Version classiqueVersion mobile

La passion des petites filles

 | 
Laura Kreyder

Bibliographie

Texte intégral

Dans la bibliographie suivante, je ne cite que les ouvrages que j’ai effectivement consultés ou qui ont été utiles pour cette recherche. D’autres références, citées en note mais d’arguments hétérogènes, ne sont pas reprises ici.

Histoire

1. Généralités

ANTONETTI Guy, Louis-Philippe, Paris, Fayard. 1994.

ARNOLD Odile, Le Corps et l’âme. La vie des religieuses au XIXe siècle, Paris, Seuil, 1984.

BOREL D’HAUTERIVE André-François-Joseph, Annuaire de la noblesse de France, Paris, 1843-.

BRUIT ZAIDMAN Louise, HOUBRE Gabrielle, KLAPISCH-ZUBER Christiane. SCHMITT PANTEL Pauline (sous la direction de). Le Corps des jeunes filles de l’Antiquité à nos jours, Paris, Perrin, 2001.

CHELINI Jean, La Ville et l’ Eglise. Premier bilan des enquêtes de sociologie religieuse urbaine, Paris, Ed. du Cerf, 1958.

Code civil (Le). Textes antérieurs et version actuelle, Paris, Flammarion, 1997.

CORBIN Alain, Le Temps, le désir et l’horreur : Essais sur le XIXe siècle, Paris, Aubier, 198

COURCELLES chevalier d’, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France. Paris, chez l’auteur, 1822-1833.

DANSETTE Adrien, Du 2 décembre au 4 septembre. Le Second Empire, Paris, Hachette. 1972.

DELATTRE Simone, Les Douze heures noires. La nuit à Paris au XIXe siècle, Paris, Albin Michel, 2000.

DELOOZ Pierre, Sociologie et canonisation, Liège-La Haye, 1969.

DUBOST Françoise. Côté jardins, Paris, Scarabée et compagnie, 1984.

HAUMONT Nicole, Les Pavillonnaires. Paris. Centre de Recherche d’Urbanisme, 1966.

HAUMONT Nicole-RAYMOND Henri, L’Habitat pavillonnaire, Paris, Centre de Recherche d’Urbanisme, 1974.

HAUSSMANN Baron, Mémoires du baron Haussmann, Paris, Guy Durier, s.d., 2 vol.

Histoire de la France urbaine, tome IV : La ville de l’âge industriel. Le cycle haussmannien (1840-1950), Paris, Seuil. 1983.

HOZIER Charles d’, Armorial général de France, Versailles, Association d’études héraldiques.

JOHNSON Paul. The Birth of the Modern : world society, 1815-1830. New York. HarperCollins Publishers, 1991.

JOUGLA DE MORENAS Henri, Grand Armorial de France, Paris, Société du Grand Armorial de France, 1908.

LA CHESNAYE-DESBOIS de la, et BADIER, Dictionnaire de la noblesse. Paris, Schlesinger, 1866.

LEVER Evelyne, Louis XVIII. Paris, Fayard. 1988.

MANSEL Philip, La Cour sous la Révolution, l’exil et la Restauration (1789-1830), Paris, Tallandier, 1989.

MARTIN-FUGIER Anne, La Vie élégante ou la formation du Tout-Paris 1815-1848, Paris, Fayard, 1990

MONOD Henri, Protection de la jeune fille en danger, Genève, 1906.

MURARD L.-ZYLBERMAN P., Le Petit travailleur infatigable, Recherches, 25, novembre 1976.

NOAILLES Marquis de, Le Comte Molé (1781-1855). Sa vie, ses mémoires, Paris, 1923.

Nouveau Manuel pratique du Code Napoléon expliqué. Nouvelle édition augmentée de nouvelles lois décrétées par S.M. l’empereur Napoléon III, Paris, E. Pick, 1857, VIII.

PERROT Aristide-Michel, Petit atlas pittoresque des quarante-huit quartiers de la ville de Paris (1834), reproduit en fac-similé, Paris, Service des travaux historiques de la ville de Paris, 1987.

PERROT Michelle (sous la dir. de), De la Révolution à la Grande Guerre, Histoire de la vie privée, sous la direction de Philippe Ariès et Georges Duby, tome IV, Paris, Seuil, 1987.

PISTONE Danièle, Le Piano dans la littérature française, des origines jusque vers 1900, Paris, Champion, 1975.

SEDOUY Jacques-Alain de. Le Comte Molé, ou La séduction du pouvoir, Paris. Perrin, 1994.

SMITH Bonnie, Ladies of leisure class. The Bourgeoises of Northern France in the Nineteenth century, New Jersey. Princeton University Press, 1981.

SOULET Jean-François, Les Pyrénées au XIXe siècle. Éché, 1987.

TOLÉDANO A.-D., La Vie de famille sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, Paris, Albin Michel, 1943.

TULARD Jean (sous la dir.), Dictionnaire du Second Empire, Paris, Fayard, 1995.

TULARD Jean (sous la dir.), Dictionnaire Napoléon, Paris, Fayard, 1988.

TULARD Jean, Murat. Paris. Fayard, 1999.

VIGARELLO Georges. Histoire du viol XVIe-XXe siècle. Paris, Seuil. 1998.

Waterloo 1815. L’Europe face à Napoléon, Crédit communal, s. l., 1990.

Waterloo, 1815. Exposition du cent-cinquantième anniversaire, Bruxelles, Bibliothèque Albert Ier. 1965.

2. Histoire de l’enfance

AINVAL Christiane d’, Le Couvent des Oiseaux, Paris, Perrin, 1991.

ARIÈS Philippe. L’Enfant et la vie familiale sous l’Ancien régime, Paris, Seuil, 1973.

BECCHI Egle-JULIA Dominique, Storia dell’infanzia II. Dal Settecento a oggi, Bari, Laterza, 1996.

BERRY Georges, Les Petits martyrs. Mendiants et prostituées, Paris, Fasquelle, 1892.

BOAS Georges, The Cult of Childhood, London, The Warburg Institute, University of London, 1966.

BROWN Lyn Mikel-GILLIGAN Carol, Meeting at the Crossroads : Women’s Psychology and Girls’ Development, Cambridge-London. Harvard University Press, 1992.

BUISSON Fernand, Nouveau Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire, Paris, Hachette, 1911.

CRUBELLIER Maurice, L’Enfance et la jeunesse dans la société française (1800- 1950), Paris, Armand Colin, 1979.

DEROISIN Sophie, Petites filles d’autrefois 1750-1940, Paris, Epi, 1984.

Devoirs d’écoliers français recueillis à l’Exposition universelle de Paris (1878) et mis en ordre par MM. de Bagneaux, Berger, Brouard, Buisson et Defodon, Paris, Hachette. 1879.

DUPANLOUP Mgr Félix. De l’éducation. Orléans-Paris. 1850.

DURRY Marcel, « Le mariage des filles impubères dans la Rome antique », in Revue Internationale des Droits de l’Antiquité, 3e série, t. Il, 1955, p. 263-273.

Education des filles au temps de George Sand (L’) Textes réunis par Michèle Hecquet, Arras, Artois Presses Université, 1998, coll. « Etudes littéraires et linguistiques ».

FEUERHAHN Nelly, Le Comique et l’enfance, Paris, PUF, 1993.

FREUD Sigmund, « L’Etiologie de l’hystérie », in Névrose, psychose et perversion, Paris, PUF, 1978.

FREUD Sigmund, « ‘Un enfant est battu’. Contribution à la connaissance de la genèse des perversions sexuelles » (1919), in Névrose, psychose et perversion, Paris, Presses Universitaires de France, 1973, (anciennement : « On bat un enfant »).

FREUD Sigmund, « Le roman familial des névrotiques », in Otto Rank, Le mythe de la naissance du héros (1909).

FRÖBEL F., L’Education de l’homme, Paris-Bruxelles, Hachette-Ferdinand Claassen, 1861.

HAUSSONVILLE Vicomte d’, L’Enfance à Paris, Paris, Calmann Lévy, 1879.

HIGONNET Anne, Pictures of Innocence. The History and Crisis of Idéal Childhood, London, Thames and Hudson, 1998.

JACOBS J.F., Manuel pratique des jardins d’enfants de Frédéric Froebel, Paris, Hachette, 1859.

KOEPPEL Béatrice, De la pénitence à la sexologie : essai sur le discours tenu aux jeunes filles, Paris, le Sycomore, 1982.

LACLOS, Des femmes et de leur éducation, in Œuvres complètes, Texte établi, présenté et annoté par Laurent Versini, Paris, Gallimard, 1979, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », p. 389-392.

LANOUZIÈRE Jacqueline. Histoire secrète de la séduction sous le règne de Freud, Paris, PUF. 1991.

LANGLOIS Claude, Le Catholicisme au féminin. Les congrégations à supérieure générale au XIXe siècle, Paris, Cerf, 1984.

LAPLAIGE Danielle, Sans famille à Paris. Orphelins et enfants abandonnés de la Seine au XIXe siècle, Paris, Editions du Centurion, 1989, coll. « Païdos Histoire ».

LAPRADE Victor, L’Education homicide. Plaidoyer pour l’enfance, Paris, Didier, 1868.

LELIEVRE F. et Cl., Histoire de la scolarisation des filles, Paris, Nathan, 1991.

LE MEN Ségolène, Les Abécédaires français illustrés du XIXe siècle, Paris, Promodis, 1984.

LÉVY Marie-Françoise, De mères en filles. L’éducation des Françaises 1850-1880. Paris, Calmann-Lévy, 1984.

MAYEUR Françoise, L’Education des filles en France au XIXe siècle, Paris, Hachette, 1979.

MOREAU DE TOURS Paul. De l’homicide commis par les enfants, Paris, 1882.

MOREAU DE TOURS Paul, De la folie chez les enfants, Paris, 1888.

RAHNER Karl, « Pour une théologie de l’enfance », L’Anneau d’or 120, nov.-déc. 1964.

RANK Otto, Le Mythe de la naissance du héros, (1909), Paris, Payot, 2000.

RANK Otto, Le Traumatisme de la naissance et sa signification pour la psychanalyse, 1924.

RICHTER Dieter, Das fremde Kind. Zur Entstehung der Kindsheitsbilder des bürgerlichen Zeitalters, Frankfurt am Main, Fischer Verlag, 1987.

ROGERS Rebecca, Les Demoiselles de la Légion d’Honneur, Paris, Plon, 1992.

ROLLET-ECHALIER Catherine, La Politique à l ’égard de la petite enfance sous la IIIe République, Institut National d’Etudes Démographiques, Paris, PUF, 1990, coll. « Travaux et Documents », 2 vol.

ROUSSELLE Aline, Porneia, de la maîtrise du corps ét la privation sensorielle. IIe-IVe siècles de l’ère chrétienne, Paris, PUF, 1983, coll. « Les Chemins de l’Histoire ».

SOHN Anne-Marie, « Les attentats à la pudeur sur les fillettes en France (1870-1939) et la sexualité quotidienne », Violences sexuelles, présenté par Alain Corbin, Paris, Imago, 1989, p. 71-111.

SONNET Martine, L’Education des filles au temps des Lumières. Paris, Cerf, 1987.

STRAUSS Paul. L’Enfance malheureuse, Paris, Charpentier et Fasquelle, 1896.

SULLOWAY Frank J., Born to Rebel : Birth Order, Family Dynamics, and Creative Lives, New York, Panthéon Books, 1996 (Les enfants rebelles, Paris, Odile Jacob. 1998).

VALLET François, L’ Image de l’enfant au cinéma, Paris, Cerf, 1991.

WOLLSTONECRAFT Mary. Thoughts on the Education of Daughters : with Reflections on Female Conduct, in the More Important Duties of Life, Londres, Joseph Johnson, 1787.

3. Littérature

– Littérature enfantine

BLAMPAIN Daniel, La Littérature de jeunesse, pour un autre usage, Paris, Nathan-Labor, 1979.

BROOKS Peter (éd.), The Child’ s Part, Yale French Studies 43, 1972.

CARPENTER Humphrey, Secret Gardens. A Study of the Golden Age of Children’s Literature, London, George Allen and Unwin, 1985.

CARPENTER Humphrey-PRICHARD Mari, The Oxford Companion to Children’s Literature, Oxford University Press, 1984.

GEORGEL Chantal, L’Enfant et l’image au XIXe siècle. Paris. Edition de la Réunion des musées nationaux, 198, coll. « Les dossiers du musée d’Orsay ».

HAVELANGE Isabelle-LE MEN Ségolène, Le Magasin des enfants. La littérature pour la jeunesse (1750-1830), Ville de Montreuil. Bibliothèque Robert-Desnos, Association du Bicentenaire, Montreuil, 1988.

HUNT Peter (éd.), International Companion Encyclopedia of Children’s Literature, London and New York, Routledge, 1996.

LE MEN Ségolène-RENONCIAT Annie, Livres d’enfants livres d’images, Paris, les Dossiers du Musée d’Orsay, Réunion des musées nationaux, 1989.

Livre d’enfance et de jeunesse en France (Le), sous la direction de Jean Glénisson et Ségolène Le Men, Bordeaux, Société des Bibliophiles de Guyenne, 1994.

LLOYD Rosemary, The Land of Lost Content. Children and Childhood in Nineteenth Century French Literature, Oxford, Clarendon Press, 1992.

LURIE Alison, Don’t Tell the Grown-Ops. Subversive Children’s Literature, London, Bloomsbury, 1990.

OPIE Iona and Peter ed., The Oxford Dictionary of Nursery Rhymes, Oxford University Press, 1951.

PARMEGIANI Claude-Anne, Les Petits Français illustrés (1860-1940). Paris, Ed. du Cercle de la Librairie, 1990.

PERROT Jean, Art baroque art d’enfance, Nancy, Presses Univeritaires de Nancy, 1991.

ROSE Jacqueline, The Case of Peter Pan, or The Impossibility of Children ’s Literature, London, Macmillan, 1984.

SORIANO Marc, Guide de littérature pour la jeunesse, Paris, Flammarion, 1975.

TOURSCH Victor, L’Enfant français à la fin du XIXe siècle d’après ses principaux romanciers, Paris, Les Presses modernes, 1939.

WULLSCHLÄGER Jackie. Inventing Wonderland, London. Methuen, 1995.

– Littérature féminine

BOILLY J.-MONTFERRAND A. de, Biographie des femmes auteurs contemporaines, 1836.

BOURDIEU Pierre, Les Règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil, 1992.

BOURDON Mathilde, Quelques femmes-auteurs du XIXe siècle, Lille, 1871.

BOURGET Paul, « Le roman réaliste et le roman piétiste », Revue des Deux-Mondes, 15 juillet 1973, t. IV, p. 454-469 (compte-rendus de Mme Augustus Craven, Fleurange ; Marie Guerrier de Haupt, Marthe ; Mme de Witt, Scènes d’histoire et de famille).

COHEN Paula Marantz, The Daughter’s Dilemma. Family Process and the Nineteenth-Century Domestic Novel, Ann Harbor, The University of Michigan Press, 1991.

En français dans le texte. Dix siècles de lumières par le livre, Bibliothèque Nationale, 14 février-13 mai 1990.

GILBERT Sandra-GUBAR Susan, The Madwoman in the Attic. The Woman Writer and the Nineteenth-Century Literary Imagination, New Haven and London, Yale University Press, 1979.

HOMANS Margaret, Bearing the Word : Language and the Female Experience in Nineteenth-Century Women’s Writing, Chicago. University of Chicago Press, 1986.

LARNAC Jean, Histoire de la littérature féminine, Paris, Kra, s.d. (1929).

LEGRAND Géry, « Le roman catholique. Lettre à Mme Bourdon », La Revue du mois littéraire et artistique, 9, juillet 1861, p. 371-380.

LEPOUCHARD Camille, Louise Swanton-Belloc (1786-1881). La Rochelle, Rumeur des âges, 1994.

LETZTER Jacqueline, Intellectual Tacking : Questions of Education in the Works of Isabelle de Charrière, Amsterdam-Atlanta, Editions Rodopi, 1998, coll. « Faux-titre. Etudes de langue et littérature françaises ».

MOERS Ellen, Literary Women : The Great Writers, London, The Women’s Press, 1977.

PLANTÉ Christine, La petite sœur de Balzac. Essai sur la femme-auteur, Paris, Seuil, 1989.

RICŒUR Paul, « Regards sur l’écriture », in La Naissance du texte, ensemble réuni par Louis Hay, Paris, Corti, 1989.

ROBERT Marthe, Roman des origines et origines du roman, Paris, Grasset, 1972.

ROSSI Henri, Mémoires aristocratiques féminins 1789-1848, Paris, Champion, 1998.

romantisme 77, 1992 : Les Femmes et le bonheur d’écrire.

WAGENER Françoise, La Comtesse de Boigne, Paris, Flammarion. 1997.

Mémoires, souvenirs, correspondance

(voir également sous le nom des auteurs)

ADAM Juliette, Le Roman de mon enfance et de ma jeunesse, 1902.

ADAM Juliette, Mes sentiments et nos idées avant 1870, 1905.

AGOULT Comtesse d’, Mémoires, souvenirs et journaux, Présentation et notes de Charles F. Dupêchez, Paris, Mercure de France, 1990, 2 vol., coll. « Le Temps retrouvé ».

ALLARD-DAUDET Julia, « Poésies complètes », BNF, Département des Manuscrits, naf 17.770.

ALLARD-DAUDET Julia, Œuvres 1878-1889. L’enfance d’une Parisienne. Enfants et mères, Paris, Alphonse Lemerre éd., 1892.

ARMAILLÉ comtesse d’, Quand on savait vivre heureux (1830-1860). Souvenirs de jeunesse publiés par la Comtesse de Pange, Paris, Plon, 1934.

BAUDELAIRE Charles, Fusées, Mon cœur mis à nu, La Belgique déshabillée, édition d’André Guyaux, Paris, Gallimard, 1986, p. 79, coll. « folio ».

BAWR Madame de, Mes souvenirs, Paris, Passard, 1853.

BLESSINGTON Lady, The Idler in France. Londres. 1841.

BOIGNE Comtesse de, Mémoires de la comtesse de Boigne, éd. présentée et annotée par Jean-Claude Berchet, Paris, Mercure de France, 1982, coll. « Le Temps retrouvé ».

BOURDON Mathilde, Souvenirs d’une institutrice, Paris, Bray, 1859.

BROGLIE Duchesse de, Lettres, 1814-1838. Paris, Calmann Lévy, 1896.

CHARRIERE Isabelle de, Correspondance, in Œuvres complètes, Amsterdam-Genève, G.A. van Oorschot-Slatkine, 1979-1984.

CHATEAUBRIAND François de. Mémoires d’Outre-Tombe, éd. par Jean-Claude Berchet, Paris, Bordas, 1992, coll. « Classiques Garnier ».

DAUBIÉ Julie, La Femme pauvre au XIXe siècle, Paris, Guillaumin, 1866.

DESMOULINS Lucile, Journal 1788-1793, texte établi et présenté par Philippe Lejeune, Paris, Editions des Cendres, 1995.

FEUILLET Mme Octave, Quelques années de ma vie, Paris, Calmann Lévy, 1894.

FRENILLY Baron de, Mémoires (1768-1828) Souvenirs d’un ultra royaliste, Paris, Perrin. 1987.

GAUTIER Judith, Le Collier des jours, Paris, Juven. 1904 (Pirot, 1994).

GOLOVIN Barbe Nikolaievna, Souvenirs de la comtesse Golovine, née princesse Galitzine, Paris, 1910.

GYP, Souvenirs d’une petite fille, Paris, Calmann-Lévy, 1927, 2 vol.

HUGO Léopoldine, Correspondance, éd. critique par Pierre Georgel, Paris, Klincksieck, 1976.

LA TOUR DU PIN Marquise de, Mémoires de la Marquise de La Tour du Pin (1778- 1815), Paris, Mercure de France, 1989, coll. « Le Temps retrouvé ».

MASSON Jeffrey M., The Complété Letters of Sigmund Freud to Wilhelm Fliess, 1887-1904, London, Harvard University Press, 1985.

MERLIN Comtesse, Souvenirs et mémoires. Souvenirs d’une créole (1836), publiés avec introduction et notes de Carmen Vâsquez, Paris, Mercure de France, 1990, coll. « Le Temps retrouvé ».

MICHELET Athénaïs, Mémoires d’une enfant, Paris, Hachette, 1867.

ROLAND Madame, Mémoires de Madame Roland, édition annotée et présentée par Paul de Roux, Paris, Mercure de France, 1966, coll. « Le Temps retrouvé ».

SOREL Cécile, Les belles heures de ma vie, Monaco, éd. du Rocher,

Souvenirs d’enfance de la comtesse Rasponi fille de Joachim Murat, publiées par le comte Jean-Baptiste Spaletti, Paris, Perrin, 1929.

SWETCHINE Mme, Sa vie et ses œuvres, publiées par le comte de Falloux, Paris, auguste Vaton-Didier, 1860, 2 vol.

ULLIAC TREMADEURE Sophie, Souvenirs d’une vieille femme, Paris. E. Maillet. 1861, 2 vol.

Etudes sur l’autobiographie et l’écriture enfantine

Autobiographie (L’), VIe Rencontres psychanalytiques d’Aix-en-Provence, Paris, Les Belles-Lettres, 1988.

Biographies et récits de cure, Revue Française de Psychanalyse, LII, 1, 1988.

CHANFRAULT-DUCHET Marie-Françoise, « La doxa scolaire dans les récits de vie », in Récits de vie. Modèles et écarts, Cahiers de sémiotique textuelle 4, 1985.

CLANCHÉ Pierre, Le Texte libre, écriture des enfants, Paris. Maspéro, 1976.

CLANCHÉ Pierre, L’Enfant écrivain, génétique et symbolique du texte libre, Paris, Editions du Centurion. 1988, coll. « Païdos ».

COE Richard, Reminiscences of Childhood, Leeds, 1984.

COE Richard, When the Grass was Taller. Autobiography and the Experience of Childhood, New Haven and London, Yale University Press, 1984.

Corps écrit. L’Autoportrait, 5, 1983.

Corps écrit, Le Nom, 8, 1983.

COSNIER Colette, Le Silence des filles. De l’aiguille à la plume, Paris. Fayard, 2001.

DELEUZE Gilles, Critique et clinique, Paris, Minuit, 1993.

FABRE Claudine, Les Brouillons d’écoliers, ou l’entrée dans l’écriture, Grenoble. Editions de l’ Atelier du texte-CEDITEL, 1990.

Genèses du « Je ». Manuscrits et autobiographie, sous la direction de Philippe Lejeune et Catherine Viollet, Paris, Editions du CNRS, 2000.

GRAMMONT Maurice, « Observations sur le langage enfantin », in Mélanges linguistiques offerts à Antoine Meillet, (1902), Genève, Slatkine Reprints, 1972.

HUBERT Christiane et HEBRARD Jean, « Finis ton travail » in Enfances et cultures 2, juin 1979, p. 53.

LANCE-OTTERBEIN Renate, « Quatre-vingt-dix ans de roman familial : Aragon, Quelle âme divine ! ou la genèse d’une scène d’écriture », in Genesis. Revue internationale de critique génétique 8, 1995, p. 51-71.

LEJEUNE Philippe, Bibliographie des études en langue française sur la littérature personnelle et les récits de vie, Cahiers de sémiotique textuelle, Université Paris-X, 3, 7, 13 et 19, 1984-1990, puis RITM, 4, 8, 13, 16 et 22, 1992-2000. http://worldserver.oleane.com/autopact/

LEJEUNE Philippe, Le Moi des demoiselles. Paris, Seuil, 1993.

LEJEUNE Philippe, Moi aussi. Paris, Seuil, 1986.

PFISTER Oskar, « Kryptolalie, Kryptographie und unbewusstes Vexierbild bei Normalen », in Jahrbuch für Psychoanalytische und Psychopathologische Forschungen, V, 1913.

Récit d’enfance (Le). Enfance et écriture, sous la direction de Denise Escarpit et Bernadette Poulou, Paris, Editions du Sorbier, 1993.

Sort de la confession (Le), Concilium, 210, 1987.

Auteurs

Mme de Genlis (1746-1830)

BOURGAIN M.-P., « La jeunesse d’une femme célèbre, Mme de Genlis », La Revue des Deux Mondes 4, 1909, p. 844-875.

BROGLIE Gabriel de. Madame de Genlis, Paris, Perrin. 1985.

GENLIS Madame de, Discours sur la suppression des couvens de religieuses, et sur l’éducation publique des femmes (1791), Paris, chez Maradan, an X-1802.

GENLIS Madame de. Les Veillées du Château, ou Cours de morale à l’usage des enfants, Paris, Lambert & Baudouin, 1784.

GENLIS Madame de. Mémoires inédits de Madame la comtesse de Genlis, sur le dix-huitième siècle et la Révolution française, depuis 1756 jusqu’à nos jours, Tome premier. Paris, Ladvocat, 1825.

PLAGNOL-DIEVAL Marie-Emmanuelle, Bibliographie des écrivains français. Madame de Genlis, Paris-Roma, Memini, 1996.

Fanny Burney (1752-1840)

BURNEY Fanny (Mme d’Arblay), Du Consulat à Waterloo. Souvenirs d’une Anglaise à Paris et à Bruxelles. Etablissement du texte, traduction, préface et commentaires par Roger Kann, Paris, José Corti, 1992.

BURNEY Fanny, Camilla : or, A Picture of Youth, London, T. Payne..., 1796.

BURNEY Fanny, Camilla, ou la Peinture de la jeunesse, Paris, Maradan et Gide, An V-1797.

BURNEY Fanny, The Early Journals and Letters of Fanny Burney, edited by Lars E. Troide, Oxford, Clarendon Press, 1988, 3 vol.

BURNEY Fanny, The Journals and Letters of Fanny Burney (Madame d’Arblay), edited by Joyce Hemlow, Oxford, Clarendon Press, 1972, 12 vol.

CUTTING-GRAY Jeanne. Woman as « Nobody » and the Novels of Fanny Burney. University Press of Florida, 1992.

DOODY Margaret Anne, Frances Burney. The life in the works, New Brunswick N.J., Rutgers University Press, 1988.

DOODY Margaret Anne, « Missing Les Muses : Madame De Staël and Frances Burney », Colloquium Helveticum 25, 1997, p. 81-117.

FARR Evelyn. The World of Fanny Burney. London. Peter Owen, 1993.

Mary Lamb (1764-1847)

AARON Jane, A Double Singleness. Gender and the Writings of Charles and Mary Lamb. Oxford, Clarendon Press. 1991.

BERES Kathleen G.. « Reflections of Love : Mary Lamb, Percy Shelley, and The Keepsake Literary Annual », in Letters Of The Spirit : The Texts And Contexts Of Romanticism, University of Washington, Seattle, April 25-27, 1997.

COURTNEY Winifred F., « New Light on the Lambs and the Burneys », Charles Lamb Bulletin 57, 1987, p. 19-27.

FRIEDMAN Leslie Joan, Marx Lamb : Sister, Seamstress, Murderer, Writer, Ph. D. Thesis, Stanford, Calif., 1976.

LAMB Charles and Mary, The Letters of Charles and Mary Lamb, ed. by Edwin W. Marrs Jr., Ithaca & London, Cornell University près, 1975, 3 vol.

LAMB Mary, Mrs Leicester’s School, or The History of several Young Ladies, related by themselves, Printed for M.J. Godwin, at the Juvenile Library, 41 Skinner Street, London, 1808.

Germaine de Staël (1766-1817)

E Simone, Les Carnets de voyage de Madame de Staël. Contribution à la genèse de ses œuvres, Genève, Droz, 1971.

COSSY Valérie, « Germaine de Staël, Jane Austen et leurs éditeurs. L’image de l’auteur à travers quelques éditions du XIXe siècle », Etudes de Lettres (Lausanne), 3, 1993, p. 69-86.

HAUSSONVILLE Othenin d’, « Albertine vue par Louise », Cahiers Staëliens 40. 1989, p. 1-19.

HEROLD Christopher J., Mistress to an age : a life of Madame de Staël, Alexandria, Time-Life Books, 1981.

Il gruppo di Coppet e l’Italia, a cura di Mario Mattucci, Pisa, Pacini, 1988.

NITCHIE Elizabeth, « Byron, Madame de Staël, and Albertine », Keats-Shelley Journal VII. winter 1958, p. 7-9.

VIVEASH C.F., « Jane Austen and Madame de Staël, Persuasions », Journal of the Jane Austen Society of North America 13, December 1991, p. 39-40.

STAËL Germaine de, De la littérature, édition établie par Gérard Gengembre et Jean Goldzink, Paris, Flammarion, 1991.

STAËL Germaine de, Corinne ou l’Italie, Londres, 1807.

STAËL Albertine de, « Journal », extraits publiés par Mme de Pange, Revue d’Histoire Littéraire de la France, janvier 1966, p. 3-11.

WILKES Joanne, Lord Byron and Madame de Staël. Born for opposition, Aldershot-Brookfteld, Vt., Ashgate, 1999, coll. « Nineteenth century ».

Jane Austen (1775-1817)

AUSTEN Jane, The History of En gland. A Facsimile of her manuscript written aged sixteen & illustrated by her sister Cassandra, London, The British Library, 1993.

AUSTEN Jane, Emma, Oxford University Press, 1966.

AUSTEN Jane, Northanger Abbey, Oxford University Press, 1965.

AUSTEN Jane, Pride and Prejudice, Oxford University Press, 1967.

AUSTEN Jane, Sanditon, Harmondsworth, Penguin Books, 1974.

CECIL David, A Portrait of Jane Austen, London. Constable, 1978.

GREY David J., Jane Austen’s Beginnings. The Juvenilia and Lady Susan, Ann Harbor. UMI Research Press. 1989.

HARDING Denys Wyatt, « Regulated hatred : an aspect of the work of Jane Austen », in Scrutiny VIII, 4, march 1940

HONAN Park. Jane Austen. Her Life, New York, Fawcett Columbine, 1989.

Jane Austen’s Letters, collected and edited by Deirdre Le Faye, Oxford University Press, 1997, p. 276.

JORDIS Christine, De petits enfers variés, Paris, Seuil. 1989.

ROGERS Pat, « ‘Caro Sposo’ : Mrs. Elton, Burneys, Thrales, and Noels », Review of English Studies 45, 177, 1994, p. 70-75.

TOMALIN Claire. Jane Austen. A Life, London, 1997.

WELDON Fay, Letters to Alice on first reading Jane Austen, New York, 1985.

Maria Cosway (1790-1838)

BERMINGHAM Ann, « The Aesthetics of Ignorance : The Accomplished Woman in the Culture of Connoisseurship », Oxford Art Journal, vol. 16, 2, 1993, p. 3- 20.

HAZLITT William, Conversations of James Northcote, esq., R.A., London ; Henry Colburn and Richard Bentley, 1830

COSWAY Maria, Journal. Fondation Cosway de Lodi.

COSWAY Maria, Correspondance, Biblioteca Comunale Laudense, Cartella Cosway.

COSWAY Maria, « Lettera sull’educazione pratica dei piccoli fanciulli dai quattro anni ai sei : risposta ad una lettera di M.G. sopra l’educazione data dalla Baronessa Maria Cosway Fondatrice del Collegio Dame Inglesi », Archivio Storico di Lodi. XLV, 1926, p. 36-51.

Lettres de Maria Cosway à Isabella Teotochi, Archivio Teotochi Albrizzi, Biblioteca Nazionale Braidense de Milan.

LLOYD Stephen, Richard and Maria Cosway. Regency artists of taste and fashion, Edinburgh, Scottish National Portrait Gallery, 1995.

WALKER John, « Maria Cosway : An Undervalued Artist », Apollo, may 1986, p. 318-324.

WILLIAMSON George C., Richard Cosway, R.A. and his Wife and Pupils Miniaturists of the Eighteenth Century, London, George Bell & Sons, 1897, p. 10-13.

WINNE Michael, « Members from Great Britain and Ireland of the Florentine Accademia del Disegno 1700-1855 », The Burlington Magazine, august 1990, p. 537.

Byron (1788-1824), Medora, Ada et Allegra

« Sketch of the Analytical Engine invented by Charles Babbage Esq., by L.F. Menabrea, of Turin, Officer of the Military Engineers, translated with notes by A.A.L. », Taylor’s Scientific Memoirs, 3, 1843, p. 666-731.

BAUM Joan, The Calculating Passion of Ada Byron, Shoe String Press, 1986.

BYRON G.G., Beppo, a Venetian Story, London, John Murray, 1818.

BYRON G.G., Letters and Journals, ed. by Leslie A. Marchand, London, 1973-1982, 12 vol.

BYRON Lord, Lettres et journaux intimes. Choix et présentation de Leslie A. Marchand, Paris, Albin Michel, 1987.

Clairmont Correspondence (The). Letters of Claire Clairmont, Charles Clairmont, and Fanny Imlay Godwin, ed. by Marion Kingston Stocking Baltimore and London, The Johns Hopkins University Press, 1995, 2 vol.

ELWIN Malcolm, Lord Byron’s Family. Annabella, Ada and Augusta 1816-1824, London, John Murray, 1975.

GROSSKURTH Phyllis, Byron The Flawed Angel. London. Hodder and Stoughton. 1997.

HUSCHER Herbert, « The Clairmont Enigma », Keats-Shelley Memorial Bulletin 11, 1960, p. 13-20.

HUSKEY Velrna R.-HUSKEY Harry D., « Lady Lovelace and Charles Babbage ». Annals of the History of Computing, 2, 1980, p. 299-329.

Journals of Claire Clairmont (The), ed. by Marion Kingston Stocking, Cambridge, Harvard University Press, 1968.

LEIGH Medora, A History and an Autobiography, edited by Charles Mackay. With an Introduction, and a Commentary on the Charges brought against Lord Byron by Mrs. Beecher Stowe, London, Richard Bentley, 1869.

MATZNEFF Gabriel. La Diététique de Lord Byron, Paris, La Table Ronde, 1984.

MOORE Doris Langley, Ada Countess of Lovelace, Byron’s legitimate Daughter, London, John Murray, 1977.

NORMINGTON Susan, Byron and his Children. Phoenix Mill, Alan Sutton. 1995.

ORIGO Iris, Allegra, London. Hogarth Press, 1935.

PLANT Sadie, Zeroes and Ones : Digital Women and the New Technoculture, London, Doubleday, 1997.

STEIN Dorothy, Ada. A Life and a Legacy, Cambridge Mass.-London E., The MIT Press, 1985.

TEMPLE Frédéric Jacques, Le Tombeau de Medora. Biographie de la fille cachée de lord Byron, Paris, Les éditions de Paris, 2000.

TOOLE Betty Alexandra, Ada, The Enchantress of Numbers, Mill Valley CA, Strawberry Press, 1992.

VIVIE de REGIE Roger de, « Médora Leigh la fille de Lord Byron ? », La Revue des Deux Mondes, 1er décembre 1926, p. 610-653.

WADE Mary Dodson, Ada Byron Lovelace : The Lady and the Computer, Silver Burdett Press. 1994.

WOOLLEY Benjamin. The Bride of Science, Londres. Macmillan, 1999.

Mary Shelley (1797-1851)

« Account of Captain Scoreby’s Observation of the Greenland or Polar Ice », Blackwood’s Edinburgh Magazine, X, vol. IL January 1818, p. 366.

BALDICK Chris, In Frankenstein’s Shadow. Myth, Monstrosity, and Nineteenth-Century Writing, Oxford, Clarendon Press, 1987.

BARROW John, « On Polar Ice and Northern Passage into Pacific », Quarterly Review, XVIII, october 1817, p. 199-223.

BEAUFOY Colonel, The Probability of reaching the North Pole asserted by the H on. D. Barrington. A New Edition with an Appendix, containing papers on the same subject, and on a North-West Passage, by Colonel Beaufoy, London, T. and J. Allman, 1818.

BLUMBERG Jane, Mary Shelley’s Early Novels. « This child of Imagination and Misery », London, Macmillan Press, 1993.

BURNEY James, A Memoir on the Geography of the North-Eastern part of Asia, and on the Question whether Asia and America are contiguous, or are separated by the Sea, publié dans date, mais avec la mention « Lu le 11 décembre 1817 ».

CLAIRMONT Claire, The Clairmont Correspondence, ed. by Marion Kingston Stocking, Baltimore and London, The Johns Hopkins University Press, 1995.

CLAIRMONT Claire, The Journals of Claire Clairmont, ed. by Marion Kingston Stocking, Harvard University Press, 1968.

DARWIN Erasmus, The Temple of Nature ; or The Origin of Society : a Poem, with philosophical notes..., Londres, 1803.

FARLEY John, Gametes and Spores. Ideas about sexual reproduction 1750-1914, Baltimore & London. The Johns Hopkins University Press, 1982.

FARLEY John, The Spontaneous Generation Controverse front Descartes to Oparin, Baltimore & London, The Johns Hopkin University Press, 1974.

FREEBORN Richard, « Frankenstein’s Last Journey », Oxford Slavonie Studies, New Series, XVIII, 1985, p. 102-119.

GEPI Barbara Charlesworth, Shelley’s Goddess. Maternity, Language, Subjectivity, Oxford University Press, 1992.

GITTINGS R.-MANTON Jo, Claire Clairmont and the Shelleys 1798-1879, Oxford University Press, 1992.

GODWIN William, Memoirs of the Author of a Vindication of the Riglits of Woman (1798), in Mary Wollstonecraft, A Short Residence in Sweden, Norway and Denmark, Harmondsworth, Penguin Books, 1986.

HARAWAY Donna, The Promises of Monsters, in Cultural Studies, recueillis par Lawrence Grossberg, Cary Nelson. Paula A. Treichler. London, Routledge, 1992, p. 295-337.

HILL-MILLER Katherine, « My hideous progeny ». Mary Shelley, William Godwin, and the Father-Daughter Relationship, Newark-London, University of Delaware-Associated University Presses, 1995.

HOLMES Richard. Shelley The Pursuit. London. HarperCollins. 19942.

JOHNSON Barbara, « My Monster/My Self », Diacritics 12, summer 1982.

MARSHALL Tim, Murdering to Dissect. Grave-robbing, Frankenstein ans the Anatomy Literature, Manchester University Press, 1995.

MELLOR Anne K., Mary Shelley, Her Life Her Fiction Her Monsters, London, Routledge, 1988, p. 47.

RUBENSTEIN Marc A., « My Accursed Origin » : The Search for the Mother in Frankenstein, Studies in Romanticism 15, spring 1976, p. 165-194.

SAVOURS Ann, « The British Amiralty and the Arctic 1773-1876 », in Pôle Nord 1983. Histoire de sa conquête et problèmes contemporains de navigation maritime et aérienne, Paris, éd. du CNRS, 1987, p. 153-167.

SCOREBY Willam, « Extract of a letter from Mr Scoreby un to Professor Jameson », Blackwood’s Edinburgh Magazine, VIII, vol. II., october 1817, p. 21.

SCOTT Walter, « Remarks on Frankenstein, or the Modem Prometheus ; a Novel », Blackwood’s Edinburgh Magazine, XII, vol. Il, March 1818, p. 619.

Shelley and his Circle 1773-1822, edited by Kenneth Neill Cameron, Cambridge Mass., Harvard University Press, 1961.

SHELLEY Mary, Collected Tales and Stories, ed. by Charles Robinson. Baltimore and London, The John Hopkins University Press, 1976.

SHELLEY Mary, Frankenstein, or The Modern Prometheus. The 1818 text, ed. with introduction and notes by Marilyn Butler, London, William Pickering, 1993.

SHELLEY Mary, The Frankenstein Notebooks. A Facsimile Edition of Mary Shelley’s Manuscript Novel, 1816-17..., ed. by Charles E. Robinson, New York and London, Garland, 1996.

SHELLEY Mary, The Journals of Mary Shelley 1814-1844, edited by Paula R. Feldman and Diana Scott-Kilvert, Baltimore and London, The John Hopkins University Press, 1987.

SHELLEY Mary. The Letters of Mary Wollstonecraft Shelley, ed. by Betty T. Bennett, Baltimore and London, The Johns Hopkins Univerity Press, 1980, 3 vol.

SHELLEY Percy Bysshe, Letters of Percy Bysshe Shelley, ed. by Frederick L. Jones, Oxford University Press, 1964, 2 vol.

SHELLEY Percy Bysshe, The Poetical Works of Percy Bysshe Shelley, ed. by H. Buxton Forman. Second édition with the notes of Mary Wollstonecraft Shelley, London, Reeves and Turner, 1886, 2 vol.

SHELLEY Percy Bysshe, The Prose Works of Percy Bysshe Shelley, ed. by E.B. Murray, Oxford, Clarendon Press, 1993, 2 vol.

SPALLANZANI Lazzaro, Osservazioni e sperienze intorno ai vermicelli spermatici dell’uomo... (1778), dans Opéré scelte, Torino, UTET, 1978, coll. « Classici della scienza ».

SPARK Muriel. Mary Shelley. London. Constable. 1988.

SUNSTEIN Emily W., « A William Godwin Letter, and Young Mary Godwin’s Part in Mounseer Nongtongpaw », in Keats-Shelley Journal XLV, 1996, p. 19-23.

SUNSTEIN Emily W., « Louise Duvillard of Geneva, the Shelley’s Nursemaid », Keats-Shelley Journal XXIX, 1980, p. 27-30.

SUNSTEIN Emily W., Mary Shelley, Romance and Reality, Baltimore, The John Hopkins University Press, 1989.

TEMKIN Owsei, « Basic Science, Medicine, and the Romantic Era », Bulletin of the History of Medicine, XXXVII, 2. march-april 1963, p. 97-129.

WOLLSTONECRAFT Mary. A Vindication of the Rights of Woman, London. J. Johnson, 1792.

Stendhal (1783-1842)

Almanach spécial de Versailles, Versailles, Locard-Davi, 1838.

ARBELET Paul, « Les origines de La Chartreuse de Parme », La Revue de Paris, 15 mars 1922, p. 356-379.

ARBELET Paul, « Stendhal, Balzac et la Chartreuse », La Revue de Paris, 1er avril 1922, p. 581-602.

ARBELET Paul, « Un dernier amour de Stendhal : Eugénie de Montijo », La Revue hebdomadaire, 31 décembre 1932, p. 580-610.

BERTHIER Philippe, Figures du fantasme, Toulouse, 1992.

BERTHIER Philippe. Lamiel ou la boîte de Pandore. Paris. PUF. 1994.

CROUZET Michel, Stendhal ou Monsieur Moi-même, Paris, Flammarion, 1990.

CROUZET Michel, Le Roman stendhalien. La Chartreuse de Parme, Orléans, Paradigme, 1996.

DEL LITTO Victor, Essais et articles stendhaliens, Genève, Slatkine, 1981.

DEL LITTO Victor, « L’impératrice Eugénie, Stendhal et Mérimée », Stendhal-Club, 36, 15 juillet 1967, p. 348-349.

DOYON André et DU PARC Yves, « Une cousine marseillaise de Stendhal : Madame Rebuffel », Stendhal-Club 37. 15 octobre 1967, p. 45-54.

FILON Augustin, Mérimée et ses amis, Paris, Hachette, 1894.

HAZARD Paul, « Enigmes stendhaliennes », Revue d’Histoire littéraire de la France, janvier-mars 1914, p. 192-193.

KOTCHETKOVA Tatiana, « Marginalia et lettres de Stendhal découverts en U.R.S.S. », Stendhal-Club 5, 15 octobre 1959, II, p. 25-38.

KOTCHETKOVA Tatiana, « Stendhal et les écrivains russes », Stendhal-Club 38. 15 janvier 1968, X. p. 181-191.

MARANINI Lorenza, Origine e senso di un personaggio stendhaliano : Lamiel, dans Il ‘48 nella struttura della « Education sentimentale », Pisa, Nistri-Lischi, 1963

MARTINEAU Henri, Le Calendrier de Stendhal, Paris, Le Divan, 1950.

MÉRIMÉE Prosper, Correspondance générale, établie et annotée par Maurice Parturier, avec la collaboration de Pierre Josserand et Jean Mallion. Deuxième édition, s.l., Privat, 1972, 2 vol.

MÉRIMÉE Prosper, Lettres de Mérimée à la famille Delessert, publiées avec une introduction et des notes par Maurice Parturier, Paris. Plon, 1931.

MICHEL François, « Le chiffre du consul Beyle », Le Divan, janv.-mars 1949, p. 16- 23.

MICHEL François, « Au salon de 1824 : Stendhal devant un portrait... », Le Divan, juillet-sept. 1950, p. 398-404.

MICHEL François, « Les secrets d’Earline. The last romance. Earline », Revue des Sciences Humaines, oct.-déc. 1953, p. 311-364.

MICHEL François, Fichier stendhalien, Boston, G.K. Hall & Co, 1964.

MICHEL François, « Armance de Zohiloff », Le Divan, oct.-déc. 1949, repris in Etudes stendhaliennes. Deuxième édition augmentée présentée par Victor Del Litto, Paris, Mercure de France, 1972, p. 126-131.

NIGAY Gilbert, « Stendhal, la famille de Montijo et le consul Alletz », Stendhal-Club 6, 15 janvier 1960, p. 144-148.

PINCHERLE Bruno, « Il capitano di Vésel e il gendarme di Cento », In compagnia di Stendhal, Milano, All’Insegna del Pesce d’oro, 1967, p. 209-235.

STENDHAL, Correspondance, édition établie par V. Del Litto, Paris, Gallimard, 1968, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 3 vol.

STENDHAL, Oeuvres intimes, édition établie par V. Del Litto, Paris, Gallimard, 1982, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2 vol.

STENDHAL, La Chartreuse de Parme, in Oeuvres Complètes, sous la direction de Victor Del Litto et Ernest Abravanel, Genève, Le Cercle du Bibliophile, 1969, t. I.

STENDHAL, La Chartreuse de Panne, texte établi avec introduction... par Henri Martineau, Paris, Garnier, 1961.

STENDHAL, Lamiel, édition critique établie par J.-J. Ham, Paris, Garnier-Flammarion, 1993.

STENDHAL, Marginalia, Fonds Bucci, Biblioteca Comunale “Sormani” de Milan.

STENDHAL. Mémoires sur Napoléon, in Oeuvres Complètes, sous la direction de Victor Del Litto et Ernest Abravanel, Genève, Le Cercle du Bibliophile, 1970, t. II.

STENDHAL, Napoléon. Vie de Napoléon, Mémoires sur Napoléon, éd. établie et présentée par Catherine Mariette, Paris, Stock, 1998.

STENDHAL, Paris-Londres. Chroniques, éd. de Renée Denier, Paris, Stock, 1997.

STENDHAL, Voyages en France. Textes établis, présentés et annotés par V. Del Litto. Paris, Gallimard. 1992, coll. « Bibliothèque de la Pléiade ».

Eugénie (1826-1920)

« L’impératrice Eugénie » [attribué à Napoléon III], Le Dix-Décembre 1, 15 novembre 1868.

ALBE Duc d’, in L’Impératrice Eugénie. Conférence prononcée à l’institut français de Madrid, 1952.

AUBRY Octave, L’Impératrice Eugénie, Paris, Fayard, 1931.

AUTIN Jean, L’Impératrice Eugénie ou l’empire d’une femme, Paris, Fayard, 1990.

CARSON Gerald, The dentist and the empress, Houghton Mifflin, 1983.

DAUDET Lucien, Dans l’ombre de l’impératrice Eugénie, Paris, Gallimard, 1935.

DAUDET Lucien, L’Impératrice Eugénie, Paris, Fayard, 1911.

DEBUSSY Paul, L’Impératrice Eugénie, Paris, P. Lafitte, 1914.

DUFRESNE Claude. L’Impératrice Eugénie, Paris. Perrin, 1986.

ENSEÑAT D. Juan B., La emperatriz Eugenia intima, Barcelona, Montaner y Simón, 1909.

FILON Augustin, Souvenirs sur l’impératrice Eugénie, Paris, Calmann-Lévy, 1920.

FLEURY Comte, Memoirs of the empress Eugenie, New York London, Appleton & Cie, 1920.

HÉRISSON Comte d’, Napoléon IV. Le prince impérial. Paris, Ollendorff, 1890

HERMANT Abel, Eugénie, impératrice, Paris. Hachette, 1942.

KURTZ Harold, The Empress Eugénie 1826-1920, London. Hamish Hamilton, 1964.

LLANOS Y TORRIGLIA F., Maria Manuela Kirkpatrick, comtesse de Montijo, Bilbao-Madrid-Barcelona, Espasa-Calpe, 1932.

LOLIÉE Frédéric, La Vie d’une impératrice Eugénie de Montijo, Paris, Félix Juven, 1907.

Madame Napoléon, Bruxelles, au Bureau du Petit Journal, 1871.

MAGEN Hippolyte, Les amours d’Eugénie Kirkpatrick Théba de Montijo impératrice des Français..., 1865. Nouvelle édition, Londres, W. Jeffs, 1865.

MARTINOIR Francine de, Mathilde et Eugénie : deux cousines pour un empereur, Ps, Criterion, 1992.

MASSON Frédéric, L’Impératrice. Notes et documents, Paris, Librairie générale, 1877.

MÉRIMÉE Prosper, Lettres de Mérimée à la comtesse de Montijo, par Pierre Josserand, Paris, Le Divan, 1930, 2 vol.

MEVIL André, Vie espagnole de l’impératrice Eugénie, Paris, Editions Ventadour, 1957.

MONTIJO Eugénie de. Correspondances de l’impératrice avec sa sœur, Paris, Le Divan. 1935, 2 vol.

MONTIJO Eugénie de, Lettres familières de l’Impératrice Eugénie, publiées par les soins du duc d’Albe avec le concours de F. de Llanos y Torriglia et Pierre Josserand, Paris, Le Divan, 1935, 2 vol.

NAUROY Charles. Le Secret des Bonaparte, Paris, Bouillon. 1889.

PALÉOLOGUE Maurice, Les Entretiens de l’impératrice Eugénie, Paris, Plon, 1928.

PRIMOLI J.-N., « L’enfance d’une souveraine », Revue des deux Mondes, 15 octobre 1923, p. 752-788.

RIDLEY Jasper, Napoléon III and Eugénie, London. Constable, 1979.

SAUVALLE-DEHEN Pascale, L’Impératrice Eugénie suivant l’imagerie de son temps. 1973.

SENCOURT Robert. The Life of the empress Eugénie, London, Ernest Benn. 1931.

SERGEANT Philip W., The Last Empress of the French, London, T. Werner Laurie, 1906.

SMITH William, Eugénie impératrice et femme, Paris, Olivier Orban, 1989. 8°Lb56 3745.

STODDART Jane T., The Life of The Empress Eugenie, London. Hodder and Stoughton, 1906.

VILLA URRUTIA Marquis de, Eugenia de Guzmán emperatriz de los franceses, Bilbao-Madrid-Barcelona, Espasa-Calpe, 1932.

Victor Hugo (1802-1885), Léopoldine (1824-1843) et Cosette (1862)

BELLAING Jean de, « La bataille de Waterloo dans Stendhal et Victor Hugo », Revue du Monde catholique, t. 159, 15 août 1904, p. 451-467.

BEST Janice, « Le chronotope bakhtinien et la sémiotique narrative : une analyse de deux représentations de Napoléon à Waterloo », in Mimésis et sémiosis. Littérature et représentation, sous ladir. de Philippe Hamon et de J.P. Leduc-Adine, Paris, Nathan. 1992, p. 355-362.

BOTTO Margherita, « Une destinée incurable ». Narratore e personaggio nei « Misérables » di Victor Hugo, Firenze, La Nuova Italia, 1988.

BROMBERT Victor, Victor Hugo et le roman visionnaire, Paris, PUF, 1985.

BUTOR Michel, « Victor Hugo romancier », Tel Quel 16, hiver 1964, p. 60-77.

CÉDOZ Abbé F.-M.-Thé., Un couvent de religieuses anglaises à Paris de 1634 à 1884, Paris, Lecoffre, 1891.

CHENET-FAUGERAS Françoise, Les Misérables ou l’espace sans fond, Paris, Nizet, 1995.

DESCOTES Maurice, « Victor Hugo et Waterloo », Revue de l’institut Napoléon 141, 1983, p. 59-106.

DESNE Roland, « Histoire, épopée et roman : les Misérables à Waterloo », Revue d’Histoire Littéraire de la France, mars-juin 1975, p. 321-328.

DROUET Juliette, « Souvenirs du couvent », Revue d’Histoire Littéraire de la France 4, oct.-déc. 1962, p. 523-533.

GAUDON Jean, « Note sur l’origine de Fantine », Bulletin de la Faculté des Lettres de Strasbourg, avril 1964.

GEORGEL Pierre, La Gloire de Victor Hugo, Paris, Edition de la Réunion des musées nationaux, 1985, coll. « Les dossiers du musée d’Orsay ».

GEORGEL Pierre, Léopoldine Hugo, une jeune fille romantique, Paris, 1967.

GOHIN Yves, « Figures de la paternité dans l’œuvre de Hugo », in Le roman familial, Cahiers de l’Université de Pau et des Pays de l’Ardour, 5, 1985.

GUIMBAUD L., Victor Hugo et Madame Biard, Paris, Blaizot, 1927.

GUIMBAUD L., Victor Hugo et Juliette Drouet, Paris. Blaizot, 1914.

HUARD Georges, « Le Petit-Picpus des “Misérables” et les informatrices de Victor Hugo : Mme Biard et Juliette Drouet », Revue d’Histoire Littéraire de la France 3, juillet-septembre 1960, p. 345-387.

HUGO Victor, Choses vues, Paris, Gallimard, 1972, coll. « folio ».

HUGO Victor, Les Misérables, commentaires de Nicole Savy, notes de Guy Rosa, Paris, Le Livre de Poche. 1985.

HUGO Victor, Œuvres complètes. Edition chronologique publiée sous la direction de Jean Massin, Paris, Club Français du Livre, 1967-1970, 18 vol.

HUGO Victor, Œuvres Complètes. Chantiers, Paris, Laffont, 1990, coll. « Bouquins ».

HUGO Victor, Œuvres complètes. Critique, Paris, Laffont, 1985, coll. « Bouquins ».

Idéologies hugoliennes, Colloque organisé par Anne-Marie Amiot, Nice, éd. Serres, 1985.

LA SIZERANNE Robert de, « L’esthétique des batailles », La Revue des Deux Mondes, 1er août 1895, p. 597-627.

LAFORGUE Pierre, Gavroche. Etudes sur « Les Misérables », Paris, SEDES. 1994.

LE BRETON André, « Le vrai Picpus des Misérables », La Revue des Deux-Mondes, 15 juillet 1925, p. 313-340.

LEUILLIOT Bernard, Victor Hugo publie Les Misérables, Paris, Klincksieck, 1970.

Lire les Misérables. Textes réunis et présentés par Anne Ubersfeld et Guy Rosa, Paris, Corti, 1985.

MALAVIE Jean. « Les Saints de l’Eglise catholique dans l’œuvre de Victor Hugo », Les Lettres romanes XLII. 1-2, 1988, p. 39-71.

MAUREL Jean, « L’alphabet analphabète ou Victor Hugo de A à Z (idéologie et idéographie) », Littératures et idéologies, Colloque de Cluny II, Paris, Klincksieck, 1971, p. 101-110.

MAUREL Jean, « Victor Hugo par a + b. Le défi démocratique de la pensée », L’Arc 57, 1974, p. 53-71.

MAUREL Jean, Victor Hugo philosophe, Paris, PUF, 1985, coll. "Philosophies".

PH ALESE Hubert de, Dictionnaire des Misérables, Paris, Nizet, 1994.

POMMIER Jean, « Sur “Les Misérables” », Revue d’Histoire Littéraire de la France 4, oct.-déc. 1962, p. 534-554.

ROBERT-LAZES Catherine, « Problèmes de généalogie dans les Misérables », Les Cahiers de Fontenay 44-45, décembre 1986, p. 43-57.

ROSA Annette, « Jeanne, femme fatale », Revue des Lettres modernes 1024-1032, série Hugo 3 : Femmes, 1991, p. 169-194.

SAVY Nicole, « Cosette : un personnage qui n’existe pas ». Lire les Misérables. Textes réunis et présentés par Anne Ubersfeld et Guy Rosa, Paris, Corti, 1985.

SAVY Nicole, « Victor Hugo féministe », La Pensée 245, mai-juin 1985, p. 7-17.

SAVY Nicole. Cosette, Alice, Sophie, in Les petites filles modernes, Paris, Edition de la Réunion des musées nationaux, 1989, coll. « Les dossiers du musée d’Orsay », p. 4-32.

UBERSFELD Annie. Paroles de Hugo, Paris. Messidor, 1985.

Mme de Ségur (1799-1874)

Papiers Ségur, BNF, Département des manuscrits, naf

BENASSAT Marcel, « L’arbre de pierre de la généalogie funéraire », Stemma. Revue du cercle d’études généalogiques et héraldiques de l’Ile de France, VIII, 1, 1er trimestre 1986, p. 575-579.

BROGLIE Gabriel de, Ségur sans cérémonie 1757-1805, ou la gaieté libertine, Paris, Perrin. 1977.

CABAU Jacques, « La Série noire de la Bibliothèque rose », L’Express, 24-30 décembre 1973.

CANE Emmanuelle, MONOT Sylvie, BOY Sylvie, « Quelques réflexions psychopathologiques à propos de la vie et de l’œuvre de la comtesse de Ségur », Nervure Journal de psychiatrie VIII, mars 1995, p. 53-56.

CAPIA Robert, Les Poupées françaises, Paris, Hachette, 1979.

Cahiers séguriens, 1-3. Association des Amis de la Comtesse de Ségur, Aube.

COSSÉ BRISSAC Anne de. La Comtesse Greffulhe, Paris. Perrin. 1991.

DEBARNOT Général, « Quelques familles de Saint-Domingue. Les Ségur-Pitray de Lespissanat. Une branche de la maison de Ségur éteinte en 1862 dont trois générations ont vécu à Saint-Domingue », Cahiers du Centre de Généalogie et d’Histoire des Isles d’Amérique, 9-10, 1984, p. 98-111.

DIESBACH Ghislain de. La Comtesse de Ségur. Paris. Perrin. 1999.

GALBRUN Alain. « Postérité masculine de la comtesse de Ségur », La France généalogique, XIV, 84, janvier 1972, p. 51-54.

GASTELLIER Marielle, Les Petites filles nobles chez la comtesse de Ségur, Thèse de Doctorat, Lyon, 1992.

Généalogie de la branche française de la maison de Broglie (1610-1885), Paris, 1884.

JAULME Hélène, Lettre de Sophie à Eugène de Ségur, Les Amis de la comtesse de Ségur 8, 1997, p. 20-24.

JAURGAIN Jean de, La Maison de Caumont-La Force. Paris. Champion. 1912.

LA FORCE Duc de, La Fin de la douceur de vivre (1878-1914), Paris, Plon, 1961.

LASTINGER Valérie. « Of Dolls and Girls in Nineteenth-Century France », Children’s Literature 21,. 1993, p. 20-42.

LASTINGER Valérie, « Le sang des cerises. L’écriture de la féminité chez Sophie de Ségur », Nineteenth-Century French Studies, hiver 1996/97.

LASTINGER Valérie, in Tricentenaire Charles Perrault.

Lettres de la comtesse de Ségur au vicomte et à la vicomtesse de Pitray, publiées par la vicomtesse Simard de Pitray, sa fille, Paris, Hachette, 1891.

Lettres de Mgr de Ségur, de 1854 à 1881, publiées avec une introduction et des notes par le marquis de Ségur. Paris. Bray et Retaux 1882.

Lettres d’une grand-mère. La comtesse de Ségur à son petit-fils Jacques de Pitray, Paris, Oudin, 1898.

MARCOIN Francis, La Comtesse de Ségur, ou le bonheur immobile, Artois Presses Université, Arras, 1999, coll. « Etudes littéraires et linguistiques ».

MARTIN Georges. Histoire et généalogie de la maison de Montalembert, Chez l’auteur, La Ricamarie, 1988.

MARTIN Georges, Histoire et généalogie de la maison Ségur, Chez l’auteur. La Ricamarie, 1991.

MASSIET du BIEST Mlle, « La comtesse de Ségur en Bretagne », Bulletin de liaison. Centre généalogique de l’Ouest, 34, 1er trimestre 1983, p. 94-98.

PANGE Comtesse de, « Souvenirs d’enfance du général de Ségur », Revue des questions historiques, novembre 1935.

SAINT-SAUD Comte de, Familles de Ségur en Bordelais et Périgord, Extrait des Généalogies périgourdines, seconde série, Bergerac. Impr. gén. du Sud-Ouest J. Castanet, 1924

SÉGUR Comtesse de, Œuvres, Paris, Robert Laffont. 1990, « Bouquins », éd. par Claudine Beaussant.

SÉGUR Eugène de. Carnets de notes, BNF, Département des Manuscrits, naf 1229713.

SEGUR-CABANAC Victor Graf, Bibliographie des gräflichen Hauses Ségur, Wien, 1991.

« Souvenirs de Célestine de Vintimille Comtesse de Greffulhe puis comtesse Philippe de Ségur, rédigés par sa fille, la Comtesse d’Armaillé », Revue des questions historiques, 1934.

STRICH Marie-Josée, 1799-1874 La Comtesse de Ségur – Correspondance, Paris, Scala. 1993.

THIEBAUD Jean-Marie, Une grande famille princière de Russie. Les Galitzine, Paris, 1997.

VIAN Louis, Les Lamoignon, une vieille famille de robe, Paris, Lethielleux, s.d. (1886).

VRIGNAULT Henri, Tableau généalogique des descendants de Louis XV et de Pauline de Mailly-Nesle, comtesse de Vintimille, 1961.

ZURICH Pierre, Une femme heureuse. Madame de La Briche (1755-1844), Paris. E, de Boccard, 1934.

Charlotte Brontë (1816-1855)

ALEXANDER Christine, A Bibliography of the Manuscripts of Charlotte Brontë, The Brontë Society in association with Meckler Publishing, s.l., 1982.

ALEXANDER Christine, The Early Writings of Charlotte Brontë, Oxford, Basil Blackwell, 1983.

BARRER Juliet, The Brontës, London, Weidenfeld and Nicolson, 1994.

BRONTË Charlotte, An Edition of the Early Writings of Charlotte Brontë, ed. by Christine Alexander, Oxford, Basil Blackwell, 1987.

LAWSON Rate, « Madness and grâce : Grace Poole’s name and her role in Jane Eyre », English Language Notes XXX, 1, 1992, p. 46-50.

MOORE Richard, « Jane Eyre : love and the symbolism of art », Critical Survey, vol. 3, 1, 1991, p. 44-52.

George Sand (1804-1876) et Solange Dudevant

CHOVELON Bernadette, George Sand et Solange mère et fille, Saint-Cyr sur Loire, Christian Pirot éd., 1994 (68 lettres inédites de Solange Sand enfant de 1828 à 1845).

DIDIER Béatrice, « Le manuscrit de l’ Histoire de ma vie », in George Sand. Ecritures du romantisme II, Presses Universitaires de Vincennes, 1989, « Manuscrits modernes », p. 43-51.

KARENINE Wladimir (Mme Komarov), George Sand. Sa vie et ses œuvres, Paris, Plon, 1899.

MAUROIS André, Lélia ou la vie de George Sand, Paris, Hachette, 1952.

ROCHEBLAVE Samuel, « George Sand avant George Sand », Revue de Paris, 15 mars 1896, p. 342-383.

ROCHEBLAVE Samuel, « George Sand à dix-sept ans », Le Voile de Pourpre, Cahier d’hiver 1909, p. 77-84.

SAND George, Correspondance, Textes réunis, classés et annotés par Georges Lubin, Paris, Garnier, Volume I, 1964.

SAND George, Histoire de ma vie, Paris, Gallimard, 1970, coll. « Bibliothèque de la Pléiade ».

SAND George, Malgrétout, Grenoble, Editions de l’Aurore, 1992.

SAND George, Valentine, Paris, H. Dupuy, 1832

Bernadette Soubirous (1844-1879)

BLOY Léon, « Le crétin des Pyrénées », Mercure de France, septembre 1894.

CHARCOT Jean-Martin, « La foi qui guérit », dans La Revue hebdomadaire, décembre 1882.

CERTEAU Michel de. La Fable mystique, Paris. Gallimard, 1982.

CROS Léonard, Histoire de Notre-Dame de Lourdes d’après les documents et les témoins, Paris, Beauchesne, 1925-1926, 3 vol.

CROS Léonard, Lourdes 1858. Témoins de l’événement, Documents présentés par M. Olphe-Gaillard, Paris, Lethielleux, 1957.

Ecrits de sainte Bernadette (Les), présentés par André Ravier S.J., deuxième édition revue, corrigée et enrichie, Paris, Dessain et Tolra, 1980.

FLAMENT René, Notes médicales sur les souffrances physiques de sainte Bernadette, Lourdes, Imprimerie de la Grotte, 1967.

GRILLOT DE GIVRY. Les Villes initiatiques. Lourdes, (1902), Paris, Editions traditionnelles, 1979.

HUYSMANS Joris-Karl, Les Foules de Lourdes, Paris,

LASSERRE Pierre, « Lourdes. Etude géographique », in Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest I, 1930

LAURENTIN René, Lourdes. Documents authentiques, Paris, Lethielleux, 1957- 1966, 7 vol.

LAURENTIN René, Les Apparitions racontées par Bernadette, Paris, Lethielleux, 1958.

LAURENTIN René-BOURGEADE, Logia de Bernadette, Paris, 1971, 3 vol.

LAURENTIN René, Vie de Bernadette, Paris, Desclée de Brouwer, 1978.

VUARNET Jean-Noël. Extases féminines, Paris, Arthaud, 1980.

ZOLA Emile, La Faute de l’abbé Mouret. Dossier préparatoire, BNF, naf 10 294.

ZOLA Emile, Les Trois villes. Lourdes, Paris, Charpentier et Fasquelle, 1894.

ZOLA Emile, Mes voyages. Lourdes-Rome, (1891), Paris, Fasquelle, 1958.

Thérèse Martin (1873-1897)

ARMINJON BIaise, Une soif ardente. Paris. Desclée de Brouwer. 1980.

BLOY Léon, « Le passé de monsieur », in Histoires désobligeantes. Paris, 1894.

COMBES Abbé. Introduction à la spiritualité de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, Paris, Vrin 1948.

COURTES Joseph, « Les citations scripturaires dans les Manuscrits Autobiographiques de Thérèse de Lisieux », in Revue d’Ascétisme et de Mystique, 44, 1968, p. 217-231.

COURTES Joseph, « Les citations bibliques dans la Correspondance de Thérèse de Lisieux », ibid, p. 63-85.

COURTES Joseph. « La spiritualité des Manuscrits autobiographiques de sainte Thérèse de Lisieux comme système de représentations mythiques ». in Revue d’Ascétisme et de Mystique, 46, 1970, p. 183-218.

COURTES Joseph, « Le ‘Dire’ dans les Manuscrits autobiographiques de sainte Thérèse de Lisieux ». ibid., p. 411-428.

Devoirs de style et narrations de Thérèse Martin (1885-1887), Carmel, 2, 1957, p. 81- 107.

HAUSMAN Noelle. Frédéric Nietzsche-Thérèse de Lisieux. Deux poétiques de la modernité, Paris, Beauchesne, 1984.

La petite Thérèse à l’Abbaye. Souvenirs inédits recueillis par une ancienne maîtresse, Caen. Notre-Dame du Pré, 1930.

LAURENTIN René-SIX Jean-François, Thérèse de Lisieux, Paris. Beauchesne, 1973, coll. « Verse et controverse ».

MAITRE Jacques, « Thérèse Martin, Histoire d’une âme : code institutionnel et créativité subjective dans un récit de vie », in Cahiers de sémiotique textuelle, 8-9, 1986, p. 23-42.

Manuscrits autobiographiques de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, Office central de Lisieux, 1957, « Introduction » de François de Sainte-Marie.

MARTIN Zélie, Correspondance familiale (1863-1887), Office de Lisieux. 1958.

Procès de béatification et canonisation de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face I. Procès Informatif Ordinaire, Teresianum. Roma, s.d.

SŒUR GENEVIEVE DE LA SAINTE-FACE, Souvenir filial. La mère de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus (1831-1977), Carmel de Lisieux, 1954.

SAINTE THERESE DE L’ENFANT-JESUS ET DE LA SAINTE-FACE, Derniers entretiens avec ses sœurs, Paris, Desclée de Brouwer-Cerf, 1971.

SAINTE THERESE DE L’ENFANT-JESUS ET DE LA SAINTE-FACE, Correspondance générale. Paris. Cerf-Desclée de Brouwer.

SIX Jean-François, Vie de Thérèse de Lisieux, Paris, Seuil. 1975.

VAN DER MEERSCH Maxence, La Petite sainte Thérèse. Paris, Albin Michel, 1947.

Etudes et Documents thérésiens, puis Vie thérésienne, 1932-1960, 1961-

Marie Bonaparte (1882-1862)

ABRAHAM Nicolas-TOROK Maria, Cryptonymie. Le verbier de l’homme aux loups. Précédé de Fors par Jacques Derrida. Paris, Aubier-Flammarion, 1976.

La donna e la psicanalisi. Ricordo di Marie Bonaparte, a cura di Anna Maria Accerboni, Trieste, Biblioteca Cominiana, 1989.

BALINT Michael, « Five Copy-books. By Marie Bonaparte », The International Journal of Psycho-analysis, XXXVI, 1955, p. 412-414.

BERMAN Annette, « Marie Bonaparte ou le parti de la vérité », Les Nouvelles littéraires, 27 septere 1962, p. 3.

BERTIN Célia, La dernière Bonaparte, Paris, Perrin, 1982.

BISSY Germaine de, « La remémoration chez Marie Bonaparte et ses cinq cahiers », Revue Française de Psychanalyse, LIV, 4, 1990, p. 1057-1069.

Bonaparte (Marie) et la psychanalyse, à travers ses lettres à René Laforgue et les images de son temps, présenté par Jean-Pierre Bourgeron, Genève, Champion-Slatkine, 1993.

BONAPARTE Marie, « A Defence of Biography », The International Journal of Psycho-analysis XX, july-oct. 1939, p. 231-240, repris en français dans Psychanalyse et biologie, Paris, PUF, 1952.

BONAPARTE Marie, A la mémoire des disparus, Paris, PUF, 1958, 2 vol.

BONAPARTE Marie, Edgar Poe, sa vie, son œuvre. Paris. PUF. 1958, 3 vol.

BONAPARTE, Marie. Cinq cahiers écrits par une petite fille entre sept ans et demi et dix ans, et leurs commentaires. Tome I. Paris : imprimé pour l’auteur, 1939. Tome II. London : Imago Publishing Co, 1948. Tomes III et IV. London : Imago Publishing Co, 1951.

BOURGERON Jean-Pierre, « Vaga et les petits cahiers noirs de Marie Bonaparte », Genesis. Revue internationale de critique génétique 8, 1995, p. 145-177.

BOURGERON Jean-Pierre, Marie Bonaparte, Paris, PUF. 1997.

BOURGUIGNON Alain (présenté et commenté par), « La correspondance entre Freud et Laforgue (1923-1937) », Nouvelle Revue de Psychanalyse, 15, printemps 1977.

DERRIDA Jacques, « Le facteur de la vérité », Poétique 21, 1975, repris dans La carte postale de Socrate à Freud et au-delà, Paris, Aubier-Flammarion, 1980

GROSSKURTH Phyllis, Melanie Klein, son monde, son œuvre, Paris, PUF, 1990.

LACAN Jacques, « Ecrits inspirés : Schizographie » (1931), in De la psychose paranoïaque dans ses rapports avec la personnalité, suivi de Premiers écrits sur la paranoïa, Paris, Seuil, 1975.

LACAN Jacques, Ecrits, Paris, Seuil, 1966.

LIEBERMAN E.J., La Volonté en acte : La vie et l’ œuvre d’Otto Rank, Paris, PUF, 1991.

MIJOLLA Alain de, « Quelques aperçus sur le rôle de la princesse Marie Bonaparte dans la création de la Société Psychanalytique de Paris », Revue Française de Psychanalyse, LII, 5, septembre-octobre 1988, p. 1197-1214.

MIJOLLA-MELLOR S. de, « Survivre à son passé », in L’autobiographie, VIe Rencontres psychanalytiques d’Aix-en-Provence, Paris, Les Belles-Lettres, 1988, p. 101-128.

MINOR Nina, « Les mots de passage. A propos de Marie Bonaparte », L’écrit du temps, 3, printemps 1983, p. 93-104.

MITRY J. de, Marie Bonaparte, Mémoire pour le CES de Psychiatrie, Université Paris-Val de Marne, Faculté de Médecine, Créteil. 1982.

ODIER C., « Essay on sublimation », in Drives, Behaviors, Essays in honor of Marie Bonaparte, ed. by M.R. Loewenstein, New York, International Universities Press, 1953.

PAROTTI Maria Rosa, Marie Bonaparte (1882-1962), Tesi di Laurea in Lettere Moderne, Pavia, 1992.

P.L., « Notice nécrologique, Marie Bonaparte princesse Georges de Grèce (1882- 1862) », Annales de l’institut Pasteur, t. 104, 3, mars 1963.

Revue française de psychanalyse, XXIX, 1, janv.-fév. 1965. Numéro spécial en l’honneur de Marie Bonaparte ?

ROUDINESCO Elisabeth, « Histoire de la psychanalyse en France », L’Infini, 2, printemps 1983, p. 62-75.

ROUDINESCO Elisabeth, La Bataille de cent ans. Histoire de la psychanalyse en France, Paris. Seuil, 1986.

ROUDINESCO Elisabeth, Lacan. Paris. Fayard, 1993.

STEIN-MONOD C., « Marie Bonaparte. The problem of female sexuality », in Psychoanalytic Pioneers, New York-London, Basic Books, 1966, p. 399-414.

WOLFSON Louis, Le Schizo et les langues ou La phonétique chez le psychotique, Paris, Gallimard, 1970.

Vladimir Nabokov (1899-1977) et Lolita (1955)

AMIS Kingsley, « She Was a Child and I Was a Child », The Spectator, november 6, 1950, p. 635-636.

AUFFRET Dominique, Alexandre Kojève, Paris, Grasset, 1990.

BARABTARLO Gennady, Aerial View. Essays on Nabokov’s Art and Metaphysics, New York. Peter Lang. 1993.

BOYD Brian, Vladimir Nabokov, I. The Russian Years ; II. The American Years, New York. Chatto and Windus. 1990-1992.

BOYD Brian, « “Even Homais nods” : Nabokov.’s Fallibility, or How to Revise Lolita », Nabokov Studies, 2, 1995.

CANCOGNI Annapaola, The Mirage in the Mirror. Nabokov’s Ada and Its French Pre-Texts, New York and London, Garland, 1985.

COUTURIER Maurice, Nabokov, ou la tyrannie de l’auteur, Paris, Seuil, 1993.

FOSTER John Burt, Nabokov’s Art of Memory and European Modernism. Princeton University Press, 1993.

For Vladimir Nobokov on his seventieth birthday, TriQuarterly, 17, Winter 1970.

JOHNSON D. Barton, « Nabokov’s Gollywoggs : Lodi Reads English 1899-1909 », in criticism http://www.libraries.psu.edu/iasweb/nabokov/dbigo.htm

JOYCE James, « Lolita in Humberland », Studies in the novel, fall 1974, vol. 6, n° 3, p. 339-348.

KOYRE A., « Hegel à Iéna », in Etudes d’Histoire de la pensée philosophique, Paris, Gallimard. 1971.

Lolita, dirigé par Maurice Couturier, Paris, Editions Autrement, 1998, coll. « Figures mythiques ».

LONG Michael, Marvell, Nabokov : Childhood and Arcadia, Oxford, Clarendon, 1984.

NABOKOV Vladimir, Ada or Ardor : A Family Chronicle, Harmondsworth, Penguin Books, 1970.

NABOKOV Vladimir. Ada ou l’ardeur, traduit par Gilles Chahine avec la collaboration de Jean-Bernard Blandenier, traduction revue par l’auteur, Paris, Fayard, 1975.

NABOKOV Vladimir, Lolita, Paris, Olympia Press, 1955 (traduction française : par E.H. Kahane, Paris, Gallimard, 1959).

NABOKOV Vladimir, The Annotated Lolita, edited with préfacé, introduction, and notes by Alfred Appel Jr, New York, Random House, 1991.

NABOKOV Vladimir, The Enchanteur

NABOKOV Vladimir (V. Nabokoff-Sirine), « Mademoiselle O », Mesures, 2, 15 avril 1936, p. 147-172.

PLARD Henri, « Notes en marge de Lolita », Revue des Langues vivantes, 1974/75, p. 474-482.

PIFER Ellen, « Her Monster, His Nymphet : Nabokov and Mary Shelley », in Nabokov and His Fiction : New Perspectives, ed. Julian Connolly, Cambridge, Cambridge University Press, 1999, p. 158-176.

RAGUET-BOUVART Christine, Lolita : un royaume au-delà des mers, Presses Universitaires de Bordeaux, 1996.

The Nabokovian, 1993-1994.

TRILLING Lionel, « The last lover. Vladimir Nabokov’s Lolita », Encounter, XI, 4, oct. 1958. p. 9-19.

© Artois Presses Université, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search