Version classiqueVersion mobile

Entraîneur de football en France

 | 
Laurent Grün

Partie 1. Vers la constitution d’une profession (1890-1942)

Chapitre 1. De la définition de la fonction aux premiers recrutements

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fonction d’entraîneur n’apparaît pas de manière simultanée avec la diffusion du jeu de football. Comme dans le cas d’autres sports anglais qui pénètrent le territoire français, les pratiquants s’inspirent des exemples en vigueur Outre-Manche. Le football britannique présente une singularité, en ce sens qu’il est un sport pratiqué certes par des amateurs, mais également depuis 1885 par des professionnels. De ce fait, les Français savent que des hommes sont rémunérés pour jouer au football et qu’ils doivent entretenir et perfectionner leur forme physique autant que leurs qualités techniques. Ils savent aussi que des hommes ont pour profession d’entraîner et de diriger ces footballeurs. Cependant, les joueurs français des années 1890 ignorent souvent en quoi consistent l’entraînement et ses vertus en Angleterre, de même qu’ils méconnaissent la place occupée par le football en tant que phénomène social. À partir des années 1900, la presse spécialisée retranscrit parfois quels sont le...

© Artois Presses Université, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search