Version classiqueVersion mobile

August Wilhem Schlegel. Comparaison entre la Phèdre de Racine et celle d’Euripide (et autres textes)

 | 
Jean-Marie Valentin

Bibliographie

Bibliographie

Texte intégral

Sources

Euripide

Euripide, Hippolyte, dans : Tragiques grecs. Il : Euripide. Théâtre complet, édition de M. Delcourt-Curvers, comportant notices et notes, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, 1962, p. 199-273.

Euripide, Tragédies. Collection des universités de France. Tome II : Hippolyte – Andromaque – Hécube. Texte établi et traduit par L. Méridier, Paris, Les Belles Lettres, 1927 (32003), p. 7-85.

Sénèque

Sénèque, Tragédies Collection des universités de France. Tome I : Hercule furieux, Les Troyennes, Les Phéniciennes, Médée, Phèdre. Texte établi et traduit par Léon Herrmann, Paris, Les Belles Lettres, 1925 (61985). Phaedra, p. 176-226.

Pradon

Jacques Pradon, Phèdre et Hippolyte. Tragédie, dans : Théâtre du XVIIe siècle. Tome III, p. 95-154 (texte) et 1072-1093 (notice et notes). Textes choisis, établis, présentés et annotés par J. Truchet et A. Blanc, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, 1992 (voir aussi l’édition critique procurée par O. Classe, Exter, 1987).

Quelques « Phèdre » ou « Hippolyte » français, outre Pradon

Michel de Cubières-Palmézeaux, Hippolyte, tragédie en 3 actes, imitée d’Euripide, Paris, an XI / 1803.

A.G. Wood (édit.). Le Mythe de Phèdre. Les Hippolytes français du XVIIe siècle. Textes des éditions originales de la Pinelière, de Gilbert et de Bidar, Paris, 1996.

Racine

Jean Racine, Œuvres complètes [...] avec le commentaire de M. Laharpe. et augmentées de plusieurs morceaux inédits ou peu connus, Paris, 1807.

Jean Racine, Œuvres [...], éditées par P. Mesnard, Paris, 1885.

Jean Racine, Œuvres complètes. Tome I : Théâtre-Poésie. Édition présentée, établie et annotée par G. Forestier, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, 1999. Phèdre et Hippolyte : texte, p. 815-876 ; « Autour de Phèdre et Hippolyte », p. 877-904 ; notice et notes, p. 1611-1664.

R. Picard (édit.), Nouveau corpus racinianum. Recueil-inventaire des textes et documents concernant Jean Racine, Paris, CNRS, 1976. C’est la seconde édition augmentée du Corpus racinianum dû au même responsable, Paris, Les Belles Lettres, 1956.

A.W. Schlegel

La « Comparaison » et autres œuvres

August Wilhelm Schlegel, « Über einige tragische Rollen von Frau de Staël dargestellet 1806 ». Traduit par A. Blaeschke et J. Arnaud dans : Cahiers staëliens, 23, p. 19-36.

August Wilhelm Schlegel, Comparaison entre la Phèdre de Racine et celle d’Euripide, Paris, Tourneisen fils, 1807.

August Wilhelm Schlegel, Comparaison entre la Phèdre de Racine et celle d’Euripide, dans : A.W.S., Essais littéraires et historiques [...], Bonn, chez Edouard Weber Libraire, 1842 (version légèrement amendée de l’originale).

Edouard Böcking, Œuvres de M. Auguste Guillaume de Schlegel écrites en français et publiées par [...] Tome troisième : Essais littéraires et critiques. Littérature orientale, Leipzig, Librairie de Weidmann, 1846, p. 333-405.

A.L. Pollard (ed.), Comparaison entre la Phèdre de Racine et celle d’Euripide [...], Oxford, Old Marsten, 1962 (simple reproduction anastatique de l’original).

Heinrich-Joseph von Collin, Sämmtliche Werke. Sechster Band, Wien, 1814, p. 103-235 : « Vergleichung der Phädra des Racine mit der des Euripides » (Préface de Collin, datée du 24 avril 1808, p. 105-114). (Voir déjà l’’Annonce parue dans Prometheus. Eine Zeitschrift, Wien, 1808,1. Bd., 1. bis 4. Heft, p. 20-22).

August Wilhelm Schlegel, Sämmtliche Werke, hrsg. von Eduard Böcking, Leipzig, Weidmann, 1846-1847 (12 vol.)

August Wilhelm Schlegel, Kritische Schriften und Briefe, hrsg. von E. Lohner, Stuttgart 1962-1974 (7 Bde).

Les « Vorlesungen »

August Wilhelm Schlegel, Vorlesungen über dramatische Kunst und Literatur, hrsg. von Eduard Böcking, dans Sämmtliche Werke, Leipzig, 1846 (Bd. V, VI).

G.V. Amoretti (Hrsg.), Vorlesungen über dramatische Kunst und Literatur, Bonn, Leipzig, 1923 (2 Bde).

E. Behler in Zusammenarbeit mit F. Jolies (Hrsg.), Vorlesungen über dramatische Kunst und Literatur, München, Paderborn, Wien, Zürich, 1989.

August Wilhelm Schlegel, Cours de littérature dramatique, traduit de l’allemand par Mme Necker de Saussure, Paris, 1814. Nouvelle édition revue et annotée par Eugène van Bemmel, 1865. Reprint Genève, Slatkine, 1971.

Prédécesseurs d’A.W. Schlegel

Charles Batteux, Abbé, « Observations sur l’Hippolyte d’Euripide et sur la Phèdre de Racine », dans : Histoire de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, XLII, 1786, p. 452-472.

Pierre Brumoy s.j., « Réflexions sur l’Hippolyte d’Euripide et la Phèdre de Racine », dans P.B. : Théâtre des Grecs, Paris, Rollin père, Jean-Baptiste Coignard fils, Rollin fils, 1730, 3 vol. (Texte dans vol. II, p. 279-293).

Travaux critiques

Phèdre / Hippolyte

R. Barthes, Sur Racine, Paris, 1963.

P. Bénichou, « Hippolyte requis d’amour et calomnié », dans P.B. : L’Écrivain et ses travaux, Paris, 1967.

C. Francis, Les Métamorphoses de Phèdre dans la littérature française, Québec, 1967.

R. Picard, La Carrière de Jean Racine, Paris, 1987.

J. Truchet, La Tragédie classique, Paris, 1975 (21997).

Les Anciens et les Modernes

La Querelle des Anciens et des Modernes, précédé d’un essai de M. Fumaroli, Paris, 2001 (choix de textes centré sur le XVIIe siècle et notamment Perrault, Boileau, Racine. Riche anthologie de prises de positions moins connues).

La tradition critique allemande : les Grecs, l’Aufklärung, Shakespeare, les Romantiques

E. Behler, « Sokrates und die griechische Tragödie. Nietzsche und die Brüder Schlegel über den Ursprung der Moderne », in : Nietzsche-Studien. Internationales Jahrbuch für die Nietzsche-Forschung 18 (1959), p. 141-157.

Y. Chevrel, « Le discours critique sur les œuvres étrangères : littérature comparée, esthétique de la réception et histoire littéraire nationale », in : Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte / Cahiers d’Histoire des Littératures romanes I (1977), 3, p. 336-352.

E. Eggli, Schiller et le romantisme français, Paris, 1927.

J. Fohrmann, « Literaturgeschichte als Stiftung von Ordnung : Das Konzept der Literaturgeschichte bei Herder, August Wilhelm Schlegel und Friedrich Schlegel », in : A. Schöne, W. Vopkamp, E. Lämmert (Hrsg.), Akten des VII. Internationalen Germanistenkongresses, Tübingen, Niemeyer, 1986, Bd. IX, p. 75-84.

G.E. Lessing, Hamburgische Dramaturgie, in G.E.L. : Werke 1767-1769. Hrsg. von K. Bohnen (Werke und Briefe, Bd. 6), Frankfurt a. M., Deutscher Klassiker Verlag, 1985, p. 181-694 (texte) et 946-1079 (commentaire et notes).

G.E. Lessing, Dramaturgie de Hambourg. Traduction intégrale, introduction et commentaire par J.-M. Valentin, Paris, Klincksieck, 2010. Réédition avec appareil critique et introduction allégés dans la collection « Bibliothèque Allemande », volume 2, Paris, Les Belles Lettres, 2011.

H.M. Paulini, August Wilhelm Schlegel und die Vergleichende Literaturwissenschaft, Frankfurt a. M., Bern, New York, 1985.

Sur les traductions de Phèdre en allemand

F. Nies, « Schiller, Werle et les autres : Racine en langue allemande », dans : Revue de Littérature Comparée 1999, 2, p. 185-193.

K.A. Otto, « Die Rede als dramatische Handlung. Racines “Phèdre” in der Übersetzung Schillers », in : W. Müller-Seidel und W. Preisendanz (Hrsg.), Formwandel. Festschrift zum 65. Geburtstag von Paul Böckmann, Hamburg, 1964, p. 319-350.

Le premier romantisme allemand

R. Ayrault, La Genèse du romantisme allemand, Paris, 4 vol. (1 et 2, 1961 ; 3, 1970 ; 4, 1976).

E. Behler, Die Frühromantik, Berlin, New York, 1992.

E. Behler, « Die Théorie der Tragödie in der deutschen Frühromantik », in : R. Brinkmann (Hrsg.), Romantik in Deutschland. Ein interdisziplinäres Symposion, Stuttgart, 1978, p. 572-583.

R. Cannat, L’Hellénisme des Romantiques, Paris, 1951-1955, 3 vol. Ph. Lacoue-Labarthe et J.-L. Nancy, L’Absolu littéraire. Théorie de la Littérature du romantisme allemand, Paris, 1978.

A. Muzelle, L’Arabesque. La théorie romantique de Friedrich Schlegel à l’époque de l’Athenäum, Paris, 2006.

M. de Rougemont, « Schlegel ou la provocation : une expérience sur l’opinion littéraire », dans : Romantisme XV (1986), 51, p. 49-61.

M. de Rougemont, « Hellénique ou romantique : les enjeux du drame sous l’Empire », dans : Cahiers staëliens. Nouvelle série 37 (1985-1986), Le groupe de Coppet et l’Allemagne, p. 53-64.

J. -M. Schaeffer, La Naissance de la littérature. La théorie esthétique du romantisme allemand, Paris, ENS, 1983.

A. Schlagdenhauffen, Frédéric Schlegel et son groupe. La doctrine de l’Athenäum (1798-1800), Paris, 1934.

A.W. Schlegel, G. de Staël et le groupe de Coppet

Germaine de Staël, De la littérature. Présentation par Gérard Gengembre et Jean Goldzink, Paris, GF Flammarion, 1991.

– , Corinne ou l’Italie. Édition présentée, établie et annotée par Simone Balayé, Paris, Folio Classique, 1985. [Pour un dossier de recherche sur ce roman, lire : Béatrice Didier commente Corinne ou l’Italie de Madame de Staël, Paris, Foliothèque, 1999.]

– , De l’Allemagne. Chronologie et introduction par Simone Balayé, Paris, GF Flammarion, 1968 (2 vol.)

B. von Brentano, August Wilhelm Schlegel, Bonn, 1943.

B. Dieterle, « Jenseits des Rheins – Germaine de Staël und August Wilhelm Schlegel », in : M. Knoche und L. Ritter-Santini (Hrsg.), Die europäische République des Lettres in der Zeit der Weimarer Klassik, Göttingen, 2007, p. 175-192.

E. Fiorioli, Madame de Staël e A.W. Schlegel. Il potere al feminile, Verona, 1983.

K. Kloocke, avec la collaboration de S. Balayé (dir.), Le Groupe de Coppet et l’Europe, 1789-1830. Actes du cinquième colloque de Coppet, 8-10 juillet 1993, Lausanne et Paris, 1994.

Ch. Mazouer, « Le groupe de Coppet et la réflexion sur la tragédie », dans : Littératures classiques 48 (2003), p. 29-37.

K. Mueller-Vollmer, « Guillaume de Humboldt, interprète de Madame de Staël : distances et affinités », dans Cahiers staëliens 37 (1985-1986), p. 80-96.

KJ. Mueller-Vollmer, « Politique et esthétique : l’idéalisme concret de Benjamin Constant, Guillaume de Humboldt et Madame de Staël », dans : E. Hoffmann (dir.), Benjamin Constant, Madame de Staël et le groupe de Coppet, Paris, 1982, p. 453-473.

Pauline, dite Comtesse de Pange, Auguste Guillaume Schlegel et Madame de Staël d’après des documents inédits, Paris, 1938.

M. de Rougemont, « L’activité théâtrale dans le groupe de Coppet : la dramaturgie et le jeu », dans S. Balayé et J.-D. Candaux, Le Groupe de Coppet. Actes et documents du deuxième colloque de Coppet, Genève, Paris, 1977, p. 263-283.

© Artois Presses Université, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search