Version classiqueVersion mobile

Entraîneur de football en France

 | 
Laurent Grün

Partie 2. La structuration de la profession (1942-1973)

Chapitre 2. La constitution d’une identité pour soi et vis-à-vis des autres

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si la période 1890-1941 a vu la lente émergence de la figure de l’entraîneur, il reste qu’on ne peut caractériser l’ensemble des entraîneurs exerçant en France comme étant membres d’une profession solidement établie. Il reste à la structurer, à déterminer précisément qui doit l’exercer et de quelle manière. Pour ce faire, des dispositions nationales doivent être adoptées et fixer le cadre d’une formation véritablement française, surtout dans le contexte de l’Occupation. Une fois la formation des entraîneurs formellement balisée, il reste aux hommes nouvellement formés à trouver des moyens pour se tenir informés des innovations, échanger des idées avec des pairs, chercher à obtenir des garanties d’exercice de leur profession. À l’instar de modalités adoptées par d’autres professions, se réunir en association est une formule à laquelle ont recours les entraîneurs français. Mais comme dans d’autres organisations, le rayonnement de l’association est subordonné à la volonté et aux qualit...

© Artois Presses Université, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search