Version classiqueVersion mobile

Archéologie du bâti en Auvergne Rhône-Alpes

 | 
Chantal Delomier
, 
Christian Le Barrier

Puy-de-Dôme (63)

Clermont-Ferrand

Christian Le Barrier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

63113-00. La ville, introduction historique. Département : Puy-de-Dôme ; canton : Clermont-Ferrand ; commune : Clermont-Ferrand

La ville de Clermont-Ferrand est née de la réunion de deux villes voisines au XVIIe siècle : Clermont et Montferrand (fig. 1).

La ville de Clermont fut créée ex nihilo à la période antique sous le nom d’Augustonemetum. C’était le chef-lieu de la puissante cité des Arvernes (Manry 1987). Il fut implanté sur une colline, à proximité de la voie d’Agrippa qui conduit de Lyon à Saintes, à l’écart des oppida gaulois que sont Gergovie, Corent et Gondole. L’étude de la ville antique fait aujourd’hui l’objet d’un Programme collectif de Recherche qui devrait déboucher sur une publication en 2020. À la fin de l’Antiquité, le cœur monumental de la ville se retranche dans une muraille qui abritera l’évêché et la cathédrale Notre-Dame au Moyen Âge (fig. 2). Au XIIIe siècle, trois quartiers s’entourent de fortifications autour du noyau primitif. Au XVe siècle, l’enceinte* ...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search