Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Pâtural Clermont-Ferrand Puy-de-Dôme

 | 
Yann Deberge
, 
Collis Yann
, 
Jon Dunkley

Avant-propos

Yann Deberge, John Collis et Jon Dunkley

Texte intégral

1Avec deux ouvrages récents, l’un sur l’ensemble funéraire protohistorique de Champ Lamet (Blaizot, Milcent 2002), l’autre sur la villa de Champ Madame (Alfonso, Blaizot 2004), la publication du Pâtural vient utilement compléter une série de documents sur l’archéologie auvergnate que l’on souhaite encore voir se développer.

2Les rédacteurs sont fiers de pouvoir livrer ce volume qui fait la synthèse des différents travaux qui ont été conduits sur ce site de la Limagne d’Auvergne, dans un cadre programmé puis préventif, pendant plus de 10 ans. Cet ouvrage est avant tout le résultat d’un travail collectif et n’est pas le fruit des seuls directeurs de publication. Se sont impliqués, à des degrés divers, de nombreux collaborateurs dont des centaines de fouilleurs qui se sont succédé chaque été, sur le site. Le Pâtural a également été le support de nombreux travaux universitaires, thématiques comme des mémoires de licences, de maîtrises et thèses de doctorat, qui ont permis de faire progresser l'analyse des aspects matériels de l'occupation du site (anthropologie, archéozoologie, carpologie, étude des petits mobiliers et des amphores).

3La collection des DARA (Documents d’archéologie en Rhône-Alpes et en Auvergne) a paru toute désignée pour accueillir ce manuscrit qui sera le troisième volume sur l’Auvergne, après les charpentes médiévales et la grande villa gallo-romaine de Champ Madame (n° 26 et 27 de la collection). Le défi lancé par l’ampleur de l’ouvrage a été relevé avec détermination par l’ALPARA éditeur (Association de liaison pour le patrimoine et l’archéologie en Rhône-Alpes et en Auvergne), qui a soutenu les chercheurs à toutes les étapes de leur démarche.

4Un effort éditorial important a d’ailleurs été consenti pour que soit livrée, de la façon la plus exhaustive possible, cette masse documentaire : outre les analyses et les interprétations, ce livre comporte le catalogue de tous les mobiliers provenant du site.

5Nous tenons à remercier les trois institutions qui ont rendu possible cette publication : Clermont-Communauté qui a assuré partiellement le financement, via l’ARAFA (Association pour la recherche sur l’âge du Fer en Auvergne), aux côtés de l’État (direction régionale des Affaires Culturelles) et du conseil général du Puy-de-Dôme.

6Cet avant-propos nous offre également l’opportunité de remercier les différents partenaires et participants qui nous ont permis de conduire cette longue et fructueuse recherche sur ce site de l’âge du Fer.

7La fouille a reçu le soutien financier de la fondation américaine Earthwatch qui a, par ailleurs, fourni nombre de volontaires dont certains ont suivi nos travaux pendant plusieurs années. Elle a également bénéficié du soutien financier de la British Academy, du British Council, du Royal Archaeological Institute, de la Society for the Promotion of Roman Studies, du conseil général du Puy-de-Dôme, de l’université de Sheffield et, bien sûr, du ministère de la Culture et de la Communication qui a contribué, de façon substantielle, à la réalisation de cette publication.

8Notre équipe a été hébergée à la maison Domat, à Mirefleurs ; ce magnifique édifice de la fin de l’époque médiévale a été mis à notre disposition par monsieur H. Desfeuilles. Nous tenons également à remercier particulièrement messieurs E. Arduini, G. Loison, M. Maillet (de la Société des autoroutes Paris Rhin-Rhône), messieurs J.-P. Decombas (maire des Martre-de-Veyre), L. Tixier et C. Chopelin.

9Enfin, il faut mentionner le rôle essentiel joué par l’ARAFA. Cette structure qui fédère les différents acteurs de la recherche régionale travaillant sur cette période a porté ce projet, depuis la fouille jusqu’à la publication.

10Cette recherche n’aurait pu être menée sans la participation d’un personnel d’encadrement, serviable et désintéressé, qui a guidé les très nombreux bénévoles, tant sur le terrain qu’au cours de la phase de traitement et d’étude des données. Ont fait partie du personnel d’encadrement sur le terrain: I. Askenaszy, L. Barnes, J. Bedford, B. Bevan, A. Burgess, S. Butler, A. Chadwick, M. Claire, C. Darlington, J. Dunkley, F. Elliott, K. Fewster, M. Gocher, D. Hale, J. Hambly, K. Harvey, G. Holloway, T. Hunns, S. Kelley, M. Loughton, A. Merrills, C. Merrony, D. Miles, K.-M. Miller, Z. Morris, R. Mortimer, A. Pickard, C. Pickard, S. Probert, M. Pluciennik, Z. Poucher, M. Richardson, G. Robbins, J. Roberts, J. Robinson, D. Saich, K. Sandford, R. Thorpe, D. Tyler, K. Webster, P. Williams, S. Williams et A. Zimonyi. Ont fait partie du personnel d’encadrement durant la période d’étude : C. Cumberpatch, D. Adelsbergerová, K. Andrews, T. Cordeaux, R. Featherby, L. Harvey, I. Howell, S. Jones, P. Leman, K. Lowell, M. Okun, P. Shaw, L. Templeton, C. Watson et A. Walster.

11Une pensée particulière à H. Bush, R. Cooper, R. Curran et S. Farrell qui ont assumé, successivement, les tâches d’intendance pour notre groupe parfois très important.

12Que tous soient ici remerciés pour leur participation dévouée.

© Alpara, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540