Version classiqueVersion mobile

Entraîneur de football en France

 | 
Laurent Grün

Partie 2. La structuration de la profession (1942-1973)

Chapitre 1. Du garde-chiourme au dépositaire du jeu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. L’entraînement en football professionnel sous l’Occupation

Le football garde ses droits, malgré la période de guerre puis d’Occupation. Même si de nombreux joueurs professionnels sont mobilisés, la reprise du championnat en temps de guerre est annoncée en décembre 1939. La FFFA tente d’organiser une activité minimale, en supprimant la Deuxième Division et en organisant le championnat professionnel en trois zones pour la saison 1939-1940, puis en deux zones à partir de la saison 1940-1941. Dans un premier temps, même si le championnat professionnel perdure, les conditions d’entraînement sont précaires.

Au Stade rennais, l’entraînement des footballeurs de l’équipe première se heurte à bien des difficultés. Il y a là six étudiants qui disposent de peu de loisirs, et pendant la mauvaise saison, les séances de plein air sont impossibles. Scharwath est donc dans l’obligation de faire dans l’à peu près. Il entraîne comme il peut, quand il peut, où il peut, les joueurs en mesure de lui con...

© Artois Presses Université, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search