Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas des châteaux du Vivarais (xe-xiiie siècles)

 | 
Pierre-Yves Laffont

Remerciements

Texte intégral

1Je souhaiterais remercier tout d’abord pour l’aide financière et matérielle octroyée durant ces dernières années, et sans laquelle ce travail n’aurait pu aboutir : la Communauté européenne, la Sous-Direction de l’archéologie et les services régionaux de l’archéologie Rhône-Alpes et Auvergne du ministère de la Culture et de la Communication, l’université Lumière-Lyon 2, l’université Blaise Pascal/Clermont-Ferrand 2, l’université du Maine, l’Unité mixte de recherches 5648 (CNRS-EHESS-Université Lyon 2), l’Association pour les fouilles archéologiques nationales et son successeur l’Institut national de recherches archéologiques préventives, ainsi que les conseils généraux de l’Ardèche et de la Haute-Loire, les archives départementales de l’Ardèche, le Parc naturel régional des Monts-Ardèche, les élus des communes ardéchoises d’Accons (Mme B. Pinet), Jaunac (M. J.-L. Boulon), Le Cheylard (M. J. Chabal), Saint-Clément (M. B. Cuoq) et l’Association des amis de Saint-Montan (MM. Armand et Fambon).

2Enfin, j’ai très grand plaisir à citer et à remercier ici tous ceux à qui ce livre doit aussi d’exister. Il s’agit de : mes parents et Nicole ; Élise Boucharlat, Pierre Guichard, Marie-Thérèse Lorcin, Jean-Michel Poisson, à qui je dois assurément de faire profession d’histoire et d’archéologie médiévales aujourd’hui ; et tous les amis qui, depuis 1990, ont pris sur leur temps pour faire de l’histoire ou de l’archéologie à mes côtés (dans des conditions souvent extrêmes !) : Michel Andan ; Franck Brechon ; Frédéric Buffard ; Franck, Claire et Lionel Capisano ; Nicolas Clément ; Olivier Darnaud ; Fabrice Denise ; Josselin Derbier ; Danièle Fachinetti ; Sandrine Gagnage ; Laurent Haond ; Abdallah Khawli ; Patrick Laffont ; Frédéric Loup ; Olivier Paravel ; Eric Rouger ; Céline Valette. Cette dernière liste n’est bien sûr pas exclusive des dizaines de fouilleurs bénévoles (notamment étudiants à Lyon, Clermont-Ferrand ou au Mans) qui ont participé aux chantiers de fouilles de Revirand, Raphaël, Saint-Montan, le Mézenc, Boulogne, Brion.

© Alpara, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540