Version classiqueVersion mobile

Un quartier de frange urbaine en milieu humide (xe-xve siècle) : les fouilles de la rue Fontgiève à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

 | 
Damien Martinez

Chapitre 4. Un quartier de Faubourg de la ville médiévale et moderne

Damien Martinez et Johan Picot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après quelques siècles « silencieux », du moins du point de vue des vestiges matériels, la réoccupation concrète du site intervient vers la fin du XIIIe siècle. À l’image de la création du quartier antique, le développement du quartier médiéval est progressif et débute par l’implantation, somme toute éparse, de bâtiments de fonctions diverses.

4.1. ENTRE BAS MOYEN ÂGE ET ÉPOQUE MODERNE. SANCTI ADIUTORIS, UNE PAROISSE SUBURBAINE DE CLERMONT. L’APPORT DES SOURCES TEXTUELLES (JP)

4.1.1. UNE URBANISATION TARDIVE

4.1.1.1. Le lotissement du quartier

Le quartier dans lequel s’inscrivent les fouilles est l’objet d’une transformation à la fin du Moyen Âge. Les paroisses suburbaines de Clermont sont alors peu bâties, « les lotissements extra muros et les hôtels ou manoirs de notables montrent les limites de l’urbanisation » (Grélois 2003 : t. 2, 346). Bien que faible, celle-ci n’en demeure pas moins réelle et profite à Saint-Adjutor.

Une première vague de construction a lieu au milieu du XIIIe siè...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search