Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Comment la musique contribue-t-elle à l’affirmation d’une esthétique de la marginalité chez Alain Buffard ?

p. 219-228


Extrait

1Sur la scène du chorégraphe français Alain Buffard, la musique prend corps à travers une présence charnelle des musiciens, ou s’infiltre dans le corps des danseurs qui oscillent entre chanteurs et instruments percussifs. La musique – et plus particulièrement la chanson – détient une place privilégiée au sein de son univers chorégraphique. Cette omniprésence de la voix, progressive dans son travail, révèle selon lui un rapport au plaisir plus évident qu’avec les mouvements, et appartient pleinement à la sphère de l’intime. Les chansons qui résonnent et s’imposent au plateau ont rythmé son adolescence : il se place dès lors à contre-courant de toute une tendance chorégraphique – de la fin des années 90 – privilégiant une musique sérielle et savante.

2Un jeu de circulation ingénieux s’instaure entre les différents éléments constitutifs de ces pièces – corps, espace et son – qui s’interpénètrent et se réinventent. Au-delà de la participation à la création d’un microcosme, la musiqu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.