Version classiqueVersion mobile

L’Edit de Nantes (1598), la France et l’Europe

 | 
Alain Joblin

L'Edit de Nantes (extraits)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Henry par la grâce de Dieu roy de France et de Navarre, A tous présents et à venir. Salut.

Entre les graces infinies qu’il a plu à Dieu nous départir, celle est bien des plus insignes et remarquables de nous avoir donné la vertu et la force de ne céder aux effroyables troubles, confusions et désordres qui se trouvèrent à notre avènement à ce royaume, qui était divisé en tant de parts et de factions que la plus légitime en était quasi la moindre, et de nous être néanmoins tellement roidis contre cette tourmente que nous l’ayïons enfin surmontée et touchions maintenant le port de salut et repos de cet Etat. De quoy à luy seul en soit la gloire tout entière et à nous la grace et l’obligation qu’il se soit voulu servir de notre labeur pour parfaire ce bon œuvre auquel il a été visible à tous si nous avons porté ce qui étoit non seulement de notre devoir et pouvoir, mais quelque chose de plus qui n’eût peut-être pas été en autre temps bien convenable à la dignité que nous n’avons plus eu ...

© Artois Presses Université, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search