Version classiqueVersion mobile

Avenir de la recherche et Maisons des sciences de l’Homme

 | 
Jacques Commaille

Charte du Réseau des Maisons des sciences de l’Homme98

Texte intégral

1Organisées selon des formules juridiques et universitaires différentes, les Maisons des sciences de l’Homme répondent au même souci de fédérer, structurer et dynamiser la recherche en sciences humaines et sociales. La charte suivante a pour objectif de définir leurs missions communes et de fonder le réseau des Maisons des sciences de l’Homme. Les MSH sont caractérisées par :

  • le regroupement en un lieu donné (une maison) de chercheurs, équipes ou unités de recherche relevant de disciplines différentes, associés dans la conduite de projets scientifiques ;
  • la promotion d’une interdisciplinarité active, avec notamment des programmes communs à des chercheurs, équipes et centres ;
  • la définition d’une identité scientifique – avec une ou plusieurs dominantes – qui donne à la MSH sa cohérence et lui permet de devenir un pôle de référence à l’échelle nationale et internationale ;
  • la capacité constamment entretenue de retenir de nouvelles thématiques, d’accueillir de nouveaux chercheurs, de développer de nouveaux programmes et d’être attentif au renouvellement des chercheurs, équipes et unités ;
  • l’intégration prioritaire de jeunes chercheurs, doctorants et postdoctorants et, au-delà, la préoccupation des liaisons entre l’enseignement doctoral et la recherche ;
  • l’intégration internationale des activités de recherche et des chercheurs ;
  • l’accès à des équipements et à des moyens collectifs ;
  • la collaboration avec des institutions publiques et privées ;
  • une procédure d’évaluation externe, dans une large mesure internationale.

2Le réseau des MSH est constitué des institutions qui adhèrent à la Charte dont le texte suit.

Article 1

3Les MSH sont des structures de recherche destinées à promouvoir la recherche dans les sciences humaines et sociales. Elles regroupent et accueillent physiquement, en un lieu identifiable, des chercheurs, des équipes et des unités de recherche dépendant de différentes institutions et relevant de différentes disciplines, associés dans la conduite de projets scientifiques.

Article 2

4Elles développent chacune des activités de recherche propres qui contribuent à définir leur identité scientifique. Elles organisent notamment :

  • des programmes de recherches communs à plusieurs disciplines, équipes ou unités de recherche ;
  • des initiatives de nature thématique ou méthodologique ;
  • l’accueil de programmes temporaires et de jeunes chercheurs dont elles favorisent l’autonomie.

5Afin de faciliter le renouvellement des chercheurs et des programmes qui bénéficient de cet accueil, les MSH identifient des surfaces d’accueil temporaire. Elles soutiennent la formation des jeunes chercheurs, notamment au travers des écoles doctorales. Elles veillent à mettre à la disposition des doctorants des moyens de travail en équipement ou surfaces de recherche.

Article 3

6Elles sont reliées entre elles et forment un réseau de communication, d’échanges et de programme scientifique. Le réseau favorise la création de programmes, équipes ou « laboratoires » sans murs.

Article 4

7Elles disposent d’instruments de travail communs aux différentes unités, équipes et programmes de recherche et veillent à leur adaptation permanente. Elles constituent autant de points d’accès au réseau qui assure la mise en commun de ces moyens pour l’ensemble de la communauté scientifique.

Article 5

8Elles facilitent l’insertion des chercheurs dans la communauté internationale par différentes initiatives telles que, invitations, missions, séminaires, colloques, tables rondes, écoles d’été, projets bi ou multilatéraux.

Article 6

9Les MSH veillent à la meilleure diffusion possible de leurs recherches, auprès des institutions publiques ou privées, à l’échelle locale, nationale ou internationale. Les activités de recherche menées au sein des MSH doivent être identifiées comme telles dans les publications, qu’il s’agisse de recherches propres ou des recherches des unités ou équipes.

Article 7

10Les centres, équipes et unités de recherche accueillis par une MSH continuent à dépendre de leurs propres instances d’évaluation et gardent leur autonomie tant scientifique et administrative que financière, mais ils contribuent aussi au fonctionnement de la MSH qui les accueille.

Article 8

11Chaque MSH est dotée d’un conseil scientifique propre qui assiste la direction de la maison dans la définition de sa politique scientifique.

Article 9

12Le réseau des MSH est doté d’un conseil scientifique. Garant du label MSH, il veille à maintenir la cohérence du réseau tout en assurant son ouverture. À ce titre, il évalue, au regard des obligations qu’elles ont souscrites en adhérant à la charte, l’activité des MSH, il évalue l’activité du réseau et il se prononce sur les demandes d’adhésions nouvelles au réseau.

Notes

98 La charte du Réseau des MSH est consultable sur le site www.msh-reseau.prd.fr.

© Alliance Athena, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search