Version classiqueVersion mobile

Archéologie du bâti en Auvergne Rhône-Alpes

 | 
Chantal Delomier
, 
Christian Le Barrier

Ain (01)

Nantua

Chantal Delomier et Aurélie Devillechaise

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

01269-01. Chapelle Sainte-Anne de l’église priorale Saint-Michel. Département : Ain ; canton : Nantua ; commune : Nantua

Une chambre du trait* datée du XVIIe siècle

Une courte étude de bâti réalisée en 2006 concernait les élévations de la chapelle Sainte-Anne érigée au nord-ouest de l’ancienne église Saint-Michel de Nantua. Le prieuré avait été étudié dans les années 2000 par Anne Baud (Baud 2002) (fig. 1). L’enquête a permis d’identifier une séquence chronologique à partir d’une paroi de la nef romane, piégée par la construction d’un étroit escalier en vis desservant la salle haute de la chapelle. Une première chapelle funéraire, dont il subsiste des vestiges au sud et au pied de la paroi occidentale de l’édifice actuel, montre des contours sensiblement identiques à la construction actuelle. Cet espace pourrait correspondre à un bâtiment mentionné dans une délibération capitulaire datée de 1418 autorisant Humbert d’Aurillac à construire sa sépulture (Gache 1839). Plus tard, une deuxi...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search