Version classiqueVersion mobile

L’entreprise minière de Brandes (XIe-XIVe siècles). Huez, Oisans (Isère)

 | 
Marie-Christine Bailly-Maitre

Préface

Philippe Braunstein

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Monter depuis la vallée à la station de ski de l’Alpe d’Huez à 1 850 m d’altitude permet d’accéder au seul site archéologique minier conservé en France dans sa totalité : l’héliport de la station, construit en 1968, lors des 10° Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, a été construit sur l’extrémité occidentale de ce « coron » identifié et décrit dès la fin du XIXe siècle, dont on ne pouvait soupçonner l’ampleur et la complexité avant l’enquête dirigée sans interruption de 1977 à nos jours par Marie-Christine Bailly-Maître. Cette enquête, conduite avec de très nombreux collaborateurs a été fondée sur une fouille intensive de travaux miniers, de vestiges d’installation industrielle et des ruines d’un village, mais aussi sur l’analyse des documents conservés dans les archives départementales de l’Isère, les archives d’État de Turin et les archives de Pignerol. Ces travaux et ces investigations ont établi que l’exploitation des mines remonte à la seconde moitié du XIe siècle, se développe...

© Alpara, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search