Version classiqueVersion mobile

Avenir de la recherche et Maisons des sciences de l’Homme

 | 
Jacques Commaille

Introduction

Pascal Buléon, Gilles Pollet et Nicolas Thély

Texte intégral

1En 2006, Jacques Commaille, Pierre Rouillard et Serge Wolikow écrivaient : « La politique nationale de développement des MSH est une réalité et un projet ». Aujourd’hui, comme ils le souhaitaient, ce projet est « totalement inscrit dans la réalité » nationale de la recherche en sciences humaines et sociales.

2Si nous avons fait le choix, en 2020, de rééditer l’ouvrage de 2006 consacré aux Maisons des sciences de l’homme, c’est avec la double intention de témoigner de la pérennité du projet initial et de souligner ses formidables capacités d’adaptation aux cadres institutionnels actuels.

3L’histoire des MSH qui est dessinée dans le livre coordonné par Jacques Commaille témoigne des formes diverses qu’ont prises les différentes Maisons sur le territoire national. Attribuant à Fernand Braudel la paternité de l’idée de MSH, ce livre rappelle sa volonté scientifique ambitieuse de « supprimer les droits de douane entre disciplines ».

4Les textes écrits aux racines de ce mouvement buissonnant, plein de vitalité, sont à nouveau à disposition de tous. Ils ont d'ailleurs contribué à la réflexion récente sur la place et le rôle des MSH dans le paysage français de l'enseignement supérieur et de la recherche.

  • 1 Présidé par Jacques Commaille, initié par le CNRS avec le soutien de l’alliance Athéna, le (...)

5La réflexion collective1 conduite en 2019, avec pour objectifs l’actualisation de la charte des MSH et la réécriture de la convention du groupement d’intérêt scientifique « Réseau des MSH », a été menée dans le même esprit d’ouverture et de respect de la diversité. Elle a permis de redessiner les contours des Maisons en en faisant des acteurs majeurs de la mise en œuvre de la politique de site en SHS, du déploiement des infrastructures de recherche et de l’essor de l’interdisciplinarité entendue dans le sens de la collaboration entre les grands domaines scientifiques.

6De cette réflexion est née la conviction que le Réseau des MSH était plus nécessaire que jamais. Espace d’échanges d’expériences, il est aussi lieu de construction de compétences et de réflexions stratégiques. Le souhait d’en faire un instrument au plus près de la diversité territoriale a conduit à la création d’un directoire dont nous avons accepté la responsabilité. Cette réédition dont nous avons pris l’initiative est à l’image de notre action que nous voulons cumulative, formative et inventive.

Notes

1 Présidé par Jacques Commaille, initié par le CNRS avec le soutien de l’alliance Athéna, le groupe a réuni Hamida Demirdache (CNRS), Thi-Ngeune Lo (CNRS, secrétaire de séance), Jean-François Balaudé (CPU), Jacques Dubucs (MESRI), Françoise Thibault (Alliance Athéna), Jean-Pierre Gaudin (Président du CS du RnMSH), Pascal Buléon, Gilles Pollet, Isabelle Sidéra et Nicolas Thély (directeurs et directrice de MSH), Olivier Baude (directeur de la TGIR Huma-Num), Maryline Crivello (Directrice exécutive de la Fondation A-Midex), Nélia Roulot (secrétaire générale de MSH).

© Alliance Athena, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search