Version classiqueVersion mobile

Rémy Colombat. Les Avatars d’Orphée

 | 
Jean-Marie Valentin
, 
Frédérique Colombat

I. Perspectives poétologiques

Hugo Friedrich ou les incertitudes de la modernité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Hugo Friedrich en son temps

On n’imagine pas d’étude sur la poésie moderne qui ne cite, au moins par scrupule, l’ouvrage de Hugo Friedrich, Die Struktur der modernen Lyrik1. Abondamment exploité, il fournit à de nombreux commentateurs le support implicite de leurs analyses, et fonctionne comme une sorte de paradigme de lecture : l’écart par rapport au « modèle » de Friedrich peut aujourd’hui encore aider à l’évaluation d’une production poétique. Le succès du livre à la fin des années cinquante2 est un signe du retour du public vers ce mode d’expression ; mais la réflexion poétologique, brillamment réintroduite par Benn lors de sa conférence de Marbourg3, stimula, autant que le goût de la lecture, celui de l’écriture, et la conscience peut-être naïve d’avoir retrouvé le fil de la « modernité ». Le jugement sévère de Hans Dieter Schäfer sur le caractère social de ce phénomène rappelle qu’on ne saurait apprécier l’œuvre de Friedrich sans y inclure le paramètre de l’actualité :

Der Auss...

© Artois Presses Université, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

lcdpu.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search