Version classiqueVersion mobile

Littéraire - Tome 1

 | 
Marine Roussillon
, 
Sylvaine Guyot
, 
Dominic Glynn
, 
et al.

III. « L’histoire littéraire sera globale, sociale, interactive, et osera courir sa chance d’être iconoclaste… ou ne sera pas »

Marie de Gournay et le Parnasse des Femmes

Helena Taylor

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce recueil de Mélanges offerts à Alain Viala constitue un exemple d’hommage collectif, le rassemblement d’une communauté d’universitaires et d’artistes qui ont tous l’intention de célébrer une figure d’influence. Dans ce court chapitre, je voudrais étudier cette même notion d’hommage, mais dans un contexte différent et dans une optique autre : à travers plusieurs genres, dans une communauté lointaine et dans le but d’analyser comment une femme écrivaine, à qui nous reconnaissons une certaine influence aujourd’hui, est traitée à son époque. La communauté se compose d’écrivains de la deuxième moitié du XVIIe siècle ; les genres sont les vies et les catalogues ; et l’écrivaine est Marie de Gournay.

Bien qu’elle soit connue comme la « fille d’alliance » de Montaigne, dans des études récentes, Marie de Gournay est également érigée en figure d’influence dans l’histoire de la pensée des femmes européennes de l’époque moderne1. Dans la tradition anglo-saxonne, au moins, les critiques donnent...

Auteur

Université d’Exeter

© Artois Presses Université, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search