Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

La marge orientale du vicus de Boutae. Les fouilles Galbert à Annecy (Haute-Savoie)

 | 
Franck Gabayet

Chapitre 1. Boutae des origines au VIe siècle, un état de la question

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

1.1. L’ARCHÉOLOGIE À ANNECY ET SES ENVIRONS

L’histoire de l’archéologie à Annecy a été développée en introduction des notices sur la commune dans le volume de la Carte Archéologique de la Gaule concernant le département de la Haute-Savoie (Bertrandy et al. 1999). De cette longue et précoce succession d’érudits, amateurs d’archéologie, il convient de retenir les personnalités qui, dès le XIXe siècle, ont marqué l’archéologie annécienne par leur démarche scientifique et dont les ouvrages sont encore les manuels des archéologues d’aujourd’hui. On doit la première synthèse sur Annecy antique à l’abbé Ducis : Bautas et Annecy (1863) ; en 1869, L. Revon inventoria et rassembla toutes les inscriptions trouvées à Annecy dans son ouvrage Inscriptions antiques de la Haute-Savoie ; il déposa à l’Académie Florimontane toutes ses notes et relevés effectués à chaque découverte archéologique dans la plaine des Fins ; Ch. Marteaux poursuivit le travail à partir de 1880, en visitant tous les chantier...

© Alpara, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540