Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

50 ans de football dans le Pas-de-Calais

 | 
Olivier Chovaux

Documents annexes

« Faites du Sport », extrait de La vie sportive du Pas-de-Calais (*)

Texte intégral

1« Voulez-vous que le Nord revive ? Faites du sport ! Vous tous, habitants des régions libérées qui voulez que votre pays revive, redevienne actif et prospère comme il l’était avant le cataclysme destructeur. Vous qui vous trouvez devant l’oeuvre formidable de reconstitution (tâche surhumaine a dit un ministre !) et qui devez abattre une énorme besogne à force de courage et d’activité, il faut que vous soyez vigoureux, sains et énergiques. Sachez donc que le sport rend les hommes vigoureux, sains et énergiques.

2Certes, l’œuvre de restauration exige un travail considérable, mais nul ne peut travailler sans arrêt et le surmenage nuit à la besogne. Des interruptions de repos et de loisir sont indispensables. Employez vos loisirs à pratiquer des sports pour acquérir santé, robustesse, forces physique et morale.

3Hommes, qui avez fait la guerre et en revenez avec un organisme fatigué, déprimé, malade ou blessé, faites du sport et vous recouvrerez la force et la santé. Vous qui avez subi l’occupation ennemie avec ses privations et ses souffrances morales, qui en demeurez comme prostrés, anémiés, sans ressort, demandez aux sports le rétablissement, la vigueur et l’énergie.

4JEUNES GENS ! A vous particulièrement garçons et filles, dont l’enfance et les plus belles années de votre printemps ont été ravagées, assombries par le FLEAU, le sport vous rendra la gaieté, la vraie jeunesse, (la saison de football, sport idéal, va commencer)

5PARENTS ! Le développement, la croissance de vos enfants ont été retardés, altérés par les années terribles. Pour rattraper le temps perdu, encouragez vos enfants à aller jouer, s’ébattre au grand air. Abandonnez les idées étroites qui faisaient un épouvantail de l’exercice physique en plein air. N’empêchez plus vos garçons, ni vos filles, de jouer au tennis, au football, de courir, sauter, nager et ainsi de se faire des muscles solides et des poumons puissants. Cultivez leur corps autant que leur esprit. Comprenez que l’adolescent dont le cerveau est très développé et le corps atrophié est un monstre.

6OUVRIERS ! La loi de 8 heures et la semaine anglaise vont vous permettre de consacrer vos loisirs à la pratique des Sports qui ne sera plus l’apanage des privilégiés de la fortune.

7Sachez bien que c’est dans le sport que vous trouverez les distractions les plus nobles et les plus saines.

8GENS DE BONNE VOLONTÉ ! Comprenez enfin que le sport est l’ennemi de l’alcoolisme, la débauche, la maladie, la paresse. Qu’il procure à tous un bien être physique et des qualités de volonté, de discipline, de conscience qui constitue une richesse individuelles.

9NORDISTES ! Il serait absurde de ne pas faire marcher de pair la reconnaissance sportive et la renaissance économique et industrielle de notre région. Travaillons à la reconstitution physique comme à la reconstitution matérielle. Ayons une race forte et notre chère patrie redeviendra vite et malgré tout, vivante, prospère, heureuse.

10PRATIQUEZ LES SPORTS ».

11(*) In La vie sportive du Pas-de-Calais, 29 août 1919. Cité par Demazières (Didier), Dir. Le peuple des tribunes, ibid. p. 36.

© Artois Presses Université, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.