Version classiqueVersion mobile

Savants et écrivains

Anti-portraits

Texte intégral

1Cette section confirme ce que la précédente avait déjà laissé percevoir : que le portrait « croisé » est rarement placé sous le signe de la franche bienveillance. Les frères Goncourt raillent ainsi l’arrivisme des savants d’origine germanique. Sainte-Beuve fait quant à lui du mathématicien Jean-Baptiste Biot un grand homme au petit pied, tout comme Barbey, qui ne mâche pas ses mots lorsqu’il « croque » Humboldt ou Pierre Flourens. Le médecin Max Nordau lui rend d’ailleurs la pareille dans son pamphlet Dégénérescence, qui pourrait presque être intégralement reproduit ici : le portrait qu’il dresse de Villiers de l’Isle-Adam et de Barbey d’Aurevilly en aristocrates d’opérette suffit à donner un exemple de sa verve de polémiste.

2Bien que la modalité principale de cette section soit le blâme, les textes qui la composent ne sont néanmoins pas tous des portraits-charge. Non-conformiste ou paradoxal, l’anti-portrait cherche également à aller à l’encontre des idées reçues. La satire demeure certes le principal but recherché : les docteurs de Louise Michel ou de Louis-Numa Baragnon, le Vésale de Pétrus Borel vont à l’encontre de la philanthropie que leurs recherches médicales semblent supposer, voire incarner. De même, le très peu savant « nat’raliste » britannique de Mirbeau joue de l’opposition entre une posture de savoir relevant de l’évidence, et une ignorance flagrante. L’habit ne fait pas le moine, donc, ne cessent de répéter ces portraits.

3Plus subtil, le croisement des représentations effectué par Albert Robida, Jean-Louis Dubut de Laforest et l’auteur anonyme de la Chronique médicale révèle cependant une pratique de l’anti-portrait où la satire n’a pas pour objet principal le modèle, mais le regard doxal que l’on porte sur lui. Le contre-pied dit ici clairement l’enjeu général de ces portraits : faire bouger les lignes des représentations du savoir, en faisant trembler la silhouette familière du Grand Homme – qu’il soit de lettres ou de science.

© Artois Presses Université, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search