Version classiqueVersion mobile

Rémy Colombat. Les Avatars d’Orphée

 | 
Jean-Marie Valentin
, 
Frédérique Colombat

V. Georg Trakl

« Qui pouvait-il bien être ? »
Petite introduction à la lecture de Trakl

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Synthèse inouïe de tradition et de rupture, l’œuvre de Georg Trakl (1887- 1914) représente l’une des avancées extrêmes de la poésie de son temps. Etroitement liée à une situation historique dont elle porte les stigmates, elle échappe cependant à cette évidente détermination par l’originalité d’un langage qui concentre et ravive durablement les données contradictoires de l’évolution poétique : éveillant d’emblée le souvenir des « poètes maudits », elle impose, dans le décor des modes littéraires, la vérité péremptoire du drame existentiel sans éclaircir en rien le mystère de la transposition poétique du vécu ; loin des usages de la modernité, elle refuse l’auto-analyse, et c’est sous le signe ancien de la nécessité qu’elle transgresse les normes du discours ; nourrie de tradition, elle assimile les formules de ses modèles pour construire un lyrisme tendu vers la démonstration de sa propre impossibilité ; d’une virtuosité sans pareille dans l’exploitation des facultés combinatoires du...

© Artois Presses Université, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

lcdpu.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search