Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books Alpara DARA Un quartier de frange urbaine en ...

Un quartier de frange urbaine en milieu humide (xe-xve siècle) : les fouilles de la rue Fontgiève à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

 | 
Damien Martinez

Table des matières

Damien Martinez

Remerciements

Hélène Dartevelle

Préface

Damien Martinez

Introduction

Damien Martinez, Aude Beauger, François Blondel et al.

Chapitre 1. Une fouille en milieu urbain

1.1. LE SITE (DM)
1.1.1. TOPOGRAPHIE NATURELLE ET GÉOMORPHOLOGIE DU TERRAIN
1.1.2. LES ÉLÉMENTS DETOPOGRAPHIE HISTORIQUE ET LE CONTEXTE ARCHÉOLOGIQUE
1.1.3. LES DONNÉES DU DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE
1.2. L’APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE (DM, FB, LP, SG, JV, FL, FD, CM, CH, AF, YM, AB)
1.2.1. LA MÉTHODE D’INTERVENTION ET LE TRAITEMENT DE L’ESPACE (DM)
1.2.2. PRÉSENTATION DU PHASAGE CHRONOLOGIQUE (DM)
1.2.3. LES MARQUEURS MOBILIERS (DM, FB, LP, SG, JV, FL, FD, CM)
1.2.3.1. Les bois gorgés d’eau (DM, FB)
1.2.3.2. Les études céramologiques (DM, LP, SG)
1.2.3.3. Le verre (DM, JV)
1.2.3.4. Le petit mobilier et les monnaies (DM, FD, FL)
1.2.3.5. L’étude archéozoologique (DM, JM, CM)
1.2.4. LES ÉTUDES PALÉOENVIRONNEMENTALES (DM, CH, AF, YM, AB)
1.2.4.1. L’étude carpologique (DM, CH)
1.2.4.2. L’étude des pollens et des micro-fossiles non polliniques (DM, AF, YM)
1.2.4.3. L’étude des diatomées (DM, AB)
Damien Martinez

Chapitre 2. Un quartier du Haut-Empire en zone humide

2.1. VIABILISATION DES TERRAINS ET PREMIÈRES CONSTRUCTIONS (ÉTAT 1 : PREMIÈRE MOITIÉ DU IIe SIÈCLE AP. J.-C.)
2.1.1. LES TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT
2.1.2. LE MOULIN HYDRAULIQUE (BÂTIMENT A)
2.1.3. LE BASSIN CIRCULAIRE
2.1.4. PLUSIEURS STRUCTURES DE FONCTION INDÉTERMINÉE
2.1.5. DE NOUVELLES DONNÉES SUR LA GESTION D’UN MILIEU HUMIDE EN PÉRIPHÉRIE D’AUGUSTONEMETUM
2.2. LES PRÉMICES DE L’URBANISATION DU QUARTIER (ÉTAT 2 : FIN DU IIe SIÈCLE – DÉBUT DU IIIe SIÈCLE)
2.2.1. RÉAMÉNAGEMENTS ET NOUVELLES CONSTRUCTIONS EN RELATION AVEC LE CHENAL : LA CRÉATION D’UN CANAL ET LE DÉPLACEMENT DU MOULIN
2.2.2. LE BÂTIMENT ÉDIFIÉ AU-DESSUS D’UN CAPTAGE DE SOURCE (BÂTIMENT B)
2.2.3. LA CONSTRUCTION D’UN BÂTIMENT SUR CAVE AU NORD DU BASSIN CIRCULAIRE (BÂTIMENT C)
2.2.4. LA MISE EN PLACE PROGRESSIVE D’UN QUARTIER URBAIN
2.3. UNE GRANDE PHASE DE DÉVELOPPEMENT URBAIN (ÉTAT 3 : 2e QUART DU IIIe SIÈCLE)
2.3.1. LA TRAME VIAIRE
2.3.2. L’AGRANDISSEMENT DU BÂTIMENT C
2.3.3. LE BÂTIMENT DE LA ZONE CENTRALE (BÂTIMENT D)
2.3.4. LES MODIFICATIONS APPORTÉES AU BASSIN CIRCULAIRE
2.3.5. L’ESSOR D’UN QUARTIER DE FRANGE URBAINE
2.4. RÉAMÉNAGEMENTS ET AGRANDISSEMENT DES BÂTIMENTS EXISTANTS (ÉTAT 4 : MILIEU DU IIIe SIÈCLE)
2.4.1. LES MODIFICATIONS ARCHITECTURALES APPORTÉES AU BÂTIMENT B
2.4.2. LES RÉAMÉNAGEMENTS DES BÂTIMENTS C ET D
2.4.3. LA RÉFECTION DU CANAL DE VIDANGE DU BASSIN CIRCULAIRE ET LA CONSTRUCTION D’UN CONDUIT DE DÉRIVATION
2.4.4. LES RÉFECTIONS APPORTÉES AU GRAND CANAL ET LA RESTRUCTURATION DES BÂTIMENTS DE L’EXTRÉMITÉ SUD DU SITE
2.4.5. LES DERNIERS EFFORTS D’ENTRETIEN D’UN QUARTIER EN ZONE HUMIDE
Damien Martinez et Johan Picot

Chapitre 3. Entre occupation ponctuelle, abandon et récupération de matériaux (état 5 : Antiquité tardive-Haut Moyen âge)

3.1. LES NIVEAUX DE DESTRUCTION ET D’ABANDON DES BÂTIMENTS (DM)
3.1.1. LA SÉQUENCE DE DÉMOLITION AU SEIN DU BÂTIMENT B
3.1.2. LE COLMATAGE DES STRUCTURES HYDRAULIQUES
3.1.2.1. Le grand canal
3.1.2.2. Le bassin circulaire
3.2. LA FRÉQUENTATION DES BÂTIMENTS PRÉEXISTANTS (DM)
3.2.1. LA RÉOCCUPATION DU BÂTIMENT B
3.2.2. LA RÉOCCUPATION DU BÂTIMENT D
3.2.3. D’ULTIMES TENTATIVES DE GESTION DE L’EAU
3.3. LA RÉCUPÉRATION DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (DM)
3.4. UNE PAROISSE DU HAUT MOYEN ÂGE EN PÉRIPHÉRIE DU CASTRUM DE CLERMONT (JP)
3.4.1. LES MENTIONS TEXTUELLES (VIe-Xe SIÈCLES)
3.4.2. UN ENVIRONNEMENT RURAL
Damien Martinez et Johan Picot

Chapitre 4. Un quartier de Faubourg de la ville médiévale et moderne

4.1. ENTRE BAS MOYEN ÂGE ET ÉPOQUE MODERNE. SANCTI ADIUTORIS, UNE PAROISSE SUBURBAINE DE CLERMONT. L’APPORT DES SOURCES TEXTUELLES (JP)
4.1.1. UNE URBANISATION TARDIVE
4.1.1.1. Le lotissement du quartier
4.1.1.2. La présence juive
4.1.2. LES ÉQUIPEMENTS PUBLICS
4.1.2.1. L’hôpital Saint-Adjutor
4.1.2.2. La maison du Saint-Esprit
4.1.3. ENTRE SURVIVANCE ET DÉSUÉTUDE : L’ÉPOQUE MODERNE
4.1.3.1. La fin du Moyen Âge
4.1.3.2. Les jardins de l’Hôpital Général (XVIIe-XXe siècles)
4.2. VERS UNE NOUVELLE PHASE D’URBANISATION DU QUARTIER AU BAS MOYEN ÂGE (ÉTAT 6 : FIN XIIIe-XIVe SIÈCLE) (DM)
4.2.1. LE BÂTIMENT À FOND EXCAVÉ (BÂTIMENT E)
4.2.2. LES PUITS
4.2.3. LE BÂTIMENT MAÇONNÉ (BÂTIMENT F) ET LA CUVE DE LATRINES AU SUD DU SITE
4.2.4. LES FOSSES ET LA MAÇONNERIE ISOLÉES
4.2.5. LES PRÉMICES DU RÉINVESTISSEMENT DU QUARTIER
4.3. LA CRÉATION D’UN FAUBOURG (ÉTAT 7 : XIVe-XVe SIÈCLES) (DM)
4.3.1. L’APPORT DE REMBLAIS POUR L’ASSAINISSEMENT DES TERRAINS
4.3.2. LE VASTE COMPLEXE MAÇONNÉ AU SUD DU SITE (BÂTIMENT G)
4.3.3. UN PIGEONNIER/COLOMBIER ? (BÂTIMENTJ)
4.3.3.1. Une première étape d’aménagement : un bâtiment sur caves ?
4.3.3.2. La seconde étape d’aménagement : un pigeonnier/colombier ?
4.3.4. LES PETITS HABITATS EN PARTIE ORIENTALE DU SITE (BÂTIMENTS H ET I)
4.3.4.1. Le bâtiment H
4.3.4.2. Le bâtiment I
4.3.4.3. Le mur de clôture et le chemin longeant les bâtiments
4.3.5. LES CONSTRUCTIONS ISOLÉES ET DE FONCTION INDÉTERMINÉE
4.3.6. LES PUITS
4.3.7. L’URBANISATION DU QUARTIER À LA FIN DU MOYEN ÂGE
4.4. LES VESTIGES D’ÉPOQUE MODERNE (XVIe-XVIIIe SIÈCLES) (DM)
4.4.1. L’ÉGOUT
4.4.2. L’UTILISATION DES PUITS MÉDIÉVAUX
4.4.3. LES TRANCHÉES DE RÉCUPÉRATION DE MATÉRIAUX
François Blondel

Chapitre 5. Les bois de construction

5.1. LE BASSIN CIRCULAIRE
5.1.1. LE PLANCHER
5.1.1.1. Les lambourdes (fig. 24, 30, 117)
5.1.1.2. Les planches
5.1.2. LE SYSTÈME D’ÉVACUATION
5.1.2.1. Le bouchon de bonde (fig. 117)
5.1.2.2. Le caniveau d’évacuation (fig. 68, 118)
5.1.3. COMMENTAIRE
5.2. LE MOULIN
5.2.1. L’OSSATURE PORTANT LE MÉCANISME D’ENGRENAGE (fig. 21, 23, 119)
5.2.2. L’AMÉNAGEMENT DU BORD DU CHENAL (fig. 21)
5.2.3. LES ÉLÉMENTS DU MÉCANISME D’ENGRENAGE (fig. 121)
5.2.4. DES ÉLÉMENTS DE ROUE ?
5.2.5. COMMENTAIRE
5.3. LE BÂTIMENT ÉDIFIÉ AU-DESSUS DU CAPTAGE D’EAU (BÂTIMENT B ; fig. 41)
5.3.1. LE SEUIL DE PORTE
5.3.2. LES ÉLÉMENTS DE PLANCHER
5.3.2.1. Les lambourdes (fig. 45)
5.3.2.2 Les planches (fig. 44)
5.3.3. LES ÉLÉMENTS DE SUPERSTRUCTURE
5.3.3.1. Les poteaux (fig. 79, 125)
5.3.3.2. Les poutres ou solives (fig. 79, 126)
5.3.3.3. Un plancher surélevé ou un étage
5.3.4. LA CANALISATION AU DÉBOUCHÉ DU TROP-PLEIN DU CAPTAGE (fig. 128)
5.3.5. LES ÉLÉMENTS DE CONSTRUCTION DIVERS (fig. 129)
François Blondel, Francis Dieulafait, Stéphane Guyot et al.

Chapitre 6. Les marqueurs chronologiques

6.1. LES CÉRAMIQUES ANTIQUES (LP)
6.1.1. LES PRODUCTIONS CARACTÉRISTIQUES DES IIe ET IIIe SIÈCLES
6.1.1.1. Les sigillées
6.1.1.2. Les parois fines
6.1.1.3. Les métallescentes
6.1.1.4. Les céramiques peintes
6.1.2. QUELQUES MARQUEURS DE LA FIN DE L’ANTIQUITÉ
6.1.2.1. Les sigillées tardives
6.1.2.2. Les productions estampées
6.1.2.3. Les métallescentes tardives
6.1.2.4. Les amphores africaines
6.2. LES CÉRAMIQUES MÉDIÉVALES ET MODERNES (SG)
6.2.1. LES PÂTES : LES GROUPES TECHNIQUES
6.2.1.1. Le haut Moyen Âge
6.2.1.2. Le bas Moyen Âge
6.2.1.3. L’époque moderne
6.2.2. LES MODES DE CUISSON (fig. 137)
6.2.2.1. Les cuissons réductrices et les post-cuissons oxydantes (mode A)
6.2.2.2. Les cuissons et les post-cuissons réductrices (mode B)
6.2.2.3. Les cuissons et les post-cuissons oxydantes (mode C)
6.2.2.4. Les cuissons et les post-cuissons réductrices (mode D)
6.2.3. LES REVÊTEMENTSETDÉCORS DES PAROIS (fig. 138).
6.2.3.1. La glaçure
6.2.3.2. L’engobe
6.2.3.3. La faïence
6.2.4. LES DÉCORATIONS APPLIQUÉES ET POINÇONNÉES
6.3. LES BOIS : RÉSULTATS DENDROCHRONOLOGIQUES (FB)
6.3.1. LES DATATIONS POUR LES BOIS DE SAPIN
6.3.2. LES DATATIONS POUR LES BOIS DE CHÊNE
6.3.3. MISE EN PERSPECTIVE DES RÉSULTATS DENDROCHRONOLOGIQUES POUR LE SITE
6.4 LE VERRE ANTIQUE ET MÉDIÉVAL (JV)
6.4.1. LA COMPOSITION DES PÂTES
6.4.2. LE RÉPERTOIRE DE FORMES
6.4.3. LES TECHNIQUES DE FABRICATION
6.5. LES MONNAIES (FD)
6.5.1. LE BASSIN CIRCULAIRE
6.5.2. LE CANAL
6.5.3. LE BÂTIMENT B
6.5.4. DISCUSSION
François Blondel, Fanny Larre et Samuel Longepierre

Chapitre 7. Activités économiques et vie domestique

7.1. LE PETIT MOBILIER (FB, FL)
7.1.1. ÉPOQUE ROMAINE
7.1.1.1. Parure, habillement et soins du corps
7.1.1.2. Ameublement et culte domestique
7.1.1.3. Divertissement et loisirs
7.1.1.4. Économie et artisanat
7.1.1.5. Artisanat textile
7.1.2. ÉPOQUE MÉDIÉVALE
7.1.2.1. Parure, habillement et soins du corps
7.1.2.2. Éclairage
7.1.2.3. Artisanat
7.1.2.4. Divertissement et loisirs
7.2. L’ARTISANAT DU BOIS ET DE L’OS À L’ÉPOQUE ROMAINE (FB)
7.2.1. LA FABRICATION DE PEIGNES EN BOIS (fig. 170)
7.2.2. LA TONNELLERIE
7.2.3. LA PRODUCTION D’OBJETS EN OS
7.3. LA PRODUCTION DE FARINE : LE MATÉRIEL DE MOUTURE (SL)
François Blondel, Stéphane Guyot, Charlotte Hallavant et al.

Chapitre 8. L’alimentation et les pratiques culinaires

8.1. DURANT L’ANTIQUITÉ (JM, CH, LP, JV, FB)
8.1.1. LA CONSOMMATION DEVIANDE (JM)
8.1.1.1. Préalables méthodologiques
8.1.1.2. Une majorité de déchets alimentaires
8.1.1.3. La consommation carnée dans le temps et l’espace
8.1.1.4. Des consommations, des consommateurs ?
8.1.2. L’ALIMENTATION VÉGÉTALE (CH)
8.1.2.1. Les céréales et les légumineuses
8.1.2.2. Les légumes, les condiments et les oléagineuses
8.1.2.3. Les fruitiers
8.1.2.4. Les plantes sauvages
8.1.3. LA VAISSELLE (LP, JV, FB)
8.1.3.1. Le transport et la commercialisation
8.1.3.2. Le stockage et la conservation
8.1.3.3. La préparation
8.1.3.4. La cuisson
8.1.3.5. La présentation et le service
8.1.3.6. La consommation (absorption)
8.2. DURANT LE MOYEN ÂGE (CM, CH, SG, JV, FB)
8.2.1. LA CONSOMMATION DE VIANDE ET L’EXPLOITATION DES RESSOURCES ANIMALES (CM)
8.2.1.1. Caractéristiques des assemblages osseux
8.2.1.2. L’alimentation carnée d’un faubourg de Clermont
8.2.1.3. Une étape du réseau d’approvisionnement de Clermont en viandes ?
8.2.2. L’ALIMENTATION VÉGÉTALE (CH)
8.2.2.1. Les céréales et les légumineuses
8.2.2.2. Les légumes, les condiments et les oléagineuses
8.2.2.3. Les fruitiers
8.2.2.4. Les plantes sauvages
8.2.3. LA VAISSELLE MÉDIÉVALE ET MODERNE (SG, JV, FB)
8.2.3.1. Commercialisation et stockage des denrées
8.2.3.2. Préparation et cuisson des aliments et des boissons (fig. 221-222)
8.2.3.3. Vaisselle de présentation et service lié à la consommation
Aude Beauger, Assunta Florenzano et Yannick Miras

Chapitre 9. Diatomées, pollen et micro-fossiles non polliniques : apports de l’étude des microrestes à la compréhension des structures archéologiques

9.1. LE BASSIN CIRCULAIRE (ÉTATS 1 ET 4)
9.2. LE NIVEAU D’OCCUPATION DE L’ANTIQUITÉ TARDIVE (ÉTAT 5)
9.3. LES LATRINES MÉDIÉVALES (ÉTAT 6)
9.4. LES PUITS MÉDIÉVAUX (ÉTAT 7)
Assunta Florenzano, Charlotte Hallavant et Yannick Miras

Chapitre 10. Environnement du site et anthropisation du milieu

10.1. PRÉSENTATION DES ÉCHANTILLONS
10.1.1. DESCRIPTION DES ASSEMBLAGES POLLINIQUES
10.1.2. LES CARPORESTES
10.2. LES DONNÉES SUR L’ENVIRONNEMENT DU SITE
10.3. L’ANTHROPISATION DU MILIEU
Damien Martinez

Chapitre 11. De la périphérie d’Augustonemetum au faubourg médiéval de Clermont : synthèse de l’étude archéologique

11.1. UN QUARTIER DE FRANGE URBAINE DURANT L’ANTIQUITÉ
11.1.1. LA GESTION D’UN MILIEU HUMIDE
11.1.2. LE QUARTIER DANS LA VILLE ET LA PLACE DE L’HABITAT
11.1.3. LES BÂTIMENTS ET INFRASTRUCTURES LIÉS À L’EAU
11.1.3.1. Le bassin circulaire
11.1.3.2. Un nymphée ?
11.1.4. LA PLACE DE L’ARTISANAT
11.1.4.1. Une meunerie hydraulique
11.1.4.2. Le travail du bois
11.1.4.3. Le travail de l’os
11.1.5. LES MODES DE CONSTRUCTION
11.2. UN ENVIRONNEMENT « RURAL » ENTRE ANTIQUITÉ TARDIVE ET BAS MOYEN ÂGE
11.2.1. LES DONNÉES ARCHÉOLOGIQUES ET L’APPORT DES TEXTES
11.2.2. L’APPORT DES ANALYSES PALÉOENVIRONNEMENTALES
11.3. DE LA CAMPAGNE À LA VILLE. LA TRANSITION DE LA FIN DU XIIIe SIÈCLE
11.3.1. DES INSTALLATIONS À CARACTÈRE « RURAL »...
11.3.2.... JUXTAPOSÉES À UNE DEMEURE AISÉE ?
11.4. LA « RÉ-URBANISATION » DE LA FIN DU MOYEN ÂGE
11.4.1. LA RECONQUÊTE DES MARGES HUMIDES
11.4.2. LES CARACTÉRISTIQUES D’UNE OCCUPATION DE FAUBOURG
11.4.2.1. La structuration du quartier
11.4.2.2. Un environnement agricole : la proximité de champs, de prés et la présence de bétail
11.4.3. LES MODES DE CONSTRUCTION ET LES ÉQUIPEMENTS DOMESTIQUES
11.4.3.1. Les modes de construction
11.4.3.2. Les équipements domestiques : foyers et structures de stockage
11.5. UN SECTEUR À NOUVEAU DÉLAISSÉ À PARTIR DE L’ÉPOQUE MODERNE

Bibliographie

SOURCES MANUSCRITES
BIBLIOGRAPHIE

Table des illustrations

Liste des illustrations
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search