Version classiqueVersion mobile

L’entreprise minière de Brandes (XIe-XIVe siècles). Huez, Oisans (Isère)

 | 
Marie-Christine Bailly-Maitre

Chapitre 4. L’enrichissement du minerai

Marie-Christine Bailly-Maître, Arnault Gigante, Thierry Gonon, Christophe Marconnet, Nicolas Minvielle Larousse, Francis Pierre, Fernand Peloux et Élise Seron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Brandes conserve des vestiges de chacune des phases d’enrichissement du minerai, depuis la mine jusqu’au lavage, ultime étape du traitement minéralurgique. Aucun texte ni aucune illustration ne nous sont parvenus pour les XIIe-XIVe siècles. Les témoignages sont soit très antérieurs, soit largement postérieurs, comme le De Re Metallica d’Agricola (1556) ou les 25 planches illustrant le travail à La Rouge Myne de Sainct-Nicolas (1529), dans un contexte germanique. Les vestiges archéologiques contemporains sont fort rares et jamais aussi complémentaires. Ainsi le site archéologique de Brandes est-il singulier par l’importance et la diversité des vestiges qui y ont été conservés.

Trois opérations principales - cassage/concassage, broyage, lavage - étaient pratiquées à Brandes. L’objectif était de séparer le minerai de sa gangue afin de le rendre apte à subir le traitement métallurgique proprement dit qui permettait de séparer les différents métaux contenus dans le minerai. Pour les sulfu...

Auteurs

Géologue-sédimentologue, Arkémine, société d’archéologie préventive : Étude sédimentologique des résidus de traitement du bassin de réception n° 43, 2001, 93 p. ; Analyse sédimentologique des résidus de lavage du bassin de réception n° 495, 2006, 50 p. ; Analyse sédimentologique des résidus de lavage du bassin de réception n° 525, 2006, 40 p.

(NML), docteur en archéologie, Aix Marseille Université, Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée (UMR 7298-LA3M).

© Alpara, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search