Version classiqueVersion mobile

À la recherche d'un Lyon disparu

 | 
Jean-François Reynaud

Bibliographie

Texte intégral

Études

1245‑1995, 1245‑1995. 750e anniversaire du premier concile de Lyon (conférences et homélies prononcées à la primatiale Saint-Jean de Lyon (octobre 1995), Lyon, Comité diocésain d’art sacré, 1995, 72 p.

Adjadj F. 2013, Vienne 38/3, Carte archéologique de la Gaule, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2013, 555 p.

Allmer A., Dissard P. 1889-1890, Musée de Lyon. Inscriptions antiques, vol. 2 et 3, Lyon, Léon Delaroche et Cie, 1889-1890, 522 et 491 p.

Andenmatten B., Ripart L., Mariaux P.‑A. 2015, L’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune, vol. 1, Histoire et archéologie, Gollion, Infolio, 2015, 503 p.

André P., Jacquin L., Mandy B. 1985, « La Presqu’île lyonnaise : proposition d’analyse du tissu urbain », Cahiers René de Lucinge 1, 1985, p. 41‑50.

Antonini A. 2014, « L’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune », Archeothema 36, 2014, p. 230‑231.

Archives et architecture 2015, Archives et architecture. Mélanges en mémoire de François-Régis Cottin, Lyon, Société d’histoire de Lyon, 2015, 540 p.

Ardoin S. et al. 2019, « Des vestiges antiques sous l’Hôtel-Dieu », Archeologia 572, 2019, p. 40‑45.

Arlaud C. (dir.) 2000, Lyon. Les dessous de la Presqu’île. Bourse, République, Terreaux, DARA 20, Lyon, Alpara, 2000, 280 p.

Arlaud C. et al. 1994, Lyon Saint-Jean. L’îlot Tramassac, DARA 10, Lyon, Service régional de l’archéologie, 1994, 151 p.

Artaud F. 1818, Mosaïque de Lyon et des départements méridionaux de la France expliquée et publiée par F. Artaud, Lyon, [1818], BML, fonds ancien, 210241.

Artaud F. 1835, Histoire abrégée de la peinture en mosaïque suivie de la description des mosaïques de Lyon et du Midi de la France, 2 vol. dont 1 atlas, Lyon, Gabriel Rossary, 1835, 136 p.

Artaud F. 1846, Lyon souterrain ou observations archéologiques et géologiques faites dans cette ville depuis 1794 jusqu’en 1836, Lyon, Nigon, 1846, 259 p.

Aubert M. 1936, « Cathédrale de Lyon », in Congrès archéologique de France, XCVIIIe session, Société Française d’Archéologie, Paris, A. Picard, 1936, p. 54‑60.

Aubin G. et al. 1999, Le trésor de Vaise à Lyon (Rhône), DARA 17. Série lyonnaise 6, Lyon, Service régional de l’archéologie, 1999, 192 p.

Audin A. 1947, « Le confluent et la croisée de Lyon », Revue des études anciennes 22, 1947, p. 99‑130.

Audin A. 1956, Essai sur la topographie de Lugdunum. Revue de géographie de Lyon, Mémoires et documents 11, Lyon, Institut des Études rhodaniennes de l’université de Lyon, 1956, 173 p.

Audin A. 1959, « Fouilles à Saint-Irénée. 1950‑1952 », Album du crocodile, janvier-février 1959, p. 3‑34.

Audin A. 1965, Lyon miroir de Rome dans les Gaules, Paris, Fayard, 1965, 224 p.

Audin A. 1966, « Sur deux découvertes épigraphiques récentes », in R. Chevallier (dir.), Mélanges d’archéologie et d’histoire offerts à A. Piganiol, École pratique des hautes études VIe section, Paris, SEVPEN, 1966, p. 197‑203.

Audin A. 1979, Lyon miroir de Rome, Paris, Fayard, 1979, 301 p.

Audin A., Perrat C. 1959, « Fouilles exécutées dans la crypte de Saint-Irénée de Lyon en 1956 et 1957 », BMML CXVII, 1959, p. 109‑118.

Audin A., Reynaud J.‑F. 1981, « Le mur des bords de Saône et ses inscriptions antiques », BMML VI‑2, 1981, p. 457‑479.

Audin M., Vial E. 1918, Dictionnaire des artistes et ouvriers d’art lyonnais, 2 vol., Paris, Bibliothèque d’art et d’archéologie, 1918, 521 p.

Ayala G. 2000, « Lyon Saint-Jean : évolution d’un mobilier céramique au cours de l’Antiquité tardive », RAE 49, 2000, p. 207‑247.

Ayala G. (dir.) 2013, Lyon, Saint-Georges. Archéologie, environnement et histoire d’un espace fluvial en bord de Saône, DAF 106, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013, 436 p.

Ayala G. et al. 2003, « Un habitat et des sépultures du haut Moyen Âge sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon », Archéologie médiévale 33, 2003, p. 33‑62.

Balcon-Berry S. et al. 2012, Des « domus ecclesiae » aux palais épiscopaux. Actes du colloque tenu à Autun du 26 au 28 novembre 2009, Bibliothèque de l’Antiquité tardive 23, Turnhout, Brepols, 2012, 216 p.

Barbarin P. (dir.) 2011, La grâce d’une cathédrale. L’âme de Lyon, primatiale des Gaules, Strasbourg, La Nuée bleue, 2011, 510 p.

Barral i Altet X. 1977, « La mosaïque de pavement médiévale dans l’abside de la basilique patriarcale d’Aquilée », CA XVI, 1977, p. 105‑116.

Barral i Altet X. 1997, Haut Moyen Âge. De l’Antiquité tardive à l’an mil, Cologne, Taschen, 1997, 237 p.

Barruol G. 2004, « Les mosaïques romanes du sud-est de la France », in Le décor retrouvé à Saint-Philibert de Tournus. Regards sur la mosaïque médiévale. Actes du colloque du Centre international d’études romanes, Tournus, 18‑19 septembre 2003, Mâcon, Centre international d’études romanes, 2004, p. 116‑139.

Bastien P. 1980, Le monnayage de l’atelier de Lyon. Numismatique romaine. Essais, recherches et documents VII, IX, XI, XIII, Wetteren, Numismatique romaine, 1980, 274 p., LXIX pl. (autres éd. 1972, 1976, 1982).

Baud A. et al. 1995, Saint Rambert. Un culte régional depuis l’époque mérovingienne, monographie du Centre de recherches archéologiques 14. Histoire et archéologie, Paris, CNRS éditions, 1995, 220 p.

Beaujard B. et al. 1986, Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du VIIIe siècle. IV, Province ecclésiastique de Lyon (Lugdunensis prima), Paris, De Boccard, 1986, 80 p.

Beaujard B. 2000, Le culte des saints en Gaule. Les premiers temps d’Hilaire de Poitiers à la fin du VIe siècle, Paris, Éd. du Cerf, 2000, 613 p.

Beaujard B. 2008, « Grégoire de Tours et Lyon », in J.‑F. Reynaud, F. Richard, Amis de Saint-Martin d’Ainay (dir.), L’abbaye de Saint-Martin d’Ainay des origines au XIIe siècle, Lyon, PUL, 2008, p. 53‑60.

Becker C., Parron I., Savay-Guerraz S. 2006, Le musée Gadagne. Archéologie et histoire au cœur d’un projet patrimonial à Lyon, DARA 29, Lyon, Alpara, 2006, 238 p.

Béghain P., Kneubühler M. 2015, La perte et la mémoire. Vandalisme, sentiment et conscience du patrimoine à Lyon, Lyon, Fage Éditions, 2015, 319 p.

Bégule L. 1880, Monographie de la cathédrale Saint-Jean précédée d’une notice historique, Paris, Laurens,1880, 125 p.

Bellièvre C. 1846, Lugdunum priscum, Lyon, Collection des bibliophiles lyonnais, 1846, 185 p.

Beltrán de Heredia Bercero J. 2002, From Barcino to Barcinona (1st to 7th centuries). The archaeological remains of Plaça del Rei in Barcelona, Barcelone, 2002, 249 p.

Bernot E. 2018, « Remonter le temps sur la Presqu’île : les merveilles de la place d’Albion », Archeologia 562, 2018, p. 36‑41.

Bernot E. et al. 2013, « Souterrains de Lyon dans les galeries de la Croix-Rousse », Archeologia 506, 2013, p. 43‑51.

Bernot E., Bertrand E. 2015, « La partie nord du clos de l’Antiquaille (Lyon) : évolution d’un quartier en terrasse de la période augustéenne jusqu’à l’époque moderne », RAE 64, 2015, p. 5‑26.

Berry W., Neiss R. 1997, « La découverte du baptistère paléochrétien de Reims », in M. Rouche (dir.), Clovis, histoire et mémoire. Le baptême de Clovis, son écho à travers l’histoire, vol. 2, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 1997, p. 869‑888.

Bertin D., Mathian N. 2008, Lyon. Silhouette d’une ville recomposée. Architecture et urbanisme 1789‑1914, Lyon, ÉLAH, 2008, 360 p.

Bertin D., Reveyron N., Reynaud J.‑F. 2010, Lyon et ses églises. Découvrir la ville autrement, Lyon, ÉLAH, 2010, 196 p.

Bertrand E. 2005, « Les siècles des Célestins, de l'espace monastique aux lumières de la ville », in Les Célestins du couvent au théâtre, cat. exp., Roanne, Mémoire active, 2005, p. 13-29.

Bertrand E., Leroy E. 2012, « Lyon. Nouvelles données sur la Presqu’île antique », Archéologia 495, 2012, p. 18‑25.

Beyssac J. 1929, Les custodes de Sainte-Croix, Lyon, Audin, 1929, 43 p.

Biarne J. et al. 1986, Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du VIIIe siècle. III, Provinces ecclésistiques de Vienne et Arles (Viennensis et Alpes Graiae et Poeninae), Paris, De Boccard, 1986, 146 p.

Biaudet J.‑C. et al. 1975, La cathédrale de Lausanne, Berne, Société d’histoire de l’art en Suisse, 1975, 264 p.

Blaizot F., Savino V. 2006, « Ensembles funéraires isolés dans la moyenne vallée du Rhône », in O. Maufras (dir.), Habitats, nécropoles et paysages dans la moyenne et la basse vallée du Rhône (VIIe-XVe s.). Contribution des travaux du TGV-Méditerranée à l’étude des sociétés médiévales, DAF 98, Paris, Éditions de la Maison de sciences de l’Homme, 2006, p. 281‑362.

Boissieu A. 1864, Ainay, son autel, son amphithéâtre, ses martyrs, Lyon, Scheuring, 1864, 135 p.

Boitel L. 1838-1843, Lyon ancien et moderne, 2 vol., Lyon, Boitel, 1838‑1843, 473 et 586 p.

Bonnet C. 1986, Genève aux premiers temps chrétiens, Genève, Fondation des clefs de Saint-Pierre, 1986, 73 p.

Bonnet C. 1989, « Les salles de réception du groupe épiscopal de Genève », RAC 65, 1989, p. 71‑86.

Bonnet C. 1993, Les fouilles de l’ancien groupe épiscopal de Genève (1976‑1993), Cahiers d’archéologie genevoise 1, Genève, Fondation des clefs de Saint-Pierre, 1993, 90 p.

Bonnet C. 2009-2012, Les fouilles de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, I, Le centre urbain de la protohistoire jusqu'au début de la christianisation, II, Les édifices chrétiens et le groupe épiscopal, Mémoires et documents 64 et 65, Genève, Société d’histoire et d’archéologie de Genève, 2009-2012, 257 p et 366 p.

Bonnet C., Perinetti R. 2004, avec la collab. de Cortelazzo M., « Deux nouvelles églises paléochrétiennes de la vallée d’Aoste », Rivista di archeologia cristiana LXXX, 2004, p. 159‑194.

Bonnet C., Privati B. 1990, « Les origines de Saint-Gervais à Genève », CRAI, 1990, p. 747‑764.

Bonnet C., Reynaud J.‑F. 2000, « Genève et Lyon, capitales burgondes », in G. Ripoll, J.- M. Gurt (dir.), Sedes regiae (ann. 400‑800), Series maior 6, Barcelone, Real Academia de bones lletres, 2000, p. 241‑266.

Bonnet C., Reynaud J.‑F. 2014, « L’archéologie des édifices religieux : de l’étude à la mise en valeur », Dossiers de l’archéologie 363, 2014, p. 2‑7.

Bonnet C., Santchi C. 1986, « Genève », in J. Biarne et al., Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du VIIIe siècle. III, Provinces ecclésistiques de Vienne et Arles (Viennensis et Alpes Graiae et Poeninae), Paris, De Boccard, 1986, p. 37‑48.

Bonnet-Saint-Georges D. (dir.) 1993, Philibert de l’Orme lyonnais, Les dossiers des Archives municipales 5, Villeurbanne, AML, 1993, 183 p.

Bony J. 1958, « The resistance to Chartres in early thirteenth-century architecture », Journal of the British architectural association 20‑21, 1958, p. 35‑52.

Boué D. (abbé) 1841, « Notes historiques et archéologiques sur les cryptes de Lyon », Congrès scientifique de France, IXe session, Caen, Société française d'archéologie, 1841, p. 383‑401.

Boué D. (abbé) 1852, « Note sur une mosaïque découverte sous le maître-autel de l’église d’Ainay et représentant le pape Paschal II qui sacra cette église en MCVI », Revue du Lyonnais 2/V, 1852, p. 81‑84.

Bougard F. et al. 2019, Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard (816‑840), Hama 36, Turnhout, Brepols, 2019, 382 p.

Bouvard E., Ardouin S. 2017, « Spatialité des lieux d’ensevelissement alto-médiévaux à Lyon : bilan liminaire », in L. Verslype, I. Leroy (dir.), Communauté des vivants, compagnie des morts. Actes des XXXVe journées internationales d’archéologie mérovingienne, Douai, 9‑10 octobre 2014, Mémoires 33, Saint-Germain-en-Laye, Association française d’archéologie mérovingienne, 2017, p. 73‑84.

Bravard J.‑P., Prestreau D. (dir.) 1997, Dynamique du paysage. Entretiens de géoarchéologie, table ronde tenue à Lyon les 17 et 18 novembre 1995, DARA 15, Lyon, Alpara, 1997, 281 p.

Brissaud L. 2011, « Vienne (Isère, Saint-Romain-en-Gal et Sainte-Colombe). Ponts sur le Rhône et sur la Gère », in G. Barruol, J.‑L. Fiches, P. Garmy (dir.), Les ponts routiers en Gaule romaine. Actes du colloque tenu au pont du Gard du 8 au 11 octobre 2008, paru dans RAN suppl. 41, Montpellier-Lattes, 2011, p. 267‑282.

Brogiolo G.‑P., Gelichi S. 1996, Nuove ricerche sui castelli alto medievali in Italia settentrionale, Florence, All'Insegna del Giglio, 1996, 241 p.

Bruand O. 2002, Voyageurs et marchandises aux temps carolingiens. Les réseaux de communication entre Loire et Meuse aux VIIIe et IXe siècles, Bibliothèque du Moyen Âge 21, Bruxelles, De Boeck université, 2002, 357 p.

Brühl C.‑R. 1975, « Lyon (Lugdunum civitas Lugdunensium) ; Gallien », in C.R. Brühl, Palatium und civitas. Studien zur Profantopographie spätanker Civitates, vom 3. zum 13. Jahrhundert, vol. 1, Cologne/Vienne, Böhlau, 1975, p. 201‑223.

Bruyère G. 1993, « Lyon romain retrouvé », in R. Étienne, J.‑C. Mossière, Jacob Spon. Un humaniste lyonnais du XVIIe siècle, Publications de la Bibliothèque Salomon Reinach 6, Lyon, université Lumière Lyon 2, 1993, p. 87‑120.

Bruyère G. 2001, « Jalons pour une histoire des collections épigraphiques lyonnaises, XVIe-XIXe siècles », BMML 2/4, 2001, p. 8-129.

Bruyère G. 2010‑2011, « François Artaud (1767‑1839), directeur du musée et de l’école des Beaux-Arts de Lyon. Un discours archéologique sur la valeur », BSHAL XXXVII, 2010‑2011, p. 291‑321.

Bruyère G. 2011, « Le mécénat ecclésiastique », in P. Barbarin (dir.), La grâce d’une cathédrale. L’âme de Lyon, primatiale des Gaules, Strasbourg, La Nuée bleue, 2011, p. 261‑279.

Bruyère G., Lenoble M. 2018, « Histoire des recherches », in M. Lenoble (dir.), Atlas topographique de Lugdunum. I, Lyon-Fourvière, paru dans Revue archéologique de l’Est suppl. 47, 2018, p. 23‑84.

Bullioud P. 1647, Lugdunum sacroprofanum, seu de Claris, illustribus et notis Lugdunensibus, Forensibus et Bellijocensibus, indices, argumentum et synopsis. Manuscrit latin inédit Lugduni apud Guillelmum, Lugduni, Barbier, 1647, 12 p.

Burnouf J. et al. 1991, Le pont de la Guillotière. Franchir le Rhône à Lyon, DARA 5. Série lyonnaise 3, Lyon, Circonscription des antiquités historiques, 1991, 196 p.

Caillet J.‑P. 1993, L’évergétisme monumental chrétien en Italie et à ses marges, Collection de l’École française de Rome 175, Rome, École française de Rome, 1993, 519 p.

Campagnolo M. 2012, « Les émissions monétaires des Burgondes », Archeothema 25, 2012, p. 53.

Carcel A., Parron I., Reynaud J.‑F. 1992, Le prieuré de Saint-Romain-le-Puy, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 1992, 87 p.

Carru D. 1999, « Le Rhône à Avignon. Données archéologiques. Le Rhône romain. Dynamique fluviale, dynamique teritoriale », Gallia 56, 1999, p. 109‑120.

Carta F. 2015, « La nation florentine à Notre-Dame de Confort », in L. Virassamynaïken (dir.), Lyon Renaissance. Arts et humanisme, cat. exp. (musée des Beaux-Arts de Lyon, 23 octobre 2015-26 janvier 2016), Lyon/Paris, musée des Beaux-Arts de Lyon/Somogy, 2015, p. 204‑209.

Cateland A. 1936, Église abbatiale de l’Île-Barbe en Lyonnais, Lyon, Rey, 1936, 20 p.

Cavard P. 1975, Vienne la Sainte, Vienne, Blanchard frères, 1975, 205 p.

Chagny A. 1935, Une grande abbaye lyonnaise. La basilique d’Ainay et ses annexes : étude historique et archéologique, Lyon/Paris, P. Masson/E. Vitte, 1935, 382 p.

Charansonnet A. et al. 2015, Lyon, entre Empire et Royaume (843‑1601). Textes et documents, Paris, Classiques Garnier, 2015, 786 p.

Charvet L. 1899, Lyon artistique. Architectes : notices biographiques et bibliographiques, avec une table des édifices et une liste chronologique des noms, Lyon, Bernoux et Cumin, 1899, 436 p.

Chauvy G. 2010, Lyon disparu (1880‑1950), Lyon, ÉLAH, 2010, 223 p.

Chenavard A.‑M., Couchaud A. 1846, Église des Cordeliers de l’Observance à Lyon, Lyon, H. Storck et alii impr., 1846, 7 pl.

Chomer G., Pérez M.-F. (éd.) 1982, André Clapasson. Description de la ville de Lyon, 1741, Seyssel, Champ Vallon, 1982, 216 p.

Chopin H. 2002, « Une église à travers les âges : l’ancienne collégiale Saint-Paul », in Quartier Saint-Paul, Lyon, Lyon, Amis de Saint-Paul, 2002, p. 83‑103.

Du Choul G. 1555-1556, Discours sur la religion des anciens Romains tirée des plus pures sources de l’Antiquité [suivi d’un] Discours sur la castramétation et discipline militaire des romains…, Lyon, G. Rouillé, 1555-1556, 2 parties, 339 et 154 p. (réimp., Dusseldorf, 1731, 1 vol.).

Chuzeville S. 1998, Du bourg Saint-Vincent au quartier de la Martinière, Lyon, ÉLAH, 1998, 120 p.

Clapasson A. 1739, « Observations sur le bâtiment de Saint-Pierre », communication à l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, Lyon, 1739, Archives de la Bibliothèque de l’Académie, ms. 121, f° 31‑34.

Clapasson A. 1741, Description de la ville de Lyon avec des recherches sur les hommes célèbres qu’elle a produits, Lyon, Delaroche, 1741, 215 p. (2e éd.).

Cochard N.‑F. 1817, Description historique de la ville de Lyon, ou description des curiosités, des monuments…, Lyon, J.‑B. Pézieux, 1817, 637 p.

Colardelle M. 1983, Sépultures et traditions funéraires du Ve au XIIIe siècle après J.‑C. dans les campagnes des Alpes françaises du Nord, Grenoble, SADRAH, 1983, 464 p.

Colardelle R. 2008, La ville et la mort. Saint-Laurent de Grenoble, 2 000 ans de tradition funéraire, Bibliothèque de l’Antiquité tardive 11, Turnhout, Brepols, 2008, 413 p.

Colonia D. (de) 1701, Antiquités profanes et sacrées de la ville de Lyon avec quelques singularités remarquables recueillies et présentées à Mgr le duc de Bourgogne, Lyon, Louis Pascal, 1701, 84 p.

Colonia D. (de) 1728‑1730, Histoire littéraire de la ville de Lyon avec une bibliothèque des auteurs lyonnois sacrés et profanes distribués par siècle, 2 t., Lyon, Fr. Rigollet, 1728‑1730, 414 et 838 p.

Comarmond A. 1840, Antiquités de Lyon. Dissertation sur trois fragments en bronze trouvés à Lyon à diverses époques et en particulier sur une portion de jambe de cheval, un pied d’homme en bronze, un avant-bras de statue et d’autres objets antiques découverts dans la tranchée du quai Fulchiron en mai 1840, Lyon, Boitel, 1840, 70 p.

Comarmond A. 1846‑1854, Description du musée lapidaire de Lyon. Épigraphie antique du département du Rhône, Lyon, F. Dumoulin, 1846‑1854, 512 p.

Comarmond A. 1846, Lettre à Messieurs les ministres de l’intérieur et de l’instruction publique relative à quelques monuments découverts sur le sol lyonnais depuis 1841 jusqu’à nos jours, Lyon, F. Dumoulin, 1846, 20 p.

Comarmond A. 1855‑1857, Description des antiquités et objets d’art contenus dans les salles du Palais des Arts de la ville de Lyon, Lyon, F. Dumoulin, 1855‑1857, 851 p.

Cottin F.‑R. 1990, « L’amphithéâtre des Trois Gaules et le couvent de la Déserte » in Mélanges d’archéologie offerts par ses amis à Amable Audin in memoriam, Lyon, Association des amis du musée de la Civilisation gallo-romaine,1990, p. 87‑102.

Cottin F.‑R. 1992, « Le palais épiscopal des origines à la Révolution », in Le palais Saint-Jean. Urbanisme, ameublement, collections, Les dossiers des Archives municipales 4, Lyon, AML, 1992, p. 41‑59.

Cottin F.‑R. 1994, « La construction de l’église Saint-Nizier du Moyen Âge à la Révolution », Cahiers des amis de l’église Saint-Nizier de Lyon 2, 1994, p. 4‑16.

Cottin F.‑R. 1997, « Les plans de la ville de Lyon et la restitution de ses états parcellaires passés », in Forma urbis. Les plans généraux de Lyon du XVIe au XXe siècle, 1997, p. 37‑45.

Cottin F.‑R. 2012, « L’Hôtel-Dieu de Lyon », Bulletin hors série de la Société académique d’architecture de Lyon, 2012, p. 6‑84.

Cottinet-Bouquet M.‑M. 1943‑1945, « La sculpture carolingienne et le décor roman à l’Île-Barbe », BACTH années 1943, 1944, 1945, 1943‑1945, p. 590‑599.

Cottinet-Bouquet M.‑M. 1965, « Frises romanes provenant de l’Île-Barbe à Lyon », Actes du quatre-vingt-neuvième congrès national des sociétés savantes, section d’archéologie, Paris, Bibliothèque nationale, 1965, p. 329‑341.

Cottinet-Bouquet M.‑M. 1973, « Ancienne abbatiale de l’Île-Barbe », in Bourgogne, Nivernais, Lyonnais. Dictionnaire des églises de France, t. II A, Paris, Robert Laffont, 1973, p. 102 (1re éd. 1966).

Cottinet-Bouquet M.‑M. 1979, « Les fresques romanes de la chapelle Sainte-Marie-Madeleine en l’Île-Barbe », BACTH 15A, 1979, p. 51‑76.

Coville A. 1912, « Une visite de l’abbaye de Saint-Pierre de Lyon en 1503 », Revue d’histoire de Lyon, 1912, p. 241‑272.

Coville A. 1928, Recherches sur l’histoire de Lyon, du Ve au IXe siècle (450‑820), Paris, A. Picard, 1928, 558 p.

Crosby S. Mck 1953, L’abbaye royale de Saint-Denis, Paris, Hartmann, 1953, 20 p.

Decourt J.‑C., Lucas G. 1993, Lyon dans les textes grecs et latins, Travaux de la Maison de l’Orient 23, Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 1993, 173 p.

Delaval É. (dir.) 1995, Vaise, un quartier de Lyon antique, DARA 11, Lyon, Alpara, 1995, 291 p.

Delfante C., Pelletier J. 2009, Plans de Lyon 1350‑2015. Portraits d’une ville, Lyon, Stéphane Bachès, 2009, 153 p.

Delomier C. 2007, « Lyon (Rhône) : la maison du chamarier, 37 rue Saint-Jean », Archéologie médiévale 37, 2007, p. 193.

Delorme G.M. 1760, Recherches sur les aqueducs de Lyon construits par les Romains, Lyon, Delaroche, 1760, 110 p.

Demotz F. 2012, L’an 888. Le royaume de Bourgogne, une puissance européenne au bord du Léman, Le Savoir suisse 83, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2012, 142 p.

Demotz F. 2018, « Lyon de l’an mil, métropole entre centre et frontières », Revue d’histoire de Lyon, 2016, p. 23‑48.

Dereine C. 1953, « Chanoines », DHGE, 1953, col. 353‑405.

Desbat A. 1984, Les fouilles de la rue des Farges à Lyon. 1974‑1980, Lyon, Groupe lyonnais de recherche en archéologie gallo-romaine, 1984, 107 p.

Desbat A. (dir.) 2005, Lugdunum. Naissance d’une capitale, cat. exp. (musée gallo-romain de Lyon-Fourvière, octobre 2005-mai 2006), Gollion, Infolio, 2005, 181 p.

Desbat A. 2011, « Lyon, Rhône. État des questions », in G. Barruol, J.‑L. Fiches, P. Garmy (dir.), Les ponts routiers en Gaule romaine, publié dans RAN suppl. 41, 2011, p. 145‑148.

Desbat A. 2016, « Le sanctuaire des Trois Gaules et la question du forum provincial », Revue archéologique de l’Est 65/188, 2016, p. 303‑323.

Desbat A., Lascoux J.‑P. 1999, « Le Rhône et la Saône à Lyon, à l’époque romaine : bilan archéologique. Le Rhône romain. Dynamiques fluviales, dynamiques territoriales », Gallia 56, 1999, p. 59.

Descombes F., Reynaud J.-F. 1978, « Épitaphes chrétiennes récemment découvertes à Lyon », RAC 3‑4, p. 265‑302.

Dimier M.‑A., Porcher J., Surchamp A. 1962, L’art cistercien, t. I, La France, La Nuit des temps, La Pierre-Qui-Vire, Zodiaque, 1962, 374 p.

Dubreucq A. 2009, « Lérins et la Burgondie dans le haut Moyen Âge », in M. Lauwers, Y. Codou (dir.), Lérins, une île sainte de l’Antiquité tardive au Moyen Âge, Collection du Centre d’études médiévales de Nice 9, Turnhout, Brepols, 2009, p. 195‑232.

Dubreucq A. 2011, « Les relations entre Condat et Agaune », in N. Brocard, F. Vanotti, A. Wagner (dir.), Autour de Saint-Maurice. Actes du colloque Politique, société et construction identitaire, autour de Saint-Maurice, 29 septembre-2 octobre 2009, Besançon (France), Saint-Maurice (Suisse), Saint-Maurice/Besançon, Fondation des archives historiques de l’abbaye de Saint-Maurice/Laboratoire des sciences historiques de l’université de Franche-Comté, 2011, p. 133‑145.

Dubreucq A., Lauranson-Rosaz C. 2003, « De l’ermitage au monastère : aux origines de l’espace monastique en Gaule à partir de deux exemples : la Burgondie et l’Auvergne (fin Ve-début VIIIe siècle), 2e partie : la Burgondie (A. Dubreucq) », Hortus artium medievalium 9, Turnhout, Brepols, 2003, p. 279‑295.

Dufieux P. 2002, « Gothiques et romans : la restauration des églises à Lyon au XIXe siècle », Livraisons d’histoire de l’architecture 3, 2002, p. 37‑55.

Dufieux P. 2004, Le mythe de la primatie des Gaules. Pierre Bossan (1814‑1888) et l’architecture religieuse en Lyonnais au XIXe siècle, Lyon, PUL, 2004, 311 p.

Dufieux P. 2010, « Un jardin archéologique dans les Monts d’Or », Bulletin de la Société académique d’architecture de Lyon 10, 2010, p. 32‑35.

Dufieux P. 2015, « Parer au plus urgent : la réappropriation des édifices cultuels au lendemain du Concordat », in P. Chopelin, J.‑D. Durand (dir.), Le cardinal Joseph Fesch, archevêque de Lyon. Nouvelles études, Milan, Silvana editoriale, p. 35‑51.

Dufieux P. 2016, Antoine-Marie Chenavard, architecte lyonnais, Rennes, PUR, 2016, 296 p.

Dumas F. (abbé) 1886, Les traditions d’Ainay, Paris, Delhomme et Briguet, 1886, 429 p.

Dumas E., Blaizot F. 2016, « Le suburbium de Lyon : état de la question », in C. Besson, O. Blin, B. Triboulot (dir.), Franges urbaines, confins territoriaux : la Gaule dans l’Empire, Actes du colloque international de Versailles, 29 février-3 mars 2012, Mémoires 41, Bordeaux, Ausonius, 2016, p. 85‑108.

Duplain L., Giraud J. 1899, Saint-Paul de Lyon. Étude d’histoire lyonnaise, Lyon, A. Rey et Cie, 1899, 297 p.

Dupuy S. (dir.) 2017, Austrasie, le royaume mérovingien oublié, cat. exp. (musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, 3 mai-2 octobre 2017), Milan, Silvana, 2017, 128 p.

Durand J.‑D. et al. 2014, Fourvière, l’âme de Lyon, Strasbourg, La Nuée bleue, 2014, 407 p.

Durliat M. 1984, « Les plus anciens chapiteaux du Puy et leur place dans la sculpture du XIe siècle », Cahiers archéologiques 32, Paris, 1984, p. 63‑89.

Durliat M. 1990, La sculpture romane de Saint-Jacques. De Conques à Compostelle, Mont-de-Marsan, CEHAG, 1990, 512 p.

Elter R. 2012, « Du caveau-reliquaire à la grande crypte de pèlerinage : un mausolée pour Hilarion. Les vestiges de Umm el-’Amr à Nuseirat, bande de Gaza », Hortus artium medievalium 18/2, 2012, p. 367‑380.

Ermini Pani L. 1974, La diocesa di Roma. La 4e régione ecclesiastica, Corpus delle scultura altomedievale VII/1, Spolète, Centro italiano di studi sull’alto Medioevo (CISAM), 1974, 173 p., LIV p. de pl.

Escher K. 2005, Genèse et évolution du deuxième royaume burgonde (443‑534). Les témoins archéologiques, 2 t., BAR International series 1402, Oxford, Archaeopress, 2005, 1 102 p.

Escher K. 2006, Les Burgondes, Ier-VIe siècle ap. J.‑C., Paris, Errance, 267 p.

Esquieu Y. 1988, Viviers, cité épiscopale, DARA 1, Lyon, Région Rhône-Alpes, Direction des antiquités historiques, 1988, 127 p.

Étienne R., Mossière J.‑C. (dir.), 1993, Jacob Spon. Un humaniste lyonnais du XVIIe siècle, Publications de la Bibliothèque Salomon Reinach 6, Lyon, université Lumière Lyon 2, 1993, 326 p.

Faure-Boucharlat É. 2001, Vivre à la campagne au Moyen Âge. L’habitat rural du Ve au XIIe siècle (Bresse, Lyonnais, Dauphiné) d’après les données archéologiques, DARA 21, Lyon, Alpara, 2001, 431 p.

Faure-Boucharlat É. 2013, « Lugdunum christianum, que sont tes monuments devenus ? », in N. Reveyron, O. Puel, C. Gaillard (dir.) 2013, Architecture, décor, organisation de l’espace. Les enjeux de l’archéologie médiévale, DARA 38, Lyon, Alpara/Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2013, 249-254 p.

Faure-Boucharlat É., Reynaud J.‑F. 2006, « Le haut Moyen Âge : cadre historique et données archéologiques », in O. Faure-Brac, Le Rhône 69/1, Carte archéologique de la Gaule, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2006, p. 111‑120.

Favreau R. 2005, « Un tympan roman à l’Île-Barbe près de Lyon », CRAI, juillet-octobre 2005, p. 1008‑1025.

Favrod J. 1997, Histoire politique du royaume burgonde (443‑534), Bibliothèque historique vaudoise 113, Lausanne, Chabloz, 1997, 544 p.

Favrod J., Escher K. 2012, « Les Burgondes avant 440 », Archeothema 25, 2012, p. 10‑14.

Février P.‑A. 1980, « Vetera et nova : le poids du passé, les germes de l’avenir, IIIe-VIe siècle », in G. Duby (dir.), Histoire de la France urbaine. La ville antique, Paris, Seuil, 1980, p. 397‑493.

Février P.‑A. et al. 1986, « Lyon », in B. Beaujard, P.‑A. Février, J.‑C. Picard, C. Pietri, J.‑F. Reynaud, Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du VIIIe siècle. IV, Province ecclésiastique de Lyon (Lugdunensis prima), Paris, De Boccard, 1986, p. 15‑36.

Fikry A. 1934, L’art roman du Puy et les influences islamiques, Paris, E. Leroux, 340 p.

Forma urbis 1997, Forma urbis. Les plans généraux de Lyon du XVIe au XXe siècle, Les dossiers des Archives municipales 10, Lyon, AML, 1997, 250 p.

Flachéron A. 1840, « D’une double voie souterraine qui longe les bords du Rhône, entre Saint-Clair et Miribel », Revue du Lyonnais 1/XII, 1840, p. 137‑148.

Fouracre P., Gerberding R.A. 1996, Late Merovingian France. History and Hagiography, Manchester/New York, Manchester University Press, 1996, 397 p.

Frascone D. 1999, La voie de l’Océan et ses abords. Nécropoles et habitats gallo-romains à Lyon. Vaise, DARA 18, Lyon, Alpara, 171 p.

Galland B. 1994, Deux archevêchés entre la France et l’Empire : les archevêques de Lyon et les archevêques de Vienne, du milieu du XIIe siècle au milieu du XIVe siècle, Rome, École française de Rome, 1994, 831 p.

Gabut F. 1889, « Les aqueducs lyonnais », Revue du Lyonnais 5/VIII, 1889, p. 5‑11, 142‑150, 177‑187, 264‑290, 348‑361, 421‑440.

Gabut F. 1896, « La question des aqueducs lyonnais sous la période gallo-romaine », Revue du Lyonnais 5/XXII, 1896, p. 197‑209.

Gadille J. (dir.) 1983, Histoire des diocèses de France. Lyon, Paris, Beauchesne, 1983, 350 p.

Gaillard C. 2013, « L’ancienne abbaye de l’Île-Barbe (Rhône) à la lumière des nouvelles recherches archéologiques », in N. Reveyron, O. Puel, C. Gaillard (dir.) 2013, Architecture, décor, organisation de l’espace. Les enjeux de l’archéologie médiévale, DARA 38, Lyon, Alpara/Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2013, p. 143‑152.

Gaillard M. (dir.) 2014, L’empreinte chrétienne en Gaule du IVe au IXe siècle, Culture et sociétés médiévales 26, Turnhout, Brepols, 2014, 551 p.

Galactéros-de Boissier L. 1991, Thomas Blanchet (1614‑1689), Paris, Arthema, 1991, 453 p.

Galinié H. (dir.) 2007, Tours antique et médiéval. Lieux de vie, temps de la ville : 40 ans d’archéologie urbaine, publié dans RACF suppl. 30, Tours, FÉRACF, 2007, 440 p., CD ROM.

Gardes G. 1998, Lyon. L’art et la ville, vol. 1, Urbanisme - architecture, Paris, CNRS, 1998, 188 p.

Garrier G. (dir.) 1987, Le Rhône et Lyon de la Préhistoire à nos jours, Saint-Jean-d’Angély, Bordessoules, 1987, 427 p.

Gaultier M., Dietrich A., Corrochano A. (dir.) 2015, Rencontre autour des paysages du cimetière médiéval et moderne, actes des Ve rencontres GAAF, publié dans RACF suppl. 60, Tours, FÉRACF, 2015, 370 p.

Gauthiez B. 1994, « La topographie de Lyon au Moyen Âge », Archéologie du Midi médiéval 12, 1994, p. 3‑38.

Gauward C., Libera A. (de), Zink M. 2006, Dictionnaire du Moyen Âge, Quadrige/Dicos poche, Paris, PUF, 1 548 p.

Gerner H. 1968, Lyon im Früh-Mittelalter. Studien zur Geschichte der Stadt, des Erzbistums und der Grafschaft im 9. und 10. Jahrhundert, Cologne, Wienand, 2006, 444 p.

Gilles A. et al. 2017, « De nouveaux ensembles de mobilier de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (IVe-VIIe siècle) dans les campagnes lyonnaises », XXXVIIIe Journées internationales d’archéologie mérovingienne, Bulletin de liaison de l’AFAM 41, 2017, p. 89‑91.

Giraud J. 1900, Notice sur StÉpipode et StAlexandre, martyrs lyonnais, Lyon, Paquet, 1900, 35 p.

Gobin A. 1872, Note sur des inscriptions et pierres antiques exrtraites du lit du Rhône en face de la place Grolier et en aval du pont de l’Hôtel-Dieu à Lyon, lue le 20 mai 1870 à la séance de la Société d’agriculture, d’histoire naturelle et des arts utiles à Lyon, Lyon, Pitrat, 1872, 20 p.

Godoy Fernández C. 1995, Arqueología y Liturgia. Iglesias Hispánicas (siglos IV al VIII), Barcelone, Universitat de Barcelona, 1995, 372 p.

Gonon T. 1996, « De l’intérêt de l’étude des structures campanaires (moules à cloche, four de fusion de métal) », Pages d’archéologie médiévale en Rhône-Alpes 3, 1996, p. 89‑99.

Gonon T. 2010, Les cloches en France au Moyen Âge. Archéologie d’un instrument singulier, Paris, Errance, 2010, 199 p.

Goudineau C. 1989, Aux origines de Lyon, DARA 2. Série lyonnaise 1, Lyon, Circonscription des Antiquités Historiques, 1989, 127 p.

Goudineau C., Guilaine J. (dir.) 1989, De Lascaux au Grand Louvre, Paris, Errance, 1989, 592 p.

Greppo J.‑B. (chanoine) 1762, Communication le 12 août 1762 à l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, Lyon, 1762, archives de la Bibliothèque de l’Académie, ms. 81.

Guerreau A. 2012, « Mesures des églises médiévales de Lyon », in M. Wedell (dir.), Was zählt. Ordnungsangebote, Gebrauchsformen und Erfahrrungmodalitäten des « numerus » im Mittelalter, Cologne/Vienne, Weimar/Böhlau, 2012, p. 119‑153.

Guerreau A. 2019, Saint-Philibert de Tournus. La société, les moines, l’abbatiale, Paris, Association pour l’inscription de l’abbaye Saint-Philibert de Tournus, 2019, 214 p.

Guigue M.‑C. 1874‑1875, « Notre-Dame de Lyon. Recherches sur les origines du pont de la Guillotière et du Grand Hôtel-Dieu et sur l’emplacement de l’Hôpital fondé à Lyon au VIe siècle par le roi Childebert et la reine Ultrogothe », in Mémoires de la Société littéraire et archéologique de Lyon, Lyon, Brun, 1874‑1875, p. 183‑328.

Guigue M.‑C. 1876, Recherches sur Notre-Dame de Lyon, Hôpital fondé au VIe siècle par le roi Childebert et la reine Ultrogothe. Origine du pont de la Guillotière et du Grand Hôtel-Dieu, Lyon, N. Scheuring, 1876, 202 p. (réimp., R. Georges, Lyon, 1997).

Guigue M.‑C. 1879, Destruction de l’église de Saint-Just et d’une partie du faubourg par les protestants en 1562. Enquêtes et procès-verbaux, Collections lyonnaises I/2, Lyon, H. Georg, 1879, 74 p.

Guigue M.-C. 1880a, « Procès-verbal de 1308 énumérant les épitaphes des archevêques à Saint-Nizier au VIe et VIIe siècles », Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, 1880, p. 145‑158.

Guigue M.‑C. 1880b, L’hôtel et la prison de Roanne, le prieuré de Saint-Alban et la palais de justice actuel de Lyon. Notice historique, Lyon, Impr. Mougin-Rusand, 1880, 19 p.

Guigue M.‑C. 1885-1893, Cartulaire lyonnais. Documents inédits pour servir à l’histoire des anciennes provinces du Lyonnais, Forez, Beaujolais, Dombes, Bresse et Bugey, I, Documents antérieurs à l’année 1255, II, Documents de l’année 1255 à l’année 1300, Collection de documents inédits pour servir l’histoire du Lyonnais, Lyon, Association typographique, 1885-1893, 686 et 756 p.

Guigue M.‑C., Guigue G. 1886, Bibliothèque historique du Lyonnais. Mémoires, notes et documents pour servir à l’histoire de cette ancienne province et des provinces circonvoisines de Forez, Beaujolais, Bresse, Dombes et Bugey, t. 1, Lyon, Vitte et Perrussel, 1886, 472 p.

Guillemain J. 2002, « Un monument de la réforme grégorienne : la mosaïque du sanctuaire d’Ainay », BSHAL XXXII, 2002 (tiré à part en 2004), p. 137-151.

Gurt J.‑M., Ripoll G. (dir.) 2000, Sedes regiae (ann. 400‑800), Series maior 6, Barcelone, Reial Academia di bones lletres, 2000, 620 p.

Gutton J.‑P. 2000, Histoire de Lyon et du Lyonnais, Que sais-je ? 481, Paris, PUF, 2000, 127 p (2e éd.).

Gutton J.‑P. 2004, Dévots et société au XVIIe siècle. Construire le ciel sur la terre, Paris, Belin, 2004, 220 p.

Guyon J., Heijmans M. 2013, L’Antiquité tardive en Provence (IVe-VIe siècle) : naissance d’une chrétienté, Arles, Actes sud/Aux Sources Chrétiennes de la Provence, 2013, 224 p.

Hardoin-Fugier E. 1996, La colline de Fourvière. Sa basilique, son parc, ses musées, Lyon, Lugd, 1996, 89 p.

Harper K. 2019, Comment l’Empire romain s’est effondré. Le climat, les maladies et la chute de Rome, Paris, La Découverte, 2019, 543 p.

Hartmann-Wirnich A. 2001, « La crypte dans l’architecture du chevet roman en Provence : état de la question », in M. Baubet, A. Regond (dir.), Sanctuaires et chevets à l’époque romane. Culte des reliques, célébrations et architecture, publié dans Revue d’Auvergne 557‑4/114, 2001, p. 31‑54.

Heitz C. 1980, L’architecture religieuse carolingienne, Paris, A. Picard, 1980, 288 p.

Hofmann É 2018, « Les domus de l’îlot central de l’Antiquaille (Lyon 5e, 2011‑2012) », in F. Bérard, M. Poux (dir.), Lugdunum et ses campagnes. Actualité de la recherche, Archéologie et histoire romaine 38, Drémil-Lafage, Mergoil, 2018, p. 117-137.

Hofmann É., Bouvard E. 2013, « Lyon (Rhône). Antiquaille », Archéologie médiévale 43, 2013, p. 293.

Horry A. 2000, « Lyon-La Presqu’île : contribution à l’étude de la céramique du haut Moyen Âge », Archéologie du Midi médiéval 18, 2000, p. 1‑26.

Horry A. 2006, « La céramique dans la moyenne vallée du Rhône (VIe-XIIIe siècle) », in O. Maufras (dir.), Habitat, nécropoles et paysages dans la moyenne et la basse vallée du Rhône (VIIe-XVe siècle). Contribution des travaux de TGV-Méditerranée à l’étude des sociétés médiévales, DAF 98, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’Homme, 2006, p. 363‑405.

Horry A. 2017, « De la ville à la campagne : céramiques du quotidien en Lyonnais au haut Moyen Âge », Actes des XXXVIIIe Journées internationales d’archéologie mérovingienne, publié dans Bulletin de liaison de l’AFAM 4, 2017, p. 92‑94.

Hours B. 2012, « La vie religieuse à Lyon au XVIIIe siècle », in M.‑A. Privat-Savigny (dir.), Lyon au XVIIIe siècle. Un siècle surprenant, Lyon, Gadagne musées, 2012, p. 83‑89.

Hours H. 1988, « Renaissance et influence italienne », Monuments historiques, Lyonnais-Forez-Beaujolais 157, 1988, p. 8‑11.

Hours H. 1996, Histoire du pont de Saône : neuf siècles de vie lyonnaise autour du pont du Change, Lyon, J. André, 1996, 80 p.

Hubert J. 1963, « Les “cathédrales doubles” de la Gaule. Mélanges d’histoire et d’archéologie offerts en mémoire à L. Blondel », Genava XI, 1963, p. 105‑125.

Hubert J., Porcher J., Volbach W.‑F. 1968, L’Empire carolingien, Paris, Gallimard, 1968, 379 p.

Iacono G., Furone S. 1999, Les marchands banquiers florentins et l’architecture à Lyon au XVIe siècle, Paris, Publisud, 1999, 285 p.

Iogna-Prat D. 2006, La Maison Dieu. Une histoire monumentale de l’Église au Moyen Âge (v. 800‑v. 1200), Paris, Seuil, 2006, 683 p.

Iogna-Prat D. et al. 2013, Cluny. Les moines et la société au premier âge féodal, Rennes, PUR, 2013, 586 p.

Isaïa M.‑C. 2014, « Le saint évêque dans l’hagiographie lyonnaise (IVe-VIIe s.) », in M. Gaillard (dir.), L’empreinte chrétienne en Gaule du IVe au IXe siècle, Turnhout, Brepols, 2013, p. 111‑130.

Jannet-Vallat M. 1995, « Vienne. Basilique Saint-Pierre. Église Saint-Georges », in N. Duval (dir.), Les premiers monuments chrétiens de la France, t. I, Sud-Est et Corse, Atlas archéologique de la France, Paris, Picard, 1995, p. 254‑289.

Jannet-Vallat M., Lauxerois R., Reynaud J.‑F. 1986, Vienne aux premiers temps chrétiens, Guides archéologiques de la France 11, Lyon, Patrimoine Rhônalpin, 1986, 75 p.

Jeannin et al. 2007, « Besançon », in C. Bonnet, H. Lieb et al., Province ecclésiatique de Besançon (Maxima Sequanorum), Topographie chrétienne XV, Paris, De Boccard, p. 21‑34.

Jezégou M.‑P. 1998, « Le mobilier de l’épave Saint-Gervais 2 (VIIe s.) à Fos-sur-mer », in M. Bonifay, M.-B. Carre, Y. Rigoir (dir.), Fouilles à Marseille : les mobiliers (Ier-VIIe siècle ap. J.‑C.), Paris, Errance, p. 343‑351.

Journées archéologiques 2016, Journées archéologiques régionales Loire-Rhône, Lyon 2016, Lyon, ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Auvergne - Rhône-Alpes, SRA, 2016, 86 p.

Jullian R. 1945, La sculpture du Moyen Âge et de la Renaissance, Catalogue du musée de Lyon III, Lyon, Éditions de la plus grande France, 1945, 246 p.

Kaplan M. 2001, Le sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident. Études comparées, Byzantina Sorbonica, Paris, Publications de la Sorbonne/CNRS, 2001, 319 p.

Kleinclausz A. 1925, Lyon. Des origines à nos jours. La formation de la cité, Lyon, Pierre Masson, 429 p.

Kleinclausz A. 1939, Histoire de Lyon. Des origines à 1595, vol. 1, Lyon, Pierre Masson, 1939, 559 p.

Krumenacker Y. (dir.) 2009, Une histoire religieuse de Lyon à la Renaissance. Ouvrage réalisé à l’occasion de l’exposition « Lyon 1562, capitale protestante » organisée par les Archives municipales de Lyon, 13 octobre 2009‑27 février 2010, Lyon, Olivétan, 2009, 335 p.

L’abbaye d’Ainay 1997, L’abbaye d’Ainay. Légendes et histoire, cat. exp. (Musée historique de Lyon, octobre 1997-février 1998), Lyon, Hôtel de Gadagne, 1997, 119 p.

La Mure J.‑M. (de) 1671, Histoire ecclésiastique du diocèse de Lyon, Lyon, Marcellin Gautherin, 1671, 408 p.

La Mure J.‑M. (de) 1885, Chronique de la très ancienne et très insigne abbaye royale d’Ainay, publiée pour la première fois d’après le manuscrit des Archives municipales de Lyon par G. Guigue, Lyon, Imprimerie générale, 1885, 258 p.

Lafaurie J. 1972, « Les monnaies frappées à Lyon au VIe siècle », in Mélanges de travaux offerts à maître Jean Tricou, Lyon, Audin, 1972, p. 193‑205.

Lassalle V. 1958, « Un pilier roman de l’ancienne abbaye de l’Île-Barbe au Musée historique de Lyon », Bulletin des musées et monuments lyonnais (BMML) II, 1958, p. 125‑130.

Lassalle V. 1976, « Cinq figures romanes provenant de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul d’Ainay au Musée historique de Lyon », BMML V/1, 1976, p. 403‑412.

Le Blant E. 1856‑1865, Inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures au VIIIe siècle, t. I, Provinces gallicanes, t. II, Les sept provinces, Paris, L’imprimerie impériale, 1856‑1865, 498 et 644 p.

Le décor retrouvé 2004, Le décor retrouvé à Saint-Philibert de Tournus. Regards sur la mosaïque médiévale. Actes du colloque du Centre international d’études romanes, Tournus, 18 et 19 septembre 2003, Mâcon, Centre international d’études romanes, 2004, 206 p.

Le Febvre I. 1627, Nombre des églises qui sont dans l’enclos et dépendances de la ville de Lyon, avec une exacte recherche du temps et par qui elles ont été fondées, Lyon, Jacquemetton, 1627, 94 p. (2e éd., éd. M.‑C. Guigue, Collection lyonnaise II/6, Lyon, Georg, 1880).

Le Laboureur C. 1665‑1681, Les mazures de l’abbaye royale de l’Isle-Barbe lez Lyon, 2 t., Lyon, 1665‑1681, 316 et 674 p. (rééd. Lyon, 1887‑1895).

Le Maho J. 1994, « Les fouilles de la cathédrale de Rouen de 1985 à 1993. Esquisse d’un premier bilan », Archéologie médiévale 24, 1994, p. 1‑49.

Le Mer A.‑C., Chomer C. 2007, Lyon 69/2, Carte archéologique de la Gaule, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2007, 883 p.

Le palais Saint-Jean. Urbanisme, ameublement, collections 1992, Les dossiers des Archives municipales 4, Lyon, AML, 1992, 325 p.

Limonta D., Bertoni A., Marchi P.‑M. 2003, Castelseprio e la Giudicaria, Varese, Ed. Liceo Artistico A. Frattini, 2003, 117 p.

Lobbedey U. 1990, Der Paderborner Dom. Vorgeschichte, Bau und Fortleben einer westfälischen Bischofkirche, Munich, Deutscher Kunstverlag, 1990, 127 p.

Lobbedey U. 1998, « Ottonische Krypten. Bemerkungen zum Forschungsstand am Hand ausgewählter Beispiele », in G. Althoff, E. Schubert (dir.), Herrschaftsrepräsentation im Ottonischen Sachsen, Sigmaringen, Jan Thorbecke, 1998, p. 78‑101.

Longnon A. 1878, Géographie de la Gaule au VIe siècle, Paris, Hachette, 1878, 650 p.

Lyon Renaissance 2015, Lyon Renaissance. Arts et humanisme, cat. exp. (musée des Beaux-Arts de Lyon, 23 octobre 2015‑26 janvier 2016), Lyon/Paris, musée des Beaux-Arts de Lyon/Somogy, 2015, 360 p.

McCormick M. et al. 2007, « Volcanoes and the Climate Forcing of Carolingian Europe, A.D. 750‑950 », Speculum 82, 2007, p. 865‑895.

Macabéo G., Reveyron N. 1996, « Découverte d’éléments de décor remployés dans la cathédrale de Lyon », Bul. mon. 154/4, 1996, p. 333‑336.

Macé A. 1936, Restauration du chœur de la cathédrale Saint-Jean à Lyon, Lyon, Vitte, 1936, 61 p.

Malone C. 2008, Saint-Bénigne et sa rotonde. Archéologie d’une église bourguignonne de l’an mil, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2008, 275 p.

Mani C. 2004, « La céramique bistre dite de Sevrey (Saône-et-Loire) : caractérisation et étude de diffusion d’une production du haut Moyen Âge », RAE 63, 2004, p. 189‑219.

Marchand S. et al. 2014, La chapelle de l’Hôtel-Dieu de Lyon. Carnet d’une restauration, Lyon, ÉLAH, 2014, 127 p.

Marot E. 2013, « Châteauneuf (Tours) : construction d’une identité urbaine aux Xe-XIIe siècles », in E. Lorans, X. Rodier (dir.), Archéologie de l’espace urbain. Villes et territoires, Tours, Presses universitaires François-Rabelais/CTHS, 2013, p. 221‑234.

Martin C. 1910‑1911, Saint-Pierre. Ancienne cathédrale de Genève, Genève, Kündig/Publication de l’Association pour la restauration de Saint-Pierre, 1910‑1911, 222 p.

Martin J.‑B. 1908‑1909, Histoire des églises et chapelles de Lyon, 2 vol., Mâcon, Protat, 1908‑1909, 372 et 496 p.

Martin P. 1862, Recherches sur l’architecture, la sculpture, la peinture, la menuiserie, etc., dans les maisons du Moyen Âge et de la Renaissance à Lyon, Lyon, V. Didron, 1862, 112 pl.

Martin-Daussigny C. 1853, Dissertation sur l’emplacement du temple d’Auguste au confluent du Rhône et de la Saône, Lyon, impr. Louis Perrin, 1853, 48 p.

Mathian N. 1992, « Du palais épiscopal au palais Saint-Jean », in Le palais Saint-Jean. Urbanisme, ameublement, collections, Les dossiers des Archives municipales 4, Lyon, AML, 1992, p. 60‑114.

Mathian N. 2005, « Napoléon, réédificateur de Lyon », in R. Zins (dir.), Lyon et Napoléon, Dijon, Faton, 2005, 224‑245 p.

Mathian N. 2006, « La réédification de la ville 1789‑1914 », in D. Bertin, N. Mathian, Lyon. Silhouettes d’une ville recomposée. Architecture et urbanisme, 1789‑1914, Lyon, ÉLAH, 2006, p. 17‑25.

Mathian N. 2007, « L’exploration de Lyon », in R. Zins (dir.), Lyon sous le Consulat et l’Empire. Actes du colloque de Lyon (15‑16 avril 2005), Lyon, Horace Cardon, 2007, p. 85‑110.

Mathian N. 2015, « Des palais pour les pauvres à Lyon : la Charité et l’Hôtel-Dieu entre 1616 et 1620 », in G. Bruyère, D. Régnier-Roux (dir.), Archives et architecture. Mélanges en mémoire de François-Régis Cottin, Lyon, Société d’histoire de Lyon, 2015, p. 111‑138.

Mehu D. 2001, Paix et communautés autour de l’abbaye de Cluny (Xe-XVe siècle), Collection d’histoire et d’archéologie médiévales 9, Lyon, PUL, 2001, p. 348‑350.

Mélanges 1990, Mélanges d’archéologie offerts par ses amis à Amable Audin. in memoriam, Lyon, Association des Amis du musée de la Civilisation gallo-romaine de Lyon, 1990, 238 p.

Mémoires de pierres 1995, Mémoires de pierres. Abbaye de l’Île-Barbe, cat. exp. (Musée historique, hôtel de Gadagne, septembre 1995-janvier 1996), Lyon, Musée historique de Lyon, 1995, 119 p.

Ménestrier C.‑F. 1696, Histoire civile et consulaire de la ville de Lyon justifiée par chartes, titres, chroniques… avec la carte de la ville comme elle était il y a environ deux siècles, Lyon, Nicolas et Jean-Baptiste de Ville, 1696, 830 p.

Meynis D. 1872, Les anciennes églises paroissiales de Lyon, Lyon, impr. Josserand, 1872, 174 p.

Meynis D. 1880, La Montagne sainte. Mémorial de la Confrérie des saints martyrs de Lyon, Lyon, Imprimerie catholique, 1880, 231 p.

Meynis D. 1883, Les anciennes églises paroissiales de Lyon, Lyon, Vitte et Perrussel, 1883, 174 p. (2e éd.).

Meynis D. 1884, Petit portefeuille lyonnais. Fouilles exécutées en 1865 sur la colline de Saint-Irénée, Lyon, Imprimerie catholique, 1884, 73 p.

Meynis D. 1886, Grands souvenirs de l’Église de Lyon, Lyon, Vitte et Perrussel, 1886, 550 p.

Monin 2018, « Protéger Lyon : vingt siècles de fortifications », Archeologia 562, 2018, p. 58‑61.

Monin M., Dessaint P. 2015, « Le rempart de Lugdunum », in S. Lemaître, C. Batigne-Vallet (dir.), Abécédaire pour un archéologue lyonnais. Mélanges offerts à A. Desbat, Archéologie et histoire romaine 31, Drémil-Lafage, Mergoil, 2015, p. 277‑281.

Mornex R., Ducouret B., Faure O. 2003, L’Antiquaille de Lyon. Histoire d’un hôpital, Lyon, Lieux-Dits, 2003, 174 p.

Neyret R. (dir.) 2001, Vingt-cinq siècles de confluences. Art, histoire et architecture, Paris, Imprimerie nationale, 2001, 255 p.

Niepce L. 1890, L’Île-Barbe. Son ancienne abbaye et le bourg de Saint-Rambert, Lyon, L. Brun, 432 p.

Niepce L. 1892, Les environs de l’Île-Barbe, Lyon, L. Brun, 1892, 495 p.

Nimmegeers N. 2014, Évêques entre Bourgogne et Provence. La province ecclésiastique de Vienne au haut Moyen Âge (Ve-XIe siècle), Rennes, PUR, 2014, 402 p.

Nimmegeers N. 2018, « Un personnage à redécouvrir : l’archevêque Adon de Vienne (860‑875) », in A. Wagner, A. Brocard (dir.), Les royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion, Turnhout, Brepols, 2018, p. 241‑253.

Nugier N. (dir.) 1995, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Miribel : Miribel, Beynost, Saint-Maurice-de-Beynost, Thil, Miribel, Office municipal de la Culture, 1995, 206 p.

Ogier T. 1856, La France par cantons et par communes : département du Rhône, arrondissement de Lyon, t. I, Lyon, Bajat fils, 1856, 642 p.

Oswald F., Schaeffer L., Sennhauser H.‑R. 1968, Vorromanische Kirchenbauten, vol. 2, Munich, Zentralinstitut für Kunstgeschichte/Prestel Verlag, 1968, 507 p.

Panazza G., Tagliaferri A. 1966, La diocesi di Brescia, Corpus della scultura altomedievale III, Spolète, Centro italiano di studi sull’alto Medioevo (CISAM), 1966, 230 p.

Paradin G. 1573, Mémoire de l’histoire de Lyon, par Guillaume Paradin de Cuyseaulx, Doyen de Beaujeu. Avec une table des choses mémorables contenues en ce présent livre, Lyon, Antoine Gryphius, 1573, 479 p.

Parron I. 1996, « La rotonde de l’église priorale de Lémenc en Savoie », in M. Jannet-Vallat, C. Sapin (dir.), Guillaume de Volpiano et l’architecture des rotondes, Dijon, Éd. universitaires de Dijon, 1996, p. 145‑150.

Parron I. 2006, « Une nouvelle lecture du baptistère de Valence » in I. Parron, J. Tardieu (dir.), De mémoires de palais. Archéologie et histoire du groupe cathédral de Valence, exposition (musée des Beaux-Arts et de l’Archéologie, 23 avril-1er octobre 2006), Valence, musée de Valence, 2006, p.121‑130.

Parron I. et al. 2008, « L’abbaye d’Ainay à Lyon, résultats de l’étude archéologique du bâti », in J.‑F. Reynaud, F. Richard, Amis de Saint-Martin d’Ainay (dir.), L’abbaye de Saint-Martin d’Ainay des origines au XIIe siècle, Lyon, PUL, 2008, p. 133‑146.

Parron I., Tardieu J. (dir.) 2006, De mémoires de palais. Archéologie et histoire du groupe cathédral de Valence, exposition (musée des Beaux-Arts et de l’Archéologie, 23 avril-1er octobre 2006), Valence, musée de Valence, 2006, 264 p.

Parron-Kontis I., Reveyron N. 2005, Archéologie du bâti. Pour une harmonisation des méthodes. Actes de la table ronde des 9 et 10 novembre 2001, Paris, Errance, 2005, 159 p.

Pauli E. 1988, Saint-Pierre de Genève. Les chapiteaux, Les Clés de Saint-Pierre, Genève, Institut d’histoire de l’art et du Moyen Âge, 1988, 355 p.

Pavy A. 1836, Les Cordeliers de l’Observance, Lyon, Librairie ecclésiastique, 1836, 84 p.

Pelletier A., Rossiaud J. 1990, Histoire de Lyon des origines à nos jours. I, Antiquité et Moyen Âge, Le Coteau, Horvath, 1990, 478 p.

Pelletier A. et al. 2007, Histoire de Lyon des origines à nos jours, Lyon, ÉLAH, 2007, 955 p.

Pelletier J. 2002, Ponts et quais de Lyon, Lyon, ÉLAH, 2002, 128 p.

Perceveaux P. 1980, « Les mystérieux souterrains de Miribel… aqueducs romains ou galeries médiévales », Visages de l’Ain 172, 1980, p. 31‑38.

Pérez M.‑F. 1995, « Le lotissement du couvent des Célestins de Lyon à la fin du XVIIIe siècle d’après les papiers de l’architecte Jean-Antoine Morand (1727‑1794) », in Hommage à Marcel Grandjean. Des pierres et des hommes. Matériaux pour une histoire de l’art monumental régional, Bibliothèque historique vaudoise 109, Lausanne, Bibliothèque historique vaudoise, 1995, p. 407‑424.

Périn P. 1991, « Les sarcophages mérovingiens », in Naissance des arts chrétiens. Atlas des monuments paléochrétiens de la France, Paris, Imprimerie nationale, 1991, p. 288‑305.

Perrat C. 1935, « Palais et église Saint-Pierre », Congrès archéologique Lyon-Mâcon, 98e session, Paris, Société française d’archéologie, 1935, p. 126‑135.

Perrat C. 1962, « Listes épiscopales de Lyon », in M. Renard (dir.), Hommages à Albert Grenier, Latomus VLVIII, Bruxelles, Latomus, 1962, p. 1217‑1231.

Perrat C., Audin A. 1956, « Saint Irénée. L’histoire et la légende », Cahiers d’histoire 1, 1956, p. 227‑251.

Perrat C., Audin A. 1957, Alcimi Ecdidii Aviti Viennensis Episcopi homilia dicta in dedicatione superioris basilicae. Studi in onore di A. Calderini e R. Paribeni, t. II, Milan, Ceschina imp., 1957, p. 433‑466.

Picard J.C. 1989, « L’atrium dans les églises paléochrétiennes d’Occident », in N. Duval (dir.), Actes du XIe Congrès international d’archéologie chrétienne. Lyon, Vienne, Grenoble, Genève et Aoste (2128 septembre 1986), vol. 1, Collections de l’École française de Rome 123, Rome, École française de Rome, 1989, p. 505‑553.

Picard J.‑C. (dir.) 1994, Les chanoines dans la ville. Recherches sur la topographie des quartiers canoniaux en France, Paris, De Boccard, 1994, 423 p.

Picornot A. 1936, « Aspects de Lyon au XVIIIe siècle d’après des dessins inédits », in H. Joly (dir.), Documents paléographiques, typographiques, iconographiques, fasc. 12, Lyon, Amis de la Bibliothèque de Lyon, 1936, 37 p.

Picot J. 1970, L’abbaye Saint-Pierre de Lyon, Bibliothèque de la Faculté des lettres de Lyon, Paris, Les Belles Lettres, 1970, 264 p.

Pietri L., Heijmans M. (dir.) 2013, Prosopographie chrétienne du Bas-Empire. 4, La Gaule chrétienne (314‑614), 2 vol., Paris, Centre d’histoire et civilisation de Byzance, 2013, 2 068 p.

Pietri L. 2006, « Reims », in L. Pietri, Topographie chrétienne des cités de la Gaule : des origines au milieu du VIIIe siècle. XIV, Province ecclésiastique de Reims (Belgica Secunda), Paris, De Boccard, 2006, p. 21‑45.

Plagnieux P. 2015, « Le projet de Suger éclairé par la restauration », in 2012‑2015. La basilique de Saint-Denis. Restauration de la façade occidentale, Paris, Beaux-Arts éditions, 2015, p. 30‑39.

Poidebard W. 1907, « L’église Saint-Michel de Lyon », Bulletin historique du diocèse de Lyon, septembre-octobre 1907, p. 130.

Poisson J.‑M. 1998, « De la villa au castrum : l’habitat rural dans la châtellenie dauphinoise d’Albon, de la fin de l’Antiquité au XIIe siècle », in L. Feller, P. Mane, F. Piponnier (dir.), Le village médiéval et son environnement. Études offertes à Jean-Marie Pesez, Paris, Publications de la Sorbonne, p. 571‑586.

Poupardin R. 1901, Le royaume de Provence sous les Carolingiens (855‑933), Paris, É. Bouillon, 1901, 468 p.

Poux M., Savay-Guerraz H. (dir.) 2003, Lyon avant Lugdunum, cat. exp. (Lyon, Musée de la civilisation gallo-romaine, 22 mars-30 novembre 2003), Lyon, Infolio, 2003, 151 p.

Powell M. 1997, « L’origine bourgeoise du prestige spirituel de l’église Saint-Nizier », Cahiers des amis de l’église Saint-Nizier de Lyon 7, 1997, p. 5‑18.

Prévot F., Gaillard M., Gauthier N. 2014, Topographie chrétienne des cités de la Gaule : des origines au milieu du VIIIe siècle. XVI, Quarante ans d’enquête (1972‑2012), vol. 1, Images nouvelles des villes de la Gaule, vol. 2, Christianisation et espace urbain. Atlas, tableaux, index, Paris, De Boccard, 2014, 351 et 433 p.

Puel O. 2019, « Architecture et topographie monastique à Saint-Martin de Savigny du IXe au Xe siècle », in F. Bougard, A. Charansonnet, M.‑C. Isaïa (dir.), Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard, Turnhout, Brepols, 2019, p. 247‑268.

Quartier Saint-Paul 2002, Quartier Saint-Paul. Lyon, ouvrage collectif, Lyon, Amis de Saint-Paul, 2002,160 p.

Quentin H. 1908, Les martyrologes historiques du Moyen Âge. Étude sur la formation du martyrologe romain, Paris, Gabalda, 1908, 745 p.

Quesnel M. (dir.) 2016, L’église Saint-Bonaventure au cœur de la vie lyonnaise, Lyon, Éditions lyonnaises d’art et d’histoire, 2016, 159 p.

Raspi Serra J. 1974, La diocesi dell’alto Lazio, Corpus della scultura altomedievale VIII, Spolète, Centro italiano di studi sull’alto Medioevo (CISAM), 1974, 316 p.

Régnier M. 2002, Jean-Baptiste Frénet, 1814-1889, peintre et photographe, Châtillon-sur-Chalaronne, La Taillanderie, 2002, 144 p.

Reinhardt H. 1963, La cathédrale de Reims, Paris, PUF, 1963, 247 p.

Reinhardt H., Fels E. 1937, « Étude sur les églises-porches carolingiennes et leur survivance dans l’art roman », Bul. mon. XCII, 1937, p. 331‑365 et XCI, p. 425‑469.

Reveyron N. 2001, « Parti architectural et tradition religieuse dans la région lyonnaise à l’époque romane », Revue d’Auvergne 557‑4/114, 2001, p. 12‑30.

Reveyron N. 2014, « L’archéologie du bâti dans tous ses états », Dossiers de l’archéologie 363, 2014, p. 42‑47.

Reveyron N. (dir.) 2005, Chantiers lyonnais du Moyen Âge (Saint-Jean, Saint-Nizier, Saint-Paul). Archéologie et histoire de l’art, DARA 28, Lyon, Alpara, 2005, 380 p.

Reveyron N., Puel O., Gaillard C. 2013, Architecture, décor, organisation de l’espace. Les enjeux de l’archéologie médiévale, DARA 38, Lyon, Alpara/Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2013, 303 p.

Reynaud J.‑F. 1961, « L’architecture civile lyonnaise au XVe siècle », BMML, 1961, p. 371‑377.

Reynaud J.‑F. 1980, « L’église Saint-Étienne du groupe épiscopal de Lyon », Revue de l’art 47, 1980, p. 65‑71.

Reynaud J.‑F. 1982, « La nécropole de Saint-Irénée, Saint-Just (Lyon). Du Ier au Ve siècle après J.‑C. », in Mélanges d’archéologie et d’histoire médiévales en l’honneur du doyen Michel de Boüard, Genève/Paris, Droz, 1982, p. 347‑364.

Reynaud J.‑F. 1989a, « Y eut-il des villes au haut Moyen Âge ? », in C. Goudineau (dir.), De Lascaux au Grand Louvre. Archéologie et histoire en France, Paris, Errance, 1989, p. 252‑253.

Reynaud J.‑F. 1989b, « Le baptistère de Meysse et la christianisation des campagnes dans la moyenne vallée du Rhône », Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, 1989, p. 103‑118.

Reynaud J.‑F. 1992, « Le prieuré de Salaise-sur-Sanne », in La pierre et l’écrit. Évocations 1992‑1993, Grenoble, PUG, 1992, p. 89‑99.

Reynaud J.‑F. 1994, « L’ancienne église Sainte-Croix du groupe cathédral de Lyon », in Papauté, monachisme et théories politiques. Études d’histoire médiévales offertes à Marcel Pacaut, t. II, Les églises locales, Collection d’histoire et d’archéologie médiévales 2, Lyon, PUL, 1994, p. 777‑788.

Reynaud J.‑F. 1995a, « Lyon, basilique de Saint-Just. », in N. Duval (dir.), Les premiers monuments chrétiens de la France, t. I, Sud-Est et Corse, Atlas archéologique de la France, Paris, Picard, 1995, p. 271‑277.

Reynaud J.‑F. 1995b, « Lyon, groupe cathédral », in N. Duval (dir.), Les premiers monuments chrétiens de la France, t. I, Sud-Est et Corse, Atlas archéologique de la France, Paris, Picard, 1995, p. 283‑290.

Reynaud J.‑F. 1995c, « Romains et Burgondes en région Rhône-Alpes », in H. Gaillard de Semainville (dir.), Les Burgondes, apports de l’archéologie. Actes du colloque international de Dijon, 5‑6 novembre 1992, Dijon, Association pour la connaissance du patrimoine de Bourgogne, 1995, p. 103‑110.

Reynaud J.‑F. 1995d, « Le monastère de l’Île-Barbe. État des lieux et reconstitution. Situation entre le milieu du XIe siècle et la fin du XIIe siècle », in Mémoires de pierres. Abbaye de l’Île-Barbe, cat. exp. (Musée historique, hôtel de Gadagne, septembre 1995-janvier 1996), Lyon, Musée historique de Lyon, 1995, p. 34‑49.

Reynaud J.‑F. 1995e « Corniches et fragments de chancel carolingien. La sculpture du XIe siècle », in Mémoires de pierres. Abbaye de l’Île-Barbe, cat. exp. (Musée historique, hôtel de Gadagne, septembre 1995-janvier 1996), Lyon, Musée historique de Lyon, 1995, p. 55‑56.

Reynaud J.‑F. 1996a, « Le groupe cathédral paléochrétien de Lyon est-il une cathédrale double ? », Antiquité tardive 4, 1996, p. 91‑94.

Reynaud J.‑F. 1996b, « Les morts dans les cités épiscopales de Gaule du IVe au XIe siècle », in H. Galinié, E. Zadora-Rio (dir.), Archéologie du cimetière chrétien. Actes du 2e colloque de l’association en région Centre pour l’histoire et l’archéologie, Orléans, 29 septembre-1er octobre 1994, publié dans RACF suppl. 11, 1996, p. 23‑30.

Reynaud J.‑F. 1997, « Les mythes d’Ainay. À la recherche de l’église romane », in L’abbaye d’Ainay, Légendes et histoire, cat. exp. (musée historique de Lyon, octobre 1997-février 1998), Lyon, Hôtel de Gadagne, 1997, p. 37‑62.

Reynaud J.‑F. 1998, Lugdunum christianum, Lyon du IVe au VIIIe siècle. Topographie, nécropoles et édifices religieux, DAF 69, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1998, 288 p.

Reynaud J.‑F. 2001, « Mille ans de Moyen Âge », in Lyon, vingt-cinq siècles de confluence, Paris, Imprimerie nationale, 2001, p. 59‑92.

Reynaud J.‑F. 2002, « Religion et culture : groupes épiscopaux et basiliques funéraires à l’époque burgonde à Lyon et à Vienne », in Des Burgondes au Royaume de Bourgogne (Ve-Xe siècle). Espace politique et civilisation. Journées d’étude des 26 et 27 octobre 2001, Archives départementales de l’Isère, Grenoble, Grenoble, Académie delphinale, 2002, p. 111‑128.

Reynaud J.‑F. 2007a, « Les temps barbares » , in A. Pelletier et al., Histoire de Lyon des origines à nos jours, Lyon, ÉLAH, 2007, p. 131‑147.

Reynaud J.‑F. 2007b, « L’art roman et l’art gothique » in A. Pelletier et al., Histoire de Lyon des origines à nos jours, Lyon, ÉLAH, 2007, p. 214‑233.

Reynaud J.‑F. 2012, « Aux origines du palais épiscopal de Lyon », in S. Balcon-Berry, F. Baratte, J.‑P. Caillet, D. Sandron, Les domus ecclesiae. Aux origines des palais épiscopaux. Colloque des 26‑28 novembre 2009, Autun, Bibliothèque de l’Antiquité tardive 23, Turnhout, Brepols, 2012, p. 15‑28.

Reynaud J.F. 2014a, « Lyon », in F. Prévot, M. Gaillard, N. Gauthier, Topographie chrétienne des cités de la Gaule : des origines au milieu du VIIIe siècle. XVI, Quarante ans d’enquête (1972‑2012), vol. 1, Images nouvelles des villes de la Gaule, Paris, De Boccard, 2014, p. 146‑157.

Reynaud J.‑F. 2014b, « À la recherche des martyrs de Lyon et de Vienne », in M. Gaillard (dir.), L’empreinte chrétienne en Gaule du IVe au IXe siècle, Culture et sociétés médiévales, Turnhout, Brepols, 2014, p. 235‑256.

Reynaud J.‑F. 2015, « L’église des Martyrs à Saint-Pierre de Vaise : spolia et matériaux de construction du Ve au VIIe siècle », in Archives et architecture. Mélanges en mémoire de François-Régis Cottin, Lyon, Société d’histoire de Lyon, 2015, p. 51‑60.

Reynaud J.‑F. 2017a, « Lugdunum. L’enceinte de l’Antiquité tardive (fin IIIe siècle-début IVe siècle », Mémoires de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon pour l’année 2016, 4/16, 2017, p. 75‑90.

Reynaud J.‑F. 2017b, « Le premier pont sur la Saône à Lyon du IIIe au VIe siècle », RAE 66, 2017, p. 401‑408.

Reynaud J.‑F. 2019, « Lyon à l’époque d’Agobard (816‑840) », in F. Bougard, A. Charansonnet, M.‑C. Isaïa (dir.), Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard (816‑840), Hama 36, Turnhout, Brepols, 2019, p. 7‑33.

Reynaud J.‑F. et al. 2012, « Saint-Irénée (Lyon) : une église funéraire des Ve-VIe-Xe siècles », Revue archéologique de l’Est 61, 2012, p. 223‑258.

Reynaud J.‑F. et al. 2016, Lyon. L’église romane de Saint-Martin d’Ainay, de l’abbaye à la basilique, Lyon, ÉLAH, 2016, 127 p.

Reynaud J.‑F. et al. 2018, « Une enceinte réduite à Lyon (fin IIIe-IVe siècle ap.-J.C.) », in F. Bérard, M. Poux (dir.), Lugdunum et ses campagnes. Actualité de la recherche, Archéologie et histoire romaine 38, Drémil-Lafage, Mergoil, 2018, p. 309‑344.

Reynaud J.‑F., Aubert P. 1997, L’âme romane de Lyon. La basilique Saint-Martin d’Ainay, Lyon, Esprit public, 1997, 95 p.

Reynaud J.‑F., Colardelle M., Faure-Boucharlat É. et al. 1975, « Étude d’une céramique régionale : les vases à fonds marqués du XIe siècle dans la région Rhône-Alpes », Archéologie médiévale 5, 1975, p. 243‑285.

Reynaud J.‑F., Collomb C. 2013, « Du mausolée à la basilique funéraire de Saint-Irénée (Lyon) : résultat des sondages de vérification de juin 2012 », RAE 62, 2013, p. 453‑473.

Reynaud J.‑F., Richard F., Amis de Saint-Martin d’Ainay 2008, L’abbaye de Saint-Martin d’Ainay, neuvième centenaire. Actes du colloque de janvier 2007, Lyon, PUL, 2008, 304 p.

Reynaud J.‑F., Vicherd G., Jacquin L. 1977, « Lyon du IIIe siècle au haut Moyen Âge : les fouilles retrouvent l’enceinte fortifiée de la ville basse près de la Saône », Archeologia 112, 1977, p. 50‑59.

Reynaud J.‑F., Vicherd G., Jacquin L. 1978, « L’enceinte réduite de Lugdunum », in Travaux militaires en Gaule romaine et dans les provinces du Nord-Ouest, colloque (Paris, ENS, 5-7 mai 1978), Caesarodunum suppl. 28, Tours, université de Tours, 1978, p. 243‑260.

Reynaud J.‑F., Vicherd G., Jacquin L. 1979, « L’enceinte du groupe épiscopal de Lyon (cloître Saint-Jean) », in Archéologie médiévale dans la région Rhône-Alpes, Lyon, ALSSAM/Société alpine de documentation et de recherche en archéologie historique, 1979, p. 25‑29.

Richard F. 1992, « Une nouvelle inscription du sacerdos sénon des Trois Gaules : Sextus Julius Termianus », CRAI, 1992, p. 489‑509.

Rolland J. 2006, « La cathédrale Saint-Apollinaire de Valence : un édifice néo-roman », in I. Parron, J. Tardieu (dir.), De mémoires de palais. Archéologie et histoire du groupe cathédral de Valence, exposition (musée des Beaux-Arts et de l’Archéologie, 23 avril-1er octobre 2006), Valence, musée de Valence, 2006, p. 176‑188.

Rossiaud J. 2007, Le Rhône au Moyen Âge. Histoire et repésentation d’un fleuve européen, Collection historique, Paris, Aubier, 2007, 648 p.

Rossiaud J. 2008, « La fête des Merveilles : de l’histoire à la légende », in J.‑F. Reynaud, F. Richard, Amis de Saint-Martin d’Ainay (dir.), L’abbaye de Saint-Martin d’Ainay des origines au XIIe siècle, Lyon, PUL, 2008, p. 33‑50.

Rossiaud J. 2012, Lyon 1250‑1550. Réalités et imaginaires d’une métropole, Seyssel, Champ Vallon, 2012, 558 p. (textes réunis par J.‑L. Gaulin et S. Rau).

Rossiaud J. 2013, Lyon, la rivière et le fleuve, Lyon, ÉLAH, 2013, 160 p.

Roth-Rubi K., Sennhauser H.‑R. 2015, Die frühe Marmorskulptur aus dem Kloster St-Johann in Müstair, vol. 1, Texband, vol. 2 , Katalogband, Stuttgart, Jan Thorbecke Verlag, 2015, 656 p.

Roux (abbé) 1851, « La Vierge d’Ainay, par M. Bonnassieux », Revue du Lyonnais 2/II, 1851, p. 437‑438.

Rouzic et al. 2017, « Le cimetière paléochrétien de la place Eugène-Wernert à Lyon (5e), XXXVIIIe Journées internationales d’archéologie mérovingienne », Bulletin de liaison de l’AFAM 41, 2017, p. 32‑33.

Rubellin M. 2003, Église et société chrétienne d’Agobard à Valdès, Collection d’histoire et d’archéologie médiévales 10, Lyon, PUL, 2003, 550 p.

Russo P., Audin A. 1964, Histoire ancienne de Lyon, Lyon, Audin, 1964, 64 p.

Sachet A. 19141918, Le pardon annuel de la Saint-Jean et de la Saint-Pierre à Saint-Jean de Lyon (1392‑1790). Saint-Jean du XIVe au XVIIIe siècle, 2 vol., Lyon, 1914‑1918, 592 et 678 p.

Saint-Andéol F. (de) 1864, Les sept monuments chrétiens de Lyon, antérieurs au XIe siècle, Lyon, Bureaux de la France littéraire, 1864, 104 p.

Saint-Andéol F. (de) 1865, « Étude sur les baptistères, piscines et cuves », Revue de l’art chrétien 9, 1865, p. 561‑593.

Saint-Jean R. 1970, Champagne-sur-Rhône, Saint-Léger-Vauban, Zodiaque, 1970, 64 p.

Saint-Jean Vitus B. 2002, « L’abbaye de Tournus autour de l’an Mil », in Les actes des rencontres de Tournus. Histoire, Littérature, Archéologie, Art, 14 et 15 septembre 2000, Tournus, ALRT, 2002, p. 66‑75.

Saint-Jean Vitus B. 2019, Tournus, l’abbaye Saint-Philibert. À la découverte d’un grand site du Moyen Âge, Tournus/Paris, Société des amis des arts et des sciences de Tournus/Inrap, 2019, 176 p.

Saint-Olive P. 1864, « Voyages en chemin de fer de Lyon à la Croix-Rousse », Revue du Lyonnais 2/XXVIII, 1864, p. 33‑50.

Saint-Olive P. 1868, « L’ancienne paroisse de Notre-Dame de la Platière », Revue du Lyonnais 3/V, 1868, p. 35‑71.

Saint-Olive P. 1873, « Notes archéologiques sur l’église de Saint-Épipoy à Lyon », Revue du Lyonnais 3/XV, 1873, p. 191‑202.

Sala P. 1520, Les antiquités de Lyon, vers 1520, BnF, ms. Français 5447, 73 feuillets.

Sapin C. 2000, Archéologie et architecture d’un site monastique. 10 ans de recherches à l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre, vol. 10, Paris, CTHS, 2000, 492 p.

Sapin C. 2006, Bourgogne romane, Dijon, Faton, 2006, 311 p.

Sapin C. 2014, Les cryptes en France. Pour une approche archéologique, IVe-XIIe siècles, Paris, Picard, 2014, 320 p.

Sapin C. (dir.) 2002, Avant-nefs et espaces d’accueil dans l’église entre le IVe et le XIIe siècle, Paris, CTHS, 2002, 508 p.

Sennhauser H.R. (dir.) 2003, Frühe Kirchen im östlichen Alpengebiet. Von der Spätantique bis in ottonische Zeit, Philosophisch-Historische Klasse 123, Munich, Bayerische Akademie der Wissenschaften, 2003, 221 p. (tiré à part).

Sennhauser H.R. 2013, « À propos de l’architecture monastique entre Saint-Gall et Cluny », in D. Iogna-Prat, M. Lauwers, F. Mazel, I. Rosé (dir.), Cluny. Les moines et la société au premier âge féodal, Rennes, PUR, 2013, p. 527‑548.

Shanzer D., Wood I. 2002, Avitus of Vienne. Letters and Selected Prose, Liverpool, Liverpool University Press, 2002, 450 p.

Soubigou G. (dir.) 2013, Lyon. La cathédrale Saint-Jean-Baptiste, Patrimoines pour demain 3, Vénissieux, La passe du vent, 2013, 128 p.

Soultrait (comte de) 1859, « Considérations archéologiques sur les églises de Lyon, discours de réception du 21 juin », Mémoires de l’Académie de Lyon 2/8, 1859, p. 30‑50.

Spiribo G. (de) 1998, « À propos des peintures murales de l’église de Santa Maria foris portas de Castelseprio », Cahiers archéologiques 46,1998, p. 25‑26.

Spon J. 1673, Recherches des antiquités et curiosités de la ville de Lyon, Lyon, J. Faeton, 1673, 234 p., BnF, ms. lat. 2194 (nouv. éd. augm., éd. L. Renier et J.‑B. Monfalcon, Lyon, Perrin, 1857, 405 p).

Stern H. 1964, « Les mosaïques de la cathédrale Saint-Jean de Lyon », Cahiers archéologiques 14, 1964, p. 217‑232.

Stern H. 1967, Recueil général des mosaïques de la Gaule. II, Province de Lyonnaise. 1, Lyon, Xe suppl. à Gallia, Paris, CNRS, 1967, 143 p.

Steyert A. 1884, Changements de noms de rues de la ville de Lyon proposés par la commission municipale. Texte publié avec des notes critiques, Lyon, chez l’auteur, 1884, 150 p.

Steyert A. 1895‑1897, Nouvelle histoire de Lyon, vol. 1 et 2, Paris, Bernoux et Cumin, 1895‑1897, 615 et 669 p.

Stiegemann C., Kroker M. 2009, Für Königtum und Himmelreich. 1000 Jahre Bischof Meinwerk von Paderborn, cat. exp., Regensburg, Schnell und Steiner, 2009, 583 p.

Symeoni G. 1559, L’origine e le antichita de Lione, Turin, vers 1559, archives de l’État, ms. J.A.X 16 (rééd., Collection des bibliophiles lyonnais, éd. J.‑B. Monfalcon, 1846, 100 feuillets numérotés).

Terrier J., Meinier 2004, « Les fouilles archéologiques de l’église Saints-Pierre-et-Paul », Genava n.s. LII, 2004, p. 219‑225.

Tricou J. 1945, « La restauration de l’église et de la commanderie de Saint-Georges de Lyon à la fin du XVe siècle, Discours de réception du 20 Mars », Mémoires de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, 3e série, 1945, p. 37‑68.

Tricou J. 1977, « En marge des livres liturgiques lyonnais : Pierre Jacquet et l’imprimeur du Missel d’Ainay », Revue du Lyonnais I/1, 1977, p. 35‑40.

Vachez A. 1866, Les tombeaux de Saint-Pierre-le-Vieux, Lyon, Vingtrinier, 1866, 61 p.

Vachez A. 1887, « L’église et la commanderie de Saint-Georges », Revue du Lyonnais 5/IV, 1887, p. 60‑64.

Valous G. (de) 1881, La chapelle Saint-Jacquème ou de Saint-Jacques de Lyon, Lyon, Brun, 1881, 62 p.

Van der Straeten J. 1978, « Saint Irénée fut-il martyr ? », in Les martyrs de Lyon, Colloques internationaux du CNRS 575, Paris, CNRS, 1978, p. 145‑153.

Vergnole E. 1985, Saint-Benoît-sur-Loire et la sculpture du XIe siècle en France, Paris, Picard, 1985, 335 p.

Vergnole E. 1994, L’art roman en France, Paris, Flammarion, 1994, 384 p.

Vermorel B. 1879, Historique des rues de la ville de Lyon ou Statistiques des constructions anciennes et nouvelles dans le centre de la ville pour la période comprise entre 1840 et 1862, Lyon, 1879 (inédit).

Vermorel B. 1881, Historique des anciennes fortifications de Lyon entre les Terreaux et la Croix-Rousse, Lyon, Pitrat aîné, 1881 (tiré à part de la Revue lyonnaise, 1881).

Vermorel B. 1883, Historique des fortifications de Lyon, 1883, AML, ms. I S 181.

Vialettes M. 1995, « Le bâtiment de la “Vieille Manécanterie” de la cathédrale Saint-Jean », Bull. Mon. 1, 1995, p. 47‑63.

Vieillard-Troïekouroff M. 1976, Les monuments religieux de la Gaule d’après les œuvres de Grégoire de Tours, Paris, Honoré Champion, 1976, 489 p.

Villedieu F. 1990, Lyon Saint-Jean. Les fouilles de l’avenue Adolphe Max, DARA 2, Lyon, Circonscription des antiquités historiques, 1990, 239 p.

Vingtrinier J. 1901a, La peste à Lyon, la chapelle de Saint-Roch à Choulans, Lyon, P. Mougin-Russand, 1901.

Vingtrinier J. 1901b, Le Lyon de nos pères, Lyon, Bernoux, Cumin et Masson, 1901, 335 p.

Voisin B. 2010, Évocation historique du Bassin de Saône, cœur de ville. Mutations urbaines, sociales et culturelles, Lyon, Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise, 2010, 96 p.

Voisin B. 2014, La Saône au cœur de Lyon. Deux mille ans d’histoire qui ont fait la ville, Lyon, Libel, 2014, 176 p.

Voisin B. 2017, L’Île-Barbe aux portes de Lyon. Histoire d’une abbaye et d’une île, Lyon, Poutan, 2017, 224 p.

Vregille B. (de) 1983, « Église de Lyon et Église des Gaules, IIe-IIIe siècle. Les évêques de Lyon du IVe au VIIIe siècle », in J. Gadille (dir.), Histoire des diocèses de France : Lyon, Paris, Beauchesne, p. 11‑50.

Weber W. 1996, « Trier : Antike Kirchenanlage im Bereich von Dom und Liebfrauen », Antiquité tardive 4, 1996, p. 82-86.

Wuilleumier P., Leroi-Gourhan A., Audin A. 1949, L’église et la nécropole Saint-Laurent dans le quartier lyonnais de Choulans. Étude archéologique et étude anthropologique, Mémoires et documents 4, Lyon, Institut des études rhodaniennes de l’université de Lyon, 1949, 113 p.

Wuilleumier P. 1953, Lyon, métropole des Gaules, Paris, Les Belles Lettres, 1953, 118 p.

Wyss M. 1966, Atlas historique de Saint-Denis. Des origines au XVIIIe siècle, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’Homme, 1966, 444 p.

Wyss S. 2004, « La mosaïque du sol de la nef de Saint-Irénée, avant 1830 », Bulletin de l’Association culturelle des sanctuaires de Saint-Irénée et Saint-Just 19, 2004, p. 8‑11.

Wyss S. 2005, Vingt siècles à Saint-Irénée, Lyon, Association culturelle des sanctuaires de Saint-Irénée et Saint-Just, 2005, 234 p. (2e éd. 2012).

Wyss S. et al. 2002, « Le cloître de Saint-Just à travers les âges », Bulletin de l’Association culturelle des sanctuaires de Saint-Irénée et Saint-Just, bulletin spécial 7, 2002, 114 p.

Zeller O. 2007, « L’impossible équilibre », in A. Pelletier et al., Histoire de Lyon. Des origines à nos jours, Lyon, ÉLAH, 2007, p. 578‑619.

Zins R. (dir.) 2005, Lyon et Napoléon, Dijon, Faton, 2005, 287 p.

Rapports

Arlaud C., Rolland M., Ruf D. 1990, Maison du chamarier, 37 rue Saint-Jean. Sondages, DRAC Rhône-Alpes, Direction des antiquités historiques, Lyon, 1990, 47 p.

Arlaud C., Delomier C. 2004, Maison du chamarier, 37 rue Saint-Jean (Lyon 05), Inrap/DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 2004, 16 p.

Ayala G. 1995, Le mobilier céramique des fouilles de l’îlot Tramassac, rue Carriès et de l’îlot Clément V, DFS, Afan, Lyon, 1995.

Ayala G. 1997, avec la contribution de Vérot-Bourrély A., Place Benoît-Crépu (Lyon Saint-Georges, 5e arr.), étude documentaire, ministère de la Culture, DRAC Rhône-Alpes, SRA Rhône-Alpes, Lyon, 1997, 47 p.

Ayala G. 2007, Palais de Justice. Lyon (5e) (Rhône), rapport de diagnostic, Inrap, Lyon, 2007, 12 p.

Ayala G. 2015, Chambéry. Jardins familiaux, 10 rue Burdin, rapport de diagnostic, Inrap, Lyon, 2015, 92 p.

Bernot E. et al. 2006, Rapport de fouille de sauvetage du site Mgr Lavarenne et de la rue Adolphe-Max, Service archéologique de la Ville de Lyon, Lyon, 2006.

Blaizot F., Bonnet C. et al. 2000, Place Saint-Irénée, 69005 Lyon. Rapport de sondage et d’évaluation, Inrap, Lyon, 2000, n. p.

Bouvard E. (dir.), École maternelle du Chapeau rouge, 14 bd Saint-Exupéry, 69009 Lyon, 2 vol., rapport de fouille d’archéologie préventive, DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 2016, 227 p., 90 pl.

Delomier C., Macabéo G. 2000, Hôtel du chamarier, Saint-Jean, Lyon : étude des élévations avant la restauration de l’édifice, DFS, DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 2000, 13 p.

Delomier C., Macabéo G. 2006, Maison du chamarier, 37 rue Saint-Jean (Lyon 05), Inrap/DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 2006, 34 p.

Gaillard C. (dir.) 2017, Le monastère de l’Île-Barbe et son territoire, rapport de programme collectif de recherche, université Lumière Lyon 2, DRAC Auvergne - Rhône-Alpes, SRA, Service archéologique de la Ville de Lyon, Lyon, 2017, 130 p.

Gaillot S. 2018, Les Sarrasinières, 122-124 route de Genève, La Sablière, 69286 Rillieux-la-Pape, rapport de sondages, Service archéologique de la Ville de Lyon, Lyon, 2018, 67 p., 24 pl.

Hofmann É. 2009, Aménagements extérieurs de l’Antiquaille, 1 rue de l’Antiquaille, 69005 Lyon, rapport de fouilles d’archéologie préventive, Service archéologique de la Ville de Lyon, Lyon, 2009, 57 p.

Lavocat A. 2011, La Saône du P.K.2 au P.K.6.5, Lyon (69), Prospection inventaire, DRAC Rhône-Alpes, SRA, DRASSM, Lyon, 2011.

Lenoble M. 1996, Lyon, place Saint-Jean, rapport de prospection archéologique, ministère de la Culture, DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon Parc Auto, Lyon, 1996.

Puel O. 2014, Étude préalable à l’aménagement de la maison du chamarier, 2 vol., DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 2014, 116 p.

Reynaud J.F. 1972, Rapport sur le sondage de la rue Clotilde-Bizolon, DFS, DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 1972.

Reynaud J.‑F., Baud A. 1997, Étude du bâti de la chapelle Sainte-Blandine d’Ainay, DFS, DRAC Rhône-Alpes, SRA, Lyon, 1997.

Silvino T. 2019, Neyron (01), Les Sarrasinières, DSF, Éveha Auvergne - Rhône-Alpes, Lyon, 2019, 94 p., 45 pl.

Vicart T., Kuntz L. 1997, Palais Saint-Jean, 69005 Lyon, DFS d’évaluation, Afan, Lyon, 1997, 12 p.

Travaux universitaires

Arlaud C., Monin M. 1983, Contribution à l’étude de l’habitat médiéval dans le quartier Saint-Jean à Lyon. Analyse d’un immeuble n° 58 rue Saint-Jean, mémoire de maîtrise, université Lumière Lyon 2, 1983, 212 p.

Auclair J.M. 1988, La nécropole de Saint-Just, Saint-Irénée à Lyon (69). Étude anthropologique, mémoire de maîtrise, université Lumière Lyon 2, 1988, 219 p.

Audrey M. 2007, État de la question. L’église Saint-Bonaventure de Lyon, 2 vol., master II, sous la dir. de N. Reveyron, université Lumière Lyon 2, 2007, 108 et 70 p.

Bayrou D. 1972, La chapelle Josserand, mémoire de maîtrise, université Lumière Lyon 2, 1972.

Bernard P., Sannejean M.C. 1973, Étude anthropologique. La nécropole de Saint-Just. Lyon, mémoire de maîtrise, université Lyon 2, 1973, 146 p.

Bousquet J. 1973, La sculpture de Conques aux XIe et XIIe siècles, 3 vol., Lille, Service de reproduction des thèses de l’université de Lille 3, 1973, 959 p.

Buis M. 1975, La sculpture à entrelacs carolingiens dans le sud-est de la France : les motifs qui l’accompagnent et les survivances à l’époque romane, thèse de 3e cycle, université de Marseille, 1975.

Chopin H. 2000, La collégiale Saint-Paul de Lyon, 2 vol., mémoire de maîtrise d’histoire de l’art, sous la dir. de J.‑F. Reynaud, université Lumière Lyon 2, 2000.

Gaillard C. 2016, L’abbaye de l’Île-Barbe à Lyon, Ve-XIIIe siècle. Archéologie et topographie d’une fondation monastique insulaire, 3 vol., thèse de doctorat, sous la dir. de N. Reveyron, université Lumière Lyon 2, 2016, 494 p., 109 pl., 179 p. (inédit).

Ganivet P. 2000, Recherches sur l’évolution des pouvoirs dans les pays lyonnais de l’époque carolingienne aux lendemains de l’an mil, thèse de doctorat, sous la dir. de C. Lauranson-Rosaz, université d’Auvergne-Clermont 1, 2000, 437 p.

Guillon A., Rérolle M. 2014, Église Saint-Pierre de Vaise, mémoire de master I, université Lumière Lyon 2, 2014.

Kurdziel É. 2015, Chanoines et institutions canoniales dans les villes du royaume d’Italie du milieu du IXe au milieu du XIe siècle, thèse de doctorat, université Paris Ouest - Nanterre La Défense, 583 p.

Lavigne M. 1973, Inventaire monumental de l’îlot 18 dans le quartier Saint-Jean à Lyon, 3 vol., thèse de doctorat de 3e cycle, Lyon, 1973, 293 p.

Mathian N. 1994, Du monument historique au site. Évolution de la notion de patrimoine à Lyon, de la Révolution à la Seconde Guerre mondiale, 3 vol., thèse de doctorat d’histoire de l’art, sous la dir. de F. Loyer, université Lumière Lyon 2, 1994, 680 p. (inédit).

Puel O. 2013, Saint-Martin de Savigny : archéologie d’un monastère lyonnais. Histoire monumentale et organisation spatiale des édifices cultuels et conventuels (IXe-XIIIe siècle), 3 vol., thèse de doctorat, sous la dir. de N. Reveyron, université Lumière Lyon 2, 2013, 780 et 396 p., 258 pl. (inédit).

Reynaud J.F. 1967, Inventaire des églises romanes de l’ancien diocèse de Lyon, a parte imperii, 3 t., thèse de 3e cycle, faculté des Lettres de Lyon, 1967, 105 et 335 p., 123 pl.

Savay-Guerraz H. 1985, Recherches sur les matériaux de construction de Lyon et de Vienne antiques (Lyon, Saint-Romain-en-Gal : Rhône, Vienne : Isère), 2 vol., thèse de 3e cycle, université Lumière Lyon 2, 1985, 313 p.

Tranoy L. 1995, Recherches sur les nécropoles antiques de Lyon : topographie et rites funéraires. L’acquis des fouilles récentes de la Favorite et du quai Arloing, 3 vol., thèse de doctorat, sous la dir. de J. Guyon, université de Provence-Aix-Marseille 1, 1995, 1 060 p.

Blog

Pothier M., Lyon en 1700, http://lyon-en-1700.blogspot.com.

© Alpara, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search