Version classiqueVersion mobile

Balzac ou comment ne pas raconter une histoire

 | 
Nathalie Solomon

Liminaires

Texte intégral

Cet ouvrage n’aurait pu être publié sans le soutien de l’équipe de recherche à laquelle j’appartiens à l’Université de Perpignan, le VECT (Voyages-Échanges-Confrontations-Transformations). Merci en particulier pour leur très chaleureux soutien à mes collègues et amis du Département de Lettres : Françoise Haffner, Jean-Yves Laurichesse, Paul Bretel et Mireille Courrént.

Merci aussi à Brigitte Bercoff et à Anne Chamayou pour leurs conseils judicieux, leur patience inébranlable et leur infatigable amitié.

© Artois Presses Université, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search