Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas des châteaux du Vivarais (xe-xiiie siècles)

 | 
Pierre-Yves Laffont

Avertissement

Texte intégral

1Les données présentées ici sont issues de travaux menés entre 1990 et 2002 par l’auteur, aujourd’hui Maître de conférences en histoire et archéologie médiévales à l’Université du Maine. La majeure partie de celles-ci constitue l’annexe d’une Thèse de doctorat d’Histoire (nouveau régime) — Châteaux, pouvoirs et habitats en Vivarais, Xe-XIIIe siècles — soutenue sous la direction de Marie-Thérèse Lorcin, en 1998, devant l’Université Lumière-Lyon 2. Toutefois, le texte livré dans le présent ouvrage a été très largement remanié et enrichi par rapport à la version originale. Un autre support d’édition accueillera prochainement le volume consacré aux développements historiques qui constituent le corps de ce travail universitaire.

2L’Atlas des châteaux du Vivarais n’est pas un guide classique des châteaux de cette région, qui mettrait en avant une sélection de beaux monuments. C’est un corpus aussi exhaustif que possible des sites castraux, qui allie approche archivistique et topographique. Ainsi, après une introduction qui présente le contexte historique et géographique de l’étude, ses objectifs et ses méthodes, l’essentiel de l’ouvrage est consacré au recueil des sources écrites et archéologiques mises à contribution par l’auteur dans son analyse fouillée de l’émergence des pouvoirs locaux, à travers la mise en place des seigneuries châtelaines, entre le Xe et le XIIIe siècle. Chacune des 175 notices comporte la liste des mentions textuelles concernant le site, suivie de la description physique de celui-ci.

3Le recensement à partir des sources écrites s’est doublé d’une enquête de terrain systématique qui a dû s’adapter à l’accessibilité des vestiges et à leur état de conservation : du simple repérage aux sondages archéologiques, en passant par les relevés en plan ou en élévation.

4Cet atlas offre ainsi un état des lieux archéologique très circonstancié des premiers établissements castraux du Vivarais, propre à stimuler de nouvelles recherches.

L’éditeur

© Alpara, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540