Version classiqueVersion mobile

La grotte des Barasses II (Balazuc, Ardèche) : Entre néandertaliens, bouquetins et carnivores…

 | 
Camille Daujeard

Conclusion. La grotte des Barasses II dans son contexte régional : type d’occupation, mobilité et subsistance

Camille Daujeard, Marie-Hélène Moncel, Jean-Paul Raynal et Mathieu Rué

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Compte-tenu des données collectées lors des anciennes fouilles (grande faune) et de celles obtenues grâce aux nouvelles investigations menées entre 2011 et 2013 à la Grotte des Barasses II, plusieurs interprétations peuvent être avancées concernant les modes d’occupation et les stratégies de subsistance des Néandertaliens qui y ont laissé des témoins de leur passage.

Dans l’ensemble inférieur (US 6 à 8), contemporain d’un épisode plutôt froid et sec du début du Pléistocène supérieur (MIS 5d, 5b ou 4), les hommes ont occupé la cavité de façon plus marquée, comme l’indique la plus grande densité en matériel lithique et en traces anthropiques sur la grande faune. Les groupes humains ont exploité majoritairement le cerf et le bison, rapportés à la grotte par morceaux épars, principalement des éléments des membres. Des marques de récupération des peaux, de la viande et de la moelle jaune des os longs ont été observées sur une large part de ces éléments. Quatre appariements ont pu être eff...

Auteurs

© Alpara, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search