Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Brandes-en-Oisans

 | 
Marie-Christine Bailly-Maître
, 
Joëlle Bruno-Dupraz

Remerciements

Texte intégral

1Cet ouvrage, en raison même du caractère pluridisciplinaire du travail réalisé sur ce site, est la synthèse de quinze années de recherches et résulte de la collaboration de nombreux intervenants.

2Le point de départ était une thèse de 3e cycle réalisée conjointement avec Madame J. Bruno Dupraz, dans le cadre du Laboratoire d’Archéologie Médiévale Méditerranéenne, sous la direction de Mademoiselle G. Démians-d’Archimbaud.

3Joëlle Bruno Dupraz, qui a co-dirigé la fouille archéologique jusqu’en 1980, a assuré la totalité de l’étude des archives.

4Philippe Chapon a collaboré de 1979 à 1991 au travail de terrain et c’est grâce à lui que la connaissance des techniques extractives à Brandes a progressé.

5J’assure depuis le début le rôle de « chef d’orchestre ».

6Nos remerciements vont au Service Régional de l’Archéologie qui a su comprendre l’intérêt d’un tel site et en soutenir l’étude, ainsi qu’au Laboratoire d’Archéologie Médiévale Méditerranéenne, URA 6 du CNRS. La collaboration avec l’ensemble des chercheurs du Programme Collectif de Recherche H3 du Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique a beaucoup contribué à la compréhension des phénomènes miniers et métallurgiques.

7La commune d’Huez, dès le premier jour, a contribué au bon déroulement des opérations archéologiques et depuis 1982, un musée municipal contrôlé par la Direction des Musées de France présente, en une exposition permanente, les résultats des fouilles.

8En cette fin d’ouvrage, mes pensées vont à Flavien Perazza pour sa présence attentive et son soutien sans faille dans cette entreprise.

© Alpara, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access