Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Étude de la composante musicale de L’Homme de février mis en scène par Gildas Milin : quand la scène transforme par le son

p. 169-182


Extrait

1L’Homme de février mis en scène par Gildas Milin – qui en est aussi l’auteur et un des interprètes –, a été représenté au Théâtre National de la Colline en 20061. Comme l’indiquait la place structurante dévolue à la forme du concert dans la seconde partie du spectacle, celui‑ci prenait son inspiration dans la musique. La fiction s’y articule autour d’un groupe de musiciens et de sa chanteuse et il y est question d’un studio d’enregistrement, de voix, de public et de chanter quelque chose2. De plus, pendant un entretien organisé peu de temps après les représentations, Gildas Milin expliquait que « le son est fondamental » pour lui3. La musique a manifestement été un élément primordial du spectacle.

2Nous examinerons ici les liens que cette mise en scène de L’Homme de février est susceptible d’entretenir avec le théâtre d’Antonin Artaud. Nous nous référerons pour cela à l’étude de Monique Borie : Antonin Artaud, Le Théâtre et le retour aux sources. Une approche anthropologique, o

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.