Version classiqueVersion mobile

Les Variations Jarmusch

 | 
Esther Heboyan

Table des matières

Esther Heboyan

Avant-propos

Partie I. Jim Jarmusch, perspectives et (dis)continuités / Jim Jarmusch, perspectives and (dis)continuities

Geoff Andrew

A sad an’beautiful world: Jim Jarmusch in context

Only Lovers Left Alive (2013)
The Limits of Control (2009)
Le Samouraï (1967), Jean-Pierre Melville
Ghost Dog: The Way of the Samurai (1990)
Young Mr Lincoln (1939), John Ford
Broken Flowers (2005)
They Caught the Ferry (1948), Carl Dreyer; extra on Master of the House (1925)
Dead Man (1995)
L’Eclisse (1962), Michelangelo Antonioni
Night on Earth (1991)
Tokyo Story (1953), Yasujiro Ozu
Mystery Train (1989)
Pickpocket (1959), Robert Bresson
Down by Law (1986)
Stranger than Paradise (1984)
Justin S. Wadlow

Jim Jarmusch, l’ironie du regard

There’s Something Wrong in Paradise : le sourire du désespoir
Dance This Mess Around : inversions et amusements ironiques

Partie II. Une esthétique de l’énigme : rêve ou réalité ? / The aesthetics of enigma : dream or reality ?

Pierre Datry

The Limits of Control : vers un aboutissement éthique et esthétique

Jim Jarmusch ou l’art de ne pas écouter ses professeurs
La substitution du moteur de l’action par une esthétique de la perception-contemplative
Vers la tentation du cinéma expérimental
Lorsque l’esthétique rejoint l’éthique
François Prud’homme

The Limits of Control : une insurrection cinématographique contre le pouvoir coercitif du langage

La critique
Théâtre de l’absurde
Bouddhisme
Silence
Le cinéma et le rêve
Nepomuk Zettl

Audiovisual enclosures in Jim jarmusch’s The Limits of Control

Enclosures
The Ineffable in The Limits of Control
Two Sides of the Same Plane
Folding of the Surface

Partie III. Variations sur un genre : le film de vampires / Variations on a genre : the vampire movie

Mirjam Kappes

Night tales: Jim Jarmusch’s nocturnal film poetics

The motivic night: A figurative condensation of multilayered meanings
Lurking in the dark: Jarmusch’s night creatures
“It’s only an hour left before sunrise”: The night as (spatiotemporal) narrative structure
Light and Shadow: The visual-aesthetic representation of the night
Movement: the cinematic exploration of the night

Partie IV. Philosophie et spiritualisme : la vie, la mort selon Jim Jarmusch / Philosophy and spiritualism : life and death according to Jim Jarmusch

Pascal Couté

Sens et contemplation dans Dead Man et Ghost Dog

De la perte du sens à sa dissolution
Une mort fusionnelle
Ressemblance et dissemblance
Des livres et du langage
Le but et la fin
Chiara Palermo

La dépossession du héros et la chair du visible : Dead Man de Jim Jarmusch

Une temporalité sans progression
La chair du visible
Le temps des images : entre peinture et cinéma
L’anonymat de l’art et la dépossession du héros : Nobody et William Blake
Un phénomène de miroir
Céline Murillo

High angles, souls, spirits and bodies: a filmic hike in Jim Jarmusch’s cinema

Presentation of the technique
Theoretical questions
High angle and death: a dualistic Christian soul vs Monistic Amerindian spirits
Japanese immanence, Protestant transcendence, icons and souls
High angle and lovemaking: ambivalent encounters
High angle and spiritual communication

Partie V. Cadences jarmuschiennes sur l’échiquier de l’espace-temps / Jarmuschian cadences on the chessboard of time and space

Jean-Baptiste Chantoiseau

Dance in slow motion : la poétique du personnage selon Jim Jarmusch

Errances et délivrance du personnage de cinéma
Entre sédimentation et soustraction : vers l’affirmation d’un style
De l’écoute attentive des corps ou l’avènement d’une éthique rythmique
Du cow-boy au cobaye ou la conquête d’ultimes frontières
Sylvie Blum-Reid

Vagabondage from Budapest to Florida – Jim Jarmusch’s Stranger than Paradise

Paradise
Driving through the ethnic map
Educating Eva?
Fátima Chinita

Jim Jarmusch as meta-narrative master

Meta-narrative: an authorial discourse on fiction
The whole and its parts: Mystery Train (1989)
The parts and the whole: Coffee and Cigarettes (2003)
Jarmusch as master of textuality
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search