Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Balzac ou comment ne pas raconter une histoire

Études littéraires

Éditeur : Artois Presses Université

Lieu d’édition : Arras

Publication sur OpenEdition Books : 7 novembre 2019

Collection : Études littéraires

Année d’édition : 2007

Nombre de pages : 228


Présentation

L’amateur de Balzac se heurte plus souvent qu’on ne croit au paradoxe d’un texte jamais plus difficile à cerner que quand il se désigne lui-même, qui inscrit sa signification dans ses transformations et dans ses dérobades, qui accueille fausses pistes, contradictions et des structures narratives sous-jacentes souvent incompatibles avec le programme narratif nécessaire. Histoires promises et pas tout à fait racontées, histoires virtuelles, histoires frustrantes qui voient disparaître héros et illusions de cohérence, les histoires de La Comédie Humaine méritent d’être lues avec une prudence, voire une méfiance qui permet d’en détecter les délicieux écueils.

L’amateur de Balzac se heurte plus souvent qu’on ne croit au paradoxe d’un texte jamais plus difficile à cerner que quand il se désigne lui-même, qui inscrit sa signification dans ses transformations et dans ses dérobades, qui accueille fausses pistes, contradictions et des structures narratives sous-jacentes souvent incompatibles avec le programme narratif nécessaire. Histoires promises et pas tout à fait racontées, histoires virtuelles, histoires frustrantes qui voient disparaître héros et illusions de cohérence, les histoires de La Comédie Humaine méritent d’être lues avec une prudence, voire une méfiance qui permet d’en détecter les délicieux écueils.


Sommaire

I – Des programmes en danger

II – Des histoires en suspens

III – La représentation du récit


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.