print, éd. K. Van Orden, New-York, Garland. 2000, p. 239-270.

Pezzini (Isabella), Fra le carte. Letteratura e cartografia immaginaria, in Cartographiques. Actes du colloque de l’Académie de France à Rome, 19-20 mai 1995, éd. M.-A. Brayer, Paris, R.M.N., 1996, p. 149-168.

Pintard (René), Le Libertinage érudit dans la première moitié du XVIIe siècle, Paris, Boivin, 1943.

Pirson (Julius), « Johann Christoph Wagenseil und Jean Chapelain. Die Universität Altdorf im Dienste Colberts », in Gedächtnisschrift für Adalbert Hamel, 1885- 1952, Würzburg, Triltsch-Romanisches Seminar der Universität Erlangen, 1953, p. 197-222.

Probes (Christine McCall), « L’entrelacement des sens et de la nature chez Jean-Baptiste Chassignet », in Imaginaire, Topique, Vision, éd. A. Mantero, Paris, Champion, sous presse, p. 149-163.
« La Rhétorique des sens et la célébration des secrets de la nature chez Racine poète : soleil et mer » in Racine et la Méditerranée, soleil et mer, Neptune et Apollon, éd. H. Baby/J. Emelina, Nice, Université de Nice-Sophia Antipolis, 1999, p. 227-241.

Prunières (Henry), « Un maître de chant au XVIIe siècle : Bénigne de Bacilly », Revue de musicologie, VIII, 1923, p. 156-160.

Rathery (E.J.B.) et Boutron, Mademoiselle de Scudéry. Sa vie et sa correspondance avec un choix de ses poésies, Genève, Slatkine Reprints, 1971 [réimpression de l’édition Paris, Techener, 1873],

Reitinger (Franz), « Mapping Relationships : Allegory, Gender and the Cartographical Image in Eighteenth-Century France and England », Imago mundi. The International Journal for the History of Cartography, 51, 1999, p. 106-130.
« Discovering the Moral World. Early Forms of Map Allegory » Mercator’s World. The Magazine of Maps, Exploration, and Discovery, 5, 1999, 4, p. 24-31.

Rizza (Cecilia), Genova in un romanzo francese del XVII secolo, Genova, Atti dell’Acc. Ligure di Scienze e Lettere, 1988.
« Georges de Scudéry et le Tasse : sur quelques problèmes de poétique », in Les Trois Scudéry, 1993, p. 149-158.

Robert (Raymonde), Le Conte de fées littéraire en France de la fin du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, Nancy, P.U.N., 1981.
« Animaux fabuleux et jeux érotiques. Les fantasmes zoologiques dans les contes de fées du XVIIe et du XVIIIe siècles », Corps écrit, n° 6, mai 1983, p. 171-180.

Roelcke (Thorsten), « Der Patriotismus der barocken Sprachgesellschaften », in Nation und Sprache. Die Diskussion ihres Verhältnisses in Geschichte und Gegenwart, éd. A. Gardt, Berlin, De Gruyter, 2000.

Rollin (Monique), « À propos de la recherche sur les timbres avant le XVIIIe siècle », in Das Vaudeville – Funktionen eines multimedialen Phänomens, éd. H. Schneider, Hildesheim/Zürich/New York, G. Olms Verlag, 1996, p. 3-12.

Rouben (César), « Un jeu de société au Grand Siècle : les Questions et les Maximes d’amour », XVIIe Siècle, n° 97, 1972, p. 85-104.

Rousset (Jean), Narcisse romancier. Essai sur la première personne dans le roman, Paris, Corti, 1972.

Rubellin (Françoise), « Marivaux burlesque », Europe, n° 811-812, nov.-déc. 1996, p. 117-127.

Schamel (Christine), Vom Kampf der Geschlechter zur Utopie des Ausgleichs. Die Überzeitlichkeit der Mann-Frau-Beziehung bei Madeleine de Scudéry, Ninon de Lenclos, Crébillon fils, Laclos, Preziösensatirikern und Romankritikern, Frankfurt, P. Lang, 1999.

Schilling (H.L.), Paul Hindemiths’ Cardillac, Würzburg, K. Tritsch Verlag, 1962.

Schôppa (Wilhelm), « Johann Christoph Wagenseil und seine Unterrichtsmethode », Zeitschrift für Geschichte der Erziehung und des Unterrichts, 11-13, 1921-1923, p. 10-20.

Sellier (Philippe), « Une catégorie de l’esthétique classique : le merveilleux vraisemblable », in La Mythologie au XVIIe siècle. Actes du XIe colloque du C.M.R. 17, éd. L. Godard de Donville, Marseille, C.M.R. 17, 1982, p. 43-48.
« “Se tirer du commun des femmes” : la constellation précieuse », in L’Autre au XVIIe siècle, Actes du IVe Colloque du C.I.R. 17, Univ. of Miami (23-25 avril 1998), Papers on French Seventeenth Centura Literature, coll. « Biblio 17 », n° 117, Tübingen, G. Narr Verlag, 1999, p. 313-329.

Spahr (Blake Lee), « Ar (t) amene : Anton Ulrich und Fräulein von Scudéry », in Europäische Hofkultur im 16. und 17. Jahrhundert, vol. I, éd. A. Buck et al., Hamburg, Dr. Ernst Hauswedell & Co., 1981, p. 93-104.
« Madeleine de Scudéry and Sybilla Ursula, Herzogin von Braunschweig-Lüneburg : The Correspondence of two Femmes Savantes », in Theatrum Europœum. Festschrift für Elisa Maria Szarota, éd. R. Brinkmann, München, W. Fink Verlag, 1982, p. 343-362.

Spica (Anne-Élisabeth), Symbolique humaniste et emblématique. L’évolution et les genres (1580-1700), Paris, Champion, coll. « Lumière classique », n° 8, 1996.
« En peignant, en écrivant : peinture et motivation narrative dans l’écriture romanesque au XVIIe siècle », in De la palette à l’écritoire, éd. M. Chefdor, vol. I, Nantes, éd. Joca seria, 1997, p. 47-55.

Stelzel (Ulla), « Die Kommunikationsmaxime “Kooperativität” in einem Streitgespräch des 16. Jahrhunderts. Ein Beitrag zur Erforschung der verbalen Interaktion in der frühen Neuzeit », in Kommunikationspraxis und ihre Reflexion in frühneu-hochdeutscher und neuhochdeutscher Zeit. Festschrift für Monika Rössing-Hager zum 65. Geburtstag, éd. Br.-M. Schuster/U. Schwarz, Hildesheim/Olms, coll. « Germanistische Linguistik. Monographien », n° 2, 1998, p. 25-37.

Strozetski (Christoph), Rhétorique de la conversation. Sa dimension littéraire et linguistique dans la société française du XVIIe siècle, traduit en français par E. Seubert. Paris/Seattle/Tübingen, Papers on French Seventeenth Century Literature, coll. « Biblio 17 », n° 20, 1984.

Sweetser (Marie-Odile), « Le Jardin : nature et culture chez La Fontaine », CAIEF, 34, 1982, p. 59-72. « Vaux, milieu littéraire et son goût », in Vie des salons et activités littéraires de Marguerite de Valois à Mme de Staël, p. 173-188.

Tenèze (Marie-Louise), Le Conte populaire français (vol. I-III), Paris, Maisonneuve et Larose, 1976.

Thirard (Marie-Agnès), « L’influence de la pastorale dans les contes de Madame d’Aulnoy », in Les Grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, Actes du colloque d’Eaubonne, éd. J. Perrot. Paris, In Press, 1998, p. 165-179.

Thompson (Herbert), Wagner & Wagenseil. A Source of Wagner’s Opéra Die Meistersinger, Londres, Milford, 1927.

Thuau (Étienne), Raison d’Etat et pensée politique à l’époque de Richelieu, Paris, A. Michel. Bibliothèque de « L’Evolution de l’Humanité », 2000 [A. Colin, 1966].

Tietz (Manfred) et Kapp (Volker), La Pensée religieuse dans la littérature et la civilisation du XVIIe siècle en France. Actes du Colloque de Bamberg 1983, Papers on French Seventeenth Century Literature, Paris/Seattle/Tübingen, coll. « Biblio 17 », 1984.

Timmermans (Linda), L’Accès des femmes à la culture (1598-1715), Paris, Champion, coll. « Lumière classique », 1993.

Translation and Translation Theory in Seventeenth-Century Germany (Daphnis ; 21,1), éd. J. Hardin, Amsterdam, Rodopi, 1992.

Treggiari (Susan), Roman Marriage : Iusti Coniuges Front the Time of Cicero to the Time of Ulpian, Oxford, Clarendon Press, 1991.

Trivisani-Moreau (Isabelle), « Romans au jardin : aspects et évolution de quelques stéréotypes », in Recherches de jeunes dix-septiémistes. Actes du Ve colloque du Centre International de Rencontres sur le XVIIe siècle (Bordeaux, 28-30 janvier 1999), éd. Ch. Mazouer, Tübingen, G. Narr, coll. « Biblio 17 », n° 121, 2000, p. 219-227.
Dans l’Empire de Flore : la représentation romanesque de la nature de 1660 à 1680, Tübingen, G. Narr, coll. « Biblio 17 », n° 126, 2001.

Les Trois Scudéry. Actes du Colloque du Havre (1-5 octobre 1991), éd. A. Niderst, Paris, Klincksieck, 1993.

Utermöhlen (Gerda), « Die gelehrte Frau im Spiegel der Leibniz-Korrespondenz », in Res Publica Litteraria II, éd. S. Neumeister/C. Wiedemann, Wiesbaden, O. Harrassowitz, 1987, p. 603-618.

Valentin (Jean-Marie), « Die literarischen Beziehungen zwischen Deutschland und Frankreich im 17. Jahrhundert. Bemerkungen zur Forschungsgeschichte und Entwurf eines Forschungsprogramms », in INTERFERENZEN Deutschland und Frankreich. Literatur – Wissenschaft – Sprache, éd. L. Jordan/B. Kortländer/Fr. Nies, Düsseldorf, Droste, 1983, p. 13-23.

Van Delft (Louis), Littérature et anthropologie. Nature humaine et caractère à l’âge classique, Paris, P.U.F, coll. « Perspectives littéraires », 1993.

Van Elslande (Jean-Pierre), L’Imaginaire pastoral du XVIIe siècle, 1600-1650, Paris, P.U.F., 1999.

Vermeer (Hans J.), « Unterschiedliche Zielsetzungen von Übersetzungswissenschaft und komparativer Sprachwissenschaft. Zugleich Bemerkungen zum Begriff <Übersetzen> – Auch eine Art Buchbesprechung – Und ein Ausflug in die Historie », TEXTconTEXT, 10, 1995, p. 243-286.

Viala (Alain), « La Genèse des formes épistolaires en français (XVIe-XVIIIe siècle) », Revue de Littérature comparée, 218, 1981, p. 168-183.

Vilcosqui (Marcel), « Une mélomane au XVIIe siècle : Madame de Sévigné (1626- 1696) », Recherches sur la musique française classique, XVII, 1977, p. 31-93.

Wentzlaff-Eggebert (Christian), « Les Scudéry en Allemagne », in Les Trois Scudéry, p. 591-596.

Will (Hans), « Zesen-Scudéry. Eine Parallele », Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 148, 1925, p. 12-17.

Yates (Frances), Astrée. Le symbolisme impérial au XVIe siècle [1975], Paris, Belin, 1989.

Das XX. Jahrhundert – Ein Jahrhundert Kunst in Deutschland. Austellungskatalog der Staatlichen Museen zu Berlin – PreuBischer Kulturbesitz, Berlin, Nicolai, 1999.

Zirnbauer (Heinz), « Wagenseil, Johann Christoph » in Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Allgemeine Enzyklöpadie der Musik, éd. Fr. Blume, vol. 14, Kassel, Bärenreiter, 1968.

© Artois Presses Université, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search